Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gugo

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    2 525
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    40

À propos de gugo

Personal Information

  • Lieu
    Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Visiteurs récents du profil

14 271 visualisations du profil
  1. Bonjour, Mais en fait c'est normal il n'y a strictement rien d'étonnant de voir le VPS diminuer comme ceci . C'est juste normal... Ca n'influe aucunement dans la prévision. Sinon comme ce que j'avais évoqué dimanche On semble se diriger vers un débordement de la coulée qui favoriserait des GFs qui se balladent: CEP en plein sur nous GFS c'est plus rapide plus limité et plus au sud dans la dynamique:
  2. Bonjour, Pour cette dernière semaine de mars rien de bien spécial à première vu qui se dégage avec un temps printanier qui pourrait bien s’imposer dans la continuité de la semaine précédente. Cependant quelques divergences entre le duo Américain et l'Européen semblent se montrer et qui pour moi ont une relative importance. Quand on compare les 3 modèles on remarque quelques divergences importantes sur la présence ou non de l'anomalie dépressionnaire rouge qui dans le cas GFS aurait une grande importance. Le second élément très divergent c'est la présence ou non de l'anomalie violette dans le noyau de hautes pressions. Enfin CEP sort du lot avec une coulée froide très marqué en Europe de l'est par le biais d'un AF qui enverrait des hautes pressions jusqu'à l'Islande. Dans les 3 cas on aurait un temps relativement printaniers, avec GEM sortant du lot en terme de douceur, grâce à la goutte froide qui favoriserait une montée des hautes pressions plus fortement et CEP à l'opposé plus frais avec un flux NO dû à la coulée en Europe de l'est. Tous ces éléments ont des conséquences importantes par la suite. En effet, on voit que GFS voit une très grand système dépressionnaire atlantique laissant les hautes pressions s'étaler sur l'Europe. GEM dans la continuité du lundi voit une forte montée des hautes pressions avec cette goutte froide qui continuerait à s'intensifier. Enfin CEP lui nous laisse sous ce flux de NO avec une coulée massive en Europe de l'est grâce à cette dorsale sur l'atlantique qui se met en place: Personnellement, je ne pense qu'aucun des 3 n'a le bon scénario actuellement. GEM-CEP ont en partis les bases mais pas la totalité, en consultant les ensembles on remarque que les 2 scénarios GEM-CEP sont assez présent (même chez GEFS) mais on remarque surtout une mixture des deux. En effet, je pense que nous nous dirigeons vers un scénario avec une coulée en Europe de l'est-Russie avec une pulsion sur nous ou très proche (CEP et en partie GEM), mais en plus de ceci viendrait s'ajouter une goutte froide qui viendrait influencer cette pulsion (GEM et légèrement CEP). Ceci provoquerait un temps plus ou moins doux selon le placement de cette goutte froide et possiblement un temps instable si la goutte froide se situet assez proche de nous comme ici: A suivre donc mais pour moi on ne passera pas une semaine tranquille sans temps un peu instable (comme le pronostic GFS). Au vu des dynamiques des dernières semaines et de divers indices. Bonne journée Gugo
  3. gugo

