Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

todlaniug

Membres
  • Posts

    22
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by todlaniug

  1. On peut même viser le Tour de France 2022
  2. Complément aux anomalies de températures: J'ai discuté avec quelqu'un qui travaille du côté oper. Le problème d'anomalie constaté sur les lacs est en fait un oubli lors d'une bascule du modèle... La température des lacs qui est calculée par une méthode de rappel de la température du sol a été simplement oubliée... La température des lacs est donc devenue constante. Comme ça s'est produit en Février personne n'a rien vu mais quand l'été est arrivé, c'est devenu visible. Il n'a pas pu me confirmer mais normalement le bug a été corrigé (du moins, il est connu).
  3. Et bientôt les maillots aux couleurs d'IC!
  4. J'ai eu du mal à trouver le temps de tout synthétiser et j'ai certainement oublié pas mal de choses. Le sujet "lac" est vraiment passionnant et il est vrai un peu délaissé (normal vous allez me dire en France). Pourtant il y a de véritables enjeux notamment pour toute la zone boréale et c'est chouette de voir leurs impacts sur la météo et le climat! Le désir d'un Système Terre à échelle hectométrique donnera peut-être un peu plus de place à ce type de paramétrisations, qui sait!
  5. Bonjour à tous, J'ai enfin trouvé un peu de temps pour revenir sur le sujet. En relisant les échanges (notamment ceux avec @_sb), je me rends compte que la plupart des points ont été abordé. Je vais donc essayer de faire un résumé. Opérationnel: La version de SURFEX utilisée se base sur le schéma de sol ISBA-3L (donc avec 3 couches de sol, 1.). Ce schéma commence à dater et des erreurs peuvent advenir dans le bilan d'énergie notamment dans des conditions particulières notamment en hiver. Le schéma à jour est aujourd'hui ISBA-MEB (utilisé en recherche uniquement, 2.) qui prend en compte un bilan distinct pour le sol, la neige et la végétation. Cette version de SURFEX s'appuie sur ECOCLIMAP.v1 (sauf si ils ont eu le temps de modifier ça avant de passer aux nouveaux supercalculateurs). Cette version commence malheureusement à être un peu vieillotte. En ce qui concerne les lacs, on est sur un schéma qui s'appelle WATFLUX et qui n'est rien d'autre qu'une SST calculée à partir d'une formule de type Charnock. Il y a donc de nombreux biais et notamment dû au fait que la France ne possède que de petits lacs. Si je me souviens bien, il doit quand même y avoir un rappel de la SST vers la T2m. Dans un futur proche, la version 8.1 de SURFEX devrait être intégré avec la version 2.5 d'ECOCLIMAP. Il y aura ici un modèle spécifique pour les lacs FLake appliqué au couvert de lac provenant de GLDBv2 modifiée. Comme le disait judicieusement @_sb, cela ne résout pas tous les soucis puisque le modèle possède une forte sensibilité aux paramètres et surtout à la profondeur moyenne. Le but de GLDB est de fournir une information globale à 1km de résolution, la qualité n'est donc pas optimale localement (correction statistique sur la zone boréale mais pas encore sur la France et même si le travail fait est extraordinaire). De plus, les corrections se font au cas par cas. A titre d'exemple, j'ai fait pas mal de corrections sur la zone du Baïkal. Pour finir, la distinction barrages/lacs n'est