metbeziers

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    4 060
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de metbeziers

Personal Information

  • Lieu
    Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.
  • Site web
    www.meteoalpes.fr

Visiteurs récents du profil

2 526 visualisations du profil
  1. metbeziers

    Suivi de l'épisode Méditerranéen du 14 au 16 Octobre 2018

    Petit retour sur la durée de retour de l'épisode, côté Ouest-Hérault : - crue très majeure du Jaur, probablement centennale mais très rapide. En raison des fortes accumulations sur les monts de Pardailhan, l'Ouest de l'Espinouse et l'Est de la montagne noire. Cumuls sur le bassin-versant : localement 400mm en 72h, 300mm en 24h, 180 mm en 6h et 500 mm sur une semaine glissante. J'ai toutes les données depuis 1983 et cette crue arrive en tête, donc la plus importante des 35 dernières années. Plus anciennement 1953 fait sans doute mieux. - crue majeure du Vernazobre, probablement vicennale. En raison des fortes accumulations sur les monts de Pardailhan, mais surtout les intensités marquées ( + de 50mm/1h ) la rivière ayant un comportement plus torrentiel. Cumuls sur le bassin-versant : localement 300 mm en 72h, 250 mm en 24h, 160 mm en 6h et 400 mm sur une semaine glissante. Il faut remonter à 1987 pour trouver trace d'une crue aussi importante. - crue importante du Lirou, probablement décennale. Cumuls sur le bassin-versant : localement 220 mm en 72h, 200 mm en 24h, 130 mm en 6h. Crue bien moins importante sur les affluents Nord et Est de l'Orb ( Mare notamment ) avec des hauteurs moins importantes que 2014 ( pour la Mare et l'Orb ) ou 2015 ( pour l'Orb ). Durée de retour peu importante de ce côté là, et cela malgré des cumuls tout de même importants : localement 400 mm 72h, 220 mm en 24h et surtout + de 500mm sur une semaine glissante ( je n'ai pas la valeur exacte de Castanet le Haut depuis Mardi dernier, si @gaet34 ou autres passent par là ... ). Les intensités diluviennes moins durables et surtout les barrages dans les monts d'Orb/Escandorgue ont probablement joué des rôles primordiaux. Tout cela a conduit à une crue plutôt modérée de l'Orb en aval de Cessenon malgré les apports très importants en rive droite ( Jaur, Vernazobre, Lirou ... ) mais faibles avant la confluence avec le Jaur. De plus les ondes de crues n'était absolument pas simultanées. Ce qui a permis de limiter les dégâts dans la plaine ( Béziers, Sérignan, Sauvian ... ) alors qu'à première vue la lame d'eau totale à écouler sur le bassin-versant est très importante. La sécheresse des sols a également joué un rôle. Pour preuve à Béziers, les crues de 2006, 2011, 2014 ou même février 2017 étaient plus importantes. La plupart des dégâts sur le 34 se concentrent donc sur des ruisseaux qui ont énormément réagi, où là les durées de retour sont importantes. Côté Cruzy (34), difficile de trouver trace d'une crue aussi importante ces 60 dernières années. Probablement des cumuls autour de 150mm/3h en amont de ce bassin-versant.
  2. metbeziers

    Vigilance Météo France

    Faux, on était quelques uns avec @Sebaas et @rcnm à s'alerter dès 23h30-00h de ce système pluvieux. Voici mon message dans le suivi de l'épisode : Pourquoi personne n'a été prévenu à ce moment là ? La différence avec l'épisode de la semaine précédente est la signature radar caractéristique, puis les valeurs de vent mises en ligne par @sebaas quelques minutes après mon message. Tout cela laissait présager que la modélisation AROME allait se produire. L'épisode précédent ne laissait entrevoir, à la signature radar, qu'une ligne assez mobile circulant également en mer. Et donc aucune corrélation avec la modélisation AROME ce jour-là.
  3. metbeziers

    Vigilance Météo France

    Parce que les zones étaient mal cernées par le modèle, très performant, déja existant ? Pour rappel, la veille de l'épisode AROME 12z : Déja des pointes envisagées à + de 200mm/10h sur le secteur touché. Puis AROME 18z : En plein dans le mille là tant sur les cumuls précis que la localisation ! Mais il était minuit. Le problème est donc plus dans la communication, la connaissance du terrain ( financé un nouveau modèle mais supprimer les mecs sur le terrain derrière c'est de l’hypocrisie totale ... ), et la culture du risque.
  4. metbeziers

    Vigilance Météo France

    Pourquoi ne pas déclencher des sirènes ? Je suis persuadé que des sirènes à 00h-1h du matin du cote des villages touchés autour de Carcassonne avec message sur répondeur expliquant la conduite à adopter OBLIGATOIREMENT auraient pu limiter la casse. ( idem pour le Bitoulet en 2014 à Lamalou ) Pour MeteoFrance, la vigilance était beaucoup trop tardive pour des personnes connaissant la région ( mais ça avec la fermeture des CDM cela ne va pas s’arranger à l’avenir ... ). Le risque était présent, dès la sortie du 12z d’AROME et ARÔME 18z avait confirmé cela. La prévision du modèle a été ultra performante ... là c’est l’interpretation humaine des ingénieurs qui a failli.
  5. metbeziers

