Yoann44

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    323
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Yoann44

Personal Information

  • Lieu
    Chauvé (44)
  • Site web
    https://docuclimat.wordpress.com/

Visiteurs récents du profil

1 684 visualisations du profil
  1. Yoann44

    Suivi de la secheresse

    Bon article de Guillaume Séchet sur la situation désespérante que l'on vit en ce moment sur une bonne partie de la France : http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/une-situation-meteorologique-exceptionnelle-pour-la-saison-16-octobre-2018.html Et si les températures vont enfin revenir vers les normales la semaine prochaine (mais à quand en dessous des normales ?!), ce ciel bleu qui devient horripilant n'est pas prêt de disparaître... Sur la ferme, je commence à voir de jeunes arbres dépérir, il faudra que je prennes le temps de prendre des photos. Et quand je pense que je me situe dans une région où on ne connait pas la pire situation, je n'imagine pas le désastre pour la végétation ailleurs (à l'image de ce que @paparazzi à pu déjà nous montrer)... En attendant, je vous laisse avec cette excellent dessin qui je trouve illustre parfaitement la situation actuelle et les réactions de nombre de personnes y compris parfois la mienne à ce temps actuel (un peu d'humour sur notre schizophrénie face au climat aide à faire passer la sécheresse ) :
  2. Les pros RC ?! Sérieusement ? Il s'agit d'un constat scientifique et non d'une bataille d'idées ! La désinformation n'est pas que dans les médias...
  3. Yoann44

    Nouveau rapport du GIEC

    Je trouve cela navrant de voir que le cynisme ou le fatalisme gagne le forum... Mais c'est aussi révélateur d'une prise de conscience globale sérieuse du RC et de ses conséquences doublé d'une peur de voir son mode de vie bouleversé... Je vous invite à regarder la série documentaire Next à ce propos : https://www.next-laserie.fr/ Ok, on est dans la merde, mais est-ce une raison pour soit attendre un miracle de géo-ingénierie avec toutes les conséquences imprévisibles que cela a derrière (et de plus qui sera conçu et financé par les mêmes industries et politiciens qui nous précipitent aujourd'hui dans le gouffre !) ? Ok, on est dans la merde et individuellement on peut pas y faire grand chose car c'est le système dans son entièreté qu'il faudrait changer, mais est-ce une raison pour se dire qu'on peut pas essayer de faire au mieux individuellement et de s'organiser au minimum collectivement dans nos communes pour faire bouger les choses dans le bon sens et ainsi faire que mes actions aient plus d'impact qu'à une échelle individuelle ? Ok, on est dans la merde, mais est-ce qu'on va se complaire à regarder le système économique détruire petit à petit cet environnement qui nous fait rêver depuis tout petit et donne du sens à notre vie sur Terre (franchement, dans un monde sans vie sauvage, chaotique du fait des catastrophes climatiques, des migrations et autres conséquences du RC, des pollutions et de la destruction des écosystèmes, vous vous trouverez heureux d'avoir un smartphone, une voiture électrique, un ordi et autres "avantages" de notre société (cela c'est certain notre mode de vie on l'aura pas négocié, mais ce mode de vie qui à l'échelle de l'histoire de l'humanité ne représente qu'une seconde à peine aura détruit ce qui aura permis qu'il s'épanouisse et aura détruit en même temps notre humanité et notre si belle Terre (allez demandez au passage si ce mode de vie convient aux enfants esclaves qui extraient les matériaux de nos smartphones, voitures électriques ou aux populations qui meurent de cancer ou de conflits armés du fait de l'exploitation des terres rares et autres matières premières indispensables à notre mode de vie occidental... mais bon le nombril occidental fait que si cela nous convient, et bien cela doit convenir au reste de l'humanité, et flûte qu'ils se débrouillent dans leur merde ! En attendant le carbo-fascisme gagne sur la planète : https://www.liberation.fr/planete/2018/10/10/bolsonaro-trump-duterte-la-montee-d-un-carbo-fascisme_1684428 Et cela fait réfléchir sur notre incapacité à décider de nous en sortir véritablement. Pour quelques années de bonheur technologique en plus, on peut bien s’accommoder des désastres à venir pour nous et les personnes qui nous entourent ! On croirait un junkie avec sa dose, qui sait qu'en en prenant plus il précipite sa fin, mais c'est plus fort que lui, il peut pas (veut pas ?) faire autrement ! Edit : pour info en rapport avec mon post précédent sur le bois énergie, un article intéressant : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/les-forets-d-europe-ne-pourront-pas-freiner-le-rechauffement-davantage_128444
  4. Yoann44

