Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Alex25

Membres
  • Content Count

    341
  • Joined

  • Last visited

About Alex25

Personal Information

  • Location
    Lomont sur Crête (25) 550m

Recent Profile Visitors

1537 profile views
  1. C'est effectivement la tendance, avec en plus la dégradation orageuse qui réduit à vue d'œil. Ça sent la transition sèche encore (voir pas de transition) sur l'est. Après cet énième coup de chalumeau, la sécheresse va vraiment devenir problématique...
  2. C'est évident que le modèle agricole est à revoir. Quand bien même on serait pas en sécheresse, il faut arrêter de gaspiller l'eau à tout va. Même les mesures prises sont aberrantes, et montrent que personne (ou trop peu) n'ont le bon sens de rigueur : le niveau 1 préconise de ne plus arroser entre 8h et 20h ! Mais ça c'est une évidence, et ça devrait être permanent !
  3. N'est ce pas aussi un problème de pollinisateurs ? L'effondrement des populations d'abeilles partout ne peut que avoir un impact négatif même sur nos modestes potagers. C'est je pense un problème aussi sérieux que le changement climatique.
  4. Et encore la carte à du retard. Le Doubs en restriction depuis le 5 juillet.
  5. Sans dire que c'était des larves de hannetons dans ton compost, tu en avais peut être déjà dans ton sol (pour ma part en gratant la terre pour mes diverses plantations, une bonne vingtaines retrouvées... Quand une salade ne pousse pas comme ses copines, pas de doute, je la déterre et je trouve une larve en plein repas... Sinon comme dit plus haut peut être les à coups qui stress la plante. Le top pour ça, le oyas 😜
  6. Les feuilles semblent tout de même exprimer un manque d'eau (enroulement pour limiter l'évapo). Retrouvent elles une forme normal le soir à l'ombre ? Si ce n'est pas le cas et si en plus le sol et humide, alors peut être des vers blanc qui mange les racines, empêchant la plante de pomper l'eau correctement (et les nutriments). La plante consacre toute son énergie à refaire des racines (priorité sur le feuillage), ce qui est peine perdue sachant la voracité de la bestiole.
  7. Nous sommes d'accord. Pour te répondre, j'ai effectivement 2 enfants. Et entre piscine et potager, l'idée n'est pas de bannir la piscine. Mais de faire les bons choix. Nous sommes quand même sur cette terre pour procréer et nourrir nos enfants, ne l'oublions pas... A choisir, je préfère qu'ils sachent faire pousser des légumes que réparer une voiture ! Si j'ai 15 000€ de budget, deux solutions : - je raisonne plaisir, court terme, confort, moi d'abord, on a qu'une vie et tout le discours qui va avec... et je me paye une belle piscine enterrée. Je suis content, et mes enfants aussi. Pour le moment... - je réfléchi, décide de ne pas mettre tous mes œufs dans le même panier. Je regarde la vitesse à laquelle société, mentalités et climat évoluent. Je prends des décisions en me projetant dans 10 ans, 20 ans. Et j'arme (mentalement pour l'instant 😅) mes enfants pour qu'a ces échéances ils puissent s'en sortir. Et à leur tour prendre les bonnes décisions. Alors je mets 10 000€ dans des panneaux solaires, 2000€ dans la culture de mon sol / récupération d'eau, et 3000€ dans une "petite" piscine. En dernier. Les fonds suivants serviront à entretenir tout ça, rajouter des panneaux, etc... et non m'acheter la dernière TV écran plat ou le dernier smartphone. Mais encore une fois, chacun voit midi à sa porte. Seulement, dans quelques années, décennies au grand maximum on comptera les points... La bonne question à se poser, c'est que puis-je faire pour contribuer au développement durable et au meilleur avenir des enfants. Il est urgent de ne plus attendre que le voisin démarre pour se lancer. Bien sur que l'industriel pollue plus que moi. Mais ce qu'il faut c'est agir, chacun de notre coté, sans attendre l'effort de l'industriel ou une quelconque aide de l'état. A nous d'agir. Si chaque pavillon était couvert de panneaux et récupérait l'eau de pluie, ce serai déjà énorme. Ça déplairait surement à Enedis ou au syndicat des eaux, la pression des lobbys se ferait sentir... Ils peuvent nous tenir le discours vert qu'ils veulent, leur objectif final reste de faire entrer de l'argent. Mon discours peut paraître brutal, mais pourtant je suis loin d’être "écolo" politiquement parlant. Le pragmatisme m’intéresse plus que l'utopie !