pas optimale et lorsqu'il y a une absence de réponse alors une valeur arbitraire est attribuée. Pour finir sur les biais, FLake est un modèle 1D avec une double paramétrisation (pas de représentation de l'hypolimnion). Il peut donc y avoir des problèmes d'inertie thermique pour les grands lacs (d'où sa "limitation" à une profondeur moyenne de 60m). De plus, il n'y a pas de distinction eau salée/eau douce dans la paramétrisation et donc les étangs palavasiens sont soit dans la catégorie lac soit mer. Recherche: Plusieurs pistes d'améliorations sont en cours en sachant qu'en recherche on utilise la dernière version de SURFEX (8.1 et bientôt 9) et de GLDB (v3). D'autres pistes d'améliorations sont aujourd'hui à l’œuvre. Déjà le bilan de masse des lacs a été ajouté au modèle de routage en rivières (CTRIP, 3.) et bientôt la gestion des barrages sera disponible. Eh oui, jusqu'à maintenant on ne modélisait que des rivières et des fleuves (notamment dans les simulations climatiques). On espère corriger certains biais sur le débit des rivières au vu des premiers résultats à l'échelle globale. Ce bilan de masse permettra aussi de rendre la profondeur des lacs dynamiques et donc d'ajuster la LST à chaque pas de temps. Ensuite, une nouvelle version d'ECOCLIMAP: ECOCLIMAP-SG dans le cadre de ESA-CCI va permettre d'actualiser la carte d'occupation des sols avec une résolution de 300m. Enfin, en étant optimiste, on peut espérer l'intégration des différentes données dans un système d'assimilation et notamment des hauteurs d'eau avec la mission spatiale SWOT. Je pense avoir résumé pour beaucoup l'état de l'art de la gestion des lacs. --------- 1. Boone, A., J.-C. Calvet and J. Noilhan, 1999: The inclusion of a third soil layer in a Land Surface Scheme using the Force-Restore method. J. of Appl. Meteor., 38, 1611-1630 2. Napoly, A., Boone, A., & Welfringer, T. (2020). ISBA-MEB (SURFEX v8. 1): model snow evaluation for local-scale forest sites. Geoscientific Model Development, 13(12), 6523-6545. 3. Guinaldo, T., Munier, S., Le Moigne, P., Boone, A., Decharme, B., Choulga, M., & Leroux, D. J. (2020). Parametrization of lakes water dynamics in the ISBA-CTRIP land surface system (SURFEX v8. 1). Geoscientific Model Development Discussions, 1-59
  6. Tour de France qui tombera dans l’oubli comme par exemple celui de 2006. Celui de l’an dernier restera le meilleur tour de la décennie. Quelques points positifs, Uran finit 8eme et Landa 4ème (ça c’est un plaisir perso)
  7. Quand Landa attaque et que c’est Van Aert qui remonte tout le monde au train... ça dégoûte... Vivement le retour des classiques qu’on voit moins ce genre de paradoxe...
  8. Comme tant d’autres comme le port de Balès , le Portet ou la Planche...
  9. Un enfer ce col de Marie Blanque... Je n'envie pas Hirschi...
  10. Je confirme le mal de dos c’est pas pratique sur un vélo. J’ai eu une hernie discale et je monte plus aussi bien les cols. Sinon je suis impressionné par Quintana. J’espère que ça tiendra jusqu’au bout. idem pour Martin
  11. Promis, j'essaie de faire un message un peu plus structuré et plus détaillé dès que j'ai un peu de temps. Je vais aussi voir du côté oper où ils sont actuellement. Les lacs n'étaient pas la priorité il y a encore quelques mois (en PNT), du côté climat par contre ça avance bien.
