Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cube

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    354
  • Joined

  • Last visited

About Cube

  • Rank
    Altocumulus

Personal Information

  • Location
    Nice

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est la station que j'avais installée chez moi en 2001 alors que j'étais au lycée (à l'époque d'OrageNet, l'ancêtre d'Infoclimat pour ceux qui s'en souviennent). Depuis je suis parti à Nice pour travailler mais la station existe toujours. Elle est par contre déconnectée de tout informatique dans la mesure où je ne peux plus m'en occuper. Il reste donc la console qui enregistre notamment les Tn et Tx pour la température et le pluviomètre. Pour cet épisode j'ai juste fait une lecture des valeurs de la console car je l'avais sous les yeux Episode vraiment exceptionnel de canicule qui se termine par un beau festival de foudre du 34 au 13 ! Quelques clichés dans la boîte réalisés à Générac (30) entre 00:00 et 00:30. Je me suis laissé surprendre par l'intensité de certains éclairs qui reliaient plusieurs cellules de l'orage et qui étaient magnifiques à voir mais qui ont provoqué des surexpositions à plusieurs reprises On va voir si c'est récupérable !
  2. T en baisse à 40.5°C. Tx définitive à 40.9°C à St Césaire. Il n'est pas exclu que Courbessac ait dépassé les 41°C entre 17:00 et 17:30 (à voir en fonction de la nébulosité et de la direction du vent). Quelqu'un a une info ?
  3. La température continue de grimper à Nîmes St Césaire avec 40.9°C. Pour le coup c'est vraiment hallucinant !
  4. Je pensais avoir atteint la Tx quasiment à la même heure qu'hier mais visiblement ce n'était pas le cas. Tx en cours à 40.5°C ! Cet épisode est plus que remarquable !
  5. La Davis Monitor II de Nîmes St-Césaire (classe 5) installée en 2001 avec l’aide de Christian fonctionne toujours ! On a atteint 41.9°C hier (le record absolu était jusqu'alors de 41.3°C établi en 2003). Aujourd’hui Tx atteinte il y a une vingtaine de minutes avec 40.0°C. Actu 39.9°C. Edit : la Tx était provisoire, on arrive à 40.1°C
  6. Peut-être pas des orages Christophe en effet, mais certains scénarios prévoyaient plus. Quand BRACKNELL prévoyait hier un front chaud ondulant à 00 UTC à la faveur d'une profonde convergence de basse couche : et qu'au final à la même heure on se retrouvait avec ça : On ne peut pas espérer une organisation plus dynamique avec cette configuration. Pour preuve, 6 heures après, la situation est restée rigoureusement identique : Arome était dans le juste.
  7. Je vous propose une analyse jusqu'à la mi-journée de demain concernant les précipitations dans le 34. Certains parlent d'une étendue massive des précipitations et je les rejoins car il y a plusieurs éléments en conjonction. Tout d'abord l'orographie sur le relief du 34. Si les modèles cumulent autant c'est principalement lié à ce phénomène qui est provoqué par une convergence importante en basse couche lié à un puissant jet de secteur E au large du 13. Le flux est clairement à la faveur d'un important cumul de précipitations de la nuit prochaine jusqu'à vendredi, comme l'illustre cette carte sur le potentiel du soulèvement orographique à la mi-journée de demain : Ce soulèvement sera continu pendant près de 36 heures. Parallèlement à cette convergence qui n'évolue pas vraiment pendant cette période, la synoptique générale change. On le constate sur les carte d'UKMO avec BRACKNELL : Un front chaud se dessine le long des Pyrénées jusqu'en Méditerranée et devrait taquiner la convergence qui sera déjà en place la nuit prochaine sur le 34. Par conséquent on devrait probablement voir une ligne d'orage à composante rétrograde en Catalogne en soirée et progresser en direction du 34 en cours de nuit prochaine. En recoupant les informations de WRF (ARW) 12km on constate que les plaines et le littoral du 66, 11 et 34 seront très certainement touchés par cette ligne qui devrait d'affaiblir en arrivant le 30 et le 13. Il est bien évident que d'intenses précipitations y seront associées, mais ce front devrait être mobile. Cependant trois choses : - Le front va arriver dans une zone où la convergence de basse couche est extrême : - Une puissante divergence d'altitude est prévue sur l'Est du 34 dès 3Z : - Concrètement un cisaillement directionnel serait en place sur cette région en fin de nuit (Shear) : Et l'hélicité devient extrême pour le coup : En conséquence, il n'est pas exclu que le front devienne stationnaire en conservant ses propriétés rétrogrades en arrivant sur l'E 34. Il s'agit d'un scénario possible. Celui-ci n'est d'ailleurs pas vraiment retenu par Arome mais reste entrevu par Arpège. A retenir de mon côté la fin de nuit qui peut s'avérer délicate en plaine et sur le littoral du 34, principalement la partie E. Par effet de bord le S du 30, la vallée du Vidourle et l'extrême SW du 13 pourrait recevoir également. Il faut encore affiner la prévision pour déceler la validité de ce phénomène. Par la suite, si la convergence devrait être déstabilisée par le passage du front pendant quelques heures, elle devrait reprendre rapidement. Des averses devraient continuer à se déclencher dans l'intérieur du 34 en cours de journée de jeudi. Les intensités sont assez délicates à prévoir et la topographie locale devrait jouer un grand rôle, d'autant plus qu'UKMO prévoit un front occlus qui aborde l'Aude à la mi-journée de demain et qui pourrait ajouter de l'instabilité dans le 34 surtout s'il est favorisé par une convergence de basse couche. Enfin concernant jeudi soir, la situation devrait devenir un peu plus complexe. J’essaierai d'y revenir ultérieurement si j'ai du temps
  8. Les modèles ont toujours bien cerné les gros potentiels, parfois jusqu'à une semaine à l'avance et ce depuis longtemps. Par exemple, je me souviens que l'épisode du 8-9 septembre 2002 dans le Gard avait été prévu par MRF (GFS) 7 jours avant. Concernant ta remarque Alex j'avoue avoir globalement le même ressenti que toi sur les "courts" épisodes méditerranéens (même certains cévenols). Les modèles ont tendance à montrer un certain potentiel de fort cumul sur de grandes zones alors qu'en réalité on obtient un cumul supérieur à celui qui a été prévu sur une plus petite zone géographique (un V en est l'exemple typique). Sur des épisodes plus longs qui peuvent s'étaler sur plusieurs jours, il est plus délicat de faire le même raisonnement tout simplement en raison de l'évolution de la synoptique qui impacte sensiblement la chronologie des événements et qui indirectement peut faire cumuler des erreurs de prévisions. Les convergences peuvent évoluer, l'apport en humidité peut changer, une inhibition convective peut se créer, sans parler de l'orographie... Enfin, d'une manière générale, une carte de cumul de précipitations de la totalité de l’événement ne veut pas dire grand chose ou indique tout au plus un potentiel. Il faut aborder la question d'une manière plus chronologique pour cerner la genèse et le type de phénomènes météo à venir zone par zone. 300mm en 2 jours en Cévennes et 300mm en 6h en plaine n'est pas comparable.
  9. Exact Sébastien ! J'étais en train de réaliser un edit sur mon message. Je suis du même avis
  10. A noter les 183,3 km/h au sommet de l'Aigoual à 13h ! (A confirmer ?) Ambiance probablement dantesque avec ce vent associé à des chutes de neige par -1,4°C Edit: Il semblerait qu'il y ait eu un bug sur la rafale max Compte tenu du vent moyen qui semble exact je doute que l'on ait dépassé les 124,1 km/h du relevé de 11h finalement ^^
  11. Je dirais St Jean Cap Ferrat / Beaulieu mais sans être sûr. Le tonnerre était encore audible jusqu'à 23:00 à Nice Magnan.​
  12. Finalement le ciel s'est bien éclairci laissant effectivement apparaitre la lune qui éclaire la cellule lui donnant un relief vraiment fantastique. La vision est magique avec les quelques extra-nuageux résiduels !
  13. Exact, sympa l'activité électrique vers l'est ! Le ciel a du mal à se dégager au dessus de Nice ce qui empêche de profiter pleinement du spectacle.
  14. Excellent phasage de la convergence humide de basse couche et de la divergence de haute altitude sur l'Est 34. C'est un beau MCS régénératif à présent !
×
×
  • Create New...