Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gugo

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    2701
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    40

About gugo

Personal Information

  • Location
    Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Recent Profile Visitors

16412 profile views
  1. Ca reste quelque chose de délicat à suivre et à prévoir mais des signes sont là...
  2. Bonjour Je n'ai pas trop le temps d'intervenir en ce moment (fin de semestre.... ^^) mais comme l'a très bien expliqué Lolox des choses réels semblent peu à peu se mettre en place. On sent que ça peine encore un peu pour des ondulations franches et ça reste au delà de la barrière des 192h depuis 10 jours. C'est plutôt problématique. La patience doit rester de mise dans ce régime ondulatoire avec l'AA qui essaye de dictée les choses. GEFS commence à percevoir de réel signaux pour la seconde partie de ce topic après un début plus ou moins contrasté sous flux de NO sec à l'ouest et humide à l'est : ECMWF voit bien une ondulation mais attention aux coulées dépressionnaire sur l'Atlantique...  Nouveau mirage de longue échéance comme depuis quelques temps ? C'est possible mais cette fois ci ce ne sont pas juste des déterminismes qui pondent des cartes d'ondulation par si par là mais bien des ensembles. Ça reste cependant très fragile un peu trop même. Pour moi ça ne prendra pas encore bien toute suite et il va encore falloir attendre (après le15) un peu. C'est peut être un peu subjectif car ça correspondrait pile à ma tendance saisonnière En tout cas une chose est flagrante sur les ensembles Et les déterminismes c'est la confirmation du positionnement d'une grosse partie du VP sur la Scandinavie. Et ça ne paraît pas mais ce genre de facteur influence fortement les choses par chez nous. En effet à la moindre ondulation modéré à forte le froid polaire nous atteindrait bien plus facilement donnant de réels potentiels hivernaux neigeux en plaine. Il faut reconnaître la vérité. Mais faut il encore avoir ces ondulations modéré forte. Et bien sûr si on a une vraie dorsale je vous laisse imaginer....  Bonne journee Gugo
  3. Soirée quizz en cours! Venez nombreux!
  4. Je comprends également que j'ai été modéré. Mais c'est juste une réalité. Et une question que l'on peut se poser. Une moyenne lissé sur 3 mois peut-il vraiment être considéré comme une véritable prévision saisonnière comme l'explique virgile? Ça reste toujours mieux que ceux qui font une prévision à 6 mois. Mais pour moi c'est juste de la moyenne climatique. On a juste l'humidité qui peut varier encore selon les régions. Après je comprends très bien qu'ils ne veuillent pas prendre de risque vis à vis du grand public (je ne demande aucunement qu'ils annoncent 3 mois sous les normes pour me faire plaisir. Là n'est pas le soucis, car comme déjà dit 3mois lissé maintenant c'est évident que ça sera légèrement au dessus des normes. Beaucoup de gens le comprennent d'eux mêmes... Bref) et que la méthode 3 mois va faciliter statistiquement un bon résultat compte tenu que l'on se rapproche du phénomène de la moyenne climatique. À l'opposé une moyenne mois par mois les exposeraient plus logiquement. On l'avait vu d'ailleurs après l'hiver de l'an dernier (ils avaient annoncé à l'écrit un mois de février plus froid dans la tendance de décembre) où quelques critiques sur les réseaux sociaux avaient fusé. Enfin ils ne font qu'appliquer leur définition de la tendance saisonnière. Donc rien à leur reprocher sur le papier : " La prévision saisonnière consiste à prévoir la moyenne trimestrielle de paramètres météorologiques (température, précipitations) pour les mois à venir, à l'échelle d'une zone comme l'Europe de l'Ouest. Il ne s'agit pas de prévisions classiques (limitées à une dizaine de jours) décrivant dans le détail des situations météorologiques. La prévision saisonnière a pour objectif de déterminer le climat moyen du trimestre à venir. Ces prévisions indiquent le scénario le plus probable parmi trois scénarios prédéfinis : proche, en dessous ou au-dessus de la moyenne. Ce qui donne pour la température « chaud », « normal » ou «froid », et pour les précipitations, « humide », « normal » ou « sec »."
