Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Le Bossue d'Alsace

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    542
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

1 Follower

About Le Bossue d'Alsace

Personal Information

  • Location
    Petersbach (Alsace Bossue - 350 m).
  • Site web
    https://www.facebook.com/MeteoSuiviAlsace/

Recent Profile Visitors

2687 profile views
  1. Oui question de sécurité je pense que je vais pas étirer mon mât jusqu'à 10 m mais plutôt autour de 8 m (dans un premier temps) avec 2 séries de 3 haubans : un autour de 3,50m et le second vers 7m. En plus fondamentalement, par rapport à l'environnement présent autour de moi, c'est pas 2m qui vont jouer grand chose sur les valeurs que va mesurer l'anémomètre, ça ne changera certainement rien
  2. Hello J'ai un sol argileux une fois qu'on dépasse les 30 cm de profondeur. Pour ce qui est de la désolidarisation du béton j'espère qu'avec mon piquet planté dans le sol et tordu dans le béton, ça puisse aider à solidifier le béton avec le sol Pour la quantité de béton, je t'avoue que j'ai pas fait attention mais sur 4 trous, j'ai 3 sacs de ciments qui ont été utilisé (4 bonnes brouettes de béton pour les trous). Concernant le haubanage, je pars sur 2 hauteurs pour l'instant (c'est un poil risqué mais je jugerais déjà la résistance de l'installation lorsqu'il y a des vents assez forts, voire violents. Et puis le matos pour une troisième hauteur c'est rapidement acheté au pire ).
  3. C'est un bien beau bouleau oui, un peu triste de le couper mais je préfère pour optimiser les valeurs de l’anémomètre. Il m'en restera quand même encore 5 derrières chez moi, généralement de tailles moyennes, voire pour un, similaire à celui que je prévois de couper mais ils ne dérangent pas trop car ils seront loin du mât Pour le cyprès en revanche oui, l'objectif reste la sauvegarde de ce dernier bien entendu
  4. Bonjour à tous, Après plusieurs mois de réflexion, je me suis décidé fin avril à m’acheter une station davis VP2 que j'ai décidé d'installer derrière chez moi en Alsace Bossue. J'ai questionné plusieurs personnes de ce forum (merci à vous !) afin de répondre aux différentes interrogations que j'avais par rapport à la station et son installation. Je lance aujourd'hui un topic pour partager les avancés de mes travaux, etc ... et qui peuvent intéressés pourquoi pas certains Icéens I. Le lieu La station se situera dans la commune de Petersbach à une altitude de 355 m dans le terrain entouré en rouge. C'est une commune qui fait transition entre le plateau lorrain (vers l'ouest) et les Vosges du Nord (vers l'est). Elle est située entre la station MF de Berg et la station MF d'Erckarswiller en Alsace Bossue. II. Choix de l'emplacement En zoomant un peu plus sur mon terrain, j'ai cherché un espace peu végétalisé (arbres). Mon premier choix s'est porté au niveau du point rouge mais rapidement des contraintes sont apparues, j'ai du coup rapidement décidé de la mettre au niveau du point jaune où j'aurais un dégagement presque total aux alentours par rapport à mon anémomètre que je monterais à 10 m (j'en reparlerai la semaine prochaine). L'emplacement choisi et après avoir mesuré les angles (plus ou moins égaux) ET la longueur entre le trou du mât et les trous de fixation (positionnés stratégiquement par rapport à la dominance des vents violents dans mon secteur), j'ai creusé creusé et encore creusé. Le diamètre de mes trous : un carré de 30 x 30 cm, pour une profondeur qui varie entre 45 et 50 cm. III. Le bétonnage Hier, jeudi, je me suis concentré sur le bétonnage. Pour accroître la solidité de mon béton, j'ai dans un premier installé un plastique dans chacun de mes trous pour éviter que l'eau absorbe trop vite l'eau du béton. J'ai ensuite mit un piquet d'un centimètre de diamètre dans ces fameux trous MAIS attention pas n'importe comment : j'ai tordu le haut des piquets avant de les enfoncer dans le sol, la partie supérieure tordue par la suite coulée dans le béton (pour que le béton soit accroché au sol). Dernière étape, rajouter encore de la ferraille puis faire couler le béton : il dépasse de 5 cm du sol pour éviter au