Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Guillaume_06210

Membres
  • Content Count

    1734
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Guillaume_06210

  • Rank
    Cumulus mediocris
  • Birthday 02/01/1989

Personal Information

  • Location
    Mandelieu La Napoule

Recent Profile Visitors

1127 profile views
  1. A défaut d'être concerné par la neige, belles températures froides sur le 06, avec pour pas mal de stations, la Tnx de l'hiver... au printemps! Je n'ai pas fait le tour de stations amateur, mais on a relevé entre autres : * 3,0°C à Nice Aéroport * -1,2°C à Cannes/Mandelieu Soit les températures les plus froides de cet hiver/printemps 2019/2020. Bonne journée à tous et prenez soin de vous!
  2. Merci pour l'explication. Eh oui, nos chers retours d'est sont capricieux, le moindre décalage ou le moindre paramètre qui change, et le résultat n'est plus du tout le même. Tu avais en tout cas bien cerné le risque hier (et bien fait d'en parler, même pas j'avais capté qu'un potentiel était en train de se jouer 😄). Mais c'est aussi ça qui fait le charme de ces situations : de la surprise (parfois décevante, parfois qui vend du rêve ). On a tout de même eu quelques gouttes et de belles convections, vivement le printemps et de belles situations diurnes !
  3. Effectivement, c'est bien faiblard et ça pousse pas très à l'ouest, dommage. Mais alors que tout semblait perdu et terminé joli petite cellule isolée entre Cagnes sur Mer en Antibes, ça bourgeonne bien au dessus. On aura pas tout perdu. Espérons d'autres surprises du même genre plus à l'ouest dans l'aprèm.
  4. D'ailleurs, pour certains (même pour moi), une partie des mécanismes psychiques qui peuvent te faire peur dans l'orage et dans le fait d'être "pris au dépourvu", ça fait partie, dans un registre différent, de la poussée d'adrénaline que l'on rencontre lors des chasses à l'orage. 😁 Comme quoi, des fois, entre peur et passion il n'y pas toujours un si grand écart. (passion, étymologiquement parlant, signifiant souffrance, etc... c'est un autre débat )
  5. Bonjour Jessi, Et bienvenue à toi sur les forums d’Infoclimat. Il n’y a pas de question déraisonnable, chacun a ses peurs et craintes, personne ne doit en rougir. Mais comme toute phobie, c’est déjà très courageux de ta part d’en parler, pour tenter de dédramatiser ce qui te fait peur, en comprenant mieux le pourquoi du comment au sujet du vent. Et je pense que tu es tombée au bon endroit, beaucoup de passionnés ici sauront t’apporter des réponses claires, et je l’espère, te rassurer. :) Pour répondre à ta première question, je dirais que les outils à la disposition des prévisionnistes Météo ont bien évolué depuis 1999. Météo France a tiré de nombreux enseignements de ce qui s’est passé. On ne peut prévoir le temps partout avec exactitude, mais lorsque des tempêtes s’annoncent, elles sont généralement assez bien prévues (que ce soit par Météo France ou ailleurs, comme sur Infoclimat d’ailleurs). Il y’a vraiment peu de chances que les grandes tempêtes qui nous viennent de l’atlantique, lorsque certaines conditions sont réunies, déboulent sans qu’on s’y attende. Il peut y avoir de légers écarts entre prévision et réalité, mais dans l’ensemble c’est bien cerné à l’avance maintenant. Au sujet des tornades, elles sont plus fréquentes en Eté et en Automne. Le risque 0 n’existe pas (y compris en Mars). Il y a des secteurs un peu plus à risques (et de mémoire tu es dans une zone où le risque est un peu plus élevé que la moyenne en France). Mais cela reste un phénomène moins fréquent qu’aux Etats-Unis par exemple. Ne t’attend pas à voir débouler des tornades à tout moment, cela reste rare. Je te conseille à ce sujet de consulter cet article du site Keraunos (l’observatoire Français des tornades et orages violents), qui présente la fréquence des tornades assez bien : http://www.keraunos.org/climatologie/les-tornades-en-france/frequence-et-risques-de-tornades-en-france.html D’ailleurs, le risque de tornade est aussi mieux prévu que par le passé. Il n’est pas possible de dire avec exactitude où et comment au kilomètre près, mais on peut maintenant cerner un risque sur des régions précises. Les tempêtes vont-elles être plus fréquentes et plus fortes ? C’est un vaste débat. Certains te diront oui, d’autres te diront non. Difficile de te donner un avis objectif là-dessus sans prendre part au débat du réchauffement climatique (c'est un pas que je ne franchirai pas). Je ne doute pas que d’autres intervenants te donneront sûrement des réponses plus détaillées et mieux expliquées que la mienne, mais j’espère avoir déjà pu t’apporter des éléments de réponse.
