Hapax

Membres
  • Compteur de contenus

    21
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Hapax

  • Rang
    Cirrostratus
  1. Pluviomètre SPIEA

    Non, non, ne crains rien, je ne me prends pas la tête! Je suis effectivement convaincu que l’ultra précision des relevés n’est guère représentative à cause de la disparité des précipitations, disparité régionale, disparité locale et même “micro-locale” de mon quartier. Une erreur de relevé, forcément ponctuel, de ± 0,2 mm dans mon jardin, sera absorbée et lissée par les tolérances acceptables des relevés officiels. Non, je m’étonnais simplement qu’un appareil de mesure aussi basique qu’un récipient gradué puisse être mal calibré… et le rester, en toute connaissance, après 35 ans de commercialisation.
  2. Pluviomètre SPIEA

    Salut à tous! (Je fais suite à mon post du 09 sept 2017 au-dessus) Le fabricant du pluviomètre m’a rapidement répondu et m’a expédié la notice liée à ce pluviomètre SPIEA. Très bien. Cette notice est en tout point identique à celle jointe à mon SPIEA en 1995. Même référence et même date d’édition: 1983. Donc, en 2017, les correctifs à apporter aux mesures sont équivalents à ceux de 1983. L’échelle des hauteurs d’eau n’a pas été retouchée. Bon, pour en finir avec mes pinaillages: •Je sais que la réalisation d’un nouveau moule permettant le recalage de l’échelle de mesure peut représenter un coût très élevé et sans doute disproportionné au regard du volume des ventes??? •L’écart des mesures reste dans la gamme des tolérances admises: 9,7 mm réels pour 10 mm relevés, 98 mm réels pour 100 mm relevés. •Mon VP2 Davis ne fait guère mieux….. •Cette notice porte en en-tête: Ministère des Transports Direction de la Météorologie SPIEA modifié M.N. Si M.N.* a validé cette notice, elle doit être considérée réglementaire, non modifiable sans l’aval du ministère, et donc gravée dans le marbre…? (*): M.N. = Météorologie Nationale???
  3. Pluviomètre SPIEA

    Oui mon SPIEA est le modèle avec éprouvette. J'ai bien sûr utilisé, au début, la méthode de transvasement du seau vers l'éprouvette lors de fortes précipitations. Mais: 1- Je me suis quelquefois arrosé les pieds lors du transvasement. La précision de la mesure s'en est ressentie. 2- L'addition en calcul mental des mesures successives des hauteurs d'eau dans l'éprouvette m'a aussi joué des tours... 3- Pour respecter la rigueur recherchée de la mesure, il aurait fallu tenir compte du cumul des mouillages des parois. Donc: J'ai abandonné le transvasement. Si tu remontes de 9 posts ce fil de discussion, tu trouveras un lien pour télécharger la notice en pdf....
  4. Pluviomètre SPIEA

    J'ai chargé la doc de @Neness064 : c'est exactement la même que la mienne, même année d'édition (1983), mêmes références, et comportant de fait exactement le même tableau de correspondance et de corrections. Je ne sais pas quand il a obtenu sa doc, mais j'ai reçu la mienne en 1995... et nous sommes en 2017! J'ai prévu de contacter la société BENOIT PLASTIQUE, fabriquant ce pluviomètre pour savoir si les correctifs de 1983 sont toujours d'actualité.... ce qui me désabuserait un brin! J'ai l'air de pinailler, mais j'avoue humblement que je tenais pas vraiment compte de ces corrections, m'étant aperçu depuis longtemps que la moindre erreur d'horizontalité du pluviomètre induisait des erreurs de lectures d'autant plus importantes que la pluie était abondante, que l'implantation de mon pluviomètre ne respecte pas les recommandations et que les valeurs de ces corrections sont relativement faibles par rapport à la dispersion des mesures réelles. Je sais, ce n'est guère rigoureux.
  5. Pluviomètre SPIEA