  5. Bonjour, Dimanche soir 20h45 N'oubliez pas soirée quizz! Bonne journée L'équipe de modération
  6. MF ne s'entêtent pas ils suivent juste à fond leurs modèles... Après la question est surtout les modèles ont ils raisons de voir 3 mois de zonal marqué ? Personnellement comme je l'avais évoqué pour les 15 premiers jours de décembre environ et les 15 derniers de février ça ne m'étonnerait que peu. Par contre je pense que un régime AR devrait peu à peu s'imposer en décembre et début janvier et possiblement de toute fin janvier et début février quelques portes plus hivernales... On verra bien. 3mois NAO+ je n'y crois pas, il y aura probablement des périodes avec des ondulations qui se transforment en dorsale laissant de belles possibilités selon la tournure..!
  7. Une chose que l'on évoque peu mais qui pourrait par contre avoir une forte importance sur la suite du mois après ce topic c'est que la principale base du VP (depuis quelques temps) est sur la Russie/Nord Scandinavie dans les prévisions. C'est plutôt bien si en courant de mois on a une situation où les ondulations prendraient plus de place, évoluant en dorsale. Ça favoriserait de meilleures chutes de basse pression. Ça fait de nombreux hivers où les choses étaient concentrés côté Canada ce qui n'est pas forcément bénéfique hivernophilement parlant par chez nous. Cette année les USA sont un peu plus en touche. Enfin on surveillera s'il n'y a pas basculement durant décembre comme ça avait été le cas l'an dernier fin novembre... Mais au vu des prévisions ça semble bien ancré donc à suivre...
  8. Bonsoir, Le topic s'apparente plus à la recherche du froid qu'autre chose.... Un régime ondulatoire devrait bien avoir lieu comme on le pressentait déjà... Les ondulations ne pourraient pas se transforme en dorsale à cause d'une activité trop forte à l'image de CEP Mais aussi de GFS Le flux dans les deux cas est de nord ouest, à peine humide Selon la proximité de l'AA. Et dans le cas humide c'est idéal pour la montagne mais sans plus. Difficile d'éviter ses rabattements quand on voit l'activité dépressionnaire. Surtout que le petit développement anticyclonique central va favorise rune accélération des circulations aux latitudes 60 Ensuite certes GEM sort du lot: Cependant on observe GEFS que la situation est complexe pour de réelles élévations de la sorte: Pour enfoncé le clou son ensemble le suit pas du tout, au contraire encore moins d ondulation que GEFS Il est donc fort possible que de petites ondulations aient lieu mettant à la limite d'un léger AR on serait en limite de AR/NAO+ comme ça a déjà été expliqué. Mais des choses plus élevé semblent relativement complexe. GEM pour sa part est isolé. L'enjeu de l'ondulations est surtout de savoir où la "pointe" sera-t-elle? En effet on voit par exemple dans le cas de l'ensemble GEM on a un fort développement est de la pointe GEFS un développement ouest: Ça peut changer radicalement les choses car les hautes pressions dans le cas d'une position ouest seraient plus loin de nous et donc une flux de NO/ONO plus humide et possiblement plus frais si grosse chute des basses pression. Idéal pour les montagnes à basse altitude. Dans l'autre cas le flux de NO serait plus sec hormis sur le frontières et un dégradé SO-NE aurait lieu en terme de température. Elles seraient de saison voir légèrement au dessus. L'enjeu n'est donc pas à l'heure actuelle de voir si ça va monter plus haut (l'ondulation) car statistiquement c'est faible (GEM seul et un/deux GEFS). L'enjeu serait plus de savoir les positionnements ondulant qui eux influenceraient plus le climat du pays. Mais en plaine rien d hivernal à attendre (plus dans le cas de pointe ouest mais très léger). Par contre tempête à surveiller dans le cas de pointe ondulante à l'ouest. Bonne soirée! Gugo