  6. Pour rejoindre ce que dit Calou, sur l’extrême ouest 06 ça va être un véritable match entre le vent d'ouest sec et chaud, et la brise marine fraiche et humide. D'une manière générale, Arôme voit la chaleur grimper toute la matinée, puis être balayée par le flux marin vers midi (le run d'hier c'était 13/14 h). Retenons la mi-journée d'une manière générale. Il se peut que la brise pousse finalement plus ou moins que prévu, à suivre. Avant un retour du flux chaud et des phénomènes de foehn et de compression pour la fin de la journée et la nuit (21 degrés modélisés une bonne partie de la nuit, certaines nuit d'été sont plus fraiches 🤪). L'image du jour : Le balayage de la chaleur par la reprise du flux marin, qui dessine les contours de la partie sud de l'Esterel (avec l'air qui s'engouffre par l'autoroute). Localement des contrastes de 10 degrés en un kilomètre en particulier sur la corniche entre Fréjus et le Trayas. 😀
  7. Les réactions des cours d'eau ont été immédiates avec ces pluies, pourtant pas exceptionnelles. Heureusement que ça s'est rapidement évacué. On peut noter la remarquable précision des modèles sur les cumuls, le timing, et l'intensité, on est exactement dans ce qui était prévu (en particulier AROME, mais ARPEGE n'a pas été mauvais du tout). Actuellement accalmie quasi générale, et heureusement, quelques heures de plus et ça devenait très compliqué. Prudence toutefois, le pic de crue n'est sans doute pas encore atteint, malgré l’arrêt soudain des pluies. On relève des cumuls conformes à ce qui était prévu, entre 50 et 80 mm sur les littoraux, et on dépasse en de nombreux secteurs les 100 mm dans l'arrière pays. Selon AROME, petite réactivation (quelques heures) en seconde partie de nuit prochaine. A surveiller. La Siagne vers 15h45. Encore de la marge, mais elle a doublé de volume en 6h de temps.
  8. On va prendre la cellule Varoise de plein fouet ! Entre l'intensité et son étendue géographique, le débit de la Siagne va exploser dans l'heure à venir. Extreme prudence à tous !
  9. Tu étais juste devant chez moi Tristan ! Ça ne s’arrête pas, chaque fois que l'intensité baisse, ça se régénère sans cesse. Et il y a de la réserve encore à l'arrière. J'ai peur des prochaines nouvelles qu'on va entendre....
  10. Les intensités sont hallucinantes, le radar prend la forme d'Octobre 2015, gros ruissellements urbains en cours, le centre ville est sous l'eau comme le montre la photo relayée par Flow06130, prudence, ça commence à devenir catastrophique, encore....... 😫 Les sirènes de la ville retentissent à nouveau !
  11. Prudence dans le bassin Cannois, la zone pluvieuse dégénère sur place, très fortes pluies et fort ruissellement. Une partie de Mandelieu a été privée d’électricité quelques minutes (grosse explosion puis black out), mais heureusement c'est revenu. Le Riou va (ou doit déjà) déborder vu les intensités depuis 16h. Prudence à tous !
  12. Le risque est en effet important, quand on voit la cellule qui stagne au large de l'Esterel (sans remonter dans les terres pour le moment heureusement) et qui donne des intensités de 300 mm/h stagnante en mer, on se dit que la même chose dans les terres serait immédiatement catastrophique. Pour le moment pluies modérées sur le continent, la Siagne n'a pas encore réagit. Le Riou monte un peu (fleuve à réaction plus rapide que la Siagne). A suivre.
  13. La station hydrologique de la Siagne à Pégomas, qui fournit les mesures, semble avoir sauté depuis 13h50. On fonçait vers les 4,00 m, ce qui est assez historique pour ce cours d'eau. Dommage qu'on ait plus les relevés. On doit hélas frôler les records pour cette station.
  14. Je confirme, situation de plus en plus compliquée dans l'ouest du bassin Cannois. Comme l'a dit Tristan, la plupart des cours d'eau débordent, et augmentent encore peu à peu leur débit, la pluie ne s'arrête plus ! Les intensités ne sont pas dantesques, mais parfois très fortes, et du coup plus rien n'absorbe, tout déborde. Plusieurs glissements de terrains dans la vallée de la Siagne, et ça empire de minutes en minutes. Prudence à tous !
  15. Même constat de l'autre côté de l'Esterel. La situation n'a pas dégénéré, les cours d'eau sont même bien redescendus en raison de l’arrêt des pluies entre 2h et 6h. Pour le moment il tombe un peu moins que prévu, et c'est pas plus mal (on dépasse pas les 10 mm/h donc heureusement ça limite la casse). Mais il faut rester vigilants jusqu'à ce soir, ce n'est pas terminé. On compte entre 50 et 60 mm dans le bassin Cannois. Peut-être un peu dans l'Esterel.
×
×
  • Create New...