maximum le contact eau / crochet. Le béton encore frais, j'enfonce donc mes grands crochets dans chacun des trous pour les fixations (un peu penché vers l'opposé du mât) ET le pied du mât dans le trou destiné au mât (en m'assurant à l'aide d'un niveau que c'est bien droit). Le bétonnage est normalement très solide, la question de la rigidité est moins certaine par-contre par rapport au crochet. Mais ce qui me fait penser que c'est solide et quand même assez rigide, c'est que j'ai utilisé les mêmes crochets pour soutenir le toit d'un petit chalet (à côté du point jaune) et qui jusqu'à présent, malgré la tempête Elénaor début janvier 2018 ayant débouchée sur des rafales à plus de 110 km/h dans mon coin, les crochets n'ont pas bougés d'un poil et ce depuis maintenant plus de 5 ans : on verra si avec le temps je suis également satisfait des fixations pour le mât de 10 m Je me laisse maintenant 2 - 3 jours pour le séchage avant de poser le mât et l'ouvrir dans un premier temps à 2m histoire d'installer déjà ma VP2 et commencer à installer et manipuler Weatherlink sur mon PC J'en profiterai également pour déplacer le thuya (on voit un morceau sur la photo de gauche ci-dessus) pour éviter d'avoir de la crasse dans le pluvio en cas de vent. Et le week-end prochain ou un peu avant (ça dépend de la météo) je monterais mon mât à 10 m avec les fixations, etc ... J'en profiterais pour installer et relier avec un câble spécial mon piquet de terre avec mon mât. Cet été aussi, un grand bouleau pile à l'ouest de la station sera également à moitié coupée pour qu'aucun obstacle ne fasse "brise vent" pour mon anémomètre. Place à l'attente maintenant ^^
  5. 15° C actuellement sous un ciel variable. En temps normal j'aurais tendance à dire que la bise est désagréable mais en plein effort en creusant le trou de mon futur mât, la bise est "rafraichissante"
  6. Yes mais j'ai bien peur que certains de mes arbres fausses les relevés du vent, surtout que si elle est installée derrière chez moi, ce n'est pas un mât de 10 m que j'installerais Après je peux encore rapprocher la station de chez moi (150 m), tout en gardant un espace relativement dégagé autour, faudra que je fasse des tests si le "réseau" passe bien ou non. On verra bien De fortes précipitations ont fait leur retour désormais, avec un net renforcement du vent.
  7. Oui, je vais devoir faire des tests à ce niveau là, puisque par rapport aux premières mesures faites, la distance entre chez moi et les deux extrémités de ce cercle varie entre 220 et 280 m.
  8. Temps sec encore ici, avec également 9° C. Ma station VP2 vient d'arriver, je n'ai toutefois pas encore fait l'achat d'un mât puisque son emplacement n'est pas fixé (taille du mât dépend de son emplacement). Initialement j'avais prévu de la mettre quelques parts dans mon grand terrain (bleu), déjà un spot relativement idéal malgré quelques arbres. Mais après longue réflexion, je vais d'abord demander à ma commune, si je ne peux pas l'installer quelque part dans le cercle rouge avec un mât de 10 m, etc ... Le dégagement à 360° serait tout simplement EXCEPTIONNEL pour un particulier, puisque cet emplacement répondrait aux normes des stations de classe 1 ou 2. Et pour le coup, aucun risque de fausse mesure, surchauffe, etc ... là vraiment c'est le spot idéal
  9. Ciel en Alsace Bossue aussi bien chargé toute la journée .... -0,5° C ce matin, contre une dizaine de degrés au plus haut cet après-midi. Au passage, j'en profite pour vous annoncer l'achat d'une VP2 et un dataloggerIP que j'installerais certainement dans le courant du mois de mai derrière chez moi (entre la station MF de Berg et Erckartswiller, à la frontière entre Vosges du Nord et plateau lorrain à 350 m)
  10. Je pense pas qu'ils le sortiront, se serait trop tardif sinon Mais c'est jaune foncé là oui En tout cas, ce genre de situation, avec pas de crasse, que c'est booooon ! ^^
  11. Le soleil est revenu sur Strasbourg, ça chauffe bien
