Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Vincent_L

Contributeur & modérateur
  • Content Count

    11139
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

3 Followers

About Vincent_L

  • Rank
    Perturbation tempérée
  • Birthday 01/28/1979

Personal Information

  • Location
    Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.
  • Site web
    http://vincentlhermet.blogspot.fr/

Recent Profile Visitors

4087 profile views
  1. C'est la personne qui a mesuré la quantité de pluie avec une bassine ? J'avais échangé 2/3 tweets avec lui oui. C'est sympa d'avoir un pluvio au coeur des Cévennes. J'ai un pote dans la vallée française entre le Pompidou et Ste Croix j'avais commencé à le brancher aussi
  2. Oui en 1900 la zone touchée a été beaucoup plus large car les crues ont été exceptionnelles (donc des cumuls sans doute > 500 / 600 mm voire bien plus, il n'y avait pas de pluvio...) y compris côté versant atlantique sur le Tarnon en versant nord de l'Aigoual (très peu touché le 19/09/2020) et sur le Tarn sur le Mont-Lozère (quasiment épargné le 19/09) : crues inégalées depuis...
  3. Ha ouais sacrée gelée sur le Méjean ! -1.6°C à Mende-ville en fond de vallée du Lot. @sylver19 : je vais participer pour la VP2 de Valleraugue. Tu peux me donner l'emplacement exact ? (en MP si tu ne veux pas le divulguer en public)
  4. Repères de crues de 1900 à Valleraugue : https://www.reperesdecrues.developpement-durable.gouv.fr/site/36-rue-andre-chanson https://www.reperesdecrues.developpement-durable.gouv.fr/site/36-rue-henri-maurin-rd986 Dans le temple : https://www.reperesdecrues.developpement-durable.gouv.fr/site/temple-promenade-des-marronniers Tu pourras comparer avec les traces d'humidité (attention la diffusion par capillarité fait remonter la trace sur les murs qui est sans doute plus haute aujourd'hui que le niveau réel de la crue du 19/09).
  5. Merci pour les photos Sylver. Je confirme que la carte postale ancienne montre bien les dégâts de la crue de fin septembre 1900 où l'Hérault était monté à plus de 2 mètres de haut dans le temple que l'on voit en photo sur l'image juste au-dessus.
  6. Sacrée moisson ! Je suis toujours admiratif devant ta motivation et ta persévérance : aucune situ ne passe au travers ! Pour la 67 : on hésitait justement à monter au sommet de Garde Grosse avec Vincent en début de soirée ! Ca aurait pu être sympa
  7. Oui c'est ce que j'ai précisé dans mon second message : des ruptures d’embâcles peuvent provoquer des "vagues" en aval. Outre les embâcles créés par les troncs d'arbres, possible aussi qu'il y ait eu embâcle et constitution d'un barrage naturel suite à un glissement de terrain bouchant le fond de vallée (et créant donc une retenue d'eau) avant de céder brutalement. Je pense que cette catastrophe amènera à une abondante production d'études scientifiques dans les domaines de la météo, climato, géologie, géomorphologie, gestion des risques (y compris au niveau social) car
  8. Je ne connais pas spécifiquement le type de barrage présents dans ces vallées de la Roya ou de la Vésubie mais les barrages écrêteurs de crues (c'est à dire dont le rôle est de réduire les crues, pas de stocker l'eau pour l'irrigation ou la production électrique) sont vides avant la crue et sont dotés de déversoirs de crue qui entrent en action dès que le niveau "critique" est atteint. Pour les autres ouvrages (barrage non écrêteur de crue) il peut y avoir des lâchers oui, si le niveau devient critique, mais le débit relâché sera de toute manière faible par rapport au débit naturel
  9. Pour l'épisode de 1993 en Corse je ne sais pas mais l'épisode le plus ressemblant dans ses conséquences semble être l'Aigat de 1940 dans les PO et notamment dans la vallée du Tech où on avait également eu des ravages énormes, des glissements de terrain, des terrasses alluviales remobilisées etc... même contexte de haute montagne méditerranéenne. Les crues de 1900 dans les Cévennes (alors bien moins boisées qu'aujourd'hui et soumises à une érosion forte) avaient également eu un gros impact en termes de géomorphologie (mobilisation de blocs énormes, supérieurs au mètre, par les cou
  10. Oui on s'est loupé deux fois en ne créant pas de sujet de suivi dédié de l'épisode (le 19/09 et le 02/10) comme on le faisait habituellement. Pour le prochain il faudra veiller à ça ! Tant que j'y suis j'ajoute ce petit article sur l'impact géomorphologique extraordinaire de ces crues https://www.linkedin.com/content-guest/article/premiers-éléments-danalyse-de-la-crue-du-02102020-roya-johan-berthet
  11. Merci à vous. La nuit de l'année pour moi et pour les autres personnes présentes sur le spot à Châteauneuf-du-Pape @Néant27 @C.C. Chrispic et @fryz Pour le traitement c'est tout a fait possible car je n'ai aucune compétence en la matière et en plus je travaille sur un ordi portable à l'écran pas top !
  12. Ca c'est une constante, à chaque crue catastrophique... Vu que le commun des mortels n'arrive pas à expliquer et à accepter la réalité quand l'exceptionnel survient, il cherche à se "rassurer" et imagine toujours des causes improbables (et humaines) à la catastrophe... Le coup du "lâcher de barrage" ou du "barrage qui a pété " revient à chaque fois, dans tous les pays, même quand il n'y a pas de barrage en amont... On l'a par exemple encore entendu le 19/09 à Anduze, alors qu'il n'y a bien sûr AUCUN barrage en amont de la ville ! Le pendant de ça est la réac
  13. Il y a quelques cartes produites par Vaisala. Par exemple :
×
×
  • Create New...