boubou07

Membres
  • Compteur de contenus

    124
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de boubou07

  • Rang
    Altostratus

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. boubou07

    Le topic des satisfactions #2

    oh les nuisibles régulés par le froid ça fait un moment qu'ils passent l'hiver sans soucis... exemple les frelons asiatiques qui titillent mes abeilles un peu plus chaque automne. je pense qu'il faudrait plus qu'une simple VDF pour nous débarrasser d'eux. tout début mars 2018 par exemple, on a eu -10°C dans le coin ce qui est exceptionnel, comme c'était au moment ou les reines de frelons sortent de leur hibernation, on s'était dit que ça allait leur mettre une bonne grosse claque. et bien il n'y en a jamais eu autant que cette année ! et puis les moustiques, normalement, ils sont plutôt régulés par les oiseaux et les chauves-souris, et à ce niveau là c'est un problème de pollution chimique. et pour ce qui est de la végétation, chez moi tout ce qui n'est pas méditerranéen est déjà massacré par les sécheresses et les canicules (et les maladies qui viennent derrière...) et je ne pense pas que la flore médit. ait besoin de froid intense en hiver...
  2. boubou07

    Le topic des satisfactions #2

    de la pluie, de la pluie et encore de la pluie !!! les sols et les rivières se refont une santé et on échappe pour l'instant au froid qui pourri la vie (je ne suis pas du tout hivernophile !) à la clé économie de bois de chauffage, puit bien rempli et possibilité de partir au boulot le matin sans gratter le pare-brise et sans passer 10 minutes à empiler des couches de vètements j'espère que ça durera comme ça tout l'hiver et qu'on échappera à la sécheresse la saison prochaine. mes citronniers sont toujours dehors et ils se portent comme des charmes !
  3. boubou07

    Coup de Tonnerre chez MF

    C'est sûr que c'est triste mais c'est la même chose partout. c'est le chemin que prennent beaucoup de service publics, bientôt l'argent public sera géré par des ordinateurs vu comment les effectifs sont en chute libre là-bas aussi. les guichets vont disparaitre au profit de serveurs internet. c'est une question de fond : si l'on considère qu'il est plus rentable et plus efficace d'avoir des intelligences artificielles plutôt que des êtres humains, alors la logique veut que ce remplacement ait lieu partout. on a déjà des robots qui nous prennent au radar sur les routes puis nous verbalisent automatiquement, des logiciels qui gèrent les transactions boursières; si on continu comme ça ce sera aussi des robots qui nous soignerons, éduquerons nos enfants, nous servirons dans les magasins, les restaurants, gérerons nos budgets, etc... et derrière il y a une question encore plus profonde : si les humains cède leur pouvoir de décision à des machines, ça veut dire que l'on renverse une situation millénaire. les humains ont toujours décidés ce que les outils devaient faire et aujourd'hui ce sont les outils qui sont en passe de décider. Et donc à ce moment là, ce sont les humains qui deviennent des outils... c'est le moment de (re)lire Isaac Asimov
  4. secteur Aubenas/hautes Cévennes ardéchoises c'est un rideau de pluie continue depuis le lever du jour...
  5. boubou07

    Nouveau rapport du GIEC

    Certes, mais je pense qu'au point où on en est, il faudrait surtout trouver comment s'adapter au RC, parce qu'une limitation de celui-ci me parait vraiment illusoire ! Bien sur, il s'agit aussi de trouver des solutions pour diminuer les rejets de CO2 et absorber le surplus mais il me semble urgent d'adapter notre agriculture, nos villes, nos logements, etc... au nouveau climat du 21eme siècle (d'où le boulot fondamental et titanesque des climatologues pour nous décrire ce que sera celui-ci, région par région). faire baisser les rejets de CO2 sans s'adapter au RC désormais inéluctable me parait être une folie ! commençons par cultiver d'autres plantes, changer de régime alimentaires, reconstruire de nouvelles villes plus éloignées des côtes et plus écologiques, modifier nos forêts, il y a de quoi faire ! Perso je coupe les vieux pommiers et cerisiers de mon jardin qui étaient là lorsque je suis arrivé et je plante des oliviers, figuiers et grenadiers à la place. parce que même si j'arrive à baisser drastiquement ma consommation d'essence , avoir des fruitiers mourants qui ne donne plus rien ne m'avancera pas à grand chose... c'est dérisoire bien sur mais c'est juste un exemple concret pour illustrer mon propos. parce que je trouve qu'on entend toujours parler de méthode pour limiter le CO2 (voiture électrique, solaire, éolien...) mais on entend quasiment jamais rien concernant des projets pour continuer de vivre sous un nouveau climat plus chaud. pourtant il y a des choses qui se font mais sans grand soutient, par exemple cultiver du sorgho à la place du maïs.
  6. boubou07

