Toaz

Membres
  • Compteur de contenus

    431
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Toaz

  • Rang
    Altocumulus
  • Date de naissance 20/05/1987

Personal Information

  • Lieu
    Thônes 74230

Visiteurs récents du profil

873 visualisations du profil
  1. Cette resistance des Hps que j'évoquait tout à l'heure que voit ARPEGE dans son 12z fait écho chez GFS certe plus timorée mais elle bloque / rabat sur nous le bloc depressionnaire qui se créé au large de l'atlantique ce qui limite pas mal la douceur à peine à une nuit et sur un axe plus meridionnal que SO/SE pour revenir rapidement à des T° de saison. Cette option est celle anticipée par Icon depuis ce matin resistance des HP sur le groenland et depression qui se forme et se bloque beaucoup plus à l'est que sur son 12z ce qui empeche la douceur de s'installer sur un gros tiers du pays. Cette option ne satisferait probablement pas tout le monde encore que le nord du pays au dessus de la Loire est plutot bien placé pour se faire un dernier kiff et les massifs pour recevoir un bon coup de blanc plutot qu'un coup de lessivage. Les fins réglages seraient ils en train de jouer en notre faveur pour une fois ? Bonne nuit!
  2. Je trouve l'évolution des modeles très interessantes ce soir. La fin d'échéance n'est pas aussi limpide qu'on pourrait le penser. Par exemple ARPEGE ce soir a du mal a dissoudre ce bloc d'HP avec la poussée depressionnaire d'est et notre depression atlantique qui reste bloquée cela pourrait créer un autre toboggan interessant pour un dernier baroude d'honneur des conditions hivernales. Ukmo et GEM un peu dans la meme lignée: On prend un coup de doux, mais sa présence semble diminuer au fil des runs . OUi cette analyse est orientée hivernophilement parlant, mais c'est pour vous donner un peu de grain a moudre, parce que là c'est le desert de gobi .....
  3. C'est moins méridien comme redoux, on sent moins de vélocité sur cette dépression atlantique et un élément nouveau chez GFS cette petite depression creuse à l'Est e l'Islande qui file direct sur l'Europe Occidentale et s'en va réalimenter notre blocage. Un pas vers ICON et CEP ? Une mal pour un bien ce redoux j'ai l'impression... EDIT Vu le nombre de champs dépressionnaires qui nous encerclent, pour l'instant la suite ne sera pas toute lisse et calme d'après GFS 06z
  4. En tout cas rien n'est tellement joué encore, tout ca se jouer sur la position de la jonction entre les BPs atlantique et notre vortex. Deux camps: - Le camp à l'Ouest: GFS, UKMO = Conséquence un creusement au large de nos cotes et donc poussée de douceur relativement brève, mais marqué si l'on suit le DET GFS qui reste dans les plus doux. Le tout sans réalimentation du blocage derrière. - Le Cul entre deux chaises: CEP (ARPEGE?On l'espère...)= légere poussée de douceur , mais réalimentation du blocage. - Le camps plus à l'Est voir centré sur la France: ICON, NAVEGM, GEM= Très peu de place au pti coup de douceur de jeudi et surtout grosse réalimentation du blocage et plus perturbé. C'est pas gagné ce matin, mais c'est pas non plus foutu l'écart type pour Jeudi est assez révélateur...
  5. Vous avez rien suivis du topic et de l'incertitude soulevée dès le début de semaine concernant le chemin synoptique choisi par les modèles au point de mettre une carte de PP à 198h ....??!!
  6. Encore plus fou pour la fin de l'échéance à l'échelle Hemisphérique c'est incroyable! Petite comparaison intéressante avec GFS, ils prennent pas le même chemin , mais visent presque dans la même direction on dirait: (c'est loin mais ca a le mérite de les rapprocher un poil...)
  7. GEM reste quand même droit dans ses bottes c'est fou il accentue presque le blocage à 150h
  8. ARPEGE 12z qui penche plus vers UKMO et presque GEM. Ce qui expliquerait certainement la position du Bulletin de MF lors de sa dernière réactu. C'est fou comme des petits décalages de rien du tout des HPs change complètement la donne et ca en dessous des 120h!
  9. Yes ca se tient. je pensais voir dans ces diag a 850hpa une parti des conséquences qui divergent un peu plus que sur le 0z.
  10. Pour imager la chose avec Toulouse: 0z et 6z Pour le coup moins de certitudes que ce matin et sur le dernier on distingue bien que le DET et le Controle sont un peu plus isolés dans le super doux... un pas vers UKMO?...., affaire à suivre!
  11. Je soutiens notre @Virgile national, dans toute ca démarche de gueulante et aussi dans le sens ou même si ce coup de moins froid à 850Hpa ( hein faut pas oublié à quoi cela correspond) n'aura que de très faible conséquence en basses couche. De mon avis les vents restant orientés à l'EST voir NOrd EST, je vous fais pas de dessin pour le ressenti sous cette petite poussée d'HP de sud-ouest. Et je ne vous parle même pas de l'échéance et de ses réajustements que nous allons connaitre d'ici là, décalage par ci décalage par là...
  12. Moi qui pensais avoir un diag avec un DET isolé dans le froid, ba il est plus isolé dans le "moins froid" que dans le froid et à côté beaucoup de scénaris qui se suivent dans le bon sens pour cet épisode remarquable! edit: je parle concernant cette poussée "douce" entrevue pour la moitié Sud du pays Ici Clermont
  13. Des congés! Les nuits vont pas dépasser les 6h ces dix prochains jours
  14. La différence est surtout plus notable au niveau hemisphérique C'est incroyable l'alimentation du drain froid n'est plus coupée, une activité dépressionnaire au pole qui est plus forte et qui empêche les HPs de trop remontés et donc d’entraîner cette langue froide trop au Nord. Les HPs se retrouvent projetés ensuite là ou on a du mal à les imaginer même dans nos plus fous des fantasmes et un Moscou Paris solide de chez solide. Peu importe ce qui en ressort c'est complètement passionnant. edit: la fin d'échéance est complètement dingue, ce matin GFS faisait encore pleurer certain, mais là non seulement il suit CEP mais il le met combo. A mon avis ce run Det sera isolé et dans les plus froids. Mais il est bon de noter que la réalimentation du froid sec est devenue une option possible pour long terme.
  15. J'ajouterai que ce potentiel de redoux et la reprise du flux dynamique d'ouest, augmente les conflit de masse d'air et donc le potentiel tempétueux comme celui connu fin décembre / début janvier. Quelques scénaris (minoritaires pour l'instant ) vont dans ce sens, avec l'apparition d'anomalies creuses se décrochant du système dépressionnaire calé sur l’Islande. Comme ici NAVGEM bien évidement malgré le crédit que l'on doit lui apporté: Dans l'autre sens on a aussi les HPs sur l'Alaska qui poussent pas mal et qui ne demandent qu'à migrer vers le pôle faire un coucou au HPs russes et avec ce Vortex très proche de chez nous les conséquences pourraient être tout autres pour la fin d'échéances après se passage transitoire plus mou et doux que prévu. (extrapolation hivernophile) De mon avis en comparant à la récurrence de ce début d'hiver qu'on a connue au long terme assez ressemblante à celle des modeles ce matin, un flux printanier de mon avis n'est pas encore à l'ordre du jour, même si faut pas se le cacher on s'en rapproche