Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Vincent_L

Contributeur & modérateur
  • Content Count

    10622
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

3 Followers

About Vincent_L

  • Rank
    Perturbation tempérée
  • Birthday 01/28/1979

Personal Information

  • Location
    Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
  • Site web
    http://vincentlhermet.blogspot.fr/

Recent Profile Visitors

2436 profile views
  1. Pas d'accord... Pour la pluie OK : il en faut. Mais les T°C qui peinent à dépasser les 20°C, sans parler des journées comme aujourd'hui où ça plafonne sous les 15°C ça n'est pas vraiment "profitable à la nature". Il y a trop de décalage avec les normales et avec la durée du jour. La croissance des végétaux est fortement ralentie (certes c'est aussi combiné avec la sécheresse et le vent des dernières semaines). D'ailleurs il commence à y avoir des inquiétudes du côté des viticulteurs avec des retards assez importants. Le chalumeau on y échappera pas, donc ça serait mieux pour tout le monde d'avoir une transition normale entre le printemps et le plein été, c'est à dire avec des journées à 25-26-27°C comme c'est le cas en mai normalement. Là on le voit venir gros comme un maison, on va peut-être passer brutalement de la fraicheur qui dure depuis des semaines à la grosse chaleur et ça c'est tout sauf bon pour la nature. Les abricots sur mon arbre n'ont pas grossi d'un millimètre depuis mi-avril... Mes plans de tomates sont chétifs. Un peu de chaleur serait la bienvenue.
  2. C'est pas faux pour le vent trop insistant dans certains secteurs méditerranéens. C'est LE point négatif de mon côté aussi. La séquence venteuse qui vient de s'achever et qui a duré de longues semaines ici en est la parfaite illustration : assez insupportable. Il y a quelques autres points négatifs mais en bon démagogue menant campagne je vais éviter d'en parler
  3. #TeamCigales Même si dans l'absolu, le climat au top est un climat méditerranéen d'altitude donc un mix avec la #TeamMontagnes. Mais justement, ici les montagnes sont toujours très proches, et c'est justement ce qui rend le climat varié et intéressant ! Pour moi il n'y a même pas photo avec les autres climats français en ce qui concerne mes préférences (tournées vers les extrêmes) ! C'est bien simple, sur les bords de la Méditerranée on peut connaître TOUTES les manifestations climatiques possibles en France métropolitaine (à part peut être l'enchainement de 18 ou 20 jours d'affilé sous stratus givrants avec 0 heure de soleil comme en plaine de Limagne ou dans l'Est mais ça, tout être normalement constitué s'en passe ), ce qui est IMPOSSIBLE dans tous les autres climats proposés. 30 à 50 cm de neige au sol en plaine ou très basse altitude ? On a régulièrement. Vent à plus de 150 km/h en plaine avec creux de 8 mètres ? On a aussi ! 300 ou 400 mm de pluie en 24 heures ? Facile ! (Impossible partout ailleurs sauf chez les producteurs de rhum) -15°C / -20°C en plaine ? Les oliviers se souviennent encore de 1956, 1985 ou même de 2012. Le soleil et la lumière qui fascinent les peintres ? Bah c'est chez nous ! Des orages à la pelle ? C'est aussi ici qu'on a le plus grand nombre de jours d'orages (hors tropiques) et surtout les plus grosses densités de foudroiement. Allo ? les bretons ? Bon je dois filer donc j'arrête mon inventaire à la Prévert.
  4. Conséquence dramatique de l'épisode cévenol en cours : un glissement de terrain a détruit une maison à Villefort (Lozère) avec une victime à la clé... http://www.48info.fr/actualite-5421-drame-a-villefortune-septuagenaire-decede-a-cause-un-glissement-terrain.html