  12. Effectivement grosse boulette de ma part, j'ai fait la connerie de mettre le RS en fonction de la CAPE que modélisait Arpège et surtout ICON, le timing était un poil différent avec GFS, ce qui fait qu'à la fin j'ai eu un RS après la CAPE sans m'en rendre compte : ça m'apprendra de faire un post à 02h00 du matin les yeux quasiment fermés Je vais reprendre du coup ce que j'avais en visuel hier soir de façon un peu plus lucide mais avec le run le plus récent (pas de gros changement depuis le 12Z) : Le RS pour l'est de la Moselle n'est pas totalement inintéressant avec des basses couches bien moins sèches que dans le Bas-Rhin : elles pourront en plus bénéficier d'une certaine aide orographique des Vosges. Maintenant là où ça coince c'est comme tu dis en altitude où ça sature pas mal, c'est un peu ce qui risque de faire capoter le risque orageux si on se retrouve avec la même bouillabaisse qu'actuellement dans nos régions. Arome est très intéressant mais s'il néglige comme aujourd'hui la crasse qu'on a, c'est mal barré de toute évidence oui. Les concentrations de sable devraient quand même franchement chuter d'ici demain midi, à voir maintenant si les ajustements de dernières minutes peuvent être un poil plus favorables
  13. Bonsoir, Je me cite rapidement par rapport à mercredi : Concrètement ce soir, ce que j'ai dit samedi reste encore valable pour ce mercredi, avec un dégradé thermique O -> E certain et sans doute un après-midi encore très chaud en Alsace, avec des tx qui pourrait notamment en plaine variées entre 26 et 28° C (SI la nébulosité n'est pas trop importante). Une tournure orageuse reste toujours possible ensuite, sans être forcément très généralisée, le risque se cantonnant vraiment sur l'extrême EST de nos régions. En regardant les indices d'instabilité, c'est plutôt sympa : Et une belle advection chaude et humide + une zone de convergence bien visible sur les cartes ci-dessous : Le radiosondage est également pas mal (pointé sur l'extrême EST de la Lorraine) : Des orages semblent donc assez probables ici et là avec une convection qui démarrerait à proximité du Jura (Doubs) et des Vosges avant que ces foyers orageux (dans les cercles rouges) ne finissent pas s'échapper en direction de l'Allemagne. Rien de très organisé mais l'ambiance sera quand même bien sympa, avec cette convection qui pourra prendre forme dans une atmosphère qui s'annonce encore bien chaude notamment en Alsace. On verra tout à l'heure si les mailles fines d'AROME et COSMO confirment ce que je viens de dire ou non. A+ EDIT : AROME et COSMO confirment les possibles évolutions orageuses localisées dans l'extrême EST. Encore une fois rien de foufou et étendu mais on se met sous la dent ce qui vient hein Les allemands seraient un peu mieux logés (ouest).
  14. Bonjour, Ce temps pré-estival va se poursuivre ce samedi, dimanche et lundi avec toujours globalement 22 à 25° C à attendre niveau tx (loc. 26° C, je pense notamment à Mulhouse et Strasbourg). Côté ciel, le soleil rayonnera et s'accompagnera au pire du pire de seulement quelques nuages élevés, surtout dimanche dans le sud de nos régions ou encore très aléatoirement lundi. Mardi, la masse d'air bougera peu par rapport à la veille, en revanche les pressions baisseront, de quoi envisager la reprise de la convection comme le suggère certains modèles, préférentiellement au niveau du Jura ou encore sur la Forêt Noire en Allemagne. Les nuages élevés devraient être plus envahissants mais de là à pourrir l'ambiance certainement pas. Les températures dépasseront encore aisément les 20° C et resteront stationnaires par rapport au week-end. La journée de mercredi pourrait finir par clôturer cet épisode pré-estival avec certainement un dégradé thermique ouest -> est. De quoi peut être clôturer en "beauté" le spectacle en Alsace (26 - 28° C en tx ?) si la nébulosité ne vient pas trop gâcher le "potentiel" thermique. Un risque orageux semble également se dessiner dans nos régions avec des indices d'instabilité qui commencent lentement mais surement à réagir : pourquoi pas les premiers orages pré-estivaux loc. forts (?) en cours d'après-midi et soirée. Les températures baisseront ensuite pour retrouver des valeurs proches des normales de saison. Reste à affiner comment se fera plus exactement cette transition : timing, localisation des orages, etc ... Bon week-end de Pâques à tous !
×
×
  • Create New...