    Ouragan Michael

    On se crorait dans "Le jour d'après" mais sans la neige et les effets spéciaux, c'est peut-être pour cela d'ailleurs qu'on a du mal à y croire Plus sérieusement, as-t-on déjà vu un oeil aussi bien dégagé sur les terres ? En à peine 24 heures, on sera en tout cas passé d'un cyclone qui avait l'air intéressant à un cyclone qui en a mis plein la vue (battant des records historiques au passage). Je pense qu'on a encore du mal à s'en rendre compte. Par contre pour les zones impactées cela va être dur de s'en remettre... Et je pense également à la Géorgie qui risque de se retrouver avec un Michael toujours aux alentours de la catégorie 2/3, or contrairement à la Floride, je ne pense pas qu'ils se soient préparés à cela....
  5. Yoann44

    Ouragan Michael

    Heureusement que la densité de population dans la région la plus impactée est faible comparé à d'autres régions de la Floride :
  6. Yoann44

    Ouragan Michael

    A 1 MPH de la catégorie 5 mais nombre de tweets de météorologues indique qu'après réanalyse il sera surement officialisé en catégorie 5. Juste incroyable cette intensification. Tout simplement historique pour cette partie des Etats-Unis ! Egalement, jamais un ouragan n'avait atteint cette catégorie 4 en landfall en Octobre sur l'ensemble des USA ! Et dans le top 3 des pressions les plus basses jamais relevées pour un ouragan frappant les USA !
  7. Yoann44

    Ouragan Michael

    Live impressionnant, le mur de l'ouragan est proche ! https://www.pscp.tv/w/1mnxeopjyNWGX?t=15m38s
  8. Yoann44

    Ouragan Michael

    Et cela continue à s'intensifier : Combien de temps les vents moyens doivent-ils dépasser le minimum de la catégorie 5 pour que l'entrée de l'ouragan dans cette catégorie soit officialisée ?
  9. Yoann44

    Ouragan Michael

    Je n'arrive pas à retrouver les 140 noeuds que tu indiques mais en tout cas oui 140 noeuds on est en catégorie 5 : https://www.nhc.noaa.gov/aboutsshws.php
  10. Yoann44

    Ouragan Michael

    Et bien cet ouragan va probablement devenir historique. Intensification encore en cours :
  11. Yoann44

    Ouragan Michael

    Les submersions ont déjà commencé (images prises il y a plus d'une heure) alors que le plus gros est loin d'être arrivé...
  12. Yoann44

