Fil67

Membres
  • Compteur de contenus

    1 612
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    9

4 abonnés

À propos de Fil67

  • Rang
    Cumulus mediocris
  • Date de naissance 16/06/1977

Personal Information

  • Lieu
    Hilsenheim, sud Bas-Rhin, 170m

Visiteurs récents du profil

2 859 visualisations du profil
  1. Le topic des lamentations #6

    C'est pas que ça les étonne, c'est peut-être aussi que ça devient juste étonnant, nuance!
  2. Oui la résistance héroïque et finalement juste loufoque d'un dernier bataillon de molécules d'air froid près des frontières du nord-est se paiera peut-être au prix cher: ah on était un peu en manque de froid cet hiver? Ben tiens, en voilà un peu de rab spécialement pour vous là haut, mais en version light quand même jeudi et vendredi. Par contre du coup les cocos, la neige, hein, vous vous la mettez où je pense Fallait choisir! On se prend soudain à se demander dès lors: - ne devait-on pas à moment donné il y a quelques jours partir pour un vrai épisode de froid assez durable, tant pis si ça restait sec, au moins on se les pelait sévère pour rattraper ce quasi non hiver et remplir quelques cases sinon désespérément vide dans nos mémoires? - cette option ayant avorté au fil des sorties, au profit d'une reprise du commandement dépressionnaire doux par le sud-ouest, ne devait-on pas alors à moment donné nous résoudre à sacrifier notre froid sur l'autel du redoux, non sans avoir réussi à convier à la cérémonie au moins brièvement deux des fidèles les plus dévoués de l'hiver: la neige et le verglas? - mais ceci n'étant plus forcément à l'ordre du jour non plus, à cause de cette pseudo résistance héroïque d'un froid qui de toute façon DEVRA abdiquer de la manière la plus misérable qui soit, et on en convient désormais à mesure que les runs s'enchaînent, on va sèchement ( c'est le cas de le dire) assassiner notre hiver, et le balancer dans une poubelle sur le couvercle de laquelle est écrit en grosses lettres "PRINTEMPS", sans la moindre forme de procès, peut-être bien même sans une dernière larme gelée ou flocon de neige. Quel monde cruel que celui de la météo Ce qui l'est moins, c'est de commencer à voir quelques tout premiers et timides 10°C apparaître sur les cartes des maxi Au moins, on sait que ça va maintenant être l'heure pour de bon et qu'on va pouvoir s'en réjouir sans scrupule, à l'inverse du douloureux cas de conscience auquel notre mois de janvier nous a soumis quasiment la moitié du temps.
  3. Le topic des lamentations #6

    Lol, c'est vraiment la meilleur de tout l'hiver celle-là On n'y arrive déjà pas ici, alors qu'aux yeux du reste de la France, le nord-est c'est la Sibérie, alors là en bas, je me demande ce qu'il faudrait faire pour que vous y arriviez, alors que vu d'ici, vous vivez presque sous les tropiques! Edit, en fait je crois qu'on doit arrêter de prendre le nord-est de la France pour une région vraiment froide et hivernale, tout comme on doit continuer à penser que le sud par contre, c'est de plus en plus les tropiques.
  4. Suivi du temps dans le Nord-est