  12. Bonjour à tous, Je vous fait un point rapide pour résumer un petit l'état de l'art de la modélisation des lacs à MF. Je suis un peu dans le rush et si vous voulez je vous ferai un point plus complet dans quelques semaines (fin de thèse et soumission du manuscrit d'ici à la semaine prochaine...). Je confirme le message de @_sb et une grosse partie de la biblio est fournie. Tout d'abord, FLake n'est pas intégré dans AROME (ça viendra avec le temps...). En oper, la version de SURFEX utilisée doit être 7.3 ou 7.6 et en recherche nous en sommes à la version 8.1 (la version 9 arrive). Il y a donc un décalage et toutes les paramétrisations ne sont pas intégrées. Par ailleurs, il y a plusieurs problèmes inhérents à FLake qui ne résoudra pas tous les soucis et notamment pour les étangs palavasiens. Le premier concerne la physique du modèle qui ne s'applique que pour l'eau douce (FLake = Freshwater Lake model). Dmitrii Mironov (qui a développé le modèle) a lancé l'idée de développer une version pour eau salée au dernier workshop :https://www.umr-cnrm.fr/surfex/spip.php?article449 . Malheureusement, cela complique pas mal le modèle (en prenant une approche issue de l'océanographie) et puis il n'a pas le temps (peut être une future thèse). Cela reste donc à l'état de la recherche pour l'instant et donc pas encore prévu en oper. Le deuxième provient effectivement de la base de donnée de lacs GLDB. La dernière version a permis d'améliorer significativement les estimations de profondeur notamment sur la zone boréale. Cette version propose une version continue pour les profondeurs sur le globe. Par contre, elle ne résout pas le fait que certains tronçons de rivière sont considérés comme lac et inversement. Pareil cela reste pour l'instant seulement utilisé en recherche. En plus, c'est une carte statique et donc pas de prise en compte des marnages, il faudrait surement que l'on se base sur le travail de Pekel pour la variation de surface en complément du modèle de bilan de masse qui est développé en ce moment. Par contre les premiers résultats sur l'apport de FLake en PNT et en climat sont encourageants . D'ailleurs le Centre Européen l'utilise dans leurs modèles de surface. Enfin, il est vrai qu'on approche les limites de l'observation et malheureusement la profondeur moyenne est une caractéristique morpho qui veut à la fois tout et rien dire (et qui en plus est très difficile à estimer). La télédétection ne sert pas pour déterminer les bathymétries et seules des campagnes de terrains dédiées permettent l'acquisition de données aussi importante. L'approche de Margarita pour appliquer les profondeurs moyennes a donc été de classer les lacs par zones géologiques. L'hypothèse pour la profondeur de ces lacs est de considérer que tous les lacs d'une zone géologique ont une origine commune et donc une profondeur similaire. C'est grossier mais ça donne de bons résultats. D'ailleurs, FLake c'est 8 variables pronostiques et 2 paramètres (coefficient d'extinction et profondeur moyenne). Malheureusement le modèle est assez sensible au paramètre de profondeur. Bien sûr, il reste pas mal de questions à aborder. Pour les problèmes au niveau des étangs, je vais me renseigner pour savoir qu'est ce qui est appliqué actuellement mais c'est un schéma très grossier (sûrement basé sur une interpolation ou autre). EDIT: Je confirme que les biais sont connus pour les lacs. Ça y travaille.
  13. Je n'ai pas vu l'étape (ça bosse dur...) mais apparemment j'ai rien raté ^^
  14. N’empêche c’est les équipiers de DQS qui sont heureux ce soir! Les MS le sont beaucoup moins...
  15. Les deux... les râpeux diront qu’Alaph à fait exprès pour gagner l’étape demain 😂
  16. Vraiment, on essaie de débattre de cette règle à la con ou on passe sur le sujet car tout le monde est d'accord? 😔
  17. Loin de moi l'idée de comparer qui que ce soit ici, je dis juste qu'il faut avoir de l'humilité, on est tous loin du niveau d'Alaph.
  18. Pas sûr que beaucoup de personnes ici puissent être "spécialiste" de ce niveau de cyclisme 😄 Sinon oui ça fait plaisir de voir des coureurs aussi acharnés, qui bossent et qui le méritent.
  19. Ce qui est beau c’est que tout le monde l’attendait aussi dans le peloton et il arrive à sortir! Et puis quand on sait ce qu’est le vélo, faire un sprint comme après les relais qu’il a pris, chapeau!
  20. D'ailleurs, il faut embaucher Trentin chez Infoclimat: Le CM de CCC est parfait pour le coup
  21. Et Poels a une fracture aux côtes... ça sent le Tour galère pour Landa...
  22. Et Astana qui voulait en profiter se font rappeler à l'ordre...
  23. L’an dernier c’était quand même parfait comme déroulé... c’est rageant
  24. Ah mais on est d’accord, dans mon idée il prend le maillot jaune à l’Aigoual pour le lâcher ensuite. Il le récupère au CLM de la Planche. il n’a pas l’équipe pour passer 3 semaines en jaune
  25. Difficile à dire, je pense (ou du moins j’espère) que ça va pas mal changer. Mais une attaque d’Alaph dans la Luzette pour une victoire d’étape au Mont Aigoual avec Pinot dans la roue qui prend le jaune serait beau.
×
×
  • Create New...