Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

lolman123

Membres
  • Content Count

    49
  • Joined

  • Last visited

About lolman123

  • Rank
    Cirrostratus

Recent Profile Visitors

805 profile views
  1. Je parle de "blocage" car c'est plus facile à énuméré que de tout séparé. Parmi les blocages, ont peut retrouver une forme de NAO- ou d'AO-, sans que ça ne sois vraiment un blocage, mais l'idée est là. Et puis, pourquoi prendre une année avec une forte anomalie et ensuite conserver la même échelle ? Je pourrais en effet conserver la même échelle d'anomalie, mais pourquoi à partir d'une année avec une forte anomalie ? cela diminuerais le signal sur les autres cartes, hors ont ne peut pas partir d'un extrême pour la suite. Pour l'énergie des signaux, je pense que en disant le nombre de fois où tel régime à u lieu sur un total de tel année/cas en indice X permet de montrer la récurrence du régime. Pour la variance, ce n'est pas facile, mais une année ne sera jamais identique à la moyenne. Les années en indice X sont moyennés en fonction de la récurrence de tel schéma, bien que des années peuvent s'en écarter. Personnellement, je ne me vois pas calculer l'écart type.
  2. Bonjour, A la suite de nombreuses "réflexions", j'ai décidé de vous parler de l'IOBW. En effet, ayant u des doutes sur la corrélation entre l'IOBW et les blocages nordiques j'ai décidé de faire des recherches et des analyses. Ici, je vous présenterais le résultat de mes analyses, qui s’avèrent satisfaisantes. - D'abord, qu'est-ce que l'iobw ? Pour ceux qui ne connaissent pas, l'IOBW (abréviation de Indian Ocean Basin-Wide) est un indice calculé avec l'anomalie des SST sur l'océan indien : - Comment cela peut t'il nous affecter ? Rentrons dans le vif du sujet. Après plusieurs heures d'analyses, je vais vous montrer mes résultats : Voici les réanalyse lors d'un IOBW **négatif** entre 1950 et 2019 : Nous voyons ici que lors d'une phase négative de l'IOBW (seuil -0.3) en DJF, un blocage est favoriser du coté de la mer de kara et en Europe central, ainsi qu'une anticyclone du côté de Béring trahissant un régime PNA négative. Mais nous voyons également un AA présent avec des coulées froide en flux de nord-nord ouest assez récurrente, et du froid aux états unis. Cependant, une moyenne peut cacher des disparités, avec des années s'écartant de celle-ci. Lors d'un IOBW-, nous retrouvons 3 années en régime de blocages (2006-2011-2018) 2006 Moyenne montrant un blocage marqué sur la période D-J-F entre l'atlantique nord et la mer de kara, caractéristique d'un hiver froid 2011 Blocage moins fort que 2006 mais récurrence anticyclonique (AG) sur le Groenland et régime de circulation sous blocage/NAO- 2018 AO- marqué et régime d'AA avec des coulées froide/isolement sur le pays. Blocage visible sur le nord-ouest de la Russie 1 NAO+ (1984) 1984 NAO+ marqué avec un AA présent, favorable aux creusement de tempête, blocage du coté du nord-ouest de la Russie 1 Atlantic low (1974) 1974 AL étendu sans anticyclone en europe. Dépressionnaire et doux et 1 ressemblant à la moyenne (1951). 1951 Régime d'Atlantique Ridge, avec des coulées polaires marquées sur le pays, dépressionnaire Il n'y à donc pas réellement de régime dominant, peut-être les blocages avec des coulées maritime en flux de nord-ouest/nord comme le montre la moyenne ? Prenons maintenant la réponse atmosphérique à un régime d'IOBW neutre sur 3 périodes. Période 1950-1977 ; Régime de NAO-/blocage du côté du Groenland avec un temps froid et dépressionnaire en Europe occidental Période 1980-2001 ; Dépressionnaire, très pluvieux et doux Période 2001-2019 ; Retour des blocages/AO-/NAO neutre avec un AA proche de l'Europe