    Je sais, c'est précisément pour ça que j'ai fait des essais avec les autres thermomètres. On peut avoir 4 thermomètres donnant 2°c de trop ? Oui, sans doute j'imagine
  5. Tout comme on jubile avec vous dès que les ensemblistes plongent et que les signaux de précipitations se font plus bruyants Attention au soleil du mois de mars quand même, même sur le relief! Sur 1m de neige burinée, ok, ça peut lui prendre plusieurs semaines avant d'arriver à ses fins. Sur terre nue ou sur couche neigeuse style "peau de bébé", c'est plus la même du tout! Comme tous les ans à partir de mi-mars il va se passer pour le relief ce qu'il se passe dès la mi février pour les plaines: il faut peu à peu des synoptiques super bien huilées pour compenser le désavantage lié à l'avancée de la saison, ou alors il faut prendre de l'altitude. Ca arrive pour les reliefs malgré tout, et on a des exemples pas trop anciens de beaux épisodes neigeux ( le fait est que c'est en mars généralement que la couche au sol est la plus épaisse, ce qui cette année ne sera pas le cas du tout sous 1000m !). Quant à avril, c'est traditionnellement plutôt LE mois de la fonte définitive dans les Vosges ( hors combes ou zones protégées au-dessus de 1200m), ou j'ai raté quelque chose? En tout cas, quelques graph de hauteurs de neige pour le Feldberg ( c'est en situation certes assez dégagée, mais l'altitude permet aussi de limiter les fontes). Du coup c'est transposable, sur le papier, aux endroits moins hauts mais plus protégés généralement les mieux enneigés des Hautes Vosges. Fin d'hiver 2016/2017 Fin d'hiver 2015/2016 Données trop incomplètes Fin d'hiver 2014/2015 ( données incomplètes) Fin d'hiver 2013/2014 Pas de données Fin d'hiver 2012/2013 Fin d'hiver 2011/2012: Fin d'hiver 2010/2011 Fin d'hiver 2009/2010 etc, etc. Seul Mars 2013 est sorti du lot niveau apport de neige fraîche. Sinon la pente est globalement descendante, si l'on excepte quelques derniers apports en avril, avec une fonte moyenne vers le 20 avril au Feldberg. Le temps passe pour vous comme pour nous aussi!
  6. Suivi du temps dans le Nord-est

    Entre 1.1 et 1.5°C. J'ai mis 3 thermomètres différents, à l'ombre, histoire de réduire les risques de fausses mesures, ayant des doutes sur l'authenticité des valeurs envoyées par la sonde. Ca colle finalement. On aura cet après-midi de nouveau 13/14, voire 15°c de plus qu'à 1500m, soit à peine moins que lors d'une belle journée totalement ensoleillée d'été, sans bise glaciale cela va de soi
  7. Ah ben voilà, je prends des gants pour essayer de dire les choses de manière pas trop brutale, j'y vais par paliers successifs depuis 3 jours, et là, paf, tu arrives, et tu casses la baraque sans la moindre considération pour le travail de préparation accompli jusque là . Franchement, Matt...Après c'est encore sur moi que ça va retomber toutes ces histoires si ça se passe mal même pour la haute altitude
  8. Suivi du temps dans le Nord-est

    Plus que -1°c ici. Allez, 2/3°c cet après-midi, avec -12°c à 1500m et une bise à décorner les boeufs
  9. Suivi du temps dans le Nord-est

    Dégel imminent sur le piémont ouest des Vosges, exclusivité à l'échelle du nord-est, avec quasiment -10°c à 1500m! Ca repart sur les mêmes bases que hier là bas ( fort vent d'est à 1500m, brassant jusqu'au sol), redoux marqué par endroits sur les versants est des reliefs, sauf que pour le coup, en Alsace, on ne distingue pas pour le moment, malgré là aussi un fort vent d'est en altitude, comme hier. A voir si ça va changer ou pas!
  10. PAblo, je crois qu'on risque de devoir faire quelques concessions même là dessus si ça continue. On a une moyenne qui s'établit durablement à 0°c/850hPa à l'issue du coup de froid ( GFS/EC). Y'a un peu de marge de manoeuvre vers le bas comme vers le haut, le tube est assez resserré cependant, ça pourrait se cristalliser assez rapidement On jouera sur l'altitude de la pression de référence 850hPa le cas échéant. Ca ne devrait pas être 1500m dans ce contexte de géopotentiels plus bas que la normale.
  11. N'empêche, un graph ensembliste américain posté le 19 février: On a réussi à aller chopper le truc parmi les moins probables pour cette journée d'hier : un des 4 scénarios perturbés qui il y a 6 jours voyaient un bon redoux passager à 1500m, avant l'arrivée de l'air froid
  12. Suivi du temps dans le Nord-est