    Nouveau rapport du GIEC

    Quand je parlais de planter, c'était pour simplifier et je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait qu'une forêt gérée en forêt jardinée ou en taillis sous futaie irrégulière avec donc régénération naturelle sera des plus idéal, tel que le font les adhérents du Réseau pour les Alternatives Forestières http://alternativesforestieres.org/ Mais malheureusement en France et dans nombre d'autres pays, la mode est à la plantation (et souvent monospecifique, il n'y a qu'à voir l'absolue absurdité des programmes de compensation carbone dans les pays du sud en terme de bilans carbone, écologique et en terme humains (expulsion de peuples y habitant depuis des siècles, mais cela est un autre débat...) Et la mode est aussi à la plantation notamment de TCS (Taillis à Courte Rotation) et TTCS (Taillis à Très Courte Rotation) pour faire du bois énergie rentable pour les centrales type Gardanne, au détriment de surfaces agricoles ou de surfaces forestières centenaires (niveau bilan carbone on est loin, mais très loin d'être neutre avec ce genre de technique, mais l'ADEME cautionne et subventionne donc....) Il y aurait malheureusement beaucoup de choses à dire sur la fausse idée que le bois est neutre en terme de CO2, car comme pour le climat cela dépend de nombre de facteurs. Lors de ma formation de technicien en agroforesteries j'ai d'ailleurs été confronté à nombre de fausses idées véhiculés à ce propos par des formateurs et collègues ne s'appuyant que sur leurs propres calculs, à contrario des études scientifiques les plus sérieuses à ce propos. Pour essayer de résumer, on sait que les plantes absorbent mais aussi respirent du C02. En terme de bilan, dans des conditions avant nos émissions de CO2 on savait déjà que le bilan était neutre en prenant en compte le sol (ni puits ni source de CO2 en moyenne) du fait de la minéralisation de la MO qui compensait l'absorption positive des arbres en terme de carbone. Avec nos émissions de CO2, on a libéré le facteur limitant teneur en CO2 de l'atmosphère lorsque toutes les autres conditions étaient idéales (beaucoup de nutriments, sol structuré, précipitations plutôt régulières, peu de stress, vie biologique et communauté végétale diversifiée, etc...) ce qui fait que les arbres ont pu chaque année pousser un peu plus et l'écosystème forestier devenir puits de CO2. Les études montrent au passage que les vieux arbres captaient plus de C02/an que les jeunes arbres. Mais maintenant, nous arrivons à une période où tout est à revoir. En effet : - Les surfaces forestières s'amenuisent et se dégradent également de plus en plus (créant d'autres facteurs limitants pour une bonne absorption du CO2 : sol destructuré par les machines, manque de nutriments par trop grande exploitation des rémanents, stress climatiques de plus en plus prononcés qui mettent en péril l'arbre mais à court terme qui lui empêchent également de pousser idéalement et donc de stocker autant de carbone qu'auparavant, etc...) - L'âge des arbres va en diminuant avec l'essor de la demande en ameublement et menuiserie à bas coût, papeterie et maintenant en bois énergie et les forêts sont aussi bien plus malmenées. La capacité d’absorption des arbres diminuant ainsi. - Où est la prise en compte de ce que l'on appelle l'énergie grise pour le bois-énergie (construction des centrales à bois énergie, transport des plaquettes, machines pour déforester, matériaux acheminés pour construire tout cela, etc...) ?! - Quant on parle de bilan neutre, on fait une grosse erreur. On devrait parler de bilan en terme de temps. Le CO2 que l'on va émettre en coupant du bois ne va pas être stocké aussitôt comme par magie, notamment si on abat des arbres assez âgés, ou si l'on prend les rémanents des forêts censés permettre un stockage à plus ou moins long terme du carbone sous forme d'humus et que l'on continue à déforester ! Un arbre qui a cent ans et qu'on brûlera, il faudrait au grand minimum planter ou laisser se régénérer 100 jeunes arbres pour que l'on puisse se dire que le bilan est neutre, or on est loin d'être dans cette situation (la déforestation continue à toute vitesse) et si on prend en compte tous les autres facteurs (stress climatiques de plus en plus prononcés, rémanents et bois mort de plus en plus supprimés des forêts, arbres âgées disparaissant, sols avec de moins en moins de teneur en CO2, énergie grise et tous les autres facteurs aggravants et sans oublier la nécessité de ne plus émettre de C02 dans peu de temps et par la suite de passer en émissions négatives, etc...) j'ai de sérieux doutes sur le fait que le carbone relâché par le bois énergie sera stocké même à moyen terme... On pourrait parler de bilan carbone neutre, voir positif si on arrêtait dès maintenant de déforester et qu'on se tournait vers une foresterie naturelle avec limitation drastique de nos besoins en énergie avec complément occasionnel en bois énergie. Mais quand on sait que nombre d'états misent actuellement sur le bois énergie pour baisser leur bilan carbone en continuant sur des projections d'émissions qui nous amènent à +3,5°c minimum, tandis que le GIEC conseille au contraire de démultiplier le stockage de carbone via les forêts, je me dis qu'on assiste à une légère schizophrénie... Pour finir, un petit rappel, l'argument de substitution aux énergies fossiles par le bois énergie revient souvent mais est largement trompeur ! Un petit graphique rappel à quel point nos besoins en énergie sont à des années lumières de ceux de la période pré-industrielle où justement nos forêts étaient menacées en Europe car le bois était la principale énergie (sous forme de charbon de bois pour la proto-industrie) (En France la surface forestière était moitié moins importante qu'aujourd'hui). Substituer les énergies fossiles par le bois énergie, vraiment ? Même une substitution à un très faible pourcentage est une vraie aberration climatique et écologique ! Je n'ai pas le temps de ressortir les études scientifiques mais je pourrais le faire sur demande. Après de simples recherches sur le net permettent déjà de se faire une bonne idée... Au passage, si vous êtes intéressés par les idées reçues sur les arbres, je vous conseille vivement l'ouvrage de Christophe Drénou (un des plus grands auteurs francophones concernant l'étude de l'architecture et de la biologie des arbres) "L'arbre au delà des idées reçues" https://www.foretpriveefrancaise.com/publications/voir/595
  13. Yoann44

