Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Boomslang47

Membres
  • Content Count

    175
  • Joined

  • Last visited

About Boomslang47

  • Rank
    Altostratus
  • Birthday 07/14/1979

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Et les Trachycarpus, certes plus rares en zone méditerranéenne que dans le Sud-Ouest où ils prennent localement très cher.
  2. Merci beaucoup ! Et dans le top 20, quelles régions apparaissent ?
  3. Intéressant. Les Cévennes paraissent un bon candidat aussi. Qui pour nous faire une belle carte sur ce critère ? 😉
  4. Notez que les mélèzes sont parmi les très rares conifères caducs, ce qui explique en partie leur résistance au froid.
  5. Je ne sais pas par où commencer... 1) D'autres facteurs influences la croissance et l'adaptation des plantes : - le nombre de jours de chaleur à un seuil donné nécessaires au démarrage de la croissance et l'accomplissement du cycle de croissance ou au bon aoûtement du bois chez les ligneux influençant leur résistance au froid ensuite ; - la durée du gel : l'absence de gels marqués n'est absolument pas un marqueur subtropical, mais la rareté des jours sans dégel oui, cf. beaucoup de ville du Sud-Est de USA, d'Argentine ) incontestablement subtropicale et qui prennent de bo
  6. Peux-tu nous en dire plus ? Qu'entend-tu pas là, espèces concernées... ?
  7. Pour compléter, la plante en question est là : https://goo.gl/maps/SNCe9yVDaZ4hPPgi7. Il semblerait qu'il s'agisse de Strelitzia alba (syn. S. augusta), de peu la plus résistante des 3 espèces arborescentes puisqu'elle supporte -4°C bref.
  8. Ce n'est pas un bananier mais un Strelitzia arborescent du groupe alba/caudata/nicolai (il faut les inflorescences pour les différencier), des plantes originaires du sud-est de l'Afrique plutôt sous climat subtropical ou tropical d'altitude. Elles ne supportent que de très faibles gelées occasionnelles et de courtes durées.
  9. Et il existe même une espèce vicariante en Californie (Cercis occidentalis), et encore d'autres espèces au Mexique et en Asie, mais toujours dans des régions à étés chauds (si je ne m'abuse...).
  10. Swietenia mahagoni, ou Acajou de Cuba. En bas de la page 2 de ce sujet : De rien ! 😉
  11. Si je ne m'abuse, ce n'est pas un problème d'efficacité de refroidissement mais un problème de norme de température en sortie pour protection du milieu naturel, ce qui n'est pas tout à fait pareil.
  12. Tu as du mal à l'écrire parce que c'est vraiment très théorique tout ça : ils viendraient d'où les chênes verts ? Ce n'est pas de la génération spontanée, l'espèce est totalement absente de la grande région, même sur les falaises bien exposées qui ne doivent pourtant pas manquer sur les basses montagnes alentours. De plus, les hivers bien rudes sont aussi un facteur très limitant : minimas, nombre de jours sans dégel...
  13. Le chêne-liège ? Il faut vraiment être très optimiste (ou pessimiste, c'est selon...) pour envisager une telle essence là-haut, non ? Avant de penser à un tel extrême, il y a quand même tous les essences "intermédiaires" style chênes caduques, châtaignier, charme etc...
  14. J'étais à Bornéo mi-mars, c'était déjà bien enfumé...😪
×
×
  • Create New...