Fil67

Membres
  • Compteur de contenus

    2 230
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    9

4 abonnés

À propos de Fil67

  • Rang
    Cumulus congestus
  • Date de naissance 16/06/1977

Personal Information

  • Lieu
    Massif du Hohneck, 1220m

Visiteurs récents du profil

5 226 visualisations du profil
  1. Fil67

    Le topic des satisfactions #2

    Encore 15/20 jours, et on pourra s'emballer de savoir si 2018 sera effectivement l'année la plus chaude sur le pays C'est bien parti pour la première décade en tout cas, on frise déjà avec des anomalies moyennes de l'ordre de 6 à 7°C suivant les régions. L'épisode d'ouest, ô combien bien venu pour atténuer enfin la sécheresse jusque là très tenace sur certaines régions, ne permettra certainement pas de faire descendre l'excédent clairement en-dessous de 4/5°C ( nuits nuageuses très douces, maxi probablement au moins doux). Restera une grosse dernière décade ensuite, sur les épaules de laquelle reposeront alors peut-être deux choses assez monumentales au final: la course au trophée pour le mois de décembre le plus doux après l'historique version 2015 ( on n'envisage peut-être pas encore de détrôner le tenant du titre quand même, encore que, laissons nous surprendre), ça, et, comme dit, peut-être la confortation de cette année 2018 au premier rang des années les plus chaudes. Le temps passe, les variations se font, à peu de choses près, toujours sur le même thème. Au moins il pleut cette fois!
  2. Fil67

    * - * Le topic des souhaits * - *

    Et ouais, sauf que les excédents thermiques, accueillis à bras ouverts entre le 1er février et le 30 novembre, ben ils ne s'arrêtent pas du jour au lendemain entre le 1er décembre et le 31 janvier ILs se manifestent juste de manière... différente ( présentement sous forme d'un bon flux d'ouest plutôt dépressionnaire au nord, plutôt anticyclonique au sud). Les probabilités de combiner froid suffisant ou humidité, voire les deux, pour déboucher sur quelque chose de réellement hivernal reculent plus qu'autre chose avec les années qui passent. Mais tu auras néanmoins sûrement encore l'occasion de revivre ça, même dans le sud-ouest, faudra juste en profiter réellement le moment venu!
  3. Fil67

    Topic des Lamentations #7

    Que demander de plus: On est globalement vraiment dans la fourchette "normale" des possibilités d'une fin d'automne/ tout début d'hiver, par exemple ici sur l'Alsace . Manque de pot ou pas, la bascule vers une circulation atlantique, si elle devait se mettre en place de manière plus convaincante dans les semaines qui viennent, risque fort de reporter à vraiment plus tard les "authentiques" sensations hivernales dans les plaines ( encore que pour certain, un ciel gris et de l'humidité, c'est déjà synonyme d'hiver). Le timing ne serait effectivement pas vraiment top dès lors, mais c'est un retour qui devient absolument nécessaire pour atténuer la sécheresse. Gel ou neige, voire gel ET neige, les marqueurs hivernaux que les hivernophiles attendent pour la saison qui vient, ce sera pour les grandes occasions un peu plus tard, et on va déjà laisser le relief se lancer dans les (laborieux) préparatifs avant d'envisager quoi que ce soit dans les plaines.
  4. Fil67

    * - * Le topic des souhaits * - *

    Peut-être que tu vas y avoir droit? Y'a comme une similitude entre la carte d'alors à gauche, 10 jours avant ce 7 février 1991, et celle à droite, la prévision pour dans 10 jours. Après les réserves de froid à disposition ne sont pas les mêmes entre une fin d'hiver et une fin d'automne. On gardera ça pour plus tard, éventuellement
  5. Fil67

