Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

boubou07

Membres
  • Content Count

    693
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About boubou07

Personal Information

  • Location
    Aubenas en Ardèche méridionale

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. dans cette question, tout dépend de ce qu'on met derrière le terme "réchauffement climatique" s'il s'agit uniquement de mesurer l'accélération de la hausse des T° moyenne à l'échelle d'un continent, d'un océan ou de la terre entière; alors effectivement l'accélération est infime et il faudra attendre d'avoir davantage de recul pour juger. mais si sous ce terme on inclus les anomalies et les phénomènes ponctuels qui en découlent plus ou moins directement, là ce n'est plus la même chose... par exemple, la récurrence de longues périodes sèches concommitentes avec des T° au dessus
  2. au niveau local, il y a aussi un phénomène d'élévation des T° dans les endroits où les forêts ont été entièrement détruites par le feu (ou par la déforestation mécanique) les forêts dispensent de l'humidité car les arbres rejettent de la vapeur d'eau et gardent le sol à l'abri du soleil ce qui permet de créer une certaine fraîcheur qui limite la montée des T° en journée. en Amazonie, on ressent très bien la différence entre les zones boisées et les zones sans arbres, paturages pour le bétail, savanes, grandes cultures. dans les zones couverte de forêt primaire, le T° de dépasse
  3. en terme de Tm globale on est peut-être dans les clous (vu le nombre de scénarios envisagés, il y en a forcément un qui correspond à la réalité...) mais c'est au niveau des extrêmes météo que l'on est dans l'imprévu. et c'est justement là que c'est le plus dangereux pour la flore, les populations, l'agriculture... par exemple, les 46 °C en Languedoc l'été dernier ou les 38°C en Sibérie cette année sont des phénomènes qui peuvent provoquer des dégâts énormes en très peu de temps. la multiplication et l'intensité de ces nouveaux phénomènes dépassent tout ce qui avait été env
  4. je suis tout à fait d'accord, les dernières années dépassent ce qui avait été prévu et nous sommes dans ce qui était envisagé pour 2050. je vais prendre des pincettes XXL pour en parler mais il me semble en effet que des effets rétro actifs doivent encore nous échapper, ou bien les effets astronomiques sont plus importants que prévus. pour ce qui est de la sécheresse, il faut bien prendre en compte qu'elle est fortement corrélée avec la chaleur puisque les effets du manque d'eau sont décuplés par les fortes chaleurs. chez moi par exemple nous venons de passer un mois sans quasi
  5. ici on a eu un été bien arrosé mais à présent, on est sur 15 jours de chaleur sans nuage. et l'on constate que les conditions de l'année n'ont finalement que peu d'impact, la forêt étant encore en train de digérer ce qu'elle a subi les années précédentes. ainsi, sur le piémont cévenol, les châtaigniers qui ont pourtant reçu de bons orages cet été, commencent malgré tout à jaunir et leurs fruits ne grossissent presque pas. de même pour de nombreuses autres essences comme les frênes ou les robiniers faux-acacia qui semblent aussi touchés par une sécheresse. à l'échelle de t
  6. merci @slo et @Flora ! je pense qu'en effet je me suis mal exprimé. je pense également que ce que j'ai écris ici vient d'un agacement profond devant une société qui va de plus en plus vers l'avortement de tout débat que ce soit sur le RC ou autre. il y a les experts (bon, reste encore à savoir en vertu de quoi ils sont qualifié ainsi, et par qui...) qui dispensent la sainte vérité et puis point. j'ai peur que nos démocraties ne soient à l'agonie. aussi, je ne pense pas que dans un débat il y ai des vainqueurs qui bottent les fesses et des vaincus qui se fo
  7. ben dans ce cas, ce topic entier pourrait recevoir ce commentaire... ah bon le climat se réchauffe de + en + et c'est à cause des gaz à effet de serre !!! et plus on rajoute de co2 et + il fait chaud ! quel scoop ! ensuite je ne vois pas où est le rétropédalage, j'ai simplement résumé mes précédentes interventions. en tous cas, il est très intéressant de voir à quel point les esprits formatés réagissent au 1/4 de tour dès que l'on sort un tant soit peu du droit chemin le plus sidérant reste tout de même ceci : "tu as droit à une remontée de bretelles en bonne et du
  8. c'est lourdingue, je n'ai jamais prétendu (vous pouvez relire tous mes messages) que le RC n'était pas anthropique et encore mois qu'il n'y avait pas de RC. je dit 2 choses : 1 - je pense que le RC anthropique est utilisé comme bon prétexte par certains pour faire leur beurre. 2 - même si l'on a démontré le RC et son origine anthropique, je pense que la science a encore beaucoup à apprendre sur le climat, la planète et tout le reste car tout ceci est infiniment complexe. vos accusations sont donc à coté de la plaque. lisez mieux avant de vous énervez svp
  9. je suis bien d'accord, faudrait alors dire à certains de se montrer un peu plus respectueux... marre des messages méprisants sous prétexte qu'on pense différemment. merci. fin du HS
  10. que sais -tu des bases scientifiques que j'ai acquise ? pourquoi part-tu du principe que je n'y comprend rien ? si je navigue sur ce site (et bien d'autres) c'est justement que je cherche à acquérir des connaissances... quant à l'accusation vue, revue et re-revue de complotisme, elle m'amuse et m'inquiète à la fois... nous sommes arrivé à un stade où l'esprit critique, la volonté de comprendre l'ensemble des enjeux et les doutes de rigueur dans un monde gouverné par les intêrets financiers, sont des comportements intellectuels systématiquement dénoncé comme "complo
  11. bon, je dois sans doute mal m'exprimer... je ne veux pas donner des leçons et je ne remet pas en question ce qui se passe depuis l'ère industrielle. je pense simplement que l'on devrait être un peu plus prudent lorsqu'on assène des affirmations concernant un tel sujet (le climat de la terre) ce qui m'effraie aussi, c'est la manière dont on aborde les choses : on se fixe comme objectif de réduire les émissions de co2 (ce qui est très bien) mais qu'en est-il de notre adaptation au RC qui est désormais inéluctable et qui continuera même si on arrête d'emettre du co2 ? on a l
  12. justement, en la matière, toutes les déclarations sont gratuites. en sciences, pour affirmer quelque chose et ne pas faire de "déclaration gratuite" il faut démontrer par l'expérience. dans le cas du fonctionnement du climat c'est impossible, à moins d'avoir une planète témoin sur laquelle on pourrait travailler et expérimenter. il me semble aussi que les sciences du climat sont un peu trop jeunes, pour ne pas dire balbutiantes, pour avoir des propos aussi péremptoires. c'est le manque d'humilité dont je parlais plus haut. à ce propos j'attends toujours qu'on m'expliqu
  13. j'aime beaucoup cette analyse et je la partage !
  14. j'en ai entendu une hier, sur un poteau de téléphone en bois. elles se mettent tout le temps sur ces poteaux, j'imagine que c'est parce qu'ils sont de la même couleurs qu'elles = camouflage
  15. je ne pense pas que ça serve à quelque chose, ils te diront qu'un graphique c'est un graphique et que ça ne reflète pas forcément la réalité (qui a fait ce graphique, avec quelles données...?) je discute beaucoup avec des climato-sceptiques du "second genre" (remettant en cause l'aspect anthropique et le fait qu'on ai jamais connu un tel réchauffement) donc je commence à bien comprendre leur arguments et leurs façons de voir. il est toujours intéressant de débattre et d'écouter les avis différents, ça m'a permis d'apprendre beaucoup de choses sur tous un tas de sujets, choses que je
×
×
  • Create New...