Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

un_Mauzunois

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    4451
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    138

Everything posted by un_Mauzunois

  1. ha mais oui voilà, j'aimerais bien en parler mais non, je me suis interdit de causer d'enclosure ou de communs ! Mais ça me tente c'est sûr Merci pour toute cette érudition mozunoise !! Pour l'absence de clôture @sylver19 pas besoin de remonter bien loin. Dans certains coins, on trouvait encore beaucoup de terrains communaux il n'y a pas si longtemps. Dans le Cantal, jusque dans les années 60 (et avant le remembrement surtout et la dite "révolution verte" si mal nommée) on trouvait très peu de clôtures et, comme tu le dis, des murailles en pierres sèches. Mon voisin de Valu, Jean-Marie, 80 piges aujourd'hui, dont j'ai parlé dans mon bouquin, faisait la descente à ski quand il était jeune homme sans être embêté par aucune clôture depuis Loubizargues jusqu'à Murat (une sacrée trotte !) pour aller récupérer les médicalements des ordonnances faites par le médecin en hiver. Rien que sur la commune de Valu, on a fait détruire 160 kms de murailles au moment du remembrement (années 70) comme me l'a raconté un ancien maire de la commune. Les biens de section qui restent sont de "mauvaises terres" qui embarrassent parfois les communes qui en ont la charge - le maire actuel militait pour qu'on y fasse paître des brebis, mais les brebis en Planèze, c'est pas encore revenu à la mode.. Humm Bon. Là j'ai causé quand même. Mais j'ai pas dit ce que j'en pensais, je suis resté parfaitement neutre Cela dit pour ceux que ça intéresse, voici un essai percutant, quoique discutable et discuté, mais pour ceux qui aiment être percutés, c'est très bien : https://editions.flammarion.com/Catalogue/champs-essais/sciences-humaines/histoire-politique-du-barbele et là promis.. je dis plus rien à ce sujet
  2. Ça s'est la blague du forum Le Grupetto concernant Nieve (genre on l'appelle "Michel Neige") De bien beaux nuages recouvrent désormais le ciel jusqu'ici limpide au-dessus du charmant village de Mauzun qui se prépare pour la grande foire annuelle de demain au cours de laquelle il se passera bien des choses je ne sais pas quoi au juste excepté le concert de choristes orthodoxes dans l'église juste à côté de chez moi. Encore 20°C actu.
  3. (photos de retour sur Flickr !) Ha mais saviez-vous qu'il avait neigé au plan d'eau de Cournon ces derniers jours ?? Là c'était hier au lac d'Aubusson : Et aujourd'hui en forêt de la Comté SINON ! Les toutous vont bien ! Iris a chassé le canard une bonne partie de la matinée d'hier : Et Capou a randonné en forêt cet après-midi :
  4. (non non, je ne répondrais plus au sujet de la propriété privée, non, et pas non lus bien entendu sur les sujets connexes, gestion des espaces publics, et sur le retour des grands carnivores, je n'en dirais pas le moindre mot, et sur l'avenir des territoires reculés et l'ensauvagement prévisible à moyen terme des arrières-pays, pfff, pas une lettre, pas une virgule, je me tais, je fais silence, j'écris ma littérature, et d'ailleurs, mon dernier bouquin ne s'intitule-t-il pas : "L'ÉMANCIPATION DES DOMESTIQUES" hein ! bref, motus et bouche cousue !) Pendant ce temps, une journée caniculaire selon mes critères (les chiens sont d'accord) - 25°C du côté de Cournon, puis de la forêt de la Comté cet après-midi. Le temps a commencé à changer, le ciel s'ennuage et s'il fait encore 23 °C ce soir, on sent que ça pourrait tourner. Cela dit, les précipitations éviteront peut-être la moitié nord du Puy-de-Dôme, ou alors seulement cette nuit. Il n'en va pas ainsi plus au sud. Comme c'est la fête à Mauzun demain, vaudrait mieux. Et SINON, magnifique étape de montagne au Giro cet après-midi, avec des coureurs passant le long des murs de neige Comme le site d'hébergement flickr peine à terminer sa mise à jour, je garde mes photos de ces derniers jours pour plus tard..
