Bruno 49

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    4 633
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Bruno 49

  • Rang
    Cumulonimbus capillatus
  • Date de naissance 20/05/1964

Personal Information

  • Lieu
    Beauvoir mt st michel

Visiteurs récents du profil

1 156 visualisations du profil
  1. Bruno 49

    Le topic des satisfactions #2

    Pour la première fois ce soir, il devient envisageable sur la plupart des modèles que la "fraîcheur" de vendredi ne soit pas éphémère. Vent fort possible suivi de flux de nord puis nord est, la délivrance devient possible dans les grandes villes. Les records de durée de chaleur sont tombés, c'est bon, on peut repasser en mode normal...ce qui devient rare.
  2. je trouve que ce soir c'est ce qui commence à devenir inquiétant : sur Gem comme sur GFS et même ukmo, le pincement isobarique provoqué par la reconstitution éclair du mastodonte açorien balaie non pas tant les côtes de la Manche, habituées (quoique cet été...) que la frontière franco-belge jusqu'aux Ardennes et aux Vosges, régions peu accoutumées à entrer brutalement en fort coup de vent après une interminable saison de calme total où les branches susceptibles de voler ne manqueraient pas. On va voir avec le CEP qui pour l'instant est invariant dans son timing où l'AA expulse le coup de tabac au nord juste avant la Manche.
  3. Ce qui est plus étonnant, c'est qu'il suffit de lire les communiqués de MF pour prendre le bon angle, à savoir que ce qui va tomber la semaine prochaine c'est le record de durée de chaleur modérée sur un an (nombre de jours supérieurs à 25° sur Paris). Ce qui a plus de signification climatique que les pointes de chaleur. Cela confirme que le journal TV impose un découpage saisonnier précis : celui des journalistes de télé, ce qui veut dire que 30° en septembre c'est anormal parce que toute la France est au travail, et 35° en juillet août c'est pas un problème puisque toute la France est en vacances...
  4. Bruno 49

    Topic des Lamentations #7

    Première arrivée de houle de la saison mardi en manche occidentale (3 à 5 m)....coefficient 31, la marée la plus petite de l'automne ou presque.
  5. On ne pouvait pas mieux dire quand on voit le cep de ce soir : soudainement on passe du calme plat bien décrit par tao à un ouragan puissant à travers l'est de l'Irlande...C'est bien la première carte agitée de la saison.
  6. Bruno 49

    Topic des Lamentations #7

    Le coefficient définit l'essentiel du marnage (malgré quelques variations dans le cycle), mais pas tout à fait celui du niveau moyen des pleines et basses mers. Pour des raisons que j'ignore (incompétence en physique des ondes), en Manche les grandes marées de juillet à septembre montent un peu plus à coefficient identique que celles de janvier à avril. Dans une 115 en hiver (celle du 21 février prochain par exemple), on tape quasi le 0 des cartes à marée basse (0.2m), mais on ne va à marée haute qu'à 13.35m à St Malo par exemple, hauteur dépassée pour la 113 de début septembre 2019 (13.4m)... À cela s'ajoute que la grande marée la plus basse a lieu la nuit en septembre, donc invisible sauf en manche orientale, et l'après-midi en mars (inversement la pleine mer du matin est plus forte en hiver et c'est celle du soir qui est plus forte en été). Le marnage du 30 septembre 2019 (0.35m la nuit et 0.5m l'après-midi/13.5m le soir) sera inférieur à celui de la marée de 119 de mars 2015 (0.1m/13.45), mais la cote maxi légèrement plus élevée donc. (source : annuaire du SHOM). Ceci étant, ces variations restent faibles : 13.35m ou 13.5m en cas de mer plate ou d'ouragan, ça ne changera pas grand chose sur un littoral rocheux ou urbanisé...Mais dans la baie du mont St Michel qui est archi-plate, chaque centimètre compte dans les polders.
  7. Bruno 49

