Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Yoann44

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    341
  • Joined

  • Last visited

About Yoann44

  • Rank
    Altocumulus
  • Birthday 10/04/1988

Personal Information

  • Location
    Chauvé (44)
  • Site web
    https://docuclimat.wordpress.com/

Recent Profile Visitors

2094 profile views
  1. Effectivement du côté du Jura Suisse, c'est une véritable catastrophe du fait des sécheresses sévères qui se succèdent... : https://www.letemps.ch/suisse/jura-situation-catastrophe-forestiere Extrait " Le hêtre se meurt dans les forêts jurassiennes. La faute au réchauffement climatique qui accélère la mort de cette espèce d’arbres. Ce lundi, le canton du Jura a officiellement tiré la sonnette d’alarme. Dans un communiqué, son gouvernement parle d’un phénomène «grave et inédit». Il a déclaré la situation de «catastrophe forestière». Les investigations ont en effet confirmé que plus de 100 000 m3 de bois étaient secs ou en passe de dépérir, en particulier en Ajoie. «Dans ce district, près de 1500 hectares sont affectés et dans certaines zones, 50% ou plus de ces arbres sont touchés, se désole Marc Ballmer, collaborateur scientifique à l’Office de l’environnement du Jura. Les dégâts sur la forêt sont plus importants que lors du passage de l’ouragan Lotharen 1999.» " Nous ne sommes qu'au début des conséquences sérieuses du RC et nous voyons déjà que les impacts sur la végétation seront surement plus graves que prévu... 😓 J'aurais pas mal de choses à dire à ce propos sur la situation actuelle dans le Pays de Retz et les impacts sur les arbres/cultures mais manque de temps entre le maraîchage et la mobilisation contre des projets dingues dans mon coin On prépare en effet en ce moment un gros week-end de résistance contre un projet de Surf Park (bassin à vagues artificielles contenant plusieurs millions de litres d'eau sur 8ha de terres agricoles à... 10km de l'Océan !) et ce sur un secteur où depuis quelques années nous sommes régulièrement en arrêté crise ! http://terres-communes.zici.fr/week-end-de-resistance-et-doccupation-contre-le-projet-de-surf-park-de-saint-pere-en-retz-44-le-20-et-21-juillet-2019-zap-la-vague/ Je pense qu'au delà de la lutte contre les émissions de GES, il va falloir aussi se mobiliser localement contre les projets qui utilisent énormément d'eau et la soumettent à l'évapotranspiration (bassins) notamment dans des secteurs comme le nôtre où il n'existe pas de nappes phréatiques à proprement dites (massif armoricain) mais où ces nappes superficielles sont importantes et nécessitent d'avoir des terres non-urbanisées pour que l'eau s'y infiltre à chaque pluie importante ! Et où les terres sont à dominante sableuses donc se ressuyant rapidement... (que dire des prairies permanentes que j'observe de plus en plus être converties en terres cultivées (maïs, colza, etc...) pour soutenir l'élevage hors sol (stabulation permanente des vaches avec robot-traite)... On a l'impression qu'on assiste à une schyzophrénie de plus en plus grande de notre société, plus on connait la situation, plus les collectivités et entreprises continuent à promouvoir des projets/modèles l'aggravant... Seul des réactions citoyennes locales sont à mêmes de régler cela et la multiplication des petits projets paysans également (mais là c'est un autre sujet et il y a aussi beaucoup à craindre pour l'avenir avec l’accaparement grandissant des terres en France...) Au niveau des arbres, la situation m'inquiète également, car lorsque nous n'aurons plus de pétrole ou qu'il faudra nous en passer par rapport au RC (et cela devrait être urgent), nous ne pourrons plus acheter des meubles IKEA qui durent 5 ans provenant de forêts industriels parfois de l'autre bout de la planète... Il nous faudra du bois d'oeuvre local pour refaire de la vannerie, des charpentes, des manches d'outils, du bardage, des planches, des meubles, etc... or la ressource dans le bocage s'amenuise de plus en plus pour du bois d'oeuvre de qualité (et que dire des forêts françaises... cf la mobilisation des salariés de l'ONF contre l'industrialisation des forêts Françaises pour répondre à la demande en bois énergie...) Et là où cela m'inquiète, c'est qu'en dehors du fait déjà important qu'on continue à arracher les haies et les vieux arbres, c'est qu'on plante parfois à tout va sans réfléchir à l'adaptation des essences au conséquences du RC et parasitisme à venir... Je le vois déjà à mon échelle avec des collègues s'installant en permaculture ou des jardiniers voulant planter des arbres qui ne réfléchissent quasiment pas une seconde à cette question ou alors se mettent à vouloir planter en masse des essences exotiques... Bref, on a du boulot... 😰