  5. Bon courage à toi Rolland, @segusiave, et à Youki. La journée devrait être encore assez chaude, des perturbations sans doute dès l'après-midi au sud et à l'ouest (deux fronts distincts) du MC, qui remonteraient sur une partie de la région concernée par ce topic en soirée - mais peut-être pas partout (ça devrait rester assez calme au nord et nord-est). Déjà 16°C à 10h. Sinon, devinez sur quel massif cette photo a été prise cette semaine ? (Plus de 200 alpinistes sur l'Everest avant hier. Deux heures d'attente avant d'espérer franchir (dans un sens ou dans l'autre d'ailleurs) la passe Hillary. Un type y est resté, victime d'un souci cardiaque - impossible pour ses accompagnateurs de le descendre - fallait attendre 2 heures avant d'entamer la descente. Ce n'est pas la première photo publiée de ce genre rappelle le magazine Outside, en voici une autre, plus bas dans l'ascension, en 2012 : Franchement, le Plomb du Cantal ou Pierre-sur-Haute, bien que plus accessibles, sont largement moins fréquentés (et en été, par beau temps, on grimpe en short et tee-shirt ! Bref, y'a pas photo, le MC vaut largement l'Everest !)
  6. Temps quasiment estival aujourd'hui : 24°C au plus fort de l'après-midi, grand soleil se voilant lentement durant la journée. Vent léger. Très agréable en soirée dans les rues du village (18°C actu) Flickr, le site d'hébergement photos étant en maintenance aujourd'hui, on attendra demain pour les photos "au bord du lac d'Aubusson".
  7. You're right : tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes et il faut protéger les propriétaires de l'avidité du prolétariat, ces barbares, ces sauvages mal dégrossis, ces vandales, qui n'ont d'autres ambitions que de spolier les honnêtes gens et jouir impunément des biens qu'ils ont acquis avec tant de peine (mouarffff). On est décidément à des années lumières l'un de l'autre mon cher. Mais bon, c'est comme ça, contentons-nous de causer météo, c'est ma faute aussi de me lancer dans d'intolérables HS. Désolé.
  8. Et ce sera tout pour aujourd'hui (avec mon cher Jean-Jacques Rousseau, mais j'aurais pu prendre bien d'autres textes, chez Thoreau, et bien sûr Proudhon et j'en passe) - si JJ Rousseau écrivait de telles choses aujourd'hui, probablement, on brûlerait ses livres, comme on les brûla à l'époque.. C'est vous dire si on a progressé en deux siècles.. Mais on l'étudie en classe et ça ne fait ni chaud ni froid à personne. Bref, vais me coucher.
  9. C'est fou, il y a encore un an ou deux, on y accédait librement. C'est juste ridicule et surtout extrêmement laid. Et absurde : j'ai du mal à imaginer que le propriétaire des lieux y passe ses journées (et vue la température de l'eau même en été, faut être finlandais pour s'y baigner !). J'aimais beaucoup cet endroit, j'y suis passé assez souvent à pied dans les années 2005-2010. Il y aurait tout un truc à faire sur la psychologie de certains propriétaires : interdire l'accès pour se réserver à soi tout seul la jouissance d'un espace ou d'un lieu. S'ils pouvaient empêcher les promeneurs de le voir, ils le feraient sans nul doute (d'un autre côté, avec tous ces panneaux, c'est pas beau à voir). L'autre question évidemment : comment les communes (surtout une commune minuscule comme La Godivelle) en vient à se priver d'un patrimoine naturel unique et le vendre à un privé qui s'en réservera la jouissance ? À Mauzun, tout le monde se demande pourquoi diable ce château a été vendu (j'en sais plus au demeurant après un coup de fil ce matin à la DRAC : le premier propriétaire privé s'était montré le plus motivé des hommes, poursuivant les restaurations, montant des animations (pas toujours appréciée des autochtones mais bon, c'est déjà ça) et organisant des visites. Mais il a disparu il y a quelques années, ses héritiers (ses géniteurs si j'ai bien compris) ne sont pas du même acabit (et ce n'est pas la première fois qu'ils en appellent aux "vandales" pour justifier leur absence d'investissement - les responsables des monuments historiques ne sont pas dupes mais.. on connaît la puissance des grands propriétaires dans ce pays n'est-ce pas.. Bref ! SINON : Capou va beaucoup mieux IL est à fond ce soir, je sais pas ce que la véto a mis dans sa piqûre mais ça te l'a boosté, j'aurais dû lui demander la même chose pour moi tiens Il fait grand beau, encore + de 16°C, une douce soirée donc !
