Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

TRINEON

Membres
  • Content Count

    169
  • Joined

  • Last visited

About TRINEON

  • Rank
    Altostratus
  • Birthday 02/18/1970

Personal Information

  • Location
    Bugey - Dombes (01)

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Au regard des derniers runs, la 2ème partie de septembre devrait être assez humide sur la région Lyonnaise... et tant mieux !! Comment accorder du crédit à des prévisions pour décembre alors que l'échéance à 1 semaine est fausse...
  2. C'est la configuration de la photo ci-dessous dont il est question dans le post. Il me semble que celle ci est observée assez souvent ces 5 ou 6 dernières années en été et à l'automne.
  3. Je n'ai pas dit qu'il s'agit de quelque chose de simple, j'ai simplement évoqué le fait d'apporter des éléments et des hypothèses accessibles ! Pour la flotte, je pense que presque tout le monde en manque...
  4. Bonjour et merci pour tes éléments de réponse. Je partage en effet cette analyse même si je n'ai pas le recul et les mots pour l'expliquer de la sorte. J'ai effectivement abordé ce sujet à plusieurs reprises cet été car il me semble que cette "configuration" se répète d'une façon régulière depuis l'été 2015. Enfin une réponse qui ne ne fait ni dans la morale ni dans l'idéologie ! Il y a en effet quelques spécialistes sur le forum... Encore merci !
  5. Désolé pour le ton peut être un peu provocateur mais je suis le forum depuis pas mal de temps et le phénomène que je décris semble suivre un schéma "répétitif". Cela ne semble pas être dû au "hasard"... J'ai regardé pas mal d’archives relatives à d'autres années très sèches (notamment certaines datant de la fin des années 80 qui m'avaient déjà "agacé") mais cet été 2020 cela semble particulièrement marqué. J'a bien noté ça et là des commentaires au sujet du phénomène "Atlantique low", mais il m'est compliqué de comprendre un scénario scientifique ... et non purement idéologique.
  6. Salut, Toujours personne pour nous expliquer avec un langage accessible à tous pourquoi les perturbations finissent toujours sur l'Atlantique sans quasiment jamais arriver sur la France ?(et sans pleurnicher en accusant uniquement le réchauffement climatique...). Merci !
  7. Même si c'est au delà du topic, c'est possible un truc comme ça qui tourne su place durant plusieurs jours sur l'Atlantique ? On a quand même l'impression d'en bouffer un sacré paquet de scénario comme celui là non cette année... Espérons que les prochaines sorties nous fassent sauter cette horreur !! Je pense avoir déjà posé la question, mais qu'est ce qui peut conduire à ça ? la température de l'océan atlantique ?
  8. Bonsoir, Toujours pas de signal quand au retour de vraies pluies ! Les gros orages d'été sont quasiment inexistants en France . J'ai remarqué depuis quelques temps que les zones orageuses ont tendances à se produire sur les Balkans et la Grèce. D'autre part, les remontée chaudes se font le plus souvent dans l'axe de la France en concernent beaucoup moins les zones d’Europe Centrale. Somme nous condamnés à avoir un climat bien plus sec que ces pays là en été ?? Est ce la faute à pas de bol ou la France est elle dans une position géographique qui explique cela ? Merci pour vos réacti
  9. Bonjour, Y a t il une raison pour que ce scénario ou les systèmes dépressionaires plongent aussi bas sur l’atlantique pour nous ramener sans cesse (presque uniquement sur la France) ces vagues de chaleur ? Quel élément est il menant : la dépression qui plonge trop bas ou les hautes pressions qui remontent sur l’Europe et qui de fait obligent les dépressions à plonger ? Merci pour vos lumières ! Bye.
  10. Bonsoir, Y a t il une raison pour que ce scénario ou les systèmes dépressionaires plongent aussi bas sur l’atlantique pour nous ramener sans cesse (presque uniquement sur la France) ces vagues de chaleur ? Quel élément est il menant : la dépression qui plonge trop bas ou les hautes pressions qui remontent sur l’Europe et qui de fait obligent les dépressions à plonger ? Merci pour vos lumières ! Bye.
  11. Comme en 89/90...C'était encore pire cette année là car pas de neige en altitude en montagne... Ça n'a pas empêché d'avoir de nombreux beaux hivers en montagne par la suite ! Comme tu le supposes, les causes sont sans doute multiples. Il y a eu un alignement défavorable pour cette saison qui se termine (ou qui n'a pas vraiment commencé...). On peut craindre que ce soit plié pour cette année. RDV en novembre prochain...😪
  12. Rien de nouveau, on a connu ça en 1986, en 1992, en 1993, en 1998... Arrêtons de dire sans cesse que c'est nouveau !
  13. Ça devrait résister car pas très venteux et pas si pluvieux que cela !
  14. En attendant, nous avons la chance d’avoir un début de mois de décembre dynamique qui apporte de la flotte bénéfique en plaine et pas mal de neige en montagne (très bon début de saison). C’est bien plus intéressant que les mois de décembre 2014, 2015 et 2016 ou nous n’avions rien à nous mettre sous la dent. Et puis quoi de plus normal que ces ondulations ? D’abord frais et ensuite doux ! J’ai grandi dans une zone montagneuse et croyez moi, des redoux très marqués avec de la flotte après des périodes neigeuses c’était très fréquent ! Et même dans les années 70 et début 80..
  15. Entièrement d'accord avec toi. Les lamentations de certains pourront peut être s'estomper !! En attendant en montagne, ça donne ça : https://www.la-plagne.com/decouvrir-la-plagne/domaine-skiable/webcams/colorado ou ça : Alors effectivement, pour ceux qui attendent la neige à Angoulême ou à Angers...😉
×
×
  • Create New...