et de la France en général Conclusion ; La réponse atmosphérique à un IOBW neutre change tout les 20 ans environ, comme le montre les moyennes ci-dessus. La période 1950-1977 était assez marquante de part un fort régime de NAO-/blocage et circulation sous blocage marqué. Nous sommes actuellement revenue dans une réponse plutôt favorables aux blocages, avec un AA proche de l'Europe occidental. La réponse atmosphérique devrait changer d'ici 2020-2025 ~~ si l'ont suit les changements périodiques. Après avoir vu la réponse atmosphérique à un IOBW neutre et négatif (seuil +0.3/-0.3) dont ont peut tirer la conclusion que la réponse atmosphérique change périodiquement pour l'IOBW neutre, et que il n'y à pas vraiment de régime favoriser lors d'un IOBW-, même si la moyenne montre des coulées froides avec un AA/atl. ridge qui gonfle, venons en maintenant à ce qui nous intéresse pour notre hiver. Voici la moyenne (toujours seuil +0.3) pour les hivers en IOBW positif : Ont remarque une circulation sous blocage, avec un AG présent et donc un Blocage, cette moyenne est assez intéressante même si nous sommes à la fin de la circulation sous blocage en flux de sud. Parmi ces années, ont retrouve 7 blocages (1958-1959-1964-1970-1973-1988-2010) 1958 Régime Atl.Ridge avec une tendance au blocage au sud du Groenland, coulées froides récurrentes avec un gros décrochage polaire autour du 20 janvier 1959 Régime AO- et faible circulation sous blocage 1964 régime NAO- en circulation sous blocage basse, blocage bas pas forcément bien placé pour nous 1970 AO-, blocage arctique et dépressionnaire, froid en Europe occidental 1973 Fort vortex polaire, Blocage bas 1988 AO-, régime volatile et très désorganisée avec tendance dépressionnaire sur l'atlantique 2010 sérieux blocage durant l'hiver, AO- marqué et circulation sous blocage, hiver froid 2 AL (avec anticyclone sur nous | 1998-2002) et 1 Atl. Ridge (1983) 1983 Atl.Ridge ressemblant plus à la NAO+, mais j'ai choisis de le mettre dans le rang de l'Atl.Ridge L'IOBW+ est donc favorable aux blocages en DJF, et au froid en grande partie (7 années avec une moyenne montrant un blocage/NAO-/AO- sur 10) Mais mon 'étude' ne s'arrête pas là. Je vais maintenant regarder les moyennes mensuelles (D-J-F séparément) pour voir ce que ne nous réserve chaque mois lors d'un IOBW+ (pour une raison pratique, je prendrais le seuil de +0.2°). Décembre : La moyenne montre un mois de décembre plutôt propice aux conflits de masse d'air dans le nord du pays, avec un blocage en Europe du nord et un vortex polaire plutôt fort. Nous retrouvons 9 blocages (1953-1969-1977-1987-1997-2001-2002-2009-2012), 3 Atl.Ridge (1957-1962-1969), 4 NAO+ (1979-1982-1990-2011), 4 NAO- (1963-2002-2009-2012), 3 AL (1969-1972-2015) Prenons quelques exemples de blocages : Ici, 1977, où le blocage est sur nous jusqu'en Europe du nord, j'ai hésité à mettre cette année dans les années AL; Blocage mal placé, doux en Europe occidental Et un autre exemple avec 1997 ; Cette fois ci, le blocage était bien placé avec un temps froid et humide en Europe occidental. J'ai hésité pour 1990 entre NAO+ et Atl. Ridge, mais j'ai préféré NAO+, vue que la carte d'anomalie est en faveur à un AO+/nao+. Conclusion : Parmi les années avec des blocages, il y à 3 blocages mal placé (sur nous) (1953-1977-1987), 6 blocages bien placé (1969-1997-2001-2002-2009-2012). Le mois de décembre est dominé en grande partie par un régime de BL (blocage)/NAO- (13 fois sur 18, 10 fois sur 18 si ont enlève les années en doublent qui sont à la fois blocage et NAO-), les régimes NAO+ sont minoritaire (4 fois sur 18) et si ont combine BL/NAO-/Atl.Ridge, cela fait 14 fois sur 18. Le mois de décembre est donc