Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

ABADIE Paul

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    21
  • Joined

  • Last visited

About ABADIE Paul

  • Rank
    Cirrostratus
  • Birthday 10/24/1958

Personal Information

  • Location
    ASSON (64800)

Recent Profile Visitors

59 profile views
  1. Bonjour, bonne nouvelle : Météo des Landes termine son dossier qui sera présenté dans les jours qui arrivent (on tombe dans les périodes de congés ...). Excellente semaine à tous. Paul Je cherchais où était le Sud, la nature me l'a rappelé (les voisins l'ont moins bien vécu...)
  2. Sebastien a plus qu'une idée, je suis persuadé qu'il faut sauter sur l'occasion puisque la situation semble convenir. Il ne reste qu'à monter le dossier de présentation pour les responsables du site. La suite se fera très naturellement. N'hésitez pas à m'appeler (voir MP). A bientôt. Pol
  3. Bonsoir Sébastien, parfait, voilà une bonne nouvelle en général et pour les Landais en particulier. Je vais prendre contact avec les responsables, puis une fois la situation bien calée, le nécessaire sera fait pour que le dossier soit juste et parfait. Je vous enverrai (ou les landais) le dossier avec tous les détails attendus. D'ailleurs il y a certainement un coin du forum où trouver un dossier vierge pour une demande, je suis preneur du lien, histoire de ne rien oublier. A vous lire. Pol
  4. Bonsoir @970hPa et Météo des Landes, Je viens d'être relancé par mon contact pour savoir où en est le dossier. Nicolas pouvez vous préparer un dossier de présentation de l'association Météo des Landes et du groupe InfoClimat, des actions et du gros réseau que tout cela représente. Mon contact m'a demandé de procéder aux premiers pas dans un premier temps sous sa houlette, histoire de bien présenter le projet. Ce serait une grande maladresse que d'essayer de les solliciter ces jours ci au risque d'un refus. Une fois le projet "exposé et vendu" par Jean (le fameux contact), vous pourrez avoir les entrées nécessaires (il s'agit pas moins d'une administration d'état et un centre de recherche). Pourquoi ne pas monter le projet avec une partie "fondamentale" qui démarrera les premiers relevés, plus tard il suffira d'ajouter les capteurs supplémentaires, idée à creuser ??? Peut être que des membres d'Infoclimat ont des éléments dont ils ne se servent plus ... Reprenez la chasse aux finances dés à présent, le dossier est le plus pressant !!! Ce sera un plaisir de vous donner ce coup de main. A vous lire. Pol
  5. Bonjour Fabien, pour la température vous avez opté pour le SHT, mais conservez vous le BME pour la pression ? Bon W/E à rallonge. Pol
  6. Bonjour Didou, Avez vous essayé le BME280, à priori un excellent capteur utilisé dans des stations pro ? Température + humidité + pression. J'utilise aussi le SHT21 qui est très précis, mais ne peut parler d'expérience car seulement utilisé en intérieur (gamme 40-70%). C'est vrai que quelques capteurs sont facilement saturés à un certain niveau d'humidité, DHT22 semble peut fiable d'après votre expérience. DHT22 j'en suis très content, en ... intérieur, ça va me donner l'occasion de les mettre en situation "réelle" en extérieur. Où en êtes vous, certainement victime de l'arrêt de la vie scolaire ? Cordialement. Paul
  7. Bonjour, en regardant autour d'Aire sur Adour, il n'y a pas énormément de stations de relevés effectivement. Un maillon de plus serait super ! Espérons que nos amis landais vont pouvoir proposer une station et aller la poser après que le dossier soit accepté. Le premier pas sera le plus important, monter le projet, par la suite choisir le matériel sera certainement le plus facile. On croise les doigts. Pol
  8. Bonjour, petite précision : ce n'est pas le CNES qui répond, mais j'ai eu confirmation de pouvoir avoir un contact privilégié sur site grâce à un ami ingénieur CNES qui a bossé sur site. Il a toujours les contacts et passe régulièrement les voir, c'est lui qui m'a proposé "d'ouvrir la brèche" , car les administrations sont souvent très réticentes à laisser entrer du "public" sur leur domaine, sans même parler de connexion Internet, etc... Certains doivent comprendre la problématique. L'objectif est d'ouvrir la possibilité de poser une station sur le site. Bien évidement tout semble parfaitement dégagé du côté de l'aérodrome et offrir toutes les garanties pour répondre aux normes. Comme dans tout projet, il faut savoir si la fourniture de la station est possible, j'ai compris que METEO LANDES doit s'engager à cela avant toute chose. Ensuite, nous pouvons aller plus loin, dans le but de pérenniser ce site. Il serait dommage de faire un investissement qui ne soit pas suivi. Très heureux que vous soyez motivé, si je peux apporter ma modeste pierre ce sera avec plaisir. Pol
  9. Bonjour, concernant les pluviomètres à augets, la version double augets est largement documentée. Qu'en est il de la version mono auget ? N'ayant rien trouvé comme explication du principe technique (à part une photo dans le forum), quel est le principe de ce pluviomètre, ces avantages et inconvénients ? Vous remerciant d'éclairer ma faible lanterne sur le sujet. Pol
  10. Nous sommes tous deux à 1h d'Aire sur Adour, c'est de bonne augure pour démarrer la chose ! Puisque vous connaissez Météo Landes, ce serait sympa de les contacter. J'avoue avoir un peu de mal à piger le mode de fonctionnement de tous ces réseaux d'acteurs. Eh oui, c'est ça lorsque l'on arrive dans les derniers, mais c'est souvent l'occasion de belles découvertes et rencontres. Je vous laisse faire pour le mieux 970hPa afin de les informer. Bonne soirée et merci. Pol
