Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

dam159

Membres
  • Content Count

    10
  • Joined

  • Last visited

About dam159

  • Rank
    Cirrus

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Haha, effectivement c'est technique 😀 Mais en allant doucement ça va, et le fait que ce soit une analyse d'un cas précis avec beaucoup de cartes est intéressant, vu que c'est mon objectif d'une certaine façon. Ensuite bien sûr, je ne comprends pas tout. C'est ça. Et ça contribue à me familiariser avec le vocabulