TRINEON

Membres
  • Compteur de contenus

    61
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de TRINEON

Personal Information

  • Lieu
    Bugey - Dombes (01)
  1. Surprenant ces possibilités de précipitations à partir du 29/10. Ça ne colle pas trop à la carte pour la même période non ?
  2. Oui toujours les HP pile dans l'axe de notre exception française !!
  3. Même si le 27/10 est encore loin, ça ne sent pas vraiment l'agitation. Du moins, pas chez nous. Particulier quand même cette configuration avec cette dépression très bas sur les Açores non ? Une anomalie notable à mon sens...
  4. Tendances Hiver 2017-2018

    Et quels sont les arguments ?
  5. Rien de hatif dans mes messages mais des discussions concernant la période du topic (et des semaines passées). Je ne présume de rien pour la suite mais bon... Sinon, pour l'hiver 2005/2006 c'est effectivement un très bon souvenir !!
  6. "et puis surtout ce n'est pas vraiment le bon topic pour traiter ce ces questions existentielles." Ce n'est pas une question existensielle car une bonne partie des topics est liée de près ou de loin à l'arrivée de la pluie et de la neige en montagne. Pour certains, les enjeux économiques sont énormes (agriculture, tourisme...). Mais je ferme le hors sujet si vous pensez que cela soit le cas. Salutations.
  7. Bonjour Gugo, Je pense que seul mon dernier post tenait de la "lamentation". Pour le reste, il s'agit plus d'une réflexion / frustration liée à un manque d'explication scientifique de la situation actuelle (pour peu que lon puisse l'expliquer), à savoir le placement récurrent quasiment dans "l'axe" de la France de hautes pressions en provenance d'Affique du nord. Les runs des différents modèles le montrent assez bien. Travaillant au quotidien dans un univers industriel qui utilise fortement la simulation numérique, je sais que les résultats sont liés : 1) aux mesures (données d'entrée) 2 ) aux algorithmes (définis par l'homme) 3) une interprétation humaine. Malgré tous les échanges que je vois passer au sujet d'indicateurs macro tels que QBO, ENSO, NAO et autres acronymes, je n'ai rien vu de concret à ce sujet. Je me permets donc d'insister et de solliciter les "poids lourds" du forum à ce sujet afin de savoir ce qui peut favoriser cela dans les algorithmes pour avoir ce résultat. Dun point de vu statistique, la récurrence et la quasi unanimité des modèles sont de nature à écarter le simple "manque de chance"... L'image ci dessous peut être une illustration pertinente même si ce n'est pas la pire !!
  8. Avis de recherche dépressions atlantique...
  9. Sauf que les blocages de décembre 2014 et 2016 étaient dûs à des anticyclones continentaux et non à l'anticyclone des Açores. Ma réflexion portait sur la période actuelle (semaine prochaine) et le positionnement pile dans l'axe de la France. Et malheureusement rien n'empêche d'être confrontés en décembre à un anti continental... Espérons que ce ne sera pas le cas !!
  10. Nous semblons de nouveau devoir être concernés en début de période par les hautes pressions, C'est frappant de les voir aussi souvent dans l'axe de la France non ? Pourquoi ne sont elles pas centrées plus sur l'Europe de l'est ou sur l'atlantique ? La ceinture anticyclonique générée par la cellule de Hadley n'est elle pas présente à 360 degrés d'une façon plus ou moins uniforme ? Y a t il une spécificité liée à notre longitude ou est ce la faute "à pas de chance ? Je sais, beaucoup de questions mais c'est rageant tout de même...
  11. Suivi de la secheresse

    Grace à la rosée du matin, on gagne 0,2 mm d'eau par jour...
  12. Il va vraiment falloir que je prenne des cours d'optimisme....
  13. GEM et NAVGEM avaient été les seuls à voir vrai pour cette semaine. Ces modèlent restent favorables au maintien du temps perturbé pour fin de semaine en laissant très au sud les hautes pressions. On va croiser les doigts pour qu'ils disent vrai de nouveau...
  14. Quantification des hautes pressions en Europe de l'ouest

    Article très intéressant qui traite de la situation exceptionnelle de l'hivers 1989-1990 : http://www.persee.fr/doc/geoca_0035-113x_1991_num_66_3_5785
  15. En partie d'accord avec toi mais il faut remarquer que cette sécheresse est dû chez nous au placement des centres d'action. Si on regard à l'échelle macro, tout le monde n'est pas concerné de la même manière à la même latitude. C'est la persistance très localisée d' un anticyclone qui est la sources de "nos problèmes" de sécheresse comme sur la photo ci-dessous...