Meteorologist Office

Membres
  • Compteur de contenus

    412
  • Inscription

  • Dernière visite

3 abonnés

À propos de Meteorologist Office

  • Rang
    Altocumulus
  • Date de naissance 29/04/1998

Visiteurs récents du profil

1 613 visualisations du profil
  1. Meteorologist Office

    Climats du monde

    Ça me surprend que vous êtes plus bas que Lyon. Le record de neige à Dijon tombée en une journée est de 40 cm en 1960: la ville a été paralysée pendant au moins deux semaines. J'ai mémoire de l'hiver 2005.2006 très froid et neigeux. Où à mon avis on a atteint les 30 cm de neige au sol, pas tombés d'un seul coup mais sur plusieurs épisodes et comme il faisait froid, la neige a persisté. Mais on a eu vraisemblablement au moins deux journées avec respectivement entre 20 et 25 cm de neige tombés d'un seul et une quinzaine de cm de neige tombés d'un seul coup. En Mars 2007, il y a bien eu une vingtaine de cm à Dijon en une seule journée, c'etait une des villes les plus touchés avec des congères atteignant localement 1 m provoqués par le vent. J'ai bien eu confirmation de cette date par le service Météo France régionale. Et pour le coup en Mars 2007, les zones plus à l'est de Dijon ont été beaucoup moins touchés. Par contre en Mars 2006, peut être qu'il y a un antécédent similaire mais pas à ma connaissance en tout cas même si l'hiver dans sa globalité avait été très froid et très neigeux: assurément pire que 2009-2010 pour la ville de Dijon en tout cas. Mais je me renseignerai pour la période ( Mars 2007 ou Mars 2006) car ça paraît étonnant qu'il y ait une telle coïncidence à mon avis.
  2. Meteorologist Office

    Climats du monde

    Il faut se l'avouer ce n'est pas souvent qu'il y a 10 cm de neige à Dijon. Au minimum tous les 3 à 4 ans en moyenne. Pour ce qui est des chutes de neige remarquables sur le quart Nord Est, c'était en Mars 2007 et non pas en Mars 2006 à moins qu'il n'y en ait eu de manière remarquable également en Mars 2006. Oui c'est exactement ce que je voulais dire. Pour la fréquence des orages violents, la Saône et Loire est très bien placée notamment Chalon. Et là pour le coup il y a une différence énorme avec Dijon. Pour avoir vécu à Beaune au sud de la Côte d'Or, il y a déjà une différence assez nette avec Dijon sur la fréquence des orages mais également en ce qui concerne la fréquence des orages violents. Les axes orageux classique du SO au Nord Est conservent leur caractéristiques assez linéaire jusque dans le 71 puis ensuite : 1) soit ça passe par le Sud du 21 en passant par Dole et le Jura ou 2) soit ça passe au centre du 21 où Dijon a davantage de probabilité d'être impacté. Dans tous les cas le 71 est touché, Chalon également notamment dans la première configuration qui se produit plus fréquemment que la seconde.
  3. Meteorologist Office

    Climats du monde

    Oui c'est exactement ça. Le coeur des brouillards persistants se situent à mon humble avis du côté de Chalon sur Saône. Après du côté de Besançon, occasionnellement ( pas tout le temps bien évidemment), il y a des effets de Foehn ce qui permet de relativiser un peu. Ce qui est remarquable aussi, c'est que Besançon est dans le top des villes les plus pluvieuses de France.
  4. Meteorologist Office

