metbeziers

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    3 811
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de metbeziers

  • Rang
    Cumulonimbus calvus
  • Date de naissance 08/12/1991

Personal Information

  • Lieu
    Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.
  • Site web
    www.meteoalpes.fr

Visiteurs récents du profil

1 190 visualisations du profil
  1. Automne/Hiver 2017-2018 dans les Alpes

    Grosse déception sur la tranche 1200-2000 sur le centre du 73. Pourtant l'intensité de la pertu faisait l'unanimité sur les modèles. En revanche sur Aravis et Haut-Giffre c'est pas mal pour un tout début
  2. Automne/Hiver 2017-2018 dans les Alpes

    Limite pluie-neige vers 1400 mètres actuellement sur l'Ouest du 74, il neige sur la webcam des Confins.
  3. ARPEGE il y a quelques jours : Versus ARPEGE ce midi : Cumuls clairement revus à la hausse du Nord73 au 74. Cohérent avec l'arrivée d'une masse d'air froid par le Nord dimanche après-midi avec des averses qui devraient se multiplier sur les reliefs exposés. Bon, comme souvent la vérité se situera entre les deux. Concrètement les 20/30 cms sont probables sur Chablais, Aravis vers 1900/2000 mètres d'ici lundi midi. Première neige également en basse-montagne en fin de nuit de dimanche à lundi, pourquoi pas jusqu'à 1000 mètres dans les vallées encaissées de Haute-Savoie. @Ljos devrait voir ses premiers flocons.
  4. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    Certains cours d'eaux très secondaires des hauts-cantons étaient bien boueux entre Lunas et Lodève mais il fallait bien les chercher ... Après les 300-400mm/72h passés tout seuls l'an dernier sur le secteur, cette fois les 150-250mm/48h sont passés encore plus facilement. En revanche, quelques débordements de fossés sur les routes observés en fin d'aprem lors du passage de la ligne convective sur l'Ouest du Biterrois. Avec des lames d'eaux horaires autour de 25-40mm/h c'est logique. Bref, un épisode ultra-bénéfique pour la nature ici et pi c'est tout
  5. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    Premiers flashs visibles vers le Sud. Le vent se renforce sensiblement.
  6. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    C'est souvent " contre-productif " J'aime pas trop quand on en est à regarder vers la Catalogne.
  7. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    Les 100mm dépassés plus tôt que prévu du côté des Plans (34) à 16h avec 106,4 mm. Le pluvio le plus proche, celui de Roqueredonde, suit avec 77,7 mm. Les monts d'Orb et l'Escandorgue sont donc en première ligne depuis ce matin.
  8. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    Ça se réveille gentiment sur Monts d'Orb et Escandorgue avec 28,7mm/1h aux Plans (34)
  9. Si la localisation est à ce jour bien cernée, il n'en est pas de même pour l'intensité du phénomène. Les plus forts cumuls devaient se retrouver sur le Haut-Languedoc avec extension vers les avants-monts ( Pardailhan, Faugères ) des hauts-cantons biterrois jusqu'au Minervois voire Corbières Maritimes. La tranche basse des cumuls met une lame d'eau totale de l'ordre de 100 à 150 mm sur les secteurs pré-cités. Mais la tranche haute suggère des cumuls plus intéressants comme je l'évoquais hier avec des valeurs comprises entre 180 et 250 mm. Bien que très exposé, l'Orb ne devrait que très peu réagir en raison de la sécheresse présente ces derniers mois. On surveillera les cours d'eaux très secondaires et le ruissellement en cas d'intensités horaires notables à partir de la fin de nuit de Mercredi à Jeudi.
  10. Suivi du temps dans les régions Méditerranéennes

    Mise en place des premières averses sur l'Espinouse, les monts de Faugères et les monts d'Orb. Bon épisode à tous !
  11. Pas de balayage car la goutte froide ne s'évacue par vers l'Est comme cela arrive très souvent. Elle se résorbera en migrant vers le Sud. La phase orographique devrait se mettre en place d'ici quelques heures. Castanet le Haut, Fraisse et les Plans en ligne de mire pour des cumuls voisins des 60/80 mm d'ici Jeudi 00h avant l'instabilisation franche de la masse d'air par le Sud.
  12. Je trouve quand même les valeurs d'instabilité assez marquées pour la saison à partir de la fin de nuit à mercredi à jeudi ( MUCAPE ). Si la dynamique de méso-échelle vient s'y greffer ; les cumuls devraient être revus à la hausse par rapport aux 150 à 200 mm évoqués. D'ailleurs le dernier AROME réagit assez fortement sur le champ de RRen fin d'échéance.
  13. La situation est en train de se stabiliser petit à petit. ARPEGE semblait très isolé ce midi avec son scénario de goutte froide beaucoup trop occidentalisée. On part donc sur un épisode classique avec des cumuls localement proches des 150/200 mm. Un élément attire cependant l'attention ce soir, c'est une grosse instabilité présentée par ARPEGE jeudi matin. Attention à l'alimentation des lignes orageuses par le golfe du Lion à ce moment-là. AROME sera intéressant à suivre pour cette échéance.
  14. Comment peut-on dire que ça sent le cévenol à plein nez alors que la trajectoire du thalweg puis de la goutte froide évoluent sur des centaines de kilomètres en fonction des modèles et des sorties ? PATIENCE !
  15. La situation évolue petit à petit. L'option ARPEGE qui apparaît ce matin suit un peu les signaux envoyés par UKMO depuis hier : Le thalweg serait un peu plus incisif et viendrait s'isoler en goutte froide sur l'Espagne entre Mercredi soir et Jeudi pivotant un flux de Sud à Sud-Sud-Est dynamique durant 48 heures. Plusieurs conséquences à cette option : - L'épisode serait prolongé durant une bonne partie de jeudi. - Le max des cumuls serait plutôt situé sur Espinouse et Cévennes Héraultaises en lien avec l'orientation du flux au Sud-Sud-Est. - Un cisaillement possiblement moins marqué, limitant un peu le potentiel de lignes orageuses peu mobiles. - Une sécheresse qui perdurerait pour les voisins de PACA. Le scénario GFS continue de voir un balayage Ouest>Est plus classique du thalweg. La dépression de surface, bien que peu visible, permet elle d'envisager toujours le scénario évoqué hier : A savoir : - un déclenchement des précipitations par orographie bien à l'avant de l'anomalie sur les reliefs exposés du 34 dés mardi soir puis en nuit suivante sur Cévennes 30/48/07. - la constitution probable de lignes pluvio-orageuses peu mobiles juste à l'avant du forçage entre Est34/30/Sud48 et 07, boostées par cette dépression de surface entre Aude et Catalogne. La trajectoire du jet de BC permettant de savoir si ce seraient les plaines ou les reliefs les plus impactés. - Un retour au calme dés jeudi matin sur le languedoc avec décalage des précipitations vers la vallée du Rhône. Enfin du passionnant à suivre en tout cas Sur chaque scénario des cumuls à 3 chiffes sont envisageables.