Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Nico11

Membres
  • Content Count

    77
  • Joined

  • Last visited

About Nico11

  • Rank
    Cirrocumulus
  • Birthday 05/25/1997

Personal Information

  • Location
    Saint-Denis (11) - Montagne noire

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Il n'y aura pas de retour d'est même pour l'extrême sud-est, la dépression medit est bien trop loin , de plus les modèles ne voient vraiment pas grand chose en terme de précips si ce n'est que une ou deux averses en mer par ci par là . On est loin d'une situation à la décembre 2017
  2. Il existe plusieurs méthodes pour réaliser des tendances saisonnières: On retrouve (1) nos chers modèles météorologiques saisonniers qui nous jouent parfois de sacrés retournement de situation à des échéances relativement courtes, (2) l'expertise humaine qui se fait rare mais que certains réalisent d'une très belle manière même si les résultats sont discutables en reprenant l'évolution de certains indices 💹 de temps (de phénomènes atmosphériques) et des outils statistiques..., (3)les dictons meteo ... 👏 .. bref. Pour ma part je préfère avoir un certain recul sur ces modèles qui sont trop souvent tombés dans le panneau et puis hop ni vu ni connu j'arrange tout ça (comme pour le mois d'octobre d'ailleurs). Je me laisse parfois entraîner par des sorties alléchantes du CFs mois pour me remonter le moral dans des périodes trops douces.. en sachant bien sûr qu'il s'agit juste d'une sortie parmi les 40 qui sont ensuite moyenées sur une carte. À l'heure actuelle un constat est frappant quand même. Statistiquement les chances de connaître des mois plus froid que la normale augmentent (déjà 6 mois pratiquement au dessus de 1. 5 °C). Mais la machine climatique s'en fiche un peu donc ça peut paraître un peu faible comme appui. Comme je le disais il reste la combinaison de plusieurs paramètres (activité solaire, QBO, ENSO, SAI, ...) qui reliés peuvent donner des indications sur l'éventuelle tendance qui se dégage comme l'a fait gugo. Un appui sur les modèles pour confirmer la tendance et hop .. ce n'est pas si simple hélas. Voilà la complexité des tendances saisonnières. Taux de réussite assez médiocre quand même mais la science est belle et elle ne cesse d'évoluer comme le climat actuel par ailleurs, les deux sont-ils compatibles ? À vous d'en juger. Plus sérieusement, on se dirige vers l'hiver le plus fraud depuis les 100 dernières années il n'y a pas de doutes.
  3. Le barrage du Lampy n'a pas cédé, on l'aurait su sinon, d'ailleurs ce barrage est situé au-dessus de la commune de Saissac (11) et non au nord-ouest de Pezens. La vague aurait fait beaucoup plus de dégâts bien avant Pezens et Alzonne
  4. Je ne fais pas de FAKE mais lorsque un lac est trop plein et bien il ne peut plus réguler le débit. Par ailleurs, je sais que la gestion de l'Alzeau a connu par le passé (cet hiver) des défaillances au niveau des côtes qui n'ont pas été gérées correctement. Ce que je dis simplement c'est que le trop plein de ces qq lacs ont participé à l'accumulation de toute cette eau en plaine . Et par rapport à la fragilité du réservoir à St Denis c'est un fait mais un risque est présent pour les villages en aval. Quand on voit à quelle vitesse un lac peut se remplir , il vaut mieux s'inquiéter parfois. Sinon, je pense à un bug de la sonde sur le fresquel, scénario le plus réaliste.
  5. Habitant à St Denis (11) dans la montagne noire, si une retenue a été touchée il peut s'agir du lac juste au-dessus qui menace de cédé depuis plusieurs mois suite à des travaux qui se sont mal déroulés (mais à mon avis la vanne de fond a juste été actionnée à mon avis), plus haut il y a le barrage de la Galaube (entre les deux la prise d'eau d'Alzeau). Donc un premier barrage en trop plein qui débouche sur un autre barrage trop plein aussi et fragilisé -> ouverture des vannes . Il y a aussi le Lampy un autre lac qui déverse son trop plein dans le Fresquel et le lac de Laprade. ça fait donc 4 lacs qui se déversent dans le Fresquel donc on peut imaginer qu'en fct du débit de certains lacs et de leur trop plein cela peut impacter les cours d'eau
  6. Combien de mm en général sur le minervois ? Situation qui se rapproche de celle de 1999, l'axe pluvieux s'est enfoncé plus dans les terres cette fois d'où les dégâts + des sols très secs
