Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Hapax

Membres
  • Compteur de contenus

    31
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Hapax

  • Rang
    Cirrostratus

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Hapax

    Thermomètre intérieur/extérieur sans fil

    @ Didier: Je possède exactement le même modèle de thermomètre extérieur, qui a approximativement le même âge que le tien, et a présenté les mêmes symptômes! Le remplacement des piles n'a rien résolu non plus, mais le nettoyage des contacts des piles de la sonde extérieure avec un petit coup de toile émeri suivi d'u petit jet de bombe spéciale pour nettoyer les contacts électriques lui a redonné vie! À tester?
  2. Hapax

    Achat groupé de pluviomètre SPIEA

    @ serge26: J'ajoute un "avenant" à mon post précédent: Je viens de faire un test en vraie grandeur, en remplissant au maximum, à la casserole, jusqu'en haut de la partie cylindrique du récepteur, mon pluviomètre SPIEA... Dans cet état le fond de l'entonnoir blanc baigne.... Puis, mesure par transvasements successifs. C'est confirmé, la hauteur maxi captée est d'un peu moins de 180 mm.
  3. Hapax

    Achat groupé de pluviomètre SPIEA

    Salut à tous! @ serge 26: Ce pluviomètre permet de mesurer des hauteurs de précipitation de 8 mm avec l'éprouvette interne et de 100 mm sur les graduations du cône récepteur. (il y a des corrections à effectuer au moyen d'un tableau fourni...). Cependant, le cône peut contenir plus d'eau: au-dessus du récepteur gradué de forme conique, le récepteur est de forme cylindrique. Je viens de mesurer cette partie cylindrique: environ 90 mm. Comme c'est un cylindre, on peut estimer à la louche que la hauteur de pluie supplémentaire doit être de 80 mm -en supprimant le volume occupé par l'éprouvette et son support-...???? Donc ce pluviomètre ne répondrait alors pas à ta demande....
  4. Hapax

    Vantage Pro 3 du nouveau ?

    Salut à tous! Un exemplaire d'un "forecasting stone" plus élaboré puisqu'il offre l'option "windy"....
  5. Hapax

    Questions VP2, datalogger, iMac, Weathercat...

    @ clem064: Bien que je possède une Davis VP2 branchée sur mon Mac par un Data Logger type USB, il semblerait que l'option Station Type est mal configurée. Ci-dessous une copie d'écran lors de l'installation sur mon Mac: La "Station Type" est: Davis Vantage/Pro/Pro2/Vue/Envoy Puis j'ai mentionné dans "Comms Port": ... USB... (pour mon cas personnel) Peut-être qu'il te faut dans ton cas alors déclarer "...IP..." dans cette case? (une simple suggestion, car je n'ai plus les modalités d'installation en mémoire!)
  6. "Logiciellement", je ne sais pas, mais je ne pense pas dire une trop grosse bêtise en affirmant qu'il existe des filtres photo bloquant spécifiquement le spectre lumineux émis par les lampes à vapeur de sodium.
  7. Salut à tous! Régulièrement je consulte un site scientifique qui présente et explique des sujets variés quelquefois très pointus (et qui m'échappent alors totalement...). Ce site se nomme SCIENCE ÉTONNANTE, de David Louapre. Et le dernier sujet abordé est: D’où viennent les nuages ? CLIC! Peut-être serez vous intéressés?
  8. Hapax

    Anémomètre VP2 effet Hall roulements HS

    Salut à tous! Ah oui, bien vu! Dommage que DAVIS ne motive pas sa recommandation. Et pourtant plusieurs sur ce forum ont résolu leur problème avec le WD40 magique!
  9. Hapax