    Suivi de l'épisode Méditerranéen du 14 au 16 Octobre 2018

    Désolé Vincent je vois ton message que maintenant. Pour le Vernazobre : crue majeure oui. Du niveau de 1987. Je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de crues supérieures à 1953 durant l'après-guerre. La crue auquel tu fais référence et qui a fait énormément de victimes, c'était en 1875. Elle avait rasé une partie du village. Pas de hauteur mesurée à l'époque évidemment mais pour connaître très bien le village, on devait être au moins à 8 mètres contre 3,5 mètres ce matin.
  6. metbeziers

    Suivi de l'épisode Méditerranéen du 14 au 16 Octobre 2018

    Ce n’est pas franchement une bonne nouvelle dans le sens où toutes les ondes de crues vont arriver en même temps dans les basses-plaines ( Coursan, Cuxac ... ) pour alimenter l’Aude. Les déversoirs vont être mis à rude épreuve. Gros test après 1999 ...
  7. metbeziers

    Suivi de l'épisode Méditerranéen du 14 au 16 Octobre 2018

    Oui et je me répète 300mm/12h sur l'Ouest ou le Nord-Ouest de l'Aude c'est pas 300mm/12h au Mont-Aigoual ou à Genolhac ... On part sur une fin de nuit inquiétante, cela ne fait plus trop de doute.
  8. metbeziers

    Suivi de l'épisode Méditerranéen du 14 au 16 Octobre 2018

    Le comportement de cette ligne pluvieuse très active est tout de même à surveiller ( je ne dis pas que cela va dégénérer à coup sur hein ). D'autant qu'elle impacte des secteurs peu habitués à de telles lames d'eaux sur l'Ouest de la région : bassin versant de l'Orbiel et partie occidentale + septentrionale de la montagne noire.
  9. metbeziers

    Suivi de l'épisode Méditerranéen du 14 au 16 Octobre 2018

    Euh on n'est même pas à 50 % de la crue biennale sur la Vis.
  10. metbeziers

    Suivi de l'épisode méditerranéen du 7 au 12 octobre 2018.

    Le secteur de Mandelieu la Napoule prend cher. 61,1 mm entre 22h et 23h et cela semble se poursuivre ...
  11. metbeziers

    Suivi de l'épisode méditerranéen du 7 au 12 octobre 2018.

    Belle phase orographique classique dans le coin depuis la fin de matinée puisque le fameux poste de Castanet le Haut ( pot de chambre du département ) cumule 82,6 mm sur les 12 dernières heures. Un épisode à sens inverse de ce que l'on connaît d'habitude en quelques sortes
  12. metbeziers

    Suivi de l'épisode méditerranéen du 7 au 12 octobre 2018.

    A l'Est d'une ligne Sete->Ganges la période " à risque " n'est pas terminée avant la fin de nuit prochaine. Le jet humide de BC se maintient sur ces secteurs avec un regain d'instabilité pour ce soir. Pour Ouest 34, 11 et 66 seules des averses modérées à fortes se maintiennent sur Espinouse/Escandorgue avec maximum d'intensité sur le piémont et crêtes. Sur ce coin oui c'est un flop monumental ( 40-60 mm max alors que les scénarios même les moins extrêmes envoyaient des signaux à 120-150 mm ) comme on pouvait s'y attendre quand les images des Baléares sont parvenues ...
  13. metbeziers

    Suivi de l'épisode méditerranéen du 7 au 12 octobre 2018.

    Ben oui évidemment. 1988, 1992, 1996, 1999, 2002, 2003, 2005, 2010, 2014 tous ces orages diluviens étaient des formations orageuses espagnoles. Bref désolé pour le HS mais tu dis n’importe quoi ... Retour au sec sur l’extreme Ouest de l’Herault avec, comme indiqué précédemment par les intervenants, 30 à 40 mm assez homogènes et bienvenus pour la nature.
  14. metbeziers

    Suivi de l'épisode méditerranéen du 7 au 12 octobre 2018.

    Très souvent par le passé ces orages diluviens côté espagnols ont contribué à des « flops » par la suite sur nos régions. Voyons si cela se répète sur cet épisode.
  15. metbeziers

    Suivi de l'épisode méditerranéen du 7 au 12 octobre 2018.

    Pas mal de problèmes sur les routes en fin de matinée secteur Olonzac/Siran. Les vignes débordaient et les ruisseaux descendant des premiers monts Minervois étaient bien gorgés. Reaction modérée mais rapide de l’Ognon, de l’Argent Double puis de la Cesse. Retour au calme dans l’apres-midi mais les averses se multiplient depuis ce matin sur l’extrême Est de la montagne noire. C’est encore le cas ce soir. En attendant demain ...