intéressant. Je vous laisse allez voir les réanalyse NCEP plus en profondeur si vous voulez voir à quoi ressemble le mois de décembre et les autres mois lors d'un blocage ou autre. Janvier : La moyenne montre un blocage/régime NAO- et circulation sous blocage assez conséquent, avec un bel AO- notamment du coté ouest de la banquise. En Europe occidental, cela est favorable à un flux de sud/sud-ouest, sans pour autant exclure des coulées froides venant de l'est si ça tourne bien. Parmi ces années, ont retrouve 9 blocages (1958-1959-1961-1964-1970-1973-1979-1998-2010), 1 Atl. Ridge (1978), 3 AL (1988-1991-2002) et 1 NAO+ (1983) Voici quelques exemples : 1964 Blocage bas, assez mal placé, du à un Vortex polaire trop fort. 1979 AO-, similaire à la moyenne avec un blocage du coté de l'ouest de l'arctique et un régime dépressionnaire sur l'Europe occidental assez froid. 2010 NAO- marqué et circulation sous blocage, froid et humide 1991 régime AL qui aurait pu tourner en blocage mais ça n'a pas pris, Anticyclone fort du coté de l'ouest de l'Amérique du nord jusqu'à l'est de la Russie Conclusion : le positionnement des blocages en janvier est très différent d'une année à l'autre, avec une certaine récurrence du coté du groenland et de l'arctique comme le montre la moyenne. Les blocages/nao- sont majoritaires (9 fois sur 14), les NAO+ sont quasi-inexistant (1 fois sur 14), tandis que les autres régime sont minoritaires. Le mois de janvier est donc en grande partie constitué de blocage lors d'un IOBW+ Février : La moyenne montre un mois de février plutôt doux sur l’Europe occidental, avec un AG récurrent : Parmi ces années, ont retrouve 11 blocages (1958-1964-1966-1969-1978-1979-1983-1988-2003-2010),2 AR (Atlantique ridge) (1970-1973),2 NAO+ (1990-1998), 2 AL (1959-1961) Quelques exemples : 1966 régime de circulation sous blocage, NAO-/AO- 1969 Blocage Groenlandais, NAO- et froid humide en Europe occidental 1973 AR, Coulées/Descentes froides/polaires récurrentes, froid humide 2003 Blocage scandinave, Froid sec sur l’Europe avec quelques entrées maritimes humides par moment (Je montre que ces régimes car les autres régimes sont minoritaires et que l'ont sais tous ce que c'est que du NAO+ etc.) Conclusion : Les blocages/NAO-/AO- en février sont majoritaires (11 fois sur 17), les NAO+/AL minoritaires (4 fois sur 17) et les AR également. Suite à cette analyse très complète, je vais faire une conclusion finale et mettre les images des prévisions de l'IOBW pour cet hiver. Voici les prévisions de l'IOBW par JMA : (l'institut qui gère l'IOBW) et l'ensemble : Les compétences de l'ensemble : Ceci est très encourageant. Car quand ont voit la corrélation assez marqué entre l'IOBW positif et les blocages nordiques, et ce à partir de 0.2°, les impacts d'un IOBW+ au dessus de 0.5° doivent être mieux (ou pas). En conclusion, l'hiver pourrait s'avéré intéressant si ont s'en tient à cet indice, avec un blocage du côté de la Scandinavie en décembre, ont retrouve souvent une période hivernale vers le milieu du mois : Mais ça ne fonctionne pas toujours : Donc prudence. Ensuite, pour les mois de janvier et de février, si l'ont suit les résultat de mon "étude", les mois pourraient être en régime de NAO-/BL favoriser par l'IOBW+. Je vous laisse allez voir à quoi ont ressembler ces mois, mais les résultat sont très intéressant car ont y trouve une corrélation assez marquante entre l'IOBW+ et les blocages. La dernière fois que nous étions en IOBW+ en décembre remonte à 2015 mais je ne prendrais pas en compte cette année car elle à pu être influencer par le Super el nino qui à tout chambouler. En excluant cet année, la dernière fois remonte à 2012 de justesse (+0.20) et 