Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Météo 44

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    126
  • Joined

  • Last visited

4 Followers

About Météo 44

  • Rank
    Altostratus
  • Birthday 05/13/1998

Personal Information

  • Location
    Lyon
  • Site web
    https://www.youtube.com/channel/UCT-yyxLdyD0Zj9IpwlfKSjg?view_as=subscriber

Recent Profile Visitors

1069 profile views
  1. En effet de bons cumuls généralisés cette nuit, y compris sur le Lyonnais. Par ailleurs, peut-être avez-vous été réveillés par un coup de tonnerre un peu avant 3h30 du matin si vous habitez la vallée du Rhône, il s'agissait d'un impact positif de très forte intensité tombé dans la Loire du côté de Pélussin. Un ami sur place a été réveillé par le flash suivi de plusieurs détonations à en faire trembler les murs. Le tonnerre a été entendu jusque dans la région lyonnaise, celui-ci a duré quasiment une minute ! Sans doute un énorme internuageux également qui a traversé le corps pl
  2. Très belles photos @radar86, en effet c'était bien du supercellulaire dans les Deux-Sèvres ainsi que dans le centre plus tôt dans l'après-midi, la situation était plutôt propice avec de bons cisaillements. On devine d'ailleurs certaines cellules dévier du flux sur les radars, dont celle que tu as intercepté.
  3. La zone de vent violent devrait se situer en effet encore le sud de la vallée du Gier et le Pilat, cela s'explique (à mon avis) par une accélération par effet de pente. Vents tempêtueux dans ces secteurs entre Givors et le sud de Saint-Etienne de ce soir jusqu'à demain matin avec un pic prévu en toute fin de nuit (120-130 km/h voire localement peut-être davantage).
  4. Coup de vent voire même véritable tempête pour l'est Bretagne/ouest PDLL et les deux Normandie mercredi. (voir topic Coups de vent).
  5. En effet, pas plus tard que l'année dernière le 14 octobre avec une dégradation très active et organisée, forte à localement violente entre les Pays de la Loire et le nord (le sud-ouest n'avait certes pas été touché). A surveiller effectivement le petit risque en milieu de semaine, rien de méchant à priori pour le moment et encore très incertain. Pas beaucoup d'instabilité mais un dynamisme assez marqué, quelques bons petits orages d'air doux sont en effet envisageables en milieu de semaine (jeudi surtout). Ça reste encore loin et très loin d'être sûr !
  6. Un ami (Anthony Allegros) se charge de l'enquête de terrain du cas près de Bergerac. 😉
  7. Power flash du à une rupture d'une ligne électrique.
  8. Bien que l'on prête en ce moment plus attention à ce qui va se produire à partir de ce soir dans le nord-ouest, la situation de demain sur les Alpes-Maritimes notamment est à surveiller de très près. Puissant flux de sud se mettant en place dès le milieu-fin de matinée, faisant remonter une importante humidité et instabilité de la mer venant se confronter au relief. Avec d'après les modèles un afflux constant de CAPE, on peut s'attendre à des orages stationnaires et continuellement alimentés par le sud (orages en V ?), et ce tout l'après-midi avant un balayage orageux côtier le soir par flu
  9. En plus de la dépression et de la tempête en elle-même sur la Bretagne, ce que je vais personnellement suivre attentivement est le front froid sur la facade atlantique, entre le 44 et le 17 notamment. Le risque de violents phénomènes venteux y est particulièrement élevé, micros-macrorafales comme phénomènes tourbillonaires (trombes, tornades). Keraunos a émis dans son bulletin un risque de 30 à 40% de phénomène tornadiques, ce qui n'est pas courant. Les cisaillements de moyenne et basse couches sont en effets élevés au passage du front. Si tornades il
  10. A noter également un risque non négligeable de très violents phénomènes venteux localisés sous le front froid, dans l'occlusion ainsi que dans la traine suivant la dépression. Notamment des phénomènes tourbillonnaires. Les côtes étant naturellement le plus à risque...
  11. J'ai lu attentivement les posts concernant ce cas (assez étrange il faut le dire) de Viriat (merci beaucoup téléphérique pour ton enquête et analyse très poussée !). Pour moi un phénomène très local d'aspiration ayant conduit à une tornade ne fait presque aucun doute, rien déjà qu'en comparant la trajectoire SO-NE du phénomène au flux général présent ce jour là dans la moitié est (flux de nord), on se demande quel autre phénomène venteux aurait pu causer une telle différence, sauf aidé par une topographie du terrain particulière. Pour en revenir au contexte météo global de cet
  12. Orage totalement inatendu sur Lyon, bien actif et typique d'air froid avec des impacts positifs et des coups de tonnerre explosifs ! Ça semble se calmer actuellement...
  13. Joli petit orage qui vient de passer sur Lyon (est de la ville) avec des internuageux et quelques impacts. La température a bien baissée à son passage.
  14. Magnifique enclume en effet sur le Jura bien visible de Lyon, avec même quelques coups de foudre extranuageux. Soirée à nouveau très douce, demain copié-coller avec sans doute plus de convection qu'aujourd'hui encore sur les reliefs et de probables orages orographiques en fin d'après-midi/début de soirée.
  15. Ayant déménagé sur Lyon en début d'année (c'est tout frais, donc), j'ai pu me faire une idée de ce que donne une saison orageuse dans le coin (malgré une année très mitigée voire mauvaise avec aucun nocturne). Mais même pour moi venant de la région nantaise, cela m'a semblé être une belle année ! 😃 Bref, ce que j'ai pu remarquer : - Lors de dégradations orageuses en flux de SO, les orages passent assez rarement en plein sur la ville, mais très souvent au sud vers Feyzin. - Très fréquent également que les orages prennent sur l'est lyonnais en flux d'ouest, ou vers l'Ain e
×
×
  • Create New...