  2. Je n'interviens plus beaucoup ici par manque de temps et j'avoue que je fais injustice au forum sur la question du suvi de l'arctique en allant sur les topics d'Artic Sea Ice Forum que certains d'entre vous connaissent déjà et qui est d'une richesse rare. Pour le suivi en direct sur l'arctique c'est la référence : https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php Et tu verras alors @meteobreizh35 , comme te le relevais @serge26, qu'il y a de quoi relativiser quelque peu ton analyse optimiste de la situation en y faisant un tour... Ci-dessous un GIF d'un membre du forum à partir des données du satellite ASCAT ( du 17 Septembre 2018 au 11 Juin 2019), assez révélateur en lui-même... Source : https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2417.250.html Et @meteobreizh35, tu verras dans les discussions sur les deux liens suivant que SMOS n'est pas du tout à prendre au pied de la lettre si on peut dire. Il peut indiquer certaines conditions de la glace mais ne permet pas par exemple de donner une indication fiable de l'épaisseur de la glace : https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2591.1800.html https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2533.1100.html Je te laisse parcourir ce forum, au bout d'un moment on finit par en devenir accro ascat-sep17-jun11.mp4
  3. Il y a-t-il un suivi quelque part sur un site anglophone par exemple ?
  4. Nouveau record de faible extension probable pour le mois de Mars pour la banquise Arctique, après deux fontes quotidiennes abyssales (notamment celle d'hier) : https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2533.450.html Et vu les anomalies de température encore prévues dans les jours à venir, on peut préfigurer d'un plus bel écart avec les autres années... https://climatereanalyzer.org/wx/fcst/#gfs.arc-lea.t2anom En espérant que nous ayons encore un autre été "normal" ou en dessous des normales en Arctique pour sauver la situation... En sachant de plus que le détroit de Nares s'est libéré très tôt cette saison et que de grosses factures apparaissent déjà au nord du Groenland menaçant de rejoindre la fracturation au niveau du détroit de Nares... https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,176.1500.html
  5. Effectivement... 😨 https://www.rtbf.be/info/societe/detail_15-degres-en-plus-par-rapport-aux-normales-saisonnieres-l-alaska-vers-des-records-de-chaleur?id=10183525&utm_source=rtbfinfo&utm_campaign=social_share&utm_medium=twitter_share
  6. " L’Arctique est-elle condamnée ? Même si nous stoppons dès demain toutes les émissions de gaz à effet de serre d’origine humaine, la région arctique va encore se réchauffer de 5 degrés Celsius d’ici la fin du siècle. " https://sciencepost.fr/2019/03/cest-officiel-on-ne-peut-plus-rien-faire-pour-sauver-larctique/ Article issu de cet article en anglais : https://www.sciencealert.com/there-s-nothing-we-can-do-anymore-about-temperature-rise-in-the-arctic?fbclid=IwAR0qAfAxOXV90Wzv3RWC5ygYoFVMUuQKEcdw7bkMwCS38Yu9-qVF6zlHxd0 Et : " Selon de nouveaux résultats, l’océan Arctique risque d’être libre de glace en été d’ici vingt ans seulement. En effet, l’oscillation inter-décennale du Pacifique – un mode de variabilité naturelle – est a priori en train de transiter vers sa phase chaude. Or, cette dernière s’associe à une accentuation du transport de chaleur et d’humidité vers le pôle. Ainsi, combiné au réchauffement global, cela nous placerait sur une trajectoire menant rapidement au retrait quasi-total de la banquise en été. " https://sciencepost.fr/2019/03/climat-vers-un-ocean-arctique-libre-de-glace-en-ete-dici-20-ans/ Etude originale : https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1029/2018GL081393 Pour rester dans l'actu, actuellement cela discute pas mal sur artic sea ice forum de la libération très précoce du détroit de Nares (risquant ainsi d'exporter pas mal de glace épaisse pour le reste de la saison) et de fissures dans la banquise apparaissant également au nord/nord-est du Groenland. C'est passionnant et montre que nous sommes surement passés à un stade où la glace même épaisse réagit facilement à des facteurs favorables à sa fonte/fissuration (sur le forum ils l’appellent la nouvelle vieille glace en référence au fait qu'il n'existe quasiment plus de glace ancienne et que la glace épaisse est maintenant dû à l’accumulation de glace jeune et serait ainsi plus fragile) https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,176.1450.html Et les anomalies en Arctique sont à nouveau en train d'être énormes (+30°c d'anomalies à certains endroits flirtant avec le point de dégel), ce qui risque de reprovoquer une bonne fonte de la banquise dans les jours à venir après le regel du détroit de Béring ces derniers 15 jours. https://forum.arctic-sea-ice.net/index.php/topic,2591.150.html
