Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

ORAGE31

Membres
  • Content Count

    231
  • Joined

  • Last visited

About ORAGE31

  • Rank
    Altocumulus

Personal Information

  • Location
    TOULOUSE

Recent Profile Visitors

740 profile views
  1. Bonjour, Pas grand chose malheureusement. Les indices de soulèvement restent positifs et les indices CAPE/MUCAPE très peu marqués. Pour demain Jeudi, il va faire doux à très doux sur les plaines du Sud-Ouest, mais les points de rosées resteront bien bas. Ca manquera d'humidité, d'ou l'absence d'instabilité. Pas facile après un flux de BC orienté au NE de s'humidifier en l'espace d'un jours. En tout cas, jusqu'à la fin du mois de Mai, nous pourrions rester influencés par des dépression affaiblies descendant par la Mer du Nord plutôt que par des dépressions océaniques qui elles, permettaient à la chaleur et l'humidité de s'installer sur le Sud-Ouest pour ensuite déstabiliser le temps.
  2. Oui. On peut y voir une anomalie de tropopause qui balaiera une masse d'air très faiblement instabilisée.
  3. Bonjour, En effet "neige84". Dommage car l'anomalie chaude et humide de BC sera peu marquée à l'avant du thalweg. Par conséquent, peu/pas d'interaction entre les BC et l'anomalie de tropo sur le Sud-Ouest. Vivement les puissants thalwegs Atlantique au mois de Mai.
  4. Bonjour, En effet DoubleKnacki, l'anomalie de tropo pivote plus au Nord. On voit bien l'ébauche de cassure de jet qui intervient sur le Centre-Ouest du Pays (Poitou-Charente) et le Nord de l'Aquitaine. C'est dans cette zone la que la divergence d'altitude sera la plus marquée en raison d'une tentative de SG et ED de jet simultanées, mais cela ne sera pas très marqué quand même. C'est dommage, un pivotement plus marqué de l'anomalie couplé à des valeurs plus forte en terme d'instabilité aurait certainement donné un épisode orageux plus marqué. Ailleurs en Aquitaine, il y aura un peu de divergence en SG de Jet, une convergence de BC, de l'instabilité modérée et des cisaillements 0-6 km assez importants. Il y aura des choses intéressantes pour un mois d'Avril. Sur Midi-Py c'est plus compliqué. L'anomalie préfrontale sera déjà passée que la convergence de BC balayera la zone. En revanche, peut-être quelque chose à se mettre sous la dent lors du passage de l'anomalie frontale. Peut-etre une activation sous forme de pluies orageuses sur le Sud-Ouest mais c'est vrai que coté instabilité, plus grand chose.
  5. Bonsoir, Quand on regarde l'anomalie à 1.5 PVU, on voit qu'elle balayera l'ensemble de l'Aquitaine et Midi-Py, tout comme la convergence de BC. Donc pas de déphasage entre les éléments d'altitude et surface. En revanche, tout va se jouer sur la vigueur de l'advection chaude et humide ( Theta-E à 850hPa) . Elle va circuler tout naturellement le long de l'axe de convergence. Comme souvent dans ce type de situation là, l'advection chaude et humide sera plus forte entre l'intérieur de l'Aquitaine et l'Ouest de Midi-Py. Elle sera plus affaiblie sur l'Est en raison du vent d'Autan qui est sec (manque d'humidité = baisse de l'instabilité) et la baisse du mercure ( anomalie chaude et humide atteignant l'Est de Midi-Py la nuit). Je table sur des orages entre l'intérieur de l'Aquitaine et l'Ouest de Midi-Py et des pluies loc. orageuses sur l'Est de Midi-Py. A mon avis, vu le balayage de l'anomalie et de la convergence de BC, l'ensemble de Midi-Py verra une perturbation pluvio-orageuse, plus marquée sur l'Ouest. A suivre tout ça !
  6. Merci pour cette info. Je l'entends aussi. Je pensais que cela venait des véhicules mais c'était bien le tonnerre, comme je le pensais fortement.
  7. Non loin de Revel, il a fait un orage de neige peu avant 19H. C'est la première fois que je voyais des éclairs vert ! !