    Disons que pour le moment, l'arrivée de l'air froid est trop récente pour encore bien imprimer sa marque au sol, surtout après la journée qu'on a connue hier, avec ces maximas parfois étonnants. Températures actuelles : Et progression de la masse d'air froide à 1500m en début de matinée Ca me semble cohérent, pour ces premières heures de vraie advection froide par chez nous en tout cas: l'iso -5°C/850hPa marque au sol la zone de fortes gelées sous abri, le -10/850hPa est suivi d'assez près, déjà, par des minimas proches de -10°c au sol, tandis que le -15/-20 à 850hPa plus à l'est permet des minimas au sol compris entre -10 et -15°C. Pour aujourd'hui cependant, on a toujours ce plein vent est en altitude sur Vosges/Forêt Noire, ça n'a pas encore viré nord-est, je serais pas étonné que le fossé rhénan se distingue encore par rapport au reste du nord-est ( sans toutefois atteindre les niveaux d'hier évidemment)
  13. Redoux définitivement acté désormais, pas dans sa version la plus hard, puisque la moyenne de l'ensembliste à 1500m au-dessus du nord-est aurait pu remonter à 5°C après le sévère coup de semonce hivernal juste avant, et qu'on semblerait s'arrêter sur un pic à 2/3°C. Maintenant que la synoptique paraît cernée, on peut peut-être commencer à s'intéresser de plus près à ses conséquences au niveau du temps concret. Concernant l'épisode de froid. Nuits de lundi, de mardi et de mercredi avec le plus gros potentiel de froid. Sans faire dans le détail, on peut envisager des pointes à -10°C dans les plaines du nord-est. En cas de ciel longuement dégagé, car apparaissent déjà dans les mailles fines des nuages parasites d'assez basse couche pour ces 3/4prochains jours. Ca ne serait a priori pas non plus du stratus épais plaqué au sol, mais, avec la bise qui pourrait souffler simultanément, pas impossible que ce soit amplement suffisant pour bien freiner les minimas par endroits. Durant les journées, temps généralement lumineux, même si il faudra là encore forcément ne pas exclure à tout prix des possibilités de passages nuageux de temps en temps. Bise en grande forme, maximas restant théoriquement dans le négatif, avec en moyenne -1/-2°C au plus chaud de la journée, une légère hausse semblant commencer à se dessiner pour la journée de mercredi déjà. Pour le fossé rhénan, on ne devrait plus avoir de surprises comme on en a eue hier sur les maximas: les vents pivoteront plein nord-est en altitude, ça devrait donc inhiber les effets de foehn, ou en tout cas les restreindre au mieux aux vallées ouvertes vers l'ouest en Forêt Noire. IL fera donc froid en Alsace aussi ( je pense ) COncernant la transition entre le froid du début de semaine et le redoux ensuite. Mercredi, des nuages d'altitude devraient circuler peu à peu dans le ciel du nord-est, devenant de plus en plus épais au fil des heures. Venant du sud-ouest évidemment. Ils achèveront de griser uniformément le ciel en fin de journée, et se glisseront au-dessus d'une pellicule d'air toujours froid en basse couche. Une coupe atmosphérique n'est peut-être pas superflue pour mieux voir comment les choses pourraient se dérouler durant cette journée: Début de soirée, depuis le Massif Central à gauche à la pointe nord-est de l'Alsace à droite. On voit la nébulosité arriver par la gauche, par le sud-ouest ( zones blanches), et buter progressivement contre l'air froid plus sec encore présent vers le nord-est, à droite ( plages grises). Un "nez" d'humidité devrait pouvoir s'avancer jusqu'aux portes des Vosges en soirée selon cette hypothèse d'Arpege, tandis que le modèle semble simuler une couche déjà bien humide au-dessus du fossé rhénan à ce moment, mais à basse altitude. L'essentiel à retenir, c'est qu'il ne devrait pas y avoir encore de précipitations pour ce mercredi. LEs radars balanceront sans doute des échos en fin de journée, ça devrait cependant ne pas atteindre le sol, en raison de l'atmosphère globalement encore trop sèche sur le nord-est. La nuit de jeudi y sera encore froide. On l'a vu, pas forcément encore de dégel mercredi en journée, et si la nébulosité compromettra forcément la chute du thermomètre, il nous restera le vent encore continental pour advecter de l'air froid au sol ( au moins sur le nord du nord-est). On va dire que les sols seront gelés sur tout le nord-est jeudi matin ( et devraient le rester au moins sur le nord du nord-est durant toute la journée). Parallèlement à ça, les nuages associés au front chaud vont continuer leur progression vers le nord-est, et auront entre temps gagné le centre de l'Allemagne. Les précipitations, elles, peineront réellement à gagner du terrain aussi facilement. GFS simule toujours des frontières belges, luxembourgeoises et allemandes bien plus sèches. Sur le run de ce matin, au nord d'une ligne le Havre/Strasbourg, rien à attendre pour cette journée de jeudi! Sous les précipitations plus au sud, il faut s'attendre à de la neige dans un premier temps, suivie de pluie verglaçante. Le Centre-Est semble en ligne de mire des précipitations les plus marquées avant l'évanouissement de celles-ci plus tard en journée en allant vers le nord. Un épisode de neige modérée à forte en fin de nuit de mercredi à jeudi, puis pluie verglaçante, encore marquée au début, mais faiblissant par le sud-ouest. Deuxième salve humide vendredi, par le sud-ouest toujours, mais cette fois, il ne s'agirait vraisemblablement plus que de pluie dès le début. Les zones frontalières du nord-est passeront à la casserole ce coup-ci Bon, c'est encore un peu loin, mais on peut envisager malgré tout une petite phase neigeuse quand même pour lancer les hostilités, suivie de pluie verglaçante. Par contre, GFS persiste à simuler un épuisement intégral des précipitations vers l'est passé le Rhin. Un petit indice pour la plaine d'Alsace? Redoux à attendre au sol vendredi, par le sud-ouest. Situation tranchée, le sud du nord-est basculant probablement sans trop d'encombre maintenant dans la masse d'air douce au sol, tandis que le nord du nord-est pourrait avoir du mal à se débarrasser totalement du froid superficiel. Voilà pour les grandes lignes. Restera à affiner avant tout l'intensité des précipitations, leur nature et leur localisation un peu moins je pense.
  14. Le topic des lamentations #6