    Topic des Lamentations #7

    Hormis ce petit souci de réacheminement qui n'a rien de conjoncturel, l'Europe de l'ouest ayant toujours été au bout du continent eurasiatique, c'est surtout qu'en Europe de l'ouest, en l'absence d'un flux d'ouest qui "compartimente" mieux les masses d'air, c'est de plus en plus souvent du côté de l'Afrique ou de l'Atlantique subtropical qu'il faut se tourner maintenant pour prendre le vent de face. L'apport d'air glacial continental par l'est et le nord-est nécessite des hautes pressions suffisamment haut perchées en latitude ( mais pas trop non plus), c'est dire si il faut déjà un bon blocage là haut pour que ça débouche sur quelque chose par chez nous. L'apport d'air subtropical par le sud ou le sud-ouest a juste besoin d'une zone de hautes pressions surplombant l'Afrique du Nord. A chacun son évaluation des probabilités concernant ces deux synoptiques. Cela n'empêchera évidemment pas des coups de froid dignes de ce nom, voire l'une ou l'autre vague de froid, durant l'hiver qui vient et les suivants, mais c'est clair qu'avec un flux d'ouest qui n'arrive plus à descendre correctement en latitude et à "libérer" ainsi plus durablement les hautes latitudes, il devient difficile de concevoir autre chose que de simples coulées méridiennes qui doivent être terriblement bien ciblées pour entraîner des sensations réellement hivernales. A l'échelle nord hémisphérique, il y a des "gagnants" et des "perdants". L'Europe de l'ouest fait incontestablement partie des perdants depuis plusieurs hivers, et ce n'est, dans le contexte actuel, plus tout à fait un hasard.
  6. Fil67

    Topic des Lamentations #7

    Il n'est même plus question d'excédent à tout prix, c'est de toute façon ce qu'il y a de plus probable sur la durée, je crois que même les plus convaincus ont renoncé à l'idée de vivre une saison complète sous les normes 1971/2010. Non, il est question d'action, tout simplement. On est des passionnés de météo, on se retrouve à fantasmer fin novembre sur un front chaud en bout de course à 300heures suivant les régions.
  7. Fil67

    Topic des Lamentations #7

    Eté majoritairement chaud et sec, incroyablement peu d'orages passée la mi-juin: frustrant. Automne trop doux, archi sec, totalement insipide à 3 jours près. Et ça n'est pas une expression: un coup de vent+front froid actif en septembre, un retour d'est et les premières neiges en montagne fin octobre, et, euh...euh, les premières gelées en novembre: très frustrant. Perspectives d'un début d'hiver dans la lignée de ce que l'on connaît depuis plusieurs années : au mieux "froid" factice temporaire sous inversion, et au pire, naturellement, flux de sud-ouest anticyclonique : encore plus frustrant. Bref, y'a même plus vraiment de branches auxquelles s'accrocher depuis plusieurs mois. Si, le retour de la verdure dans 3 mois et demi (en espérant que ça vire pas de suite au jaune cramé!). Mais ça n'a plus rien à voir avec la météorologie à proprement parler. C'est bien malheureux!
  8. Fil67

    Suivi Automne-Hiver 2018/2019 Massifs de l'est

    Concernant Lispach, y'a rien d'aussi blanc aux alentours sur l'image sat ( à part les Champis 300mètres plus haut ) . Après l'expo des zones ouvertes environnantes à altitude similaire n'est pas la même que le bas de piste plein nord, et ça a pu fondre depuis, mais vu le contraste, ça sent quand même à plein nez la neige artificielle là aussi. Mais alors, pourquoi Gérardmer n'a pas "décoincé"? Ils misent peut-être tout sur le tourisme au vert pour Noël
  9. Fil67

    Suivi Automne-Hiver 2018/2019 Massifs de l'est

    Y'a une grosse différence d'altitude avec La Bresse pour les bas de pistes?
  10. Fil67

    Suivi Automne-Hiver 2018/2019 Massifs de l'est

    Ah oui, ça semble bien bien blanc jusque très bas vers la Bresse vu du ciel Par contre, Gérardmer n'est pas allé jusqu'en bas des pistes ( ou n'a pas commencé l'enneigement artificiel)? A moins que l'image ne donne pas assez de visibilité à cet endroit?
  11. Fil67

    Suivi de la secheresse

    On a a connu des hivers parfois extrêmement secs aussi dans un passé pas si lointain, c'est relativement vite et facilement fait en plus, et rien ne dit que le travail de sape qui mettra fin à cette sécheresse quasi historique ne va effectivement pas durer plusieurs semaines, voire quelques mois même ( c'est même certain pour les premières, c'est envisageable pour les seconds). Encore faudrait-il que ledit travail commence seulement, avant toute chose. Quand bien même et comme dit, une carte d'accumulation d'un déterministe sur 10 jours ne sera jamais une garantie de quoi que ce soit, et à plus forte raison dans le contexte actuel. D'où le côté justement urgemment urgent de la situation, puisqu'on n'a plus vraiment les moyens de s'offrir le luxe de prendre encore du retard supplémentaire, alors qu'il serait plus judicieux de "prendre" déjà un peu d'avance, au cas où... Je suis presque prêt à parier que si la sécheresse doit se terminer cet hiver, ça pourrait bien finir par se faire à moment donné via des inondations qui pourraient à leur tour aussi faire largement parler d'elles.
  12. Fil67