    Salut à tous! Depuis 1995 je relève consciencieusement les précipitations dans mon jardin avec un SPIEA. Après 22 ans à passer sa vie dehors, ce pluviomètre a bien souffert, altéré par le soleil (et ce doit être humiliant pour un pluviomètre!): le seau gradué est devenu d’un jaune sale complètement opaque, la gravure des graduations des hauteurs d’eau a nécessité plusieurs recolorations à la peinture et le bord biseauté du cône de réception commence à se désagréger. Bien que je possède maintenant une VP2, j’ai donc commandé un SPIEA tout neuf. Ah, il est beau, on croirait du cristal! Cependant j’ai été déçu par la piètre documentation jointe à ce nouveau pluviomètre: une médiocre photocopie N&B d’un succinct dépliant publicitaire. Et j’ai été étonné de l’absence du tableau de correction des hauteurs d’eau recueillies. En effet, mon premier SPIEA était livré avec un fascicule (édition octobre 1983!) d’une dizaine de pages expliquant son installation et son utilisation, avec en dernière page un “tableau de correspondance entre les hauteurs d’eau lues sur l’échelle du seau et hauteurs d’eau corrigées”. Je dois dire que j’ai toujours été étonné qu’un appareil aussi basique qu’un seau gradué demande des corrections. Pourquoi ne pas avoir bien calé l’échelle lors de la conception puis de la fabrication? Pour un pluviomètre qui se proclame “à lecture directe” c’est plutôt raté! Mais bon…. J’ai alors voulu vérifier si éventuellement l’échelle de ces nouveaux pluviomètres actuels avait été modifiée puisqu’ils sont livrés sans table de correction. Avec une éprouvette de labo de 500 ml j’ai comparé les hauteurs indiquées dans les deux seaux: hauteur identique. Donc apparemment, pas de ré-étalonnage. Dommage. Mais l’avantage premier de cet appareil reste quand même son impossibilité totale de tomber en panne!…
  6. Ouuppsss! Merci pour ta réponse bien documentée par tes photos. Le projet est réfléchi! Je suis ébahi par tant de technique mise en œuvre. Chapeau!
  7. Meffi! Si j'ai bien compris, ce que tu nommes "amortisseur" sur ton croquis, serait un tube de caoutchouc? Le montage est astucieux, mais le calcul des silent-blocs n'est pas une mince affaire... et quelquefois, un silent-bloc mal adapté peut créer plus de mal que de bien en faisant entrer le système en résonance.
  8. Baromètre de Fortin - corrections barométriques

    Puisque tu sembles ne croire dégun, ce sera ma dernière participation à ce fil de discussion.... Lors du remplissage de ta nouvelle colonne de mercure, si le tube n'était pas absolument propre et exempt de traces d'humidité, d'huile ou autres, tu ajoutes à ta mesure la tension de vapeur de ces impuretés.
  9. Baromètre de Fortin - corrections barométriques

    ... et du coup, j'ai repensé à l'expérience du "crève-tonneau" de Blaise Pascal... qui démontre que ce n'est pas la quantité de liquide qui génère la pression à la base d'une colonne de liquide mais seule la hauteur de la colonne de ce liquide.
  10. Baromètre de Fortin - corrections barométriques

    Salut à tous! Je vais peut-être dire une bêtise, (je ne connais pas ce type de baromètre) mais mes lointains souvenirs de lycée me font dire que la seule la hauteur de la colonne de mercure compte et représente la pression atmosphérique, la section du tube en verre n'a pas d'importance... CQFD!
  11. Nouveau venu et DAVIS Vantage Pro2

    Salut à tous! La procédure de l’étalonnage du pluviomètre Davis ne sera pas une une affaire simple! Avant-hier, vraie pluie. Le SPIEA m’indique 10,9 mm. Pour réaliser une mesure assez précise, j’ai transvasé par deux fois le contenu du cône réceptacle dans l’éprouvette graduée du pluviomètre. La console DAVIS m’indique 10,6 mm. Avant la pluie, les deux augets étaient vides, secs et propres. Après la pluie, la grille anti-débris retenait un peu d’eau, une goutte était “bloquée” par capillarité dans le trou de sortie du cône collecteur, et l’auget resté en équilibre supérieur était à peu près à moitié rempli et une belle goutte d’eau restait à l’extrémité du bec de l’auget qui avait basculé précedemment. J’ai comme l’impression qu’une ou deux gouttes de plus (celles qui restaient “coincées”) auraient provoqué un basculement supplémentaire pour indiquer 10,8 mm à la console, donnant alors une belle cohérence avec le pluviomètre manuel… CQFD!
  12. Nouveau venu et DAVIS Vantage Pro2