  8. Bonjour, Désolé si j'ai pu paraitre intuitif. En faite, ce n'est pas que cela contrarie l'élévation de la dorsale, jusque là, tout vas bien, c'est une fois la dorsale élevée, quand l'air froid glisse sur son flanc Oriental pour atteindre notre Pays que la situation peut devenir problématique si de HP se trouvent entre Afrique du Nord et Mer Noire: Quand l'air froid gagne notre Pays, il va "buter" contre les HGs présent sur les zones précités, ce qui va empêcher l'enfoncement de ces bas-géopotentiels sur la Méditerranée mais plutôt un isolement du coté de l'Espagne. D'ailleurs, cela a pour effet de faire remonter des HGs vers la Mer Noire amplifiant la cellule anticyclonique positionnée là-bas. D'ici 10/20 ans, je vois bien de puissants gépotentiels déborder sur l'Espagne. Plus généralement, je vois bien une zone fortement anticyclonique entre Espagne-Afrique du Nord et Mer Noire qui contrariera la descente des bas-géopotentiels. Justement, avec le temps, c'est une constatation sur les modèles, cette ceinture anticyclonique remonte de plus en plus. Je ne dis absolument pas que l'on va se la retrouver sur la France d'ici 100 ans, je dis simplement que son rayonnement devient grandissant et contrarie, sans aucun doute pour moi, les descentes froides.
  9. La goutte froide des Acores "aspire" certainement l'air froid dégoulinant sur notre Pays, mais les HP sur la Mer Noire ne sont pas à négliger. Ces HP entre Afrique du Nord et Mer Noire pourraient-etre de plus en plus puissantes au cours des prochaines années avec le réchauffement, empêchant les coulées froides de s'isoler sur le Méditerranée. Pour moi, il n'a pas de doute là-dessus, cela devient de plus en plus évident. Ce n'est que mon avis bien-évidemment.
  10. Aucune surprise concernant la sortie d'UKMO et CEP: J'en parlais hier, les HP présentent de l'Afrique du Nord à la Mer Noire sont problématiques. On voit bien cette forte cellule anticyclonique sur la Mer Noire. Nous avons UKMO, CEP, GEM, NAVGEM et ARPEGE contre GFS, GFS // et JMA.
  11. Oui, tout à fait, on peut très bien avoir de l'air froid qui atteint ces zones là mais se retrouver avec un flux de Sud sur le Pays, en raison d'un anti puissant sur la Mer Noire. Cela ne change pas ce que je disais. De l'air froid très dynamique peut descendre sur le Pays et se retrouver isolé sur la Libye ou encore l'Algérie et nous pouvons nous retrouver avec un flux de Sud, du moins, sur les régions Méditerranéennes ou plus généralement le Midi.
  12. La sortie du GFS 6 Z est meilleure: Un anti Scandinave puissant et une dépression Italienne dynamique. Toutefois, il est vrai que l'influence Océanique se fait sentir assez rapidement car toujours pas de fusion AA-AG-AS:
  13. Bonjour, La 1ère problématique selon moi ce matin, ce sont ces HP qui s'étendent entre l'Afrique du Nord et la Mer Noire. La coulée froide pourrait venir s'isoler plutôt du coté de l'Espagne ( Ouest du Bassin Méditerranéen) plutôt qu'à l'Est ( coté Italie). Ces HP là, avec le réchauffement climatique, tendent à remonter de plus en plus vers le Bassin Méditerranéen et cela pourrait devenir problématique dans les années à venir pour l'isolement de goutte froide sur l'Italie. Cela pourrait s'isoler davantage vers l'Espagne et générer des épisodes Méditerranéen de plus en plus fréquents. La 2ème problématique, évidemment, c'est l'activité dépressionnaire aux latitudes élevées, qui empêchent une fusion entre les HP Atlantique et Scandinave. Oui, l'anti Scandinave modélisé n'est rien d'autre que le prolongement des HP Atlantique, qui se scindent en deux par la suite à cause da la vigueur des BP.
  14. Il y a aussi CEP, qui pour l'instant est isolé, mais la présence d'un anti trop puissant sur la Mer Noire pourrait empêcher à l'air froid de venir se positionner sur la Péninsule Italienne, venant plutôt s'isoler sur l'Espagne sous la forme d'une goutte froide, avec un flux de Sud doux, et un risque d'épisode Cévenol/Méditerranéen. Minoritaire pour l'instant, heureusement.
×
×
  • Create New...