    Le football sur IC #2

    Plus qu'à espérer que l'OL gagne :
  4. Ca peut favoriser une meilleure résistance du vortex polaire dans sa décomposition fin mars-début avril. ce qui n'est pas clairement pas favorable à une situation printanière agréable sur le papier
  5. Salut, Il est totalement normal que les vents zonaux chutent, nous sommes en mars, ils chutent toujours en mars . Une partie de l'année il n'y a quasiment pas de VPS . On est d'ailleurs très haut par rapport aux normes, favorisant des dynamiques zonales en troposphère.
  6. Bonjour à tous, Les semaines passent et se ressemblent... On semble bien parti sur une dynamique toujours zonal légèrement ondulant en début de topic, la suite elle pour le coup pourrait bien marquer un changement de dynamique. La dynamique ondulante persistante favoriserait un flux OSO lundi avec un temps doux pour la saison et assez sec. Ceci serait provoqué par la dépression au nord ouest du Royaume Uni. Dans le même temps une nouvelle ondulation se forme: Ensuite une légère coulée de cette dépression par le Royaume-Uni et vers l'Allemagne dû à un anticyclone des acores ondulant. Ceci favoriserait un temps frais et humide par chez nous. Quand on compartiment GFS-CEP ces derniers jours on est tombé sur un réel entre deux, le premier voyait la coulée en plein sur nous (avec GEM) alors que le second laissait assez haut la dépression (avec GFS//). A partir de vendredi l'ondulation avec l'anticyclone s'impose vers l'est etc... Dans le cas GFS on aurait un flux de NNO mais qui serait assez sec, peut être un peu humide très a l'est...: Pour CEP on garde une dynamique avec une coulée un peu plus sur l'Europe centrale que dans le cas GFS plus proche de nous. Contrairement à GFS l'anticyclone s'étale plus sur la France. On remarque une situation sur le Groenland bien dégagé le vendredi contrairement à GFS: Et ça a une conséquence sur le week-end, en effet on aurait dans le cas une pulsion qui se développe et laisserait une sérieuse coulée sur l'Europe en flux NNO frais GFS voit la pulsion se développe moins et avec le fort développement depressionnaire à l'ouest qui amènerait la pulsion plus sur la France : GEM même chose, le talweg atlantique est puissant et favorise un vrai flux de SO sur la France Une semaine moins humide surtout à l'ouest, cependant, des incertitudes restent sur le week-end notamment. Bonne journée Gugo!
  7. Bonjour, Alors que le début de semaine semble bien géré avec maintenant des détails fins à gérer tel une possibilité de tempête (surtout le dimanche précédent ). Des incertitudes viennent sur la persistance d'une zone barocline assez basse ou non. Je tiendrai à noter que CEP une fois de plus à eu un peu de mal sur le coup avec une absence d'ondulations sur ces modélisations avant de se rabattre vers les américains En effet, un zonal à tendance ondulante (assez modérément) semble bel et bien vouloir se mettre en route. Mais des divergences entre les modèles sont encore présentes avec des conséquences notables. Alors que GFS lui voit un talweg atlantique assez limité car il serait "attiré" par le turbo zonal empêchant une ondulation marqué: CEP (et UKMO) lui marque bien plus le talweg au niveau des acores laissant probablement une phase (courte) de redoux et plus sèche plus marqué que son confrère GFS: GEM lui est dans un scénario totalement différent avec une ondulation bien plus marqué sur l'atlantique et dans un premier temps un flux d'ouest assez présent mais qui prendrait un caractère plus frais ensuite avec un flux de nord : Flux de nord qui serait assez sec avec un étalement de l'ondulation vers l'Europe de manière assez marqué, dans ce cas le retour anticyclonique nous guette : GFS continue sa logique légèrement ondulante avec un flux de NO dû à un anticyclone atlantique qui tente de pousser vers les hautes latitudes mais il est totalement bloqué par l'activité dépression depressionnaire. Évidement bien humide et frais, idéale en montagne : Ici pour CEP on remarque un talweg qui persiste après son développement plus marqué que GFS à 144 h sur l'atlantique, temps humide surtout au nord mais plus doux que Gfs : Dans un cas GFS ceci nous mènerait à un week-end humide et frais alors que CEP mènerait à un étalement anticyclonique avec un flux OSO doux (pas au stade des derniers jours attention) et plutôt sec sauf le premier quart nord. Une semaine donc marqué par le retour d'une dynamique sérieusement depressionnaire, on le voit par les graphiques GEFS ci dessous avec les précipitations qui sont agités autant au nord qu'au sud. Cependant des incertitudes sur les jours de la semaine persistent selon la force de l'ondulation (expliquant l'écart de GEM) et la force du talweg atlantique milieu de semaine (expliquant les écarts CEP vis à vis de GFS). Selon les évolutions les écarts de quantités de précipitations seraient marqués en fin semaine, dans le cas CEP on aurait le retour de phases plus douce et sèche notamment à l'avant du talweg et après le passage de celui ci. Un jet stream puissant favorisera un talweg moins fort à la GFS mais attention à que ça n'ondule pas trop (avec un jet haut en latitude) dans un premier temps sinon on aurait une évolution à la GEM humide puis bien anticyclonique en seconde partie de semaine. Je penche personnellement sur une évolution un peu entre Gfs-Cep avec un talweg un peu marqué laissant une courte phase douce puis un décrochement depressionnaire à la Gfs le vendredi, enfin le week-end un retour anticyclonique à la CEP par un flux OSO ne m'étonnerait peu. A suivre!
  8. Bonjour, On sent quand même bien une tentative sérieuse des modèles d'aller sur un régime NAO+ avec quelques variantes ondulantes. Il suffit de regarder le graphique de Brest pour ce rendre compte du changement de situatuon: Retour des températures 850 plus proche des normes avec variation (au gré des dépressions), chute des z500, et forte augmentation des PPs. Cette dynamique démarrait plutôt le week-end du précédent topic. On notera que dans l'extrême sud il est dur de savoir encore le degré d'implication selon la hauteur de la zone barocline : Deux choses donc à noter: Un retour des précipitations qui permettraient de remplir les sols ou entretenir les lieux remplies au vu de la belle saison qui arrive et aucune réelle gelée en vu ce qui est une vraie bonne nouvelle pour la nature qui se réveille de manière précoce avec ce mois de février. Bonne journée Gugo
  9. gugo

