Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Yoann44

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    369
  • Joined

  • Last visited

About Yoann44

  • Rank
    Altocumulus
  • Birthday 10/04/1988

Personal Information

  • Location
    Chauvé (44)
  • Site web
    https://docuclimat.wordpress.com/

Recent Profile Visitors

2770 profile views
  1. https://global-climat.com/2020/06/28/cloud-models/ Extrait : Le réchauffement de la dernière génération de modèles climatiques probablement causé par les nuages " Les scientifiques tentent de déterminer pourquoi les derniers modèles climatiques suggèrent une plus grande sensibilité climatique prévu. Une étude fait la synthèse de la recherche, confirmant le rôle des nuages. Pour la nouvelle génération de modèles du projet CMIP6, la plage de sensibilité climatique à l’équilibre (ECS, la valeur du réchauffement climatique à l’équilibre pour un doublement du CO2) v
  2. Une étude en rejoignant d'autres ces derniers temps sur le fait que nous devrions moins en attendre des forêts pour nous "sauver" du RC tout en montrant qu'il est d'autant plus important de préserver les vieilles forêts et vieux arbres : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/botanique-rechauffement-climatique-rend-forets-plus-jeunes-arbres-plus-petits-20775/ Extrait : " Les chercheurs expliquent qu'alors que des niveaux de CO2 plus élevés dans l’atmosphère pourraient laisser espérer une augmentation du taux de croissance des arbres, la plupart des forêts so
  3. ok, autant dire mission quasi impossible...😰 Par contre @meteor ton gif ne s'affiche pas (ou c'est seulement sur mon ordi), il faut que je clique dessus pour l'afficher. Tu pourrais mettre aussi le lien vers l'article sur le site global carbon project où tu as trouvé le gif ? Merci dans tous les cas pour ce partage !
  4. https://usbeketrica.com/article/climat-temperatures-invivables-atteintes-plus-tot-que-prevu Extrait de l'article citant l'étude : " Des conditions de température et d’humidité que le corps humain est incapable de supporter ont été atteintes pour la première fois dans l’histoire des mesures météorologiques, souligne une étude parue dans la revue Science Advances. Les climatologues n'attendaient pas l'émergence de telles conditions à cause du réchauffement avant 2050. Des terres gelées du Groenland au désert du Sahara, l’être humain est capable de s’adapter, et même de vivre, da
  5. Merci @TreizeVents pour ce super retour, comme toujours ! Je me doutais bien que l'article du futura sciences et surtout le titre était dans l'accroche sensationnel pour faire du clic et du partage, c'est pourquoi je voulais avoir vos retours
  6. Vous en pensez quoi de cette étude ? https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-rechauffement-climatique-va-reveiller-phenomene-el-nino-disparu-80927/ https://advances.sciencemag.org/content/6/19/eaay7684
  7. http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/ouragans-vers-une-saison-2020-active-dans-l-atlantique-nord-25-avril-2020.html Cela rejoint les modélisations du CSU, ne reste plus qu'a attendre les prévisions de la NOAA fin Mai.
  8. Tes positions que l'on retrouve dans pas mal de topics me font penser à ce que l'on vit actuellement avec le COVID. Une pensée qui s'est pas mal répandu qui fait qu'il ne faut pas envisager le pire et clamer qu'il pourrait arriver, mais plutôt rechercher des positions raisonnables et engager des politiques vis à vis de cette pensée. Or, nombre de recherches actuelles et les leçons passées sur les catastrophes touchant des sociétés montrent que nous aurions tout intérêt à développer une véritable culture du pire qui peut nous arriver, d'autant lorsque certains modèles sérieux l'appuient (j