2011 (+0.24). Depuis, nous étions sois neutre sois négatif. En janvier, le dernier IOBW+ remonte à 2010 et en février aussi. (toujours en excluant 2015-2016 à cause du super nino qui à tout mis sans dessus-dessous, sinon c'était en 2016) J'ai vite fais regarder ce que donne un IOBW+ égal ou supérieur à +0.50 en janvier et février car c'est que propose l'ensemble (à noter que c'est assez rare). Pour janvier, ont y trouve 5 fois un régime de blocage (1958-1970-1998-2016 (1998 & 2016 super nino)), dont 3 fois en circulation sous blocage (1970-1998-2016) et 1NAO+ (1988) j'ai ajouté 2016 pour voir un peu à quoi cela ressemblait (par curiosité, mais je ne le prend pas vraiment en compte) malgré le super nino (qui à faussé une bonne partie des indices je pense) 1958 Blocage au sud du Groenland, dépressionnaire et froid en europe 1970 AO-, circulation sous blocage, doux sur la France (flux de sud visible) 1973 Blocage bas, VPT fort 1988 NAO+ 1998 AO- marqué, NAO-/circulation sous blocage, doux en France 2016 AO-/NAO+, circulation sous blocage En conclusion, le mois de janvier est en majorité constitué de BL/NAO-/AO- lors d'un IOBW égal ou supérieur à +0.50°. En février, la barre des 0.50 n'a été dépasser que 2 fois. (1988 (+0.61) et 1998 (+0.66)) Je prendrais donc les années qui s'y en approchent le plus (1958 (+0.48) - 1959 (+0.45) - 1964 (+0.47) - 1983 (+0.45) - 2010 (+0.48) - 2016 (0.45)) Ont y trouve 6 fois le régime de blocage (1958-1964-1983-1988-2010-2016), 1 AL (1959), et 1 NAO+ (1998) Moyenné, ça donne ceci : Un AG solide (NAO-), et une circulation sous blocage. ce type de régime (la France à la fin de la circulation sous blocage, et un anticyclone à proximité) favorise un temps doux sur notre partie d'Europe, bien que des années peuvent s'écarter de cette moyenne. Le mois de février est propice aux blocages. Finalement, nous avons vu la corrélation entre l'IOBW+ et les blocages en hautes latitudes, regarder ce qu'il ce passe lors d'un IOBW égal ou supérieur à 0.50° en J-F, tiré des conclusions (voir plus haut). Toujours en suivant cet indice, que ce sois à partir de 0.2° ou 0.5° (comme le voit l'ensembliste pour J-F), des blocages en haute latitude devraient être favorisé durant cet hiver. J'espère que mon analyse sur l'IOBW permettra de faire avancer la tendance saisonnière, et que vous prendrez le temps de lire en entier mon "étude" (j'ai mis 3 -4 jours à la faire). Bonne journée/soirée, Lolman123 Sources : Réanalyses : https://www.esrl.noaa.gov/psd/cgi-bin/data/composites/printpage.pl Valeurs IOBW : http://ds.data.jma.go.jp/tcc/tcc/products/elnino/index/sstindex/sliding_30year_period/IOBW/deviation Prévisions IOBW : https://ds.data.jma.go.jp/tcc/tcc/products/elnino/elmonout.html Ensembliste : https://ds.data.jma.go.jp/tcc/tcc/products/model/indices/3-mon/indices1/shisu_forecast.php
  3. Bonjour, Dans l'actu, il y à : - Une augmentation sismique sous un volcan islandais relié au Bardarbunga : https://watchers.news/2019/08/14/increased-seismicity-under-loki-fogrufjoll-volcano-hamarinn-iceland/ - 3 éruptions "majeurs" au popocateptl (mexique) : https://watchers.news/2019/08/14/major-explosions-at-popocatepetl-volcano-mexico/ - Le campi flegrei serait entrée dans une nouvelle phase d'accumulation du magma : http://www.meteoweb.eu/2019/08/campi-flegrei-accumulo-magma-segno-eruzione/1299493/ - Un nouveau modèle pour prévoir les éruptions volcanique : https://www.galileonet.it/campi-flegrei-modello-prevedere-eruzioni-vulcani/ - Des prévisions fiables des futurs éruptions volcanique grâce à l'IA ? : https://www.nationalgeographic.com/science/2019/08/volcano-forecasts-soon-reality-thanks-to-ai/ Et l'ubinas qui est toujours sous pression !
