Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Ciel d'encre

Membres
  • Content Count

    93
  • Joined

  • Last visited

About Ciel d'encre

  • Rank
    Cirrocumulus

Recent Profile Visitors

1003 profile views
  1. Jerry est beaucoup mieux structuré depuis quelques heures, avec le centre de la dépression coïncidant avec le coeur du système convectif. Il est peut être à la limite de redevenir un cyclone de catégorie 1...?
  2. J'avoue que je ne vois aucun lien sur IC pour suivre l'évolution avec les liens directs. (Je ne suis pas doué).
  3. J'ai l'impression qu'il a aspiré de l'air un peu plus sec par le nord-ouest il y a quelques heures. C'est peut être ce qui a pu le faire (très relativement) faiblir. L'anneau convectif a l'air de se reformer autour de l'oeil.
  4. Je pense aussi à une constante alimentation en STT chaudes via le détroit de Floride. Sur la zone, le gulf stream est rapide, Conjugué à son orientation vers le nord-est, cela doit sans doute compenser en partie le très lent déplacement du cyclone vers l'ouest.
  5. Dans la liste de l'an prochain, il y a potentiellement un ouragan qui s'appellera Dziadula. Le comble !
  6. De la part d'un homme qui suggérait d'utiliser des canadairs sur Notre-Dame, la proposition d'une bombe nucléaire sur un cyclone n'aurait rien de surprenant. Le démenti de l'intéressé d'étant pas une preuve du contraire, il est des choses qui situent dans une suite logique.
  7. La plupart des modèles se sont ralliés au scénario du CEP d'hier soir. Il est devenu probable que la trajectoire de Dorian frôle les côtes entre le centre-est de la Floride et la Caroline du Sud. La question se pose : "à quelle distance ?" : l'oeil pénétrant dans les terres abaisserait sensiblement la puissance du cyclone. Mais si l’œil restait au large à une dizaine ou vingtaine de kilomètres du rivage, le cyclone garderait sa pleine puissance pour ravager la côte Sud-Est des Etats-Unis. Les terres américaines les plus proches sont très basses, sans relief et elles perturberaient peu le tourbillon cyclonique. Cet individu suggérait d’utiliser l'arme nucléaire contre les cyclones menaçant les USA. C'est tellement affligeant...Les américains ne méritent pas un président pareil.
  8. C'est le scénario repris par ICON 12z (Miami vivrait l'apocalypse). Sur le GFS 12z, Dorian vire sur la droite un peu trop tôt pour se créer un triple atterrissage. Tout cela va se jouer à pas grand chose.
  9. Sur le GFS 0z, on devine un potentiel "triple atterrissage" : 1er : côtes sud-est de la Floride (en venant des Bahamas), puis lente traversée est-ouest de la Floride 2ème : côtes ouest de la Floride (en venant du Golfe du Mexique), puis traversée ouest-est de la Floride du Nord, vers l'Atlantique 3ème : côtes de la Géorgie ou de la Caroline du Sud (en venant de l'Atlantique), puis tangente du Cap Hatteras. Ce serait un scénario inouï !
  10. Le mot (très simple) en français pour "landfall" est atterrissage.
  11. L'englacement du Spitzberg est clairement dépendant du régime des vents. Lorsque le régime est à dominante sud, la glace régresse vers le nord. Lorsqu'il est à dominante nord, la glace progresse vers le sud. Sur ce, comme bien prévu par Treize Vents, la perte de superficie de la banquise décélère depuis quelque jours. De surcroît, les conditions de température devraient rester correctes ces jours prochains avec le maintien d'un système bien froid au dessus du bassin arctique.
  12. Je n'ose plus regarder quotidiennement les cartes d'extension de la banquise. On vole d'inédit en inédit. Si on retire les zones fondantes, morcelées et de plus en plus fines en cette fin juillet, on peut tenter d'estimer (de façon empirique) l'étendue qui pourrait persister jusqu'à la mi-septembre. Il reste 1 mois et demi de fonte. Sachant que ce reliquat de pack pourrait avoir des faiblesses face aux tempêtes qui se forment sur l'océan arctique en fin d'été. De surcroît, plus l'océan est libre de glace longtemps, plus il est chaud, plus les tempêtes sont fortes, plus la houle est forte, et plus l'embâcle est tardive... On l'avait vu, notamment, en 2012.
  13. Toujours magnifique Chausey. Pour demain, essayez de rester sur le Mont jusqu'en fin d'après-midi, histoire de voir la mer s'approcher un peu...Sinon vous n'aurez vu que du sable. La mer sera pleine à 17h43. Pas très haute, mais tout de même de quoi la voir lécher le rocher du côté de la chapelle Saint-Aubert. C'est toujours chouette.
×
×
  • Create New...