  11. Bonsoir 970hPa, bonne nouvelle, j'ai un contact privilégié pour le CNES d'AIRE sur ADOUR (40) que j'ai eu au téléphone cet A/M. Il va falloir constituer un dossier autour du projet d'installation, de manière classique car nous arrivons chez des scientifiques et une administration ... Je me chargerai des négociations localement (convention obligatoire avec une personne morale) et s'il le faut de l'installation sur site. Pour être très clair, j'apprécierai énormément qu'un autre membre puisse être présent en cours ou au final de manière à être plusieurs à connaitre le site pour assurer la pérennité du dispositif (maintenance / modifs / etc...) et être reconnus par les personnels sur place. Comme je suis "new-be" que peut-il être proposé , sous quels délais et conditions ? Il s'agit du centre de lancement des ballons stratosphériques du CNES comme ce jour là (jusque à peine 2 000 000 de m3). Tous ne partent pas de là bien entendu, mais j'ai compris que le niveau était plutôt élevé (des ingés comme des ballons ;o). Si la proposition convient, vous me dites, je me ferai un devoir pour faire avancer le schmilblick et de passer la main. Pol PS : ne pas essayer d'appeler en direct au risque de se faire refouler.
  12. J'ai cherché quelques argumentations autour des abris de mesure sur le Net et suis tombé sur les comparatifs abri ventilé APOGEE On comprend aussi que le principal soucis d'erreur de température due aux apports solaires se situe lorsqu'il n'y a pas de vent et surtout lorsqu'il y a de la neige. Au delà de la pub pour leurs enceintes, la démonstration du phénomène est très claire. Certains d'entre vous ont ils un abri ventilé ? Au plaisir de vous lire. Pol
  13. Grand merci pour votre contribution Pascaloux, La maintenance régulière est effectivement le minimum requis comme pour toute installation, surtout en mesure scientifique. Le plus sournois est la dégradation progressive des performances des capteurs. Même bien protégés contre les "bestioles", les moisissures, entre autres, apportent leur sournoise contribution à fausser une humidistance ou apporter une atténuation à une fenêtre optique. Idem pour les roulements des parties mobiles d'un anémomètre, tout comme une feuille morte qui se colle sur un anémomètre Doppler va fausser doublement vitesse et direction du vent, jusqu'à ce que pluie et vent l'enlève ou que l'on soit monté au mat pour l'enlever ;o) Cela étant, pour température et humidité, on peut loger un "logger" dans l'enceinte de mesure de manière régulière (ou permanente) afin de contrôler si les écarts sont cohérents entre les deux appareils. Si l'écart est toujours de 2,3° (car le logger n'est pas forcément étalonné, il a aussi sa précision) durant les 2 semaines de mesure, on en conclue que tout va bien, mais simultanément on s'aperçoit que l'humidité "ne suit pas" cela met en évidence que L'UN OU L'AUTRE des capteurs présente un défaut. Le fait de travailler en relatif est toujours intéressant et instructif et parfois surprenant. Cela étant les temps d’échantillonnage sont à adapter car les temps de réponse des capteurs sont souvent différents (0,5s à 30s ) et demandent à procéder à une intégration, le plus souvent par "moyennage" sur une période significative, c'est du moins la méthode qui m'a été enseignée. Toutes vos réponses m'aident à avancer sur ces sujets. Encore merci. Pol
  14. Bonjour, j'ai besoin de votre expérience pour le calibrage de la pression ramenée au niveau de la mer en fonction de l'altitude. En faisant le tour des formules, des sites de conversion d'unité, je pense avoir trouvé une partie de la réponse. Habitant à 313m d'altitude, quelle valeur dois je ajouter à la valeur mesurée en absolu pour la ramener au niveau de la mer ? Mes recherches m'ont amené à 37hPa (hors décimales), si un ou plusieurs membres de la communauté pouvait me confirmer ou me guider, ce serait parfait. Voilà pour ce matin ;o) Pol
  15. Bonjour à tous, tout d'abord merci pour vos premières contributions. Je me suis permis de parler de leur mise en oeuvre car le souligne fort bien Alsavosges et chacun insiste sur la qualité de l'installation. Je suis rassuré, le demi degré se tient très facilement (dans une enceinte aux normes). Concernant les capteurs j'utilise des DS18B20 pour la seule température, pour habitude je pose deux capteurs pour éviter défauts et pertes, ça ne demande pas de filerie supplémentaire. Précision 0,5°, résolution 0.0625°C sur 12 bits, mais peu utile.... Des capteurs temp + humidité : HDC1080 0,2° et 2% en humidité / SHT21 0,3° et 2% en humidité. Leur résolution descend au 1/100ème de degré ou 1/10ème de % mais là encore cela n'a que peu d'intéret... (sauf pour les mesures de flux thermique) Mon petit chouchou est le BME280 1° résol 0,01°, 3% en humidité et 1,5hPa en absolu et 0,18hPa en relatif. il est trés bien car il fait les trois fonctions de base , d'ailleurs il est très utilisé dans les stations commerciales sérieuses. L’intérêt va être de pouvoir combiner au moins deux modèles dans une même enceinte pour"assurer" une précision acceptable, dans des conditions d'installation parfaite. De fait toute dérive de l'un par rapport à l'autre mettra en évidence "un problème" qui restera à élucider ! (comme un abri qui se dégrade par exemple) Vos apports autour des conditions de la mise en oeuvre m'ont fait penser à une image qui illustre vos propos : "une magnifique créature qui roule dans une voiture pourrie, ça le fait pas !" ;o) Sinon beau temps dans le 64 ! Pol PS : J'allais oublier : comment faites vous pour l'étalonnage annuel de vos capteurs ?
×
×
  • Create New...