  9. Dans le domaine des nouvelles pas du tout rassurantes (Etude majeure de l'INRAE parue dans Nature le 16 Avril ) : https://www.actu-environnement.com/ae/news/foret-inrae-rechauffement-climatique-adaptation-35351.php4 " A la lumière de cette découverte, les chercheurs proposent un modèle pour prédire l'effet du changement climatique sur la vulnérabilité des forêts. Contrairement aux modèles existants, il intègre la perte d'eau au niveau de la cuticule des feuilles des arbres, un paramètre non négligeable qui accroit la mortalité prédite, en particulier en période de canicule. «
  10. Et bien ce n'est pas cette nouvelle étude de l'INRAE qui va te rassurer Fil67 (ni nous rassurer non plus...) : https://www.actu-environnement.com/ae/news/foret-inrae-rechauffement-climatique-adaptation-35351.php4 " A la lumière de cette découverte, les chercheurs proposent un modèle pour prédire l'effet du changement climatique sur la vulnérabilité des forêts. Contrairement aux modèles existants, il intègre la perte d'eau au niveau de la cuticule des feuilles des arbres, un paramètre non négligeable qui accroit la mortalité prédite, en particulier en période de canicule. « Les
  11. Bon bah comment dire... 😰: https://www.actu-environnement.com/ae/news/effondrement-ecosystemes-brutal-GES-climat-temperatures-35309.php4 "Au lieu de décliner graduellement, comme cela était envisagé jusqu'alors, les écosystèmes pourraient s'effondrer de manière brutale si les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter, selon une étude publiée dans la revue Nature. L'équipe de scientifiques à l'origine de cette recherche estime qu'au rythme du réchauffement actuel, les écosystèmes océaniques pourraient atteindre un point de rupture dès 2030, suivis des écosystème
  12. Un interview très intéressant et du coup un essai qu'il me tarde d'aller me procurer après le confinement https://diacritik.com/2020/04/01/mark-alizart-le-climato-scepticisme-doit-se-comprendre-comme-un-fait-politique-non-comme-une-opinion-coup-detat-climatique/ Et sinon en écho à cet interview... : " " Si le doute persiste sur les plans de relance occidentaux, les masques sont, en revanche, tombés en Chine, pays à l’origine du quart des émissions anthropiques de CO2. Selon une compilation de projets réalisés par la rédaction du South China Morning Post, l’empire
  13. Quelques nouvelles factuelles : https://www.dhnet.be/actu/monde/le-covid-19-pourrait-se-reveler-nefaste-pour-le-climat-5e7e39489978e2284142379a " Certains effets sont bénéfiques sur le court-terme, comme la pollution de l'air qui diminue ou les émissions de gaz à effet de serre qui chutent. Mais à long-terme, ces bienfaits seront sans doute insignifiants, pense l'expert. "On risque de faire exactement le contraire et d'offrir une bouée de sauvetage à l'économie du carbone", alerte François Gemenne. Plusieurs pays annoncent en effet déjà des plans de relance de leur industrie fo
  14. Merci de le rappeler ! Par ailleurs, au niveau étude statistique du potentiel dramatique à large échelle de cette maladie et de l'influence des mesures prises sur le taux de mortalité, de contamination, etc.., un des meilleurs articles que j'ai pu lire à ce jour à ce sujet : https://medium.com/@tomaspueyo/coronavirus-agissez-aujourdhui-2bd1dc7838f6 " Nous sommes face a une menace exponentielle. Chaque jour compte. Lorsque vous retardez d’un seul jour votre décision, vous ne contribuez pas “peut-être” à “quelques cas” de contamination. Il y a vraisemblablemen
  15. De quoi rendre un peu plus pessimiste... https://global-climat.com/2020/02/11/confirmation-de-la-presence-deau-chaude-sous-le-glacier-thwaites-en-antarctique/ " Des eaux chaudes, plus de deux degrés au-dessus du point de congélation, ont été observées sous le glacier Thwaites, dans l’Antarctique de l’Ouest. La découverte a été faite dans la zone d’ancrage (ou d’échouage) du glacier. [...] Son effondrement augmenterait à lui seul le niveau de la mer de 65 centimètres. [...] Deux degrés au-dessus du point de congélation, c’est b
×
×
  • Create New...