  5. Perso ça m'arrange, la nature s'équilibre, car mon arbre était vraiment trop trop chargé et commençait déjà à ployer sous le poids des dizaines de kg de fruits présents cette année. Pas mal de branches de platane à terre dans Nîmes. A noter la houle qui sévit depuis plusieurs jours et qui a fait du ménage sur les plages : plusieurs paillotes tout juste installées pour la période estivale ravagées par les vagues sur le littoral héraultais.
  6. Superbe, quels impacts esthétiques ! On croirait effectivement lire un récit du mois du 19 juin ou juillet !
  7. Bravo pour ces différentes captures. Ta persévérance a payé. J'avoue que même en étant passionné d'orages j'ai jetté l'éponge sur cette situation : les orages par 8-10°C, non merci pour moi (je vieillis) Vivement les 25°C à 23h !
  8. Pour le Languedoc (Gard / Hérault) même si je manque de recul, j'ai l'impression qu'une tendance se dessine avec des orages de plus en plus systématiquement diluviens (ou du moins très pluvieux) mais plus rares. Ça a toujours été une caractéristique locale mais j'ai l'impression que ça s'accentue. Et à l'inverse j'ai l'impression que les orages lâchant de la belle foudre ramifiée en air sec sous bases élevées sont plus rares (sauf l'année dernière où on en a eu quelques uns) alors qu'ils me semblaient plus fréquents avant, entre mi juin et mi juillet notamment. Entre 2008 et 2013 on a eu beaucoup de configurations avec journée très chaude (>30-35°C) et ensoleillée, développement orographique en fin d'aprem' et magnifiques orages isolés riches en foudre (et sans trop de pluie) sur les Cévennes et le piémont + plaines intérieures en fin de soirée et début de nuit. Ces dernières années (sauf 2018 effectivement) c'était soit pas d'orage du tout (2016-2017), soit des orages généralisés ultra pluvieux. Mais la période est trop courte pour juger et je pense qu'on a souvent tendance à idéaliser les souvenirs des orages passés.
  9. Excellent les gars ! J'avais décroché de la situ, je viens de voir le radar, cellule isolée parfaite ! Hâte de voir vos images
  10. Le contact au sol a été certifié, dans les environs d'Aigues-Mortes (vidéo sur Facebook Météo Languedoc). Faible intensité mais ça compte quand même
  11. Oui je surveille ça aussi depuis plusieurs jours. J'ai un abricotier dans le jardin, très très très fourni en fruits cette année (à l'inverse de l'année dernière où il n'a donné que 6 abricots) et j'aimerai en profiter en juin Je suis en ville et pas non plus sur les points les plus bas de Nîmes donc un peu plus optimiste (même si l'effet d'îlot de chaleur urbain semble très limité dans mon quartier). Les potentielles pluies abondantes du week-end seraient également les bienvenues car ce ne sont pas les pauvres 10 mm d'hier qui ont arrangé les choses suite à ce début d'année aride à Nîmes !
  12. Coquelicots (isolés) en fleurs vers le littoral, prêts à fleurir dans mon jardin à Nîmes. Habituellement c'est plutôt fin avril / début mai ! Mon abricotier est rempli de fruits de plus de 2 cm déjà, quantité assez énorme, s'ils parviennent tous à maturité l'arbre va péter... Là aussi c'est bien en avance malgré la sécheresse qui freine leur grossissement.
  13. Deuxième jour d'affilé avec franchissement du seuil de chaleur à Nîmes ! L'année dernière (qui était déjà très douce / chaude) il avait fallu attendre le 17 avril pour dépasser les 25°C 26°C hier et 25,8°C aujourd'hui pour le poste de Courbessac... J'ai un coquelicot prêt à fleurir dans le jardin, certains sont déjà en fleurs vers le littoral : environ 1 mois d'avance sur la date habituelle.
  14. Je n'avais jamais rien vu de tel, très original. Merci du partage. Même hypothèse que vous pour ma part : impact positif de forte intensité ayant fait exploser les racines. Je vais envoyer le lien du sujet à Alex Hermant pour voir ce qu'il en pense et savoir s'il a déjà eu connaissance d'un tel cas, mais peut-être qu'il a déjà lu ton message Damien puisqu'il consulte régulièrement Photolive et aussi le forum.
×
×
  • Create New...