  9. En quoi c'est logique que la NAO augmente en décembre ? Ce sont des données brutes ça ne marche pas comme ça... Il n'y a pas de logique. Et pour la pseudo chute je dirai plutôt "à la recherche du froid par de vielles ondulations de l'AA à TLT avec une activité sur vitaminé"  C'est sûr que quand on regarde le panel c'est moins beau qu'une petite chute au neutre du NAO 🙃
  10. Je suis bien d'accord, je ne fais que mettre ce que zezo dit. Je n'explique que ça part la remontée plus compliqué oui.
  11. Prévision arrivée de l'IDEC à 9h30 (attention c'est par parfait, pour que ce soit parfaitement précis il aurait fallu que je le prenne à 9h)
  12. Clairement l'option majoritaire est du zonal sur ECMWF/GEFS dans les scénarios, après un zonal ondulant semble possible aussi. Au vu de l'échéance encore heureux qu'il y est des incertitudes. Par contre pour des déscentes polaires ou du méridien je pense que tu rêves un peu... Ce n'est que mon avis mais après le cours zonal anticyclonique on aura une phase zonal bien mis en place qui en fonction de l'AA s'ondulera plus ou moins rapidement.
  13. On dit toujours d'enlever une dent à vélo quand ça se complique Pourtant je ne pense pas que la prévisibilité se complique... On semble quand même clairement aller vers le schéma déjà évoqué il y a quelques jours cet à dire: 1. Montée anticyclonique et drain froid sur l'Europe de l'ouest Incertitude sur l'humidité du drain ou non (50/50 sur GEFS, sur ECMWF pour avoir regardé scénarios par scénarios disons 65/35 en faveur de l'humide). Ca se joue clairement à la capacité de la petite dépression qui arrive sur la France 24h ou non à se creuser en méditerranée ou non mais aussi à la vitesse de rabattement de la dorsale: 2. Écrasement progressif de la dorsale, retour doux en altitude, inversion forte en basse couche, dans le même temps disparition de tout mouvement anticyclonique dans l'hémisphère: 2nd incertitude la vitesse de rabattement ou non de l'anticyclone et la capacité de persistance ou non du drain froid et du flux de NE/E, 2-3 scénarios sans rabattement minoritaire: 3. Zonal anticyclonique avec retour doux,puis du zonal seul (humide, doux ou frais selon le flux) au fil des jours: On notera l'AO(représentation de la carte ci dessus) survitaminé avec un indice de +5 qui devrait être atteindre à 216h logiquement le NAO ne peut que devenir largement positif par la suite avec une telle accélération zonale. Point d'incertitude pour la fin de topic, la tournure en zonal pur ou zonal ondulant (idéal en montagne, pluie froide en plaine), ceci explique la chute de scénarios à TLT sur les graphiques d'ensemble. Mais on est dans des échéances très déraisonnables.... Bonne soirée! Gugo
  14. Bonsoir c'est bien tentant.... Ce n'est qu'en état de projet pour moi et à méditer car le début tombe en semaine de cours (enfin limite le vendredi j'ai qu'un cours de 2h et jeudi aussi, ça se rattrape ) + quelques jours avant le début de la saison cycliste.... Au pire j’amène le vélo là haut il est connu le Soulor en été, mais enneigé.... Y aurait-il du monde qui partirait dans le NO quelque part le jeudi ou vendredi? Sinon à voir pour les trains oui... 50 € aller retour Paris-Lourdes (+20€ à peine Paris-Le Mans) c'est raisonnable. A réfléchir! En tout cas j'aimerai bien un jours participer à une rencontre!
×
×
  • Create New...