    Climats du monde

    Merci pour cette super fiche @mottoth, ça tombe bien j'habite à Dijon. Tout d'abord, concernant les chiffres, en me renseignant je trouve également 380 000 hbts pour l'agglo de Dijon ce qui me paraît très excessif pour une population totale de moins de 550 000 hbts pour la Côte d'Or: alors que le sud de la Côte d'Or, du côté de Beaune, est également assez peuplé. Tu as parles bien des distances entre Dijon et les autres villes que tu as énumérées? Car si c'est le cas, j'ai des distances beaucoup plus importantes. La station météo se situe en effet à l'aéroport de Dijon-Longvic. Et on peut y observer des différences significatives lors des pluies orageuses en été où sur la partie centrale dijonnaise où peut avoir des estimations proches de 30-40 mm ( ponctuellement) et plus à l'Est à une dizaine de km, moins de 5 mm. Et ça arrive plusieurs fois par an. Tantôt c'est le schéma inverse mais il se produit plutôt de ce sens là. Dijon, à proprement dit, c'est plutôt climat semi continental avec un écart thermique suffisamment important entre la saison chaude et la saison froide justifiant une telle appelation. Bine évidemment, le terme est relatif et il y a de grosses nuances: plus on va vers l'Ouest, notamment vers le Morvan, plus on retrouve un climat Océanique plus ou moins dégradé. Mais la différence de températures hivernales entre l'Est et l'Ouest de la Bourgogne et assez importante et atteint 2. à 3°C ponctuellement ce qui est remarquable. Et on en vient au point suivant, le fait aussi que Dijon a des températures hivernales assez basses ( en moyenne), c'est beaucoup dû aux fameux stratus qui peuvent stagner sur la ville pendant plusieurs journées voire semaines d'affilées. Il y a en moyenne 69 jours de brouillard par an à Dijon, ce qui est considérable. En fait, il y a pas mal de villes où on peut dépasser ce nombre comme par exemple Limoges mais les brouillards sont particulièrement persistants à Dijon où ils peuvent persister comme évoqué ci-dessus pendant des jours voire des semaines sans se dissiper lors d’anticyclones hivernaux digne de ce nom. Le mois qui compte le plus de stratus et les plus persistants, c'est bien le mois de décembre, ensuite à partir du mois de janvier ça commence à décroître. Peut être aussi parce que statistiquement les patators ont généralement plus souvent lieu au mois de décembre qu'au mois de janvier. Et le record de froid frôle les -22°C et date de Janvier 1985 me semble-t-il. Dijon se situe dans le bon axe pour les vagues de froid mais elle est loin de faire parti des stations les plus vulnérables en ce qui concerne les tn particulièrement basses: en revanche ça l'est souvent pour les tx. En parlant d'hiver, il y a souvent une différence remarquable de chutes de neiges entre Belfort et Dijon pourtant distantes de seulement 200 km si j'ose dire mais plus à l'Est, la présence de relief a tendance à davantage favoriser le blocage du froid ou encore à faire stagner plus longtemps les chutes de neiges. L'hiver 2005-2006, a connu une belle période une neige. Mars 2007 a connu une journée remarquable où plus de 20 cm sont tombées durant cette journée avec beaucoup de vent : d'ailleurs après un hiver 2006-2007 très doux. Plus récemment, l'hiver 2009-2010 a connu deux grosses vagues d'enneigements importantes : Décembre 2009, plus de 25 cm au sol, Janvier 2010 localement 20 cm. Novembre et notamment décembre 2010 ont également été très neigeux, avec une vingtaine de cm au sol durant une partie de la seconde quinzaine de décembre. Tout le monde se souvient y compris partout en France de ces dates. L'hiver 2012-2013 n'a pas été si marquée que ça, avec une froid modérément intense et généralement 5 à 8 cm de neige qui se sont tassés assez rapidement. Le 1er Mars 2018, les 10 cm ont été frôlés ce qui faisait la couche de neige observée la plus importante depuis au moins l'hiver 2012-2013 à Dijon. La vague de froid de février 2012 a été la vague de froid la plus durable en terme d'intensité depuis plusieurs décennies notamment pour la ville de Dijon. Au sujet des orages violents petite anecdote: c'est bel et bien en 2001 qu'on a perdu notre parassole sur la Terrasse qui fût emporté, fracassé par une brusque rafale. Plus récemment le 13 Août 2015 détient une des journée détenant un orage historiquement violent sur la ville avec une rafale avoisinant les 130 km/h qui provoqua ponctuellement des dégâts locaux importants. C'est d'ailleurs la rafale observée la plus importante sous la ville, bien évidemment plus que les 120 km/h observés sous Lothar. La nuit de 24 au 25 juin 2016 entre également dans les annales des nuits plus foudroyées à Dijon rivalisant probablement avec l'été assez chaud et très orageux de 2005. Sinon c'est une ville qui est très sujette aux fortes chaleurs, se situant dans l'axe principale même si les Tx sont souvent plus basses que celles indiquées sur les cartes: les Tx les plus fortes lors de périodes de fortes chaleurs, on les observe souvent sur l'Ouest et le Sud Ouest de la Bourgogne ( pour la région en question bien évidemment).
  5. Meteorologist Office