  7. Merci ça me semble cohérent oui je n'y avais pas pensé. Ce n'est pas la première fois que je vois ce phénomène mais cette année à plusieurs reprises je l'ai aperçu.
  8. Bonsoir à tous, une question me brûle les lèvres. Actuellement en vacances à Port la nouvelle près de Leucate (11), une petite houle certes s'est mise à apparaître l'après midi avec des périodes assez grandes pour le coup ( environ 6 secondes). Du côté de Banyuls (66) c'est le même chose avec cependant un peu plus de hauteur de houle et 5 sec de période. Donc ma question est la suivante. Ne voyant pas de vent de secteur E à S au large et en sachant que mardi dernier et ce matin la tramontane soufflait comment cela est-il possible ? https://www.allosurf.net/meteo/live/leucate-bouee-fr-01101.html Merci ! https://marc.ifremer.fr/resultats/vagues/modeles_mediterranee
  9. Oui merci, j'ai eu un oral dessus et j'ai dit qu'il y a eu la formation de nuages cumuliformes avec le sommet du nuage situé à environ 4500 m porteur d'averses etc ... merci pour ton aide Ludo
  10. Bonjour à tous, je dois réaliser une étude sur des données prises lors d'un radiosondage effectué au Centre de recherche atmosphérique à Lannemezan. Celle-ci repose sur la stabilité ou instabilité de l'atmosphère. Je me tourne vers vous afin que vous puissiez me confirmer ou non l'évolution du radiosondage en question tracé sur un emagramme. Je m'explique: L'expérience s'est déroulée le 12 mars 2018 vers 14h30 environ. Les conditions météorologiques étaient dominées par un régime d'averses à l'arrière d'un front froid. J'aimerais prouver qu'il y a la présence de nuages cumuliformes ce jour là sur l'emagramme ci-joint (tracé par mes soins) cependant quand j'étudie la stabilité de l'atmosphère je me retrouve dans le cas d'une stabilité Absolue. Est-ce le signe d'un passage du ballon sonde entre deux nuages ? car l'humidité max au cours de l'ascension était égale à 90% à 850 hPa. De plus pensez vous que je me situe dans une tranche d'atmosphère insaturée et instable ou bien saturée et instable ? J'opteras plutôt pour la première proposition vu que l'écart entre ma température et la courbe du thermomètre mouillée reste peu importante. Voici ci-joint une image satellite du jour en question à l'heure à laquelle le radiosondage a été lancé ( pour rappel à Lannemezan (65) à 550m d'altitude environ) Je vous remercie d'avance pour votre aide les amis
  11. je pense que ce qu'il se passe en stratosphère semble trop faible (en terme d'intensité et d'anomalie) malheureusement
  12. Je souhaite que ...et ce qu'il s'en suit bien sûr ...
  13. Bon à part l' explosivé de vulkan ce soir ( vulkan, volcan..... ok je sors), on peut dire que nous allons peut être provisoirement sortir de ces HP très très recurentes avec cette dépression qui semble vouloir se rapprocher ... On voit bien que même si nous sommes actuellement en mode AO+ nous ne nous en sortons pas encore avec des conditions plus Zonales et perturbées avec ces remontees perpetuelles de Hautes pressions. À suivre en tout cas car les indices NAO, AO vont peut être en direction de nouvelles possibilités pour les hivern.......d'ici les fêtes.(Ainsi que la MJO possiblement) .... Sur ceux 😧😨 .. ..il fait nuit je dois revêtir mon costume de catwooman je vous laisse !
  14. Ce matin nous avons un peu de tout sur les modèles, de plus en regardant l'écart type GEFS on se rend compte que rien n'est cerné encore et que tout reste possible. Toutefois j'ai remarqué qu'une anomalie dépressionnaire au large des côtes Portugaises apparaissait sur 14/20 du panel GEFS et qui pourrait (dans un futur proche) changer la donne côté T850 hPa mais pas forcément côté Pression (qui dans ce cas resterait assez haute au dessus de nos têtes). Vous allez me dire que ça ne change pas grand chose, mais selon moi ça pourrait au contraire faire levier sur une possible advection de hautes-pressions à un endroit qui nous est plus favorable, à savoir .... vous voyez où je veux en venir. Du côté GEM, cette option reste encore plutôt minoritaire à savoir 2-3/10 ème des modélisations. Concernant le CEP, le "zonal ondulant" entrevue par celui-ci est certes une bonne chose pour nos montagnes mais il reste assez isolé par rapport aux autres modèles bien que GFS // tend à s'en rapprocher quelque peu. Nous en serons plus ce soir les amis , j'espère du moins ..... .. BoNnE jOuRnEe !
×
×
  • Create New...