    Salut à tous! Il est tout à fait possible que j'applique cet adage du bon curé! En effet, à force de m'abîmer dans les nombreux posts traitant ce sujet sur ce forum, à force aussi de consulter les forum outre-Atlantique, je ne sais plus trop où donner de la tête! Je vais commencer par attendre un nombre conséquent de pluies en comparaison avec le SPIEA avant de bidouiller le poids et le calage des augets.
  13. Nouveau venu et DAVIS Vantage Pro2

    Salut à tous! Bon, je dois le reconnaitre, dans mon post de néophyte qui relatait ses premières impressions sur sa toute nouvelle station Vantage, j’ai véritablement donné l’impression d’enfoncer des portes déjà largement ouvertes! Je n’avais pas su rechercher et trouver les nombreux commentaires sur les dérives et imperfections de cette station. Et donc, je me suis plongé dans la lecture de très longs fils de discussion de ce forum sur le calibrage du pluviomètre, sur les manips d’étalonnage, sur les corrections à appliquer…. J’ai quand même été sidéré par les mesures très pointues de certains prenant en compte la densité de l’eau pour valider le basculement des augets. Et aussi, j’ai fini par découvrir sur le net des sites de fabricants de pluviomètres classés “professionnels” dont les tolérances des mesures sont assez larges. J’ai fait des tests sur mon pluviomètre avec une pipette de chimiste graduée en 1/10 de ml. Non seulement la valeur de basculement de chacun des augets n’est pas équivalente, mais de plus, cette valeur ne m'a pas parue constante. Bien sûr l’écart n’est que de quelques dixième de ml… Est-ce dû à la technologie même, au principe de mesure à seuil “par saut” d’environ 4 ml, à la construction imparfaite, à la cloison épaisse entre les augets plutôt qu’une lame très fine, à la vitesse du versement des gouttes…? Je vais poursuivre mes tests de calibrage. (Je crois me souvenir: à l’école primaire (il y a plus d’un demi-siècle…) on avait appris les qualités d’une bonne balance Roberval. Elle devait être juste, précise et fidèle. Il y a des progrès à faire!) Un peu désappointé néanmoins, je reste satisfait d’avoir à l’affichage sur la console toutes ces différentes mesures météorologiques. Et je vais poursuivre -à l’étonnement de ma femme- mes relevés sur mon SPIEA….
  14. Nouveau venu et DAVIS Vantage Pro2