  7. Je ne savais pas trop où la mettre mais voici une étude intéressante sur la prévisibilité des ouragans dans l'atlantique Nord : https://sciencepost.fr/2019/03/irma-harvey-maria-une-etude-explique-pourquoi-la-saison-des-ouragans-de-2017-a-ete-aussi-active/ L'étude originale en anglais : https://www.nature.com/articles/s41467-019-08496-4
  8. Article très intéressant et bien écrit scientifiquement de Johan Lorck sur un phénomène nouveau apparu lors du el nino 2015/2016, un contenu en chaleur de la partie supérieure du Pacifique Tropical qui n'a pas diminué et qui a même augmenté ! Extrait : " Mais l’une des indications étonnantes de l’étude est que l’épisode El Niño 2015/2016 s’est distingué du schéma type : en dépit de températures de surface extrêmes, la teneur en chaleur de la partie supérieure de la mer du Pacifique tropical n’a pas diminué. Elle a augmenté même de 9,6 ± 1,7 ZJ (1 ZJ =1021Joules), en contraste frappant avec le fort précédent El Niño de 1997/1998 (−11,5 ± 2,9 ZJ) ! A noter qu’il s’agit du contenu en chaleur du Pacifique et non des océans dans leur ensemble. " L'étude originale que commente Johan : https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/2018GL077106 Et il s'avérerait qu'il y ait un lien probable avec l'effet du réchauffement cimatique sur la composition de la couverture nuageuse (feedback positif), à mettre en lien avec l'étude commentée ici : Avis aux spécialistes pour vos commentaires @TreizeVents @sirius @Higurashi et ceux que j'oublie
  9. Etude intéressante : https://sciencepost.fr/2019/02/le-retrait-de-la-banquise-arctique-source-de-fluctuations-climatiques-brutales-par-le-passe/ Etude originale dans PNAS : https://www.pnas.org/content/early/2019/02/12/1807261116 Extrait :  Les scientifiques s’interrogent depuis des années sur la corrélation entre la perte de glace de mer dans l’Arctique et les événements climatiques extrêmes relevés dans les carottes de glace (du Groenland, NDLR.). Au moins quatre théories ont été avancées, et nous étudions ce problème depuis deux ans. Je suis ravie que nous ayons prouvé l’importance cruciale de la banquise en utilisant nos simulations numériques », explique Louise Sime, auteure principale de l’étude. Les événements climatiques dont il est question prennent la forme d’une élévation brutale de la température au Groenland. En effet, celle-ci peut aller jusqu’à plus de 15 degrés en une décennie ! Puis, passé ce pic, il s’ensuit un lent refroidissement. Ces pulsions sont dénommées événements de Dansgaard-Oeschger, du nom des paléo-climatologues qui les ont identifiées pour la première fois. On en retrouve une vingtaine durant la dernière période glaciaire – il y a 30 000 à 100 000 de ça.
  10. Je publie un nouveau sujet suite à la parution de cette étude qui me paraît importante à débattre. Ce serait l'occasion de discuter sur ce sujet des boucles de rétroaction négatives et positives entre RC et nuages. En attendant que pensez-vous de cette étude parue dans Nature Geoscience qui paraît très inquiétante ? Une trop grande concentration de CO2 dans l'atmosphère pourrait empêcher les bancs de stratocumulus de se former... et augmenter la température de 8°C supplémentaires d'ici 140 ans. (Article du Nouvel Obs) Le lien vers l'étude original : Possible climate transitions from breakup of stratocumulus decks under greenhouse warming
  11. Un bon article de Johan Lorck sur le faible el nino officialisé par la NOAA et les probabilités d'un fort el nino à l'automne prochain ( @TreizeVents on se demande même si tu ne lui a pas soufflé à l'oreille l'écriture de son article ) : https://global-climat.com/2019/02/20/el-nino-officiellement-annonce-par-la-noaa/
  12. De quoi être encore un peu plus optimiste... : https://www.liberation.fr/planete/2019/02/12/les-ecosystemes-ne-peuvent-pas-continuer-a-absorber-beaucoup-de-co2_1708754 " D’autres études ont été trop optimistes en disant que dans le contexte d’une augmentation des concentrations de CO2, les plantes pourraient continuer à prendre du CO2 et en plus résister à la sécheresse. C’est ce que l’on appelle l’effet de fertilisation sur les plantes. S’il y a plus de CO2dans l’atmosphère, les plantes évaporent moins. Mais si elles sont soumises à une pénurie d’eau, elles auront tendance à arrêter leur photosynthèse et donc à arrêter de prendre du CO2. L’effet de la sécheresse est donc très important et peut annuler l’effet de la concentration du CO2 sur la croissance des plantes. "
  13. Ce n'est pas catastrophique mais pas de quoi être optimiste non plus si aucune pluie notable n'arrive sur certaines régions au printemps (sans compter l'évapotranspiration qui s’accroît au fil des années) : https://www.meteo-nantes.net/actualites/quid-de-la-secheresse-apres-les-pluies-de-cet-hiver-13-fevrier-2019.html
×
×
  • Create New...