    Topic des Lamentations #7

    Je propose un nouveau dicton :" grande marée de septembre mer tendre"...et pour ce 10/ 11 septembre , première marée depuis un bail au delà de 110, sous-cote barométrique et vent nul à très nul probables... Le 30 septembre 2019 on a une 116 avec pleine mer équivalant à une 119 de mars. Autant dire que la prévision à un an est parfois possible...
  8. Finalement les plus aisés dont Junker souhaitent garder leurs longues soirées au jardin avec piscine dans une maison climatisée. Logique...Mais au moins on garderait la même heure sur l'année, même si je redis que je préfèrerais égoïstement revenir à l'heure d'hiver. Concernant le lever tardif du soleil en décembre/janvier, et notamment le côté "animal diurne" (cf Logos) : en quoi patienter deux à trois heures le matin après le réveil est-il plus destructeur pour l'animal diurne que terminer dans le noir à 18 heures sachant que le coucher moyen est autour de 22H45 de toutes façons? Le maintien de l'heure d'été en hiver équilibrerait le déséquilibre actuel matin/soir mais la durée d'exposition à la nuit dans le temps éveillé serait la même. Il reste à savoir si nous devrions dormir davantage en hiver, comme du temps où nous n'avions pas le choix faute de chauffage et d'éclairage ; médicalement je ne sais pas quoi penser. Concernant le tourisme, au cas où la nuit tomberait plus tôt en saison estivale : aujourd'hui les restaurateurs essayent de servir les dîners pas trop tard pour pouvoir dormir, mais de fait, une forte demande se fait pour passer à table après le coucher du soleil, souvent vers 22 heures. Au Mont St Michel par exemple, c'est une guéguerre chronique entre touristes et personnel de restauration. Je pense que le chiffre d'affaires de la restauration gagnerait à ce que les soirées commencent plus tôt. Par extension, si un touriste n'a pas à choisir entre la soirée dans la nature et la soirée en ville, ce peut être un bénéfice pour tous.
  9. Bruno 49

    Le football sur IC #2

    Je découvre la lenteur des progrès dans la parité homme femme en foot : une insertion devant mon "Maigret" sur C8 et je réalise que le quart de finale de la coupe du monde sera disputé devant un peu plus de 2000 spectateurs à Concarneau... Sauf que ce sont les juniores et j ai l air malin!
  10. Bruno 49

    Le topic des satisfactions #2

    Grosse marée ce soir au mt st michel avec un petit vent frisquet poussant quelques vagues, et un mascaret qui gagne en intensité d année en année grâce aux travaux de remise en mer du site.
  11. On va pas se mentir je suis pour le retour à des soirées et des nuits plus précoces pour pouvoir avoir des soirées d été sans me coucher à minuit. Pour mon petit confort donc. Mais je crois aussi que c est plus "social': pour les jeunes cadres sans enfants avec jardin piscines et horaires de travail moins précoces le matin et plus tardifs le soir, l'heure d'été s impose. Pour les familles dans des logements collectifs sans clim et où les charmants bambins + le travail tôt imposent d'être du matin, l 'heure d hiver est préférable. De ce point de vue je trouve pas mal que la proposition de repasser à l' heure d' hiver vienne de dirigeants plutôt gagnants au statut quo. L 'argument le plus pertinent sur IC serait la diminution du pic d'ozone si l heure de pointe du soir en voiture se fait avec quelques degrés de moins. À prouver néanmoins. Enfin je préfère l 'absence de changement d heure à tout le reste même si on choisit l 'heure d'été.
  12. Bruno 49

    * - * Le topic des souhaits * - *

    Où est ce que je signe pour le dernier cep avec flux d'ouest?
  13. Bruno 49

    Suivi du temps dans le Nord-ouest - Août 2018

    Dislocation du bouchon de brume en cours, ouf!
  14. Bruno 49

    Suivi du temps dans le Nord-ouest - Août 2018

    Attention bouchon de brume entre Étretat et Fécamp, situation compliquée pour les vacanciers sur les plages alors que Dieppe, non concerné, franchit les 25 et que Rouen passe les 32...Évolution de ces petites bêtes- d'ailleurs jamais prévues - totalement impossible.
  15. C est surtout que le maintien de normes mf glissantes sur 30 ans fausse le comparatif : les normes auxquelles tu te réfères n'ont plus cours bien qu'elles aient une vraie signification pour les gens qui ont vécu les fraiches années 60. Pour Lyon la situation reste dangereuse.