    Ouragan Michael

    On en serait effectivement pas loin, le NHC révisant sans cesse à la hausse la vitesse des vents depuis hier soir. On serait à 145MPH actuellement avant le l’atterrissage (bien qu'on restera surement sur le haut de l'échelle de la catégorie 4, vu que l'ouragan va arriver sur des eaux peu profondes et être confronté à l'interaction avec les terres) En tout cas le modèle HRWF qui avait été le premier à prédire la catégorie 4 est décidément bel et bien le meilleur modèle pour anticiper la puissance des ouragans (modèle de référence d'ailleurs pour l'excellent blog Category 6. Leur dernier post d'hier au passage en attendant celui d'aujourd'hui qui arrivera surement sous peu https://www.wunderground.com/cat6/Florida-Panhandle-Bracing-Potential-Category-4-Hit-Michael ) Dernier bulletin du NHC : https://www.nhc.noaa.gov/text/refresh/MIATCDAT4+shtml/100252.shtml? Michael va être notable en tout cas dans ses impacts éoliens et de submersions, heureusement il est prévu qu'il filera assez rapidement ce qui limitera les conséquences en terme d'inondations dues aux précipitations. Un atterrissage en catégorie 4 n'est en tout pas courant aux USA, en moyenne un tous les 7 ans.
  14. Yoann44

    Nouveau rapport du GIEC

    Sur la question du bois qui est neutre en bilan carbone, il faudra que j'y reviennes car ce n'est pas le cas systématiquement et encore moins dans un monde qui se réchauffe (plus faible capacité des arbres à stocker le C02 du fait des perturbations climatiques et des dégradations forestières de l'homme, cf la récente étude sur l'Amazonie qui indique qu'elle est passée de puits de CO2 à source de C02). De même dans un monde où il faut passer à zéro émission de carbone dans les décennies à venir, lorsqu'on brûle des arbres qui ont plusieurs décennies, il ne faut non pas planter un arbre pour un arbre brûlé, mais au moins autant d'arbres que l'âge de l'arbre pour stocker aussitôt le C02 qui a été relâché (et encore de nombreuses études indiquent contrairement à l'idée reçue qu'un vieil arbre notamment dans une forêt diversifié contient plus de carbone/âge de croissance qu'un jeune arbre). https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/deforestation-les-forets-emettent-plus-de-co2-qu-elles-n-en-absorbent_116938 https://www.fne.asso.fr/actualites/bois-énergie-15-scientifiques-de-renom-dénoncent-un-projet-de-loi-européen http://science.sciencemag.org/content/early/2017/09/27/science.aam5962 Mais j'aurais l'occasion d'y revenir. En attendant, sur les sources d'émissions de C02, entre le Brésil qui passerait l'arme à l'extrème droite avec un taré qui veut abolir toute règle environnementale et supprimer toute opposition écologiste, entre une administration Trump qui vire au cynisme total pour les plus grands profits de leurs amis pétroliers et avec une Europe encore aux mains des lobbys et d'états qui préservent leurs petits intérêts à court terme... j'avoue ma grande dose de pessimisme par rapport au nouveau rapport du GIEC quand à la possibilité de rester aux alentours des +1,5°C (et il n'est même pas besoin d'évoquer les possibles effets de seuils et rétroactions positives, les simples politiques actuelles d'émissions de C02 suffisent déjà à nous mettre dans le mur...) https://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2018/oct/08/the-trump-administration-has-entered-stage-5-climate-denial https://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/10/10/l-allemagne-et-les-pays-de-l-est-freinent-les-reductions-d-emissions-de-co2-des-voitures_5367004_1652666.html Extrait " Ils ont fixé un objectif de réduction de 35 % d’ici à 2030 avec un seuil intermédiaire de 15 % en 2025. Soit un cap bien moins ambitieux que celui de 40 % (et 20 % à l’horizon 2025) fixé par le Parlement européen le 3 octobre. [...] L’ICCT, l’ONG américaine qui a révélé le scandale du « dieselgate », a fait le calcul : pour respecter la trajectoire de l’accord de Paris, la réduction des émissions de CO2 des voitures devrait atteindre au moins 70 % d’ici à 2030… Oui mais quand la croissance va, tout va n'est ce pas...