    Message sur console Vantage Pro2

    Salut à tous! C'est vrai, mais seulement là tu mesures la tension "à vide", sans consommateur. Lorsque la pile va débiter -surtout si la pile est ancienne- la tension peut s'écrouler à cause d'une résistance interne due à la polarisation des électrodes. Pour bien faire, il faudrait mesurer la tension lorsque la pile débite dans le circuit. Mais tu as raison, si la pile est vraiment morte, la tension à vide ne sera pas nominale.
  10. Hapax

    Anémomètre VP2 effet Hall roulements HS

    Salut à tous! Je possède une Davis Vantage depuis seulement quelques mois et je n’ai pour l’instant pas de souci, mais je permets d’ajouter mon grain de sel au sujet du dégrippage des anémomètres VP2. Beaucoup conseillent d’utiliser le réputé WD40. Dans le monde motard, ce produit n’est pas vraiment recommandé. De nombreux interrupteurs sont placés dans les cocottes au niveau des poignées des guidons des motos. Ces minis-interrupteurs électriques, presque de la micro-mécanique, sont soumis aux caprices de la météo et aux poussières de la route. Et avec le temps, tout comme les anémomètres de nos stations, ils se grippent et restent bloqués en position. Certains motards les aspergent et les dégrippent au WD40. Tout refonctionne, mais généralement pas pour très longtemps. En effet ce produit laisse un léger film gras où se redéposent et se recollent les poussières. Pour nettoyer et dégripper ces interrupteurs, j’utilise ces produits en bombe aérosol, polyvalents, pour nettoyer les circuits électroniques et les micro-switchs et qui laissent en séchant un lubrifiant non gras, adapté à la micro mécanique. Ces produits respectent les métaux et les plastiques. Bon, ce post est juste une remarque, pas un conseil. Si j’ai l’expérience sur les interrupteurs de ma bécane, je ne l’ai pas sur les anémomètres… En effet, je ne sais pas à quel endroit doit agir le dégrippant sur l’anémomètre et d’ailleurs, si les roulements sont étanches le résultat peut être décevant (sur ma bécane, j’ouvre les commodos et j’accède directement aux interrupteurs où je pulvérise le produit juste sur le mécanisme interne).
  11. Hapax

    Pluviomètre SPIEA

    Non, non, ne crains rien, je ne me prends pas la tête! Je suis effectivement convaincu que l’ultra précision des relevés n’est guère représentative à cause de la disparité des précipitations, disparité régionale, disparité locale et même “micro-locale” de mon quartier. Une erreur de relevé, forcément ponctuel, de ± 0,2 mm dans mon jardin, sera absorbée et lissée par les tolérances acceptables des relevés officiels. Non, je m’étonnais simplement qu’un appareil de mesure aussi basique qu’un récipient gradué puisse être mal calibré… et le rester, en toute connaissance, après 35 ans de commercialisation.
  12. Hapax

    Pluviomètre SPIEA

    Salut à tous! (Je fais suite à mon post du 09 sept 2017 au-dessus) Le fabricant du pluviomètre m’a rapidement répondu et m’a expédié la notice liée à ce pluviomètre SPIEA. Très bien. Cette notice est en tout point identique à celle jointe à mon SPIEA en 1995. Même référence et même date d’édition: 1983. Donc, en 2017, les correctifs à apporter aux mesures sont équivalents à ceux de 1983. L’échelle des hauteurs d’eau n’a pas été retouchée. Bon, pour en finir avec mes pinaillages: •Je sais que la réalisation d’un nouveau moule permettant le recalage de l’échelle de mesure peut représenter un coût très élevé et sans doute disproportionné au regard du volume des ventes??? •L’écart des mesures reste dans la gamme des tolérances admises: 9,7 mm réels pour 10 mm relevés, 98 mm réels pour 100 mm relevés. •Mon VP2 Davis ne fait guère mieux….. •Cette notice porte en en-tête: Ministère des Transports Direction de la Météorologie SPIEA modifié M.N. Si M.N.* a validé cette notice, elle doit être considérée réglementaire, non modifiable sans l’aval du ministère, et donc gravée dans le marbre…? (*): M.N. = Météorologie Nationale???
  13. Hapax