    Suivi de la secheresse

    Vers un premier travail de sape de la sécheresse pour les régions qui y sont encore soumises dans la moitié nord du pays? A manipuler avec toutes les précautions qu'impose l'usage d'une carte de cumuls de pluie sur 10 jours, et ce d'autant plus que l'essentiel des accumulations résulterait des tous derniers jours du mois de novembre, mais quoiqu'il en soit, peut-être enfin un début d'amélioration, notamment pour le nord-est? A voir, le retour des perturbations pluvieuses sur le pays serait dû cette fois non plus à un flux de sud ne léchant que l'ouest du pays ou à des débordements méditerranéens concernant le quart sud-est, mais bel et bien à l'irruption, au moins provisoire, du flux d'ouest ( GFS/EC/GEM). Si le nord du pays est réellement sur le rail pendant 3/4 jours, et si le flux d'ouest ne se résume pas au fur et à mesure à une perturbation, ça pourra arroser comme il faut suivant les régions. En tout cas, ça y est, avec l'arrivée progressive de l'hiver, le recul des températures, de l'ensoleillement, et avec les quelques pluies de novembre qui ont enfin pu garder le sol humide plus durablement, au moins en surface, les paysages reverdissent enfin en plaine d'Alsace. De l'herbe verte qui commence visiblement à repousser ( repousse naturellement limitée par la fraîcheur et les gelées matinales récentes), il aura fallu attendre quasiment la mi-novembre pour ça...Ca ne serait pas la première fois, après la combi hivers très doux / étés trop chauds et trop secs que l'on a eue ces dernières années, que, arbres mis à part, l'impression est plus "verte" en saison froide qu'en saison chaude.
  13. Fil67

    Le topic des satisfactions #2

    Et voilà, mot de la fin sans doute, comme d'hab : Nom de Zeus!!! Après, pour changer du traditionnel mirage froid dépressionnaire qui se profile vers les 300heures ( ce que l'on guette naturellement maintenant) pour finalement se transformer en dorsale douce le moment venu ( ce que l'on vivait implacablement jusqu'à tout récemment), ça pourrait bien être atlantique pendant quelques jours ce coup-ci, et jusque sur le nord-est! Après plusieurs mois d'échecs systématiques, Vosges et Jura vont peut-être pouvoir boire un peu et commencer tout doucement à reconstituer les réserves pour l'an prochain, car il est grand temps.
  14. Fil67

    Suivi Automne-Hiver 2018/2019 Massifs de l'est

    Vraiment? Ce qui aurait été réellement étonnant, c'est plutôt que l'inverse se produise non? Pour info, le département des Vosges n'est qu'en seuil 3 sur 4 pour la sécheresse. Les prélèvement d'eau de surface sont donc encore autorisés, même si soumis théoriquement à restriction temporelle et/ou à autorisations spéciales D'ailleurs est-il seulement prévue une limitation de l'usage de l'eau dans le cadre des stations de sports d'hiver, je me demande.
  15. GFS probablement de nouveau en mode sur-exagération totale des signaux de précipitations. Pour le moment, cet ensembliste traduit simplement le début d'une période moins sèche, ou à la rigueur la fin possible du temps durablement sec ( ça revient quasiment au même, on est d'accord, mais c'est fait exprès ). Jamais de la vie ça vasera comme ça vase quasi en continu sur le graph à compter du 23/24. Je mets ma main au feu que dans quelques runs, on ne verra plus que quelques petits pics isolés se dessiner ici ou là. Il faudrait attendre le retour d'une circulation franchement atlantique pour pouvoir accorder un peu plus de crédit à ces simulations de pluie ô combien attrayantes ( d'un point de vue urgence de la situation). Circulation atlantique pour le moment absente de la plupart des autres modélisations ( peut-être que plus tard, en fin de mois?) Ec n'a sur son run actuel d'ailleurs même pas 20mm d'accumulation sur 10 jours ( moyenne + déterministe) pour les massifs du nord-est ( toujours un peu plus pour la partie sud du Jura, plus facilement exposée à des retombées "méditerranéennes")