    Salut à tous! Juste un bilan succinct de la découverte de ma station DAVIS Vantage Pro2 sans fil 6152EU avec kit de déport de l’anémomètre 6332OV et le datalogger USB 6520 pour Mac accompagné du logiciel WeatherLink. La console: •Elle n’a pas cédé à la mode de l’affichage multicolore! Elle en est restée à l’affichage à cristaux liquides, sans doute moins consommateur de piles,… mais plus probablement par l’ancienneté de sa conception! Mais bon, ce n’est sans doute pas au départ, une station de loisir! •On pourrait regretter que l’horloge de la console ne soit pas radio-pilotée, d’autant que sa précision n’est pas exceptionnelle: ± 8 secondes par mois. •L’icône des phases de la lune me gêne. Comme “logiquement”, la pleine lune est représentée par un cercle fin, fond blanc, blanc comme la PL dans le ciel, et la nouvelle lune par un disque entièrement noir, comme le fond de ciel de nuit. Mais sur l’écran, l’effet semble contraire. Personnellement, j’aurais choisi l’inverse, bien plus parlant pour moi: nouvelle lune représentée par un disque plein, bien visible, comme sur ma montre. •Lorsque la console est alimentée sur secteur, les alarmes émettent leur “bip” tant que l’on ne l’a pas validée par la touche “done”. Il devrait exister une option permettant l’extinction de l’alarme sonore après un temps déterminé, tout en gardant un message. •J’ai apprécié le message: “It’s raining cats and dogs”! Le pluviomètre: •Les gouttes de pluie adhèrent à la paroi du cône de réception. Lors de très faibles pluies (que je qualifie de pluies à pucerons) le pluviomètre n’intègre pas ces précipitations. Ainsi mon pluviomètre SPIEA m’indiquait une hauteur de pluie de plus de 0,3 mm, alors que l’auget du pluviomètre à moitié rempli n’avait bien sûr pas basculé, le reste des gouttes de pluies restant sur l’entonnoir. Ces gouttes se sont ensuite évaporées. Lors de pluies plus importantes, ce phénomène est masqué, et les hauteurs de pluie sont semblables à celles indiquées par le SPIEA. J’ai lavé et dégraissé l’entonnoir sans résultat probant. •Il faut surveiller la salissure de l’entonnoir. L’unique trou de faible diamètre par lequel s’écoule l’eau vers les augets aurait tendance à être obstrué par les graines volantes malgré le filtre. (pas de problème avec le SPIEA avec ses 17 orifices au-dessus de l’éprouvette). Cependant, aucune fiente dans l’entonnoir Davis grâce aux piques anti-oiseaux! •Prochainement j’ai décidé de vérifier la validité des mesures. Comme la surface de réception est de 214 cm2, je vais verser lentement 214 cm3 d’eau dans l’entonnoir: la console devrait alors indiquer une précipitation de 10 mm. L’anémomètre/girouette: •Les impulsions de l’anémomètre vers l’électronique sont générées par un ILS. Comment l’électronique réagit lorsque l’aimant des coupelles est arrêté juste en regard de cet ILS lors d’une longue période sans vent? •La carte électronique du kit de déport de l’anémomètre possède aussi deux connecteurs “Solar” et “UV”. J’aurais voulu y raccorder un capteur de rayonnement solaire et un capteur UV. Renseignement pris auprès du revendeur Météo-Shopping, c’est impossible. Dommage. Programme WeatherLink: •De très nombreuses fonctions n’ont pas été implémentées dans la version Mac par rapport à la version originelle PC. C’est franchement décevant et frustrant. •Comme souvent, la transposition d’un programme Windows vers une version Mac est faite “à reculons”, à la “va-vite”. Le programme est instable. Lorsque mon Mac passe en veille dite profonde, la liaison avec la console est perdue: il faut redémarrer tout le système et quelquefois refaire le paramétrage. •Une fois, WeatherLink s’est planté avec l’affichage d’une erreur dans une fenêtre: un très long message d’erreur absolument sibyllin. Même le redémarrage du Mac, même la suppression des alimentations (secteur et piles) de la console, même le débranchement/rebranchement du datalogger n’ont pas résolu le problème. J’ai du réinstaller entièrement WeatherLink et ses drivers à partir du CD et tout reparaméter. •L’interface de ce programme me parait un peu datée… •L’affichage par tableaux des phénomènes enregistrés reste sous format horaire américain AM/PM avec son aberrant basculement à minuit et midi. Impossible -du moins sur Mac- d’afficher ce tableau sous notre traditionnel format horaire 00 h. à 24 h. Voilà. C’est tout pour aujourd’hui! image: icônes d'affichage des phases de lune sur la console.
  15. Nouveau venu et DAVIS Vantage Pro2

    Salut à tous! Le petit gamin que je suis devenu devant son joli cadeau de noël ne résiste pas au plaisir de poster cette photo prise le jour de la réception de l’ÉNORME colis contenant sa station Davis…. Je l’ai commandée chez Météo-Shopping, site que je recommanderais pour son amabilité, ses réponses à mes questions par plusieurs mails, et aussi son appel téléphonique pour me dépatouiller d’un souci de raccordement de l’anémomètre.