  8. En effet, la terre de nos pelouses commence à se fissurer. Le coup de chalumeau qu'on vient de vivre aurait pu bien se terminer avec de l'eau. Mais les orages (mirages) vus par les modèles pour le week-end à venir : pshiit envolés. La ca change tout, et on risque d'aborder un tournant. Les arrêtés vont... Pleuvoir !
  9. Je ne peux que recommander d'investir dans les oyas... Pour ma part, je devais créer entièrement les extérieurs de ma maison achetée récemment, vierge de toute plantation. Le projet : - 1 potager - haie de bambous 30m - haie d'arbustes fleuris 15m - haie de petits fruitiers 15m - haie de lauriers 10m - des kiwis sur 8m Pour "abreuver" tout ça, sans se résoudre à utiliser d'eau potable, une seule solution : les oyas. Et pourtant, sur mes 5000L de capacité en eau de pluie, il m'en reste 800... un peu juste pour un début juillet, surtout vu les prévisions qui ne voient rien à échéance raisonnable. Le remplissage de tous mes oyas utilise 200L d'eau, à faire tous les 5 jours si la température est de saison. Je pense que ça peut varier de plus ou moins 2 jours selon certains paramètres (vent, stade de croissance du plant qui le rend plus ou moins gourmand, type de plante, paillage). Pendant la semaine de canicule c'était tous les 2 jours. Mais aucune plante n'a souffert, sauf les bambous qui étaient en mode défensif avec les feuilles roulées, pour lesquels j'ai triché un peu en brumisant le feuillage + 10L à chaque pied les deux jours les plus chaud. Mais ils sont plantés depuis 1 mois, lorsqu'ils seront bien installés ils iront plus facilement chercher l'eau des oyas. La profondeur dépend du modèle, une trentaine de centimètres pour les plus gros. L’espacement aussi, chaque modèle à son rayon d'action (voir sur leur site, il n’y a qu'un seul fabriquant français qui marche très fort d'ailleurs). J'ai élaboré le plan de mon potager selon ce que je voulais y mettre, avec le moins d'oyas possible en optimisant leur rayon d'action. Tout ça pour dire que l'investissement est conséquent (900€) mais indispensable si je souhaite entretenir ce que j'ai choisi d'installer. D'autres pas si loin installent des piscines enterrées de 10 par 5... Loin de moi l'idée de culpabiliser quiconque, chacun fait ses choix de ce qu'il veut laisser à sa descendance 🙄 Des économies d'eau j'en fais énormément, c'est sur. De la à dire qu'il y aura un retour sur investissement, je n'en sais rien. Mais sur l'aspect moral/éthique/écologique, je m'y retrouve largement... Tout comme l'investissement dans l'autoconsommation photovoltaïque du début d'année (la par contre intérêt financier bien plus visible). Pour le détail : 7 oyas XL (10L) 6 oyas L (5L) 46 oyas M (1,5L)
  10. Bonjour, Petite présentation de mon potager, crée cette année. La philosophie : permaculture, aucun produit chimique bien sur, et à compter de l'année prochaine uniquement des semences paysannes. Pour s'adapter aux sécheresses récurrentes, gros investissement dans des oyas (plus d'arrosage de surface, énorme économie d'eau) Les semis faits maison ont un peu de retard car le printemps était plutôt moche, mais ça rattrape vite les plants du voisin achetés dans le commerce... La canicule a été plutôt bien supportées (énorme avantage des oyas) même si mes 35° sont modestes comparés à nos amis du sud. En tous cas même les salades plein soleil n'ont pas bronché...
  11. Fin de canicule ! Un rafraîchissement sec pour ici, on passera à côté de toute dégradation humide. La grosse cellule qui transite sur le centre est aura envoyé de la grisaille jusqu'ici, avec pas mal de vent. Par contre... 21,6° quel pied ! La maison ventile tout ce qu'elle peut 🤩
  12. Plus qu'a ouvrir le topic de la semaine suivante, qui sera je pense animé avec GFS qui propose de rallumer le chauffage la nuit...
  13. Pour la Tx du jour, on va attendre un peu... Actu 33,6° toujours en hausse
  14. 32° ! malgré les 30km/h de vent en rafales. Les bambous souffrent... allez plus que 24h à tenir 🤢 ... avant la prochaine !
  15. Ce dernier jour de canicule pourrait bien nous réserver des surprises. Déjà car on annonce la fin, mais arome voit encore un bon 31° ici demain. Mais ça on a l'habitude, pour la plupart des phénomènes quand les médias (=Paris) annoncent la fin, nous il reste 24h. Ensuite la Tx du jour qui s'annonce remarquable, avec déjà 27° actu. L'humidex sera élevé, journée écrasante en perspective. Mais surtout je pense que le record de Tn de l'épisode (et de ma station) sera battu demain matin (arome voit encore 26° à 4h 😥)
×
×
  • Create New...