  10. 21°C cet après-midi. La promenade avec Iris n'a pas duré longtemps, elle n'était pas motivée, trop chaud. Rendez-vous chez la véto pour monsieur Capou : les 3 tests pour la piro se sont avérés négatifs. Unn petit souci de prostate peut-être, à surveiller - il est plus tout jeune le loulou. Soleil et nuages aujourd'hui donc. Un peu de vent aussi. Demain, températures "estivales".
  11. Ouaip, les Vandales ont bon dos - et pis les pauvres, la dernière fois qu'ils ont traversé le Rhin pour envahir la Gaule, c'était il y a environ 1650 ans. On va pas continuer à les accuser de tous les maux un millénaire et demi plus tard non ? Quant au débroussaillage, oui, c'était fait ces dernières années m'a-t-on confirmé, mais pas cette année. Et là, va y avoir du boulot, notre châtelain va devoir se retrousser les manches (ou alors il en a rien à carrer, et fait exprès juste pour emmerder le peuple vu qu'il est en bisbille avec tous les habitants dans un rayon de dix kilomètres rapport à la réserve d'eau dont il a décidé de ne plus céder la jouissance aux communes alentours - le contrat s'arrête en 2020, c'est maintenant, et c'est la catastrophe ici - mais sur ce gros mensonge là, j'aimerais bien le choper - il y a des subventions et des défiscalisations, mais en échange doit y avoir des devoirs à accomplir non ? Et puis ça me rend dingue qu'un patrimoine comme ça soit aux mains d'un privé, je m'y fais pas)
  12. Beu si que ça ronge les ronces et d'ailleurs oops quand t'enlèves un c et que tu remplaces par un g tu vois bien que les ronces rongent, peuhh qu'est-c'qui raconte cui-là aussi le stéphanois hein maintenant qu'il est à la coupe de l'Europe hein, il se sent plus, y fait le monsieur je sais tout avè ses ronces qui rongent pas non mais heu !
  13. remarque ça doit bien arriver que ces bestioles aillent se coller dans les parties intimes, ce pour quoi, après toute partie de jambe(s) en l'air au printemps aux abords des ruisseaux, songez à vous auto-examiner (ou vous faire examiner) avec la plus grande attention ! Parce que la nature c'est bien mais bon hein !
  14. Sinon, pour ceux qui s'intéressent à la biodiversité et à la préservation des espaces sensibles, voilà encore un joli coup de massue (non, rien à voir avec trump ou Bolsonero) : Biodiversité. Des beaux discours sur l’écologie au rouleau compresseur du marché (sur le projet de décret simplifiant les procédures d’autorisation environnementale) https://www.humanite.fr/article-sans-titre-672559#xtor=RSS-1 On y va tout droit - la question n'est plus depuis longtemps de savoir si on y va ou pas, mais à quelle vitesse on y va, et force est de constater qu'on accélère.