    Nouveau rapport du GIEC

    la fable de l'île de paques est sympa mais il y a quelque chose qu'elle oublie et qui a son importance dans le blocage que fait notre société devant les problèmes environnemento-climatiques. en effet la croissance sans fin n'est pas seulement due à l'appétit de richesse de certain; dans notre système économique elle devient indispensable à cause du crédit bancaire. quand les banques prêtent de l'argent elles créent de la monnaie artificiellement en créditant des comptes dont l'argent deviendra ensuite réel, lorsqu'il sera dépensé. quand le crédit est remboursé l'argent rendu est détruit (par simple opération informatique) et donc la masse monétaire est stable. (les intérets sont eux empochés pour de vrai). et donc en gros s'il y a davantage de crédits remboursés que de crédits obtenu la quantité de monnaie disponible chute et le système s'effondre. donc mécaniquement il faut continuer d'emprunter encore et encore et donc construire, produire, vendre toujours plus pour faire quelque chose des crédits... même logique sans fin avec les Etats qui empruntent pour combler leurs déficits et qui donc chaque année doivent emprunter encore plus pour payer les intérets de l'emprunt de l'année passé. ce sont ces cercles vicieux qui font qu'il ne peut pas y avoir de grands projets publics écologique et qu'il ne peut pas y avoir de diminution de la production/consommation et de l'empreinte écologique qui va avec. nous avons le choix entre détruire notre environnement ou détruire notre économie et dans les 2 cas on risque le chaos. ou alors en finir avec le système des banques privées et des tx% d'intérets...
  7. boubou07

    Nouveau rapport du GIEC

    A mon avis, les survivants de la fin de ce siècle seront revenus à l'énergie et à la traction animale... on peut aussi se dire que notre civilisation des machines, de l'énergie non-animale et de l'industrie, c'est à peine 200 ans comparé aux 300.000 ans de notre espèce et au 5000 ans de civilisation. on peut voir ça comme une parenthèse, un coup d'essai voire même une dérive passagère. on peut aussi penser que si on est plusieurs milliards à faire chaque jour des dizaines de km pour le boulot et le ravitaillement, c'est peut-être simplement impossible, compte tenu de l'énergie nécessaire et de l'empreinte écologique des méthodes utilisées pour produire celle-ci (quel qu'elle soit...) je pense que notre mode de vie, en étant aussi nombreux c'est pas possible, c'est une chimère , tout comme produire en agricole de manière propre avec 2% d'actifs dans l'agriculture. il faut choisir, mettre les mains dans le caca ou utiliser des méthodes dites "modernes" avec les conséquences directes et indirectes qui vont avec...
  8. boubou07

    Nouveau rapport du GIEC

    on pourrait commencer tout simplement par réduire la consommation d'énergie et pour se faire, arréter le gaspillage et les trucs inutiles (ou disons accessoires) par exemple, quand on voit les bouchons et les files de bagnoles qui vident des pleins d'essence juste pour partir en week-end, les gens qui font 300km A-R juste pour passer quelques heures sur la plage, ceux qui prennent l'avion pour passer une semaine au soleil, les avions de tourisme qui crament des litres et qui comme leur nom l'indique, ne servent à rien, les camions qui consomment 40L aux 100km pour livrer des babioles inutiles ou des tomates d'hiver cultivées sous serres, les bureaux qui restent éclairés toute la nuit et je pourrais continuer comme ça sur 150 pages !!! rien qu'en arretant toutes ces débilités, on pourrait réduire les émissions de CO2 et de déchets radio-actifs de manière non négligeables.
  9. boubou07