    Tchat météo discord

    Bonjour, Ce soir soirée quizz à 20h45! Venez nombreux! Qui succédera à @13008?
  10. Bonjour, Le printemps semble quand même bien vouloir s'imposer sur les modèles à l'image de cette semaine avec des températures fraîche le matin et douce l'après midi. Le flux pourrait avoir quand même une bonne influence, dans le cas de CEP la première partie de semaine pourrait être bien fraîche surtout le matin mais il semble assez seul par rapport aux autres modèles avec cette élévation plus marqué. La fin de semaine tend de plus en plus vers un flux de sud. Le placement de la pulsion sera importante car dans certains cas on observe des débordements deprassionnaires venant de l'atlantique sur la moitié ouest. Le printemps semble vouloir s'installer avec quinze jours d'avances donc, peu gênant pour les saisonophiles mais les hivernophiles eux sont comme ça. .. Surtout en ce jour de Saint Valentin ça convient parfaitement Bonne journée Gugo
  11. Au lot des modèles qui peuvent suivre le pas on a ARPEGE qui semble partir bien à 120h: CEP d'ailleurs est dans le même combat à 120h, un peu plus à l'est: UKMO ne suit pas du tout le duo. A suivre.....
  12. Euh bah oui plutôt. Synoptiquement c'est similaire mais derrière les différences générales conséquences sont lourdes . GFS il n'y a aucune "rupture" (pas du jet mais dans la dynamique dépressionnaire, aucun "espace") dans la dynamique dépressionnaire contrairement aux autres: A noter CEP-UKMO, sur la coulée maritime pas aussi beau que GEM-GFS// par contre derrière ça tourne pas loin de l'AS, entre deux!. Le seul qui n'y tourne pas c'est GFS et c'est bizarrement celui hors du lot à 144h
  13. UKMO on va pas se mentir pas si loin de GFS// et GEM. Après sur ce qui est dit après je n'ai jamais dit le contraire unh mais bon on a une sérieuse tournure vers une situation d'élévation. Et GEFS on va pas se mentir il a bien chuté par rapport au 0z. Maintenant on distingue bien deux tubes sur les graphiques qui montrent la circulation sous la bulle en gardant un rythme dépressionnaire comme tu l'évoques et l'autre tube c'est dans le cas où l'on a la pulsion qui prend à cette bulle On va pas se mentir à 96h pépé GFS est clairement isolé face aux autres GFS//-UKMO-GEM-CEP, il est bon à aller à la providence.... CEP suit UKMo à 144h on aura bien sa suite alors
  14. Comme je le disais à Yann sur l'autre topic (gouré de topic) Il (GFS//) répète le scénario depuis plusieurs runs et que le CEP de ce matin tendait vers ce scénario et UKMO 12z y tend nettement aussi. GEM aussi va clairement vers un scénario proche mais différent. Franchement le zozo il y en aura peut être 2-3 jours mais fallait pas s'attendre à que ça dure 40 000 ans non plus vu la situation, les modèles ont juste choisis la facilité pendant quelques temps car ils étaient perdu à CT-MT sur des détails fins important. Surtout avec cette bulle d'HP en haute latitude
  15. Bonsoir, Quelques petites comparaisons des modèles rien que pour se rendre compte de l'écart assez impressionnant et la mauvaise gestion des modèles de la situation quand même, et ça sa dure depuis quelques jours. On ne va pas se mentir certains écarts sont assez énorme pour du 120h. Il faut bien comprendre deux trois aspects avant de lire les cartes, premièrement la dépression en orange est une dépression qui se décrocherait le long de l'AR, dans un cas où une tournure plus hivernale prendrait forme ensuite on aurait un retour possible de cette anomalie. Ce n'est pas ce vers quoi on tend ce soir, mais on va voir que tout se joue à peu. La dépression bleue a aussi un rôle déterminant, premièrement elle pourrait amener un fort potentiel neigeux si le redoux n'est pas trop fort(ICON en est l'exemple à 120h avec un redoux assez limité pour de la neige (juste un peu de pluie verglaçante légèrement à la fin), ensuite elle permettrait de laisser plus de place pour pulser en haute latitude ensuite. Le bloc blanc est un système dépressionnaire (ARPEGE-CEP), un dépression (GFS-GEM-GFS//) qui a une position très différente selon chaque modèles hors c'est un bloc qui aurait une très grande importance également selon l'évolution par la suite et elle bloque plus ou moins une montée d'hauts pressions. Le jaune c’est une dépression ou simple anomalie qui se balade, celle ci est la principale raison qui bloque la pulsion en haute latitude dans certains cas (dans d'autres elle se situe dans le bloc dépressionnaire (CEP)). La présence de hautes pressions en haute latitude voir très haute latitude, à une importance pour aussi le LT (fin de topic début suivant) car des HPs qui traînent en haute latitude ça aide toujours des potentiels