    Pluviomètre SPIEA

    Oui mon SPIEA est le modèle avec éprouvette. J'ai bien sûr utilisé, au début, la méthode de transvasement du seau vers l'éprouvette lors de fortes précipitations. Mais: 1- Je me suis quelquefois arrosé les pieds lors du transvasement. La précision de la mesure s'en est ressentie. 2- L'addition en calcul mental des mesures successives des hauteurs d'eau dans l'éprouvette m'a aussi joué des tours... 3- Pour respecter la rigueur recherchée de la mesure, il aurait fallu tenir compte du cumul des mouillages des parois. Donc: J'ai abandonné le transvasement. Si tu remontes de 9 posts ce fil de discussion, tu trouveras un lien pour télécharger la notice en pdf....
  14. Hapax

    Pluviomètre SPIEA

    J'ai chargé la doc de @Neness064 : c'est exactement la même que la mienne, même année d'édition (1983), mêmes références, et comportant de fait exactement le même tableau de correspondance et de corrections. Je ne sais pas quand il a obtenu sa doc, mais j'ai reçu la mienne en 1995... et nous sommes en 2017! J'ai prévu de contacter la société BENOIT PLASTIQUE, fabriquant ce pluviomètre pour savoir si les correctifs de 1983 sont toujours d'actualité.... ce qui me désabuserait un brin! J'ai l'air de pinailler, mais j'avoue humblement que je tenais pas vraiment compte de ces corrections, m'étant aperçu depuis longtemps que la moindre erreur d'horizontalité du pluviomètre induisait des erreurs de lectures d'autant plus importantes que la pluie était abondante, que l'implantation de mon pluviomètre ne respecte pas les recommandations et que les valeurs de ces corrections sont relativement faibles par rapport à la dispersion des mesures réelles. Je sais, ce n'est guère rigoureux.
  15. Hapax

    Pluviomètre SPIEA

    Salut à tous! Depuis 1995 je relève consciencieusement les précipitations dans mon jardin avec un SPIEA. Après 22 ans à passer sa vie dehors, ce pluviomètre a bien souffert, altéré par le soleil (et ce doit être humiliant pour un pluviomètre!): le seau gradué est devenu d’un jaune sale complètement opaque, la gravure des graduations des hauteurs d’eau a nécessité plusieurs recolorations à la peinture et le bord biseauté du cône de réception commence à se désagréger. Bien que je possède maintenant une VP2, j’ai donc commandé un SPIEA tout neuf. Ah, il est beau, on croirait du cristal! Cependant j’ai été déçu par la piètre documentation jointe à ce nouveau pluviomètre: une médiocre photocopie N&B d’un succinct dépliant publicitaire. Et j’ai été étonné de l’absence du tableau de correction des hauteurs d’eau recueillies. En effet, mon premier SPIEA était livré avec un fascicule (édition octobre 1983!) d’une dizaine de pages expliquant son installation et son utilisation, avec en dernière page un “tableau de correspondance entre les hauteurs d’eau lues sur l’échelle du seau et hauteurs d’eau corrigées”. Je dois dire que j’ai toujours été étonné qu’un appareil aussi basique qu’un seau gradué demande des corrections. Pourquoi ne pas avoir bien calé l’échelle lors de la conception puis de la fabrication? Pour un pluviomètre qui se proclame “à lecture directe” c’est plutôt raté! Mais bon…. J’ai alors voulu vérifier si éventuellement l’échelle de ces nouveaux pluviomètres actuels avait été modifiée puisqu’ils sont livrés sans table de correction. Avec une éprouvette de labo de 500 ml j’ai comparé les hauteurs indiquées dans les deux seaux: hauteur identique. Donc apparemment, pas de ré-étalonnage. Dommage. Mais l’avantage premier de cet appareil reste quand même son impossibilité totale de tomber en panne!…
×