    Ce serait même à ce point possible qu'il ne m'a pas fallu chercher du tout! J'ai simplement pris le premier mois de mars à anomalie douce notable depuis le début des années 2000, 2003 en l'occurrence, et voilà ce que ça donne, un beau 15.5°c à 23h un 11mars ( pour Strasbourg): http://www.meteo-fr.net/temps-reel/obs_villes.php?code2=7190&jour2=11&mois2=2&annee2=2003 Et la carte de températures sur le pays à 19h ce même 11 mars: Ok, le 11 mars, c'est pas tout à fait début mars, j'en conviens, et de fait en première décade, je n'ai pas trouvé. Pour Strasbourg en tout cas. Peut-être que pour d'autres régions plus à l'ouest et vers le centre? Chercher en priorité les mois de mars 2003/2007/2012/2014/2017
  15. Tu fais bien de revenir là dessus Stéphane, parce que du coup, en recherchant le run européen que tu as pris en exemple, voici ce que je trouve: 24 heures entre ces deux cartes. Mercredi à gauche, jeudi à droite. On peut se poser la question du pourquoi un tel creusement des géopotentiels d'un coup sur la Scandinavie? D'un point de vue synoptique, ça frise presque le bug à mes yeux, je vois pas trop en quoi l'environnement immédiat aurait permis en 24 heures de passer d'une courbure fortement anticyclonique à 500hPa avec du 1035hPa à un profond talweg très incisif faisant chuter la pression de 25hPa au sol ( vers les Feroe). Si c'est sur ce genre de cartes qu'EC se basait pour nous vendre du rêve pour la suite, on est sérieusement en droit de réclamer, y'a eu tromperie sur la marchandise