pulsions ensuite.... Donc voilà: CEP est l'un des rares avec ARPEGE à garder une activité ouest assez concentré, mais il est le seul à voir un système dépressionnaire qui regroupe un peu tout en nord atlantique, très peu de place là haut pour les hautes pressions: UKMO plus étalé que CEP en activité ouest, nord atlantique avec ces grosses mailles on distingue peu, pas de décrochement dépressionnaire comme CEP mais plus de place sur les hautes latitudes. GFS lui voit un demi-décrochement de la dépression vers la France, l'activité ouest est entre UKMo et CEP en terme d'élargissement. La particularité c'est la dépression sur les Svalbard alors que sur UKMO-CEP soit pas là soit plus bas. Ça laisse plus de place pour monter aux HPs, mais c'est bloqué par un petit drain froid qui traîne: GEM plus ou moins ressemblant à GFS mais lui voit une tentative de décrochement de la dépression bleue en retard (en Europe, ce qui permet ensuite la tournure en blocage), la pulsion a aussi du retard mais elle est aussi bloqué par ce drain froid en jaune. GFS// lui dans une autre galaxie, pas de dépression orange qui décroche à l'est de l'AR ensuite, pas de drain jaune (potentiellement le morceau qui se lie à la dépression ouest atlantique), ça tente de pulser avec un décrochement réussi mais c'est trop dépressionnaire à l'ouest pour que ça prenne (jusqu'à l'Islande): ARPEGE lui est un mixte de tout un peu, il décroche à la GFS//-GEM, il monte des HPs là haut à la UKMO, il voit un bloc globale (blanc) à la CEP, l'activité ouest est concentré comme CEP (un peu plus fortement sur CEP trop je trouve...) et par contre sa particularité la pulsion monte mieux grâce à l'acticité plus concentré oui mais aussi car le drain en jaune est beaucoup plus en retrait.... On distingue plusieurs aspects totalement non maîtrisé à 120h et qui ont une influence lourde pourtant sur la tournure des éventements ensuite. En effet majoritairement c'est assez mou ce soir mais ça se joue à des détails très fin qui sont mis en avant ici et on le voit il suffit de quelques petits changements pour que ça tourne vite en blocage ou pas (les scénarios ensCEP le démontre bien, j'y reviens après). Pourquoi une fiabilité donc si mauvaise? Parce que les modèles doivent gérer des très nombreux détails à la fois ce qui les perd (sans parler hémisphériquement ou c'est assez le bazar): La petite dépression bleue Le drain polaire jaune La dépression orange La hauteur du bloc blanc--> Simple dépression au Svalbard qui glisse ou système à la CEP? La force et l'étalement de l'activité ouest La présence où non d'HPs en haute voir très haute latitude Loin de l mon objectif de dire que "les modèles sont pommés ça va tourner au froid faut y croire gnagnagna", pas mon but au contraire. Juste qu'il faut être patient et que ça peut encore durer encore quelques runs avant de voir des choses plus stables, les impacts de ces changements à CT sont extrêmement lourds pour le MT et LT et des changements brusques des modèles sont possibles on en a v déjà quelques uns ces dernières 48h. Et dans ce genre de situation la stabilité n'est pas gage de fiabilité au contraire, avec ce genre de détail à lourde conséquence favorise une non stabilité des modèles. Donc par exemple voir CEP assez stable (alors qu'en plus UKMO ne le suit pas tout le temps (1 fois sur 2 et encore)) je suis pas sûr que ce soit un gage de fiabilité... je préfère voir des GFS-GFS//-GEM-UKMO plus instable que lui. Ça se confirme par son ensemble qui d'ailleurs semble un peu plus ouvert que sa stabilité, en effet la moyenne en elle-même n'est pas folle mais sur 50 scénarios on a des scénarios de continentalisation et d'autres biens à la CEP avec une pulsion en plein sur nous. Je vous laisse aller voir weather.us scénario par scénario c'est partagé et montre bien que ça se joue avant sur des détails vraiment fins: Pour rappel avant on était à ça unh...: On verra bien donc, je ne dégage rien, car de toute façon cet hiver est assez dingos sur pas mal d'aspect... Et dans ce genre de situation pour moi suivre le modèles ce n'est pas forcément la meilleure chose tellement c'est volatile, trouve demain on aura peut-être un zonal (GFS//..) sur tous les modèles ou bien un super blocage sur d'autres.... En tout cas je trouve sa assez passionnant à suivre rien que cette forte instabilité des modèles . Je suis pas de l'école d'ailleurs à dire ça sert à rien de regarder loin vu les incertitude à 100h mais pour le coup.... Au delà de 168h franchement ça vaut pas grand chose... Maintenant nous verrons bien ce que ça donnera Bonne nuit Gugo EDIT: pour illustrer encore un peu plus... GFS18zvsGFS12z à 120h
×
×
  • Créer...