  15. Enfin une journée printanière ensoleillée (après une succession de journées printanières pluvieuses et nuageuses). Le ciel s'est dégagé en cours de matinée et les Tx sont montées à 16,8°C dans l'après-midi. Balade au château le matin, dans le gris encore humide donc. Le propriétaire a posé à l'entrée ce joli panneau. Je m'abstiens de copier coller la photo, pour la raison que je ne veux pas créer d'ennui, mais ceux que ça intéressent liront ce que j'en pense dans le commentaire de la photo ici : https://www.flickr.com/photos/danahilliot/47901956721/in/dateposted-public/ Bref, ça commence à être sérieusement la jungle au château, à ce rythme.. on n'est pas prêt d'y organiser des visites (et on m'a confié que les travaux de restauration entamés (la tour en contrebas tu t'en souviens @Fanfoe63 elle est entourée d'échafaudage, ça fait des années qu'il y sont, rongés par les ronces) il y a quelques années, avaient été tout simplement laissés en plan.. si quelqu'un a une connaissance dans les monuments historiques, je cherche un contact là..) L'après-midi, il faisait grand beau : balade aux étangs (autre propriété privée, mais le propriétaire est beaucoup plus sympa). Ça fleurit et resplendit : Et les eaux sont bien montées cette fois-ci : Charmante bâtisse pour finir avec le détail qui tue (elle était vide hein) Sinon, tique assez gonflée arrachée derrière la queue de Capou, à sa base, que je n'avais pas vue. Le Loulou me semblait assez patraque après sa sortie du soir. On va surveiller ça de près, et si ne va pas, direct aux urgences véto demain matin.. Je croise les doigts. (EDIT : en fait ça a l'air d'aller.. il a même joué un peu avec Iris à l'instant, et semble avoir retrouvé la pêche - mais bon, avec ces bestioles les tiques on ne sait jamais : je ne sais pas depuis combien de temps elle était accrochée, d'où mes appréhensions)
  16. Finalement, il aura plu une bonne partie de la journée, à partir de midi. Pas de grosses averses mais de quoi tremper les promeneurs, bipèdes et quadrupèdes. J'avais pourtant préparé ma sortie en surveillant le radar : de petits poches de précipitations éparses, genre 10 kms de large, j'espérais passer à travers.. Ben en fait non, pas du tout. Entre 15h30 et 18h on était bien en dessous Mais c'est pas grave c'était chouette quand même, humide mais chouette, avec des couleurs bien pimpantes, herbes et genêts notamment. Autour de 13°C dans l'après-midi. Les températures devaient maintenant grimper pour atteindre des sommets jeudi (largement plus de 20°C). Dans les prés en grimpant vers le hameau du Pic (depuis Mauzun) La végétation humide et "pimpante" donc Petite pause méditative à l'étang de la Gravière : On est revenu par des sentiers et aussi par les sous bois (hors sentier). ça commence à être un peu la jungle là.. Allez, bientôt du soleil !!
  17. Matinée presque douce (au marché de Billom) autour de 14°C, puis, en arrivant à Mauzun, une petite averse très localisée comme on peut le voir sur le radar :
  18. Merci pour la recette ! Ma frangine qui est très "cuisine sauvage" et cueillette, m'en avait préparé une fois mais j'ai oublié sa recette.. Et puis j'adore les câpres Sinon : belle averse tout à l'heure, au moment même où je crapahutais dans les sombres ruelles de Mauzun avec les toutous pour l'ultime sortie du jour. Le radar s'est bien vidé depuis. Peut-être un temps sec désormais jusqu'à la fin de semaine (et même du soleil un de ces jours ?) voire de la douceur ? Ça ferait du bien au moral quand même...
