Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

meteomettra

Membres
  • Posts

    224
  • Joined

  • Last visited

Personal Information

  • Location
    Lausanne, Suisse (650 m)
  • Site web
    meteomettra.ch

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. MétéoSuisse parle du prochain hiver dans son blog et y met en lien ce topic du forum infoclimat ! https://www.meteosuisse.admin.ch/home/actualite/meteosuisse-blog.subpage.html/fr/data/blogs/2021/9/que-nous-reserve-lhiver--.html
  2. Cela est certainement du au Terral (vent de terre) qui sévit le long de la côte Méditerranéen quand le vent météo s'oriente à l'Ouest, Nord-Ouest ou Nord. Je le classerai en tant que Foehn anticyclonique (en tout cas dans les cas présent, il ne doit pas y avoir de nuages du côté au vent) : advection d'air surchauffé provenant des plaines / plateaux du centre de l'Espagne + compression adiabatique en descendant sur les plaines côtières. C'est pourquoi lors des vagues de chaleur en Espagne, les stations côtières le long de la Méditerranée enregistrent souvent leur plus forte valeur en fin d'épisode quand un flux plus frais oriente le vent au N, NO ou O.
  3. 97 mm ont été loin des premières places pour un mois de juillet, mais 109 mm on est encore plus loin pour un mois d'Août ! C'est impressionnant, oui le Tessin a un climat bien particulier, il fait parti avec le Nord de la plaine du Pô de la région la plus foudroyée d'Europe.
  4. Il est aussi probablement utile de souligner que la douceur des hivers de l'Europe de l'Ouest (en comparaison du reste de l'hémisphère N à même latitude) est principalement due au stockage de chaleur dans l'océan à la saison chaude et au transport de chaleur par l'atmosphère (les contrastes se forment notamment à cause des ondes stationnaires créées par les reliefs des continents). Le transport de chaleur par le Gulf Stream (ou plutôt ses extensions) jusqu'en en Europe est mineur (même si pas négligeable). Voir par exemple Seager et al., 2002.
  5. Par curiosité, je suis allé voir la climato de juillet, le cumul 2021 sur le mois semble être le 4eme plus pluvieux de puis 1901. Par contre pour les 97 mm en 24h, on est bien loin des premières places.
  6. Quelques jours avant les inondations catastrophiques, cette étude était publiée : https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1029/2020GL092361 "Quasi-Stationary Intense Rainstorms Spread Across Europe Under Climate Change" C'est basé sur de la simulation (resolution de 2,2 km !!!), quelques extraits : (EPP=Extreme Precipitation Potential ; SEPP=Slow-moving Extreme Precipitation Potential ; AA=Arctic Amplification) "Our results from CPM projections suggest substantial future increases in hourly precipitation extremes across Europe. We find that by 2100, climate change will significantly increase the number of storm systems with high moisture and higher vertical velocity; the main drivers of high precipitation rates. Importantly for flood impacts, we find a considerable increase in the number of slow-moving storms, leading to high hourly and 3-hourly precipitation accumulations. Furthermore, these systems increase more sharply over land, compared to over sea." "The increased frequency of SEPP cases appears related to the seasonal weakening of the jet stream due to AA, which overlaps with the timing of frequent high precipitation-rate storm systems (i.e., high EPP) in Europe." "In summary, our study uses a novel method to examine changes to the ingredients of heavy precipitation. Our results suggest that storms will have higher peak intensity, longer duration and will be more frequent across the whole of Europe. Current storms already produce a large number of flash floods, with their potential impact depending on land use, terrain slope, drainage, and other factors. SEPP increases would significantly increase this flash flood potential, as an MCS would be more likely to “stagnate” on a locality, exposing it to extreme precipitation of longer duration. Additionally, storm system movement is associated with upper level winds and, hence, large-scale dynamics. This may increase fluvial flood risk through consecutive events in one favorable synoptic setting spanning days or more; blocking is also favored by large-scale meandering patterns associated with slower flows."
  7. effectivement la nuit n'a pas été de tout repos pour les services de secours... https://www.letemps.ch/suisse/transports-publics-zurichois-larret-raison-pluies-diluviennes-tombees-cette-nuit et ce n'est pas fini. une photo de hier soir depuis Lausanne
  8. une étude récente qui pourrait surement intéresser certains ici : "Arctic Cyclones and Their Interactions With the Declining Sea Ice: A Recent Climatology" https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2020JD034366?fbclid=IwAR1kgm_1FJpketlPMQO5bwh6T_WCL3hpkVL-rn2iQclR4b1x5KEGZFpnPP8 *une des multiples conclusions en lien avec ce qui vient d'être dit : les dépressions sont plus fortes sur les zones déglacées que sur les zones englacées (plusieurs raisons possibles). J'aurai tendance à "extrapoler" (cela n'est pas discuté dans l'article) que moins de glace -> dépressions plus fortes -> déstabilisation plus prononcée des zones englacées restantes -> accélération de la fonte... *entre 45 et 86 dépressions détectées par saison chaude avec une pression médiane de 995.5
  9. et une synthèse en français sur le blog de météosuisse : https://www.meteosuisse.admin.ch/home/actualite/meteosuisse-blog.subpage.html/fr/data/blogs/2021/7/retour-sur-la-canicule-dans-l-est-americain.html
  10. en lien avec le message d'@Arkus dans le topic sur la canicule en Amérique du Nord. une approche numérique et spatiale des canicules https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1029/2019EF001189 L'étude regarde l'étendue des zones simultanément touchées par une forte chaleur. La conclusion est que nous sommes entrés dans un nouveau régime climatique. "Over the recent decades, we have seen a strong increase in land areas that are concurrently affected by warm and hot temperatures (Figure 4a). The four largest events in the observational record occurred within the last 12 years, consistent with a strong recent increase in heat wave occurrence (Christidis et al., 2014; Rowe & Derry, 2012; Seneviratne et al., 2014)." "Overall, our results suggest that we have entered a new climate regime in which the occurrence of extraordinary global-scale heat waves cannot be explained without human-induced climate change. In particular, the simulations show that a GCWH18-like event does not occur in historical simulations." (GCWH18 = Global Concurrent Warm and Hot 2018 event)
  11. à Lausanne, on est resté bien à l'écart du plus gros (et avec des gros rideaux de pluie et des nuages devant), du coup pas grand chose en image...
  12. Dans le bilan enneigement, j'ajouterai la station auto de Grand Cor (secteur dent de Morcles) qui fait un gros score en battant sa hauteur maxi pour un début février (mesure depuis nov 1999)
  13. Effectivement la masse d'air froide (si suffisamment épaisse) reste bloquée entre Jura et Préalpes (le Jorat inclus) alors que la fine couche d'air froid de la vallée de Joux est quasi instantanément rabotée par le vent...
  14. probable léger Foehn par dessus le col des Montets et la col de la Forclaz (la température est aussi devenue positive aux Marécottes (1000 m) et Évionnaz au même moment), pas étonnant que ce "mini" Fohen n'aille pas jusqu'à Sion, mais probablement qu'à Martigny ça devait quand même être de la pluie... !?
  15. Je trouve qu'il est toujours très intéressant de regarder les coupes arome comme celle-ci, du SO (à gauche) vers le NE (à droite) en passant approximativement par genève, lausanne et fribourg (le Léman au milieu). Il ne faut pas oublier qu'en basse couche le flux vient du SO donc j'aurai tendance à dire effet de Foehn derrière le Jorat qui assèche (seulement un peu car uniquement les basses couches) et réchauffe Fribourg !? ça semble se confirmer avec les vitesses verticales
×
×
  • Create New...