    Suivi du temps dans le Massif Central - Novembre 2018

    Je ne suis pas expert en la matière mais les différences de cumuls observées ne m'étonne pas du tout. dans ce coin, les pluies ont vraiment des intensités qui varient énormément en quelques km... je fait presque quotidiennement des trajets entre Aubenas et La Souche et ça change du tout au tout. on peut passer du sec au trombes d'eau en quelques minutes de voiture ! il y a une première limite habituelle au niveau de Jaujac (450m) où en général il apparait déjà une bonne différence avec tout ce qui est plus bas, ensuite la deuxième limite est au dessus de La Souche, grosso modo quand on passe la barre des 700m. très souvent je vois un voile de pluie au loin coté ouest alors que chez moi il ne tombe rien ou presque... d'ailleurs ce gradient pluvio. se remarque aussi au niveau des T° et de la flore : Jaujac marque la limite du chêne-vert et du pin maritime, les 700m au dessus de la Souche marque le début de l'aire du Hêtre. les gros cumuls sont toujours au même endroits, en fonction de l'exposition du relief au remontées par vent de sud. la croix de Bauzon est un havre d'humidité, même en pleine sécheresse estivale. Sa forêt domaniale est magnifique de verdure et de bio diversité ! à noter aussi que la station MF d'Aubenas est en fait à Lanas, c'est à dire en plaine, à quelques km au sud-est d'Aubenas. c'est un coin de garrigue avec principalement du thym, des genévriers cade, du buis et des chênes verts... le bassin d' Aubenas est une limite bio-climatique majeure. roches métamorphiques et climat cévenol pluvieux à l'ouest, roches calcaires et climat supra-méditerranéen à l'est.
  10. boubou07

    Suivi du temps dans le Massif Central - Novembre 2018

    et actu ça continu de tomber sévère ! j'ai vue sur ce massif depuis chez moi et ce matin c'est noyé dans la flotte avec des intensité bien fortes même ici plus bas sur le piémont... je pense que les 3000mm seront atteint avant décembre vu qu'ils annoncent encore de la flotte jusqu'à mercredi...
  11. boubou07

    Pluviométrie depuis le 1er janvier 2018

    perso je parie sur la croix de Bauzon ! j'ai vue sur le massif en question depuis chez moi et je peux vous dire que ça tombe dru depuis hier ! en particulier aujourd'hui où les montagnes sont noyées dans les nuages. et chez moi où les cumuls sont toujours bien plus faibles que là haut (je suis à 280m) on a des trombes d'eau sans arrêt depuis ce matin et les petites rivières du coin sont en train de sortir de leur lit...
  12. boubou07

    Pluviométrie depuis le 1er janvier 2018

    à ce jour déjà 1089 mm à Aubenas-Lanas, station qui se trouve en plaine et zone de garrigue bien plus sèche que les massifs cévenols tout proche...
  13. boubou07

    Suivi des températures estivales 2018

    à Aubenas en 2018 : Tx>=30°C : 54 jours (normale 38,9) Tx>=25°C : 117 jours (normale 94,1) Txx de juillet : 37,3°C (record 37,6°C en 2005) Txx d'aout : 38,4°C (record 40,8°C en 2003) Txx de septembre : 33,7°C (record 34,1°C en 2016) ça se réchauffe bien quand même...
  14. boubou07

    Suivi de la secheresse

    c'est clair, une semaine de petite pluie après 5 mois de sec, l'eau pénètre à peine dans la terre durcie ! ça sert juste à humidifier le dessus du sol, j'ai pu observer ça de près chez moi il y a un an...
  15. boubou07

    Changement climatique en France

    on est dans la même configuration, je trouve que ces 3 dernières années, avec une séquence septembre-octobre bien plus chaude et ensoleillée que avril-mai.