  19. Merci @metre3 pour ces observations et analyses ! (ça me rappelle les discussions avec les voisins éleveurs dans le Cantal) Balade aujourd'hui en forêt de la Comté, autour du Puy des Gardelles. Presque pas de pluie (quelques gouttes éparses), ciel bien gris et températures très "moyennes" ni fraîches ni douces, autour de 12°C. Grande diversité d'arbres en forêt, avec l'arboretum en début de balade pour faire le point botanique. Vue du sommet entre les branches : L'étang en bord de route : Y'avait pas foule pour mon concert de flûtiau au bord de l'eau, mais la seule spectatrice a apprécié (non Iris, on ne fait pas des bisous à la flûte à bec !) Bon, tout cela est bel et bien, mais un petit peu trop aménagé à mon goût quand même. Mais c'est encore plus aménagé de l'autre côté, autour du Puy de Cheix Blanc (au moins 20 bagnoles sur le parking de la maison forestière, c'est pas dans le Cantal qu'on verrait une telle affluence !). Y'a cette route aussi qui passe en plein milieu, et le bruit des moteurs comment dire, c'est pas mon truc hein.. C'était chouette quand même (mais les forêts profondes du Livradois, c'est quand même plus mon truc)
  20. Dieux du ciel ! J'avais oublié de signaler l'émission qu'a consacré le magazine d'Archéo de France Cul au site de Corent (entre autre), une recherche autour des gaulois d'avant la romanisation ! (peut-être Mickaël en a parlé mais j'ai pas vu passer le message) Je ne l'ai pas encore écoutée, mais je vais pas tarder.. https://www.franceculture.fr/emissions/carbone-14-le-magazine-de-larcheologie/les-gallo-romains
  21. Je confirme pour les tiques. Deux avaient pris leurs quartiers de printemps sur Mademoiselle Iris de la Loupette, et une autre derrière mon genou gauche. Mais bon, on procède à chaque fin de balade à un examen détaillé. mais faut se méfier c'est sûr.
  22. Couverture de nuages bas et quelques échancrures de bleu : des températures un peu plus douces ce matin : autour de 13°C actu. Ambiance moins humide que ces derniers jours.
  23. Heu. Ha. Quelle horreur. Mon pauvre. Quand j'ai eu le mien de Bac, je me suis dit : Génial, j'en ai fini avec ce lycée de m.. plus jamais je remettrais les pieds dans un établissement scolaire, plus jamais je me ferais examiner, plus jamais je passerais mes journées à écouter déblatérer des gens sans intérêt (résultat, j'ai fait 10 ans d'études derrière ça - même si j'allais pas souvent en cours faut avouer et j'ai même enseigné quelques années.. Bon, désormais je suis réellement et définitivement vacciné hein, mais bon courage à toi..)
  24. Après le suspense insoutenable des élections pré-dominicales, voici le moment de faire le bilan du le temps qu'il a fait ce jour - je travaille (d'arrache-pied) sur l'oeuvre de Henry David Thoreau, épluchant les milliers de pages de son journal, et savez-vous qu'il était un peu comme nous, notant le temps qu'il fait (plus ou moins) soigneusement (plus ou moins) chaque jour, et un tas d'autres observations concernant la faune et la flore autour de Concord, le patelin dans lequel (et autour duquel surtout) il vivait et se promenait. Bref. Les pluies n'ont cessé qu'en début de soirée. En fin de journée, suite à une après-midi sportive intense (4 jours de Dunkerque et Giro d'italia), j'ai fait une pause aux bords de l'Allier du côté de Cournon d'Auvergne - paradis des toutous, lesquels paradent à la promenade tout au long du chemin tracé au bord de la rivière. C'est très aménagé tout cela, et ça change pour sûr de mon cher Cantal, mais après tout c'est bien agréable, sauf que, pour ce qui est de marcher plus d'un kilomètre, c'est difficile : en effet, Capou a un tel succès auprès des autres promeneurs et promeneuses (surtout) de chiens, qu'on est obligé de faire une pause tous les cent mètres, et causer de ce petit cabot magnifique. Plein de causeries du coup, des rencontres marrantes (j'ai pris des adresses de véto homéopates et d'ostéo pour chien Il pleuviotait sans plus, et les températures avoisinaient les 12 °C. Le courant de l'Allier était bien fort et bruyant, comme j'aime. Ciel gris légèrement mélancolique. J'observe des humains observant des hérons tandis que leur chien (et une dame) nous observent. Bien. Pourquoi pas.
×
×
  • Create New...