Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Hapax

Membres
  • Content Count

    54
  • Joined

  • Last visited

About Hapax

  • Rank
    Cirrocumulus

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Salut à tous! Mes réflexions de la nuit(!): Plus que s’attacher à la précision de la température à la virgule près, peut-être que l’amplitude de la variation ou la vitesse de cette variation de la température atmosphérique seraient plus significatives que la valeur exacte au pouillème près de cette température? La température elle-même est bien sûr un critère important “météorologiquement” parlant, mais une erreur de quelques dixièmes est-elle significative (à mon niveau) alors qu’elle peut être sujette à des différences locales? Cependant je reste conscient que quelques dix
  2. Salut à tous! Je me suis posé les mêmes questions! Un jour j’ai décidé de rechercher lesquels de mes thermomètres indiquerait la température “la plus exacte”… Je pensais que le groupe des thermomètres qui m’indiqueraient une température identique donneraient la température pouvant être considérée comme juste. J’ai donc regroupé tous mes thermomètres dans un endroit calme, à l’abri de courants d’air. Puis j’ai attendu un long moment de stabilisation. Différents types de thermomètre: à alcool, mercure, à bilame spiral, et “électronique”. Le résultat fut décevant: importante
  3. D’ailleurs à ce sujet, j’ai remarqué que parfois, la direction du vent indiquée par ma girouette VP2 —et confirmée par les feuilles des arbres à l’entour (*) — était différente de celle des nuages en altitude. Même vraiment différente, quelquefois opposée… J’en déduis que je fais de la météo locale de constat, à la limite de la micro-sphère de mon jardin. Loin d’une météo globale ou prévisionnelle! (*) j’aime bien cette expression un brin surannée…
  4. Ah oui, j'abonde totalement! Combien de fois je me suis assis sur mon banc au jardin pour admirer les battements de la girouette et les accélérations de l'anémomètre de ma VP2...
  5. Pas vraiment sûr... Pas sûr non plus!... La foudre "tombe" n'importe où, sur les objets non conducteurs, (cheminées), sur les objets conducteurs (pylônes), juste une question de d.d.p. à un moment donné. Et il n'est même pas sûr qu'un paratonnerre protège à 100%....
  6. La résolution du problème restera donc secrète.....
  7. Salut à tous! C’était trop tentant, je n’ai pas pu m’en empêcher!… (Image tirée d’un livre de 1890 -Henry T. Brown-, et réédité par les Ed. Decoopman).
  8. Salut à tous! Totalement en accord avec cette remarque! En effet, lors de mes tentatives d’étalonnage du pluviomètre de ma VP2, j’ai bien constaté ce que mentionne "mm91": de l’eau peut rester dans un auget non plein donc non basculé donc non comptabilisé, et ensuite son évaporation…. Reste une fine pellicule de sable qui aurait tendance à retenir la dernière goutte lors des basculements suivants! J’ai aussi essayé d’enduire le cône de réception et les augets de produit déperlant. Pas concluant dans l’acquisition des faibles pluies. Je n’ai pas insisté, craignant qu
  9. Salut à tous! La pic de ce fil de discussion est retombé (c’est d’actualité les pics qui retombent!), je vais donc apporter mon grain de sel…. qui ne fera pas du tout avancer le sujet… Le pluviomètre de ma VP2 est placé dans mon jardin, à 1,3 mètre du sol et séparé de 0,7 mètre de mon pluviomètre SPIEA. Bien que placés dans l’endroit le plus dégagé de mon jardin, les recommandations de la MN ne sont pas respectées, car mon jardin est délimité par ma maison, mes arbres, la haie de cyprès du voisin… Donc mes mesures ne seront pas considérées comme rigoureuses. D
  10. C’est vrai! J’applique le débranchement total seulement depuis l’épisode destructeur décrit plus haut, dès que j’entends l’orage à moins de 100 km!!! Et dès que je pars en vadrouille si le temps est menaçant. Les orages peuvent être violents par ici. Il faut dire que je suis échaudé. Instruit par ma mésaventure, lorsque plus tard j’ai fait construire, j’ai installé sur le tableau électrique, en tête d’installation, un parafoudre devant me protéger. Et pas de la gnognotte. Un parafoudre d’une grande marque qui n’est pas petite… C’est cet appareil qui a failli mettre le
  11. Ben non! La cartouche de roulements pour l'anémomètre ne comprend que les roulements et l'aimant sur son axe, seulement pour l'anémomètre. Rien pour la girouette! Et c'est bien dommage. La cartouche pour l'anémomètre est aisée à remplacer: une seule vis à dévisser (et à ne pas perdre du haut du mât!), pas de connexion... Il ne semble pas exister de même système pour la girouette. Il faut remplacer l'ensemble girouette + anémomètre ...à un coût bien élevé.
  12. Salut à tous! Je suis avec intérêt ce fil de discussion “VP2 et orage” et maintenant que ce fil de discussion est assoupi, je vais ajouter mon grain de sel… qui ne fera pas du tout avancer les choses!… Si les onduleurs peuvent pallier la perte du réseau ex-EdF, j’ai l’intuition qu’il faut choisir un matériel de qualité offrant un temps de réaction ultra-court, une batterie tampon de belle capacité et aussi une électronique produisant un courant de sortie sinusoïdal au top. Il est possible que les prix de vente grimpent allègrement! Quant à leur protection contre la foudre, je re
  13. Charles G a dit : Il me semble que le vrai "hic" risque de se jouer au niveau des points de colle. Ils n'ont pas assez de surface adhérente pour tenir les tiges. L'idéal aurait été que chaque tige puissent avoir un réceptacle avec un léger emboitement en force comme sur le cône pluvio. Oui, c’est vrai. C’est pourquoi, avant de coller ces tiges, après les avoir chauffées au chalumeau je les ai introduites dans le plastique de la girouette. Mais bon. L’aile de la girouette n’est pas très épaisse et ce montage ne sera pas aussi résistant que sur le pluvio. Charles G a di
  14. Salut à tous! J’ai mis en application mon idée (postée le 14 juin sur ce fil de discussion) pour éviter que les tourterelles se posent sur la girouette de ma VP2. J’ai placé 8 piques métalliques sur l’aileron de la girouette. En espérant que ces crétins de volatiles comprendront le message et que cette installation m’évitera de faire de grands moulinets avec les bras (totalement inefficaces) pour tenter de les effrayer. Ma girouette s’oriente bien sous le vent mais mais on sent qu’elle “raccroche” en la tournant à la main…
  15. Salut à tous! Plutôt que du frein-filet, de la colle ou de la peinture, je bloque les mécanismes délicats avec du vernis à ongle. Ce vernis bloque légèrement mais est facile à faire "sauter" quand il est bien sec, en cas de nouveau réglage. Et le petit pinceau est fourni. (choisir un vernis rouge, pas incolore, hein!...)
×
×
  • Create New...