    Climats du monde

    C'est vrai que les précipitations admettent un déficit remarquable durant la période hivernale: c'est le cas assez souvent mais particulièrement marqué pour Clermont-Ferrand.. On dirait que ça s'apparente vraiment aux régions du Midwest qui connaissent des hivers très secs souvent,( je fais référence notamment aux zones éloignées des grands lacs) entrecoupées de périodes de blizzard. Après là où le relief joue un rôle essentiel, c'est surtout en ce qui concerne la provenance des pluies de secteur Sud car quand on a un flux zonal assez puissant ça finit tôt ou tard par prendre, mais nettement moins que les autres stations on est d'accord. Hum attention, il y a de très fortes disparités en été à cause de l'effet de Foehn qui dissipe les orages souvent: tantôt ce dernier peut les renforcer. Même si Clermont-Ferrand se classe parmi les villes les plus orageuses de France, ce n'est pas non plus le terrain de chasse prisé à cause de cet effet de Foehn. Les orages peuvent d'ailleurs s'avérer très violents là-bas. Même si les températures sont plutôt douces en hiver, il y a souvent une cuvette froide très présente là-bas. Cette cuvette froide peut-être davantage accentuée en période de coup de froid et de vague de froid bien évidemment. Parfois en cas de canicule, c'est à l'inverse encore plus problématique , avec un certain îlot de chaleur particulièrement présent: c'est surtout le cas pour Lyon et ses alentours. Il n'est pas anodin d'observer les températures les plus froides du côté de Clermont-Ferrand: c'est encore plus vrai du côté de Aurillac, notamment en période de vague de froid et les températures peuvent persister plus longtemps du côté de Clermont qui est dans un cuvette: l'air froid ayant dû mal à s'évacuer tout de suite... Après l'Est de la France, c'est très vaste et il peut y avoir une très forte variation sur les coups de froids entre Dijon et Belfort. Les vagues de froids sont vraisemblablement d'un point de vue moyenné plus durable et intense à Clermont qu'à Dijon, mais moins durable qu'à Belfort pour une intensité pouvant être similaire. Je viens de me renseigner pour le record de chaleur, je trouve 40.6°C , on est d'accord? J'avais entendu des sources qui parlaient d'un certain 42°C.
  6. Meteorologist Office

    Suivi du temps au Royaume Uni

    Il y aurait également eu un saupoudrage du côté de Guisborough. Ces chutes de neige se sont produites avec des températures relativement bien supérieures à 0°C, probablement par effet isothermique.
  7. Meteorologist Office

    Suivi du temps au Royaume Uni

    Chutes de neiges assez précoces à Durham.
  8. Meteorologist Office

    Suivi du temps à Moscou et Russie

    Première neige à Moscou...
  9. Meteorologist Office

    Suivi du temps ailleurs au Canada.

    Le manteau neigeux à Calgary n'est d'ores et déjà plus qu'un lointain souvenir. Durant les prochains jours, il fera d'ailleurs plus doux à Calgary qu'en France.
  10. Meteorologist Office

    Problème avec ma station Vantage Vue : Besoin de conseils/aides

    Il faudrait positionner la station à l'écart des arbustes car en effet l'air ne circule pas correctement sinon.
  11. Meteorologist Office

    Temps en Espagne

    Oui j'ai vu que je m'étais avoir aujourd'hui, pas trop eu le temps de vérifier.. Taper les termes sur la barre de recherche est en effet une très bonne idée, encore faut il s'assurer de la nomenclature précise de la chose en question: en l'occurrence c'était assez unique mais ce n'est pas toujours le cas. Sinon le defakator fait souvent explique souvent sur youtube comment déceler des fake news.... (Parenthèse fermée)
  12. Meteorologist Office

    Temps en Espagne

    A Vinaros A Alcanar
  13. Meteorologist Office

    Temps en Italie - Années 2017/2018

    En Sicile
  14. Meteorologist Office

    Temps en Espagne

    @Sebaas Je viens de voir, j'espère que les sources sont sûres....mais c'est ahurissant les fake news qui nous envahissent, il faudrait créer un topic spécifique à ça lol. Question bête comment peut on savoir si telle ou telle photo ou vidéo a déjà été publiée auparavant ou retouchée?
  15. Meteorologist Office

    Temps en Espagne

    Lorsque je l'ai relayé sur les RS on m'a indiqué que cette photo daterait de Juin 2011 aux USA. Pourtant cet étrange elle a été récemment assez relayée sur les RS, notamment par Severe Weather Europe.