  4. Euh, 2018 n'a pas été l'année la plus chaude sur terre, c'est 2016... Et pour 2019 pour l'instant en 2 ème position derrière 2016. (Janvier a juillet) Bonne soirée
  5. Salut, Accumulation de gaz sous le volcan islandais Oraefajokull, ça dernière éruption a durée quasiment 1 ans (du 3 août 1727 au 1er mai 1728, seulement 2 éruption espacé d'environ 350/400 ans) (plinienne en grande partie). il est VEI 4 a 5 : https://www.jonfr.com/volcano/?p=8035 Ses éruptions sont longue et intenses. Concernant l'ubinas, il continue d'émettre du gaz (CO2 en grande partie) et il n'est toujours pas rentré en éruption, les séismes se sont intensifié depuis quelques jours : augmentant le risque d'éruption. Sinon : (VEI 1 à 2, explosif)
  6. Salut, le vortex polaire stratosphérique à aujourd'hui battu un record faible (analyse provisoire GFS) (http://weatheriscool.com/) Concernant le QBO, la moyenne de juillet s'élève à 10,96 et devrait passer négatif (ou neutre mais vue la vitesse à lequel ça descend à chaque fois...) cet automne ou cet hiver favorisant des mouvements en stratosphère : L'anomalie du vent zonal à 10hpa à également bien diminuer ces derniers mois : (-20m/s) Et les prévisions de ces prochains mois indiquent depuis plusieurs jours une baisse du vent zonal (signe d'affaiblissement du vortex polaire stratosphérique pouvant ce répercuter en troposphère) vers novembre-décembre. La moyenne chute sur cette période. En comparant avec 2009/2010 : ont remarque des similitudes : Vent zonal relativement faible en octobre et affaiblissement en novembre, puis reprise de décembre à mi janvier avant un brusque ralentissement fin janvier (probablement un split du VPS) qui achève le VPS pour le reste du printemps (vent presque à 0m/s petit boost en mars), et les prévisions actuel montrent un vent faible pour octobre / novembre avec un affaiblissement pouvant passer sous 0m/s fin novembre et une remonté ensuite... Les 0m/s devrait être atteint début septembre au rythme actuel ou ça va, un peu avant si ça accélère, et ça ne m'étonnerais pas d'avoir un vent zonal faible en octobre aux alentours de 10-15m/s ou moins (avis personnel). Pour finir, les température sont légèrement sous les normes en strato : (http://ds.data.jma.go.jp/tcc/tcc/products/clisys/STRAT/) Bonne journée !
  7. La série continue.. Anomalie de l'enneigement dans l'hémisphère nord en juillet : (négatif depuis 2005) en Eurasie : (négatif depuis 1998) En Amérique du nord c'est un peu mieux.. : (négatif depuis 2017)
  8. Salut, L'ubinas ce réactive depuis ce matin niveau sismique : Et des anomalies géophysique sont toujours présentes. Le dôme de lave doit être sacrément solide ! Concernant le soufre émis par l'éruption stratosphérique de l'ulawun, environ 0,2Tg aurait été émis en haute atmosphère (18-19km) Et de l'eau à été trouver dans le kilauea, signifiant un possible changement de ces types d'éruptions passant d'effusive à explosive : https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201908041041865005-leau-decouverte-dans-le-cratere-dun-volcan-a-hawai-pourrait-provoquer-des-eruptions-explosives/ un autre article plus complet en anglais : https://time.com/5643232/water-hawaii-kilaueu-volcano-eruptions/ Bonne journée !
  9. éruption majeure en cours de l'ulawun, la cendre à atteint 19,2km de haut et c'est pas finis, voici les prévisions du VAAC darwin : à suivre, c'est chaud ! http://re.ssec.wisc.edu/?products=globalir-ott.100&center=-5.331644153439752,152.13867187500003&zoom=8&width=1106&height=576&basemap=satellite&labels=google&view=leaflet&timeproduct=globalir-ott&timespan=-20t&animationspeed=55.473684210526315 Article de thewatcher : https://watchers.news/2019/08/03/ulawun-volcano-eruption-august-3-2019 l'éruption à l'air finis et le panache est en dérive vers le sud ouest. Néanmoins, une autre éruption est possible.
  10. Les pompiers sont inquiet et veulent essayer de boucler les 4 incendies avant la nuit car les moyens aériens s'arrêtent la nuit ... Compliqué ! 300 hectare brûlé a generac et 150 a Vauvert (France 2 et )
  11. Bilan de l'activité d'ubinas : Les fumerolles continuent, le volcan émet désormais 3,5 tonnes de gaz volcanique par jour (principalement du soufre) ce qui est un signal clair d'une éruption à venir. https://rpp.pe/peru/moquegua/volcan-ubinas-emitio-gases-azulinos-de-hasta-2000-metros-de-altura-noticia-1211858 Ce matin, l'IGP à fais le bilan des 12 dernières heures : Édit : mise a jour de l'IGP : https://twitter.com/igp_peru/status/1156642121731969025 Presence de corps de lave a la surface du cratère. Les séismes continuent d'être nombreux, intenses et brutaux (500 à 750 par jour environ) Le cratère continue d'être obstrué par un dôme de lave et la pression, l'énergie ainsi que le magma continue de s'accumuler. https://diariocorreo.pe/edicion/moquegua/peligro-en-volcan-ubinas-por-obstruccion-en-el-ducto-hace-cinco-dias-901629/ Et l'émission de soufre et de fumerolles par le bord du cratère continue à l'heure actuel. Bonne journée !
  12. Salut, Un dôme de lave est en formation dans le cratère de l'ubinas : https://larepublica.pe/sociedad/2019/07/30/se-acumula-domo-de-lava-cerca-al-crater-del-volcan-ubinas De plus, depuis hier une augmentation de la puissance sismique est constaté avec des séismes brutaux, intenses et court de plus en plus fréquents, toute les 5 à 10 mins. De plus, depuis hier des fumerolles recommencent à être émis, preuve que la cocotte minute et prête à exploser mais le bouchon l'en empêche. (forcément quand il me faut une image, plus aucune fumerolles sortent 😂) Bonne journée !
  13. Éruption du volcan Sakurajima au japon : Concernant l'ubinas, fort séisme (explosion ?) cet nuit : Et je pense qu'un dôme de lave est entrain de ce former, et que les forts séismes vont ce multiplier en essayant de casser la croûte. La pression ne cesse d'augmenter depuis le 23 juillet, d'ailleurs il fume un peu là, signe que le magma remonte et que il essaye de sortir. Je pense que l'ubinas ne va pas tarder à refaire une belle éruption (quelques jours ou semaines ?) 😋 Bonne journée !
  14. Belle éruption explosive de l'etna en direct ! https://www.skylinewebcams.com/fr/webcam/italia/sicilia/catania/vulcano-etna-sud.html un beau spectacle ! Beau paroxysme cet après-midi :
  15. Eruption du volcan Tangkuban parahu il y à 1h : (toujours en cours) : Le panache monte actuellement à 2,2km au dessus du niveau de la mer. Cette voiture à été recouvert par la cendre : Pendant ce temps, au japon nouvelle éruption volcanique : https://watchers.news/2019/07/26/asosan-eruption-july-26-2019 Qui sera le prochain ? le tangkuban parahu est à suivre de près. 2 Gros séisme cette nuit à l'ubinas : Qui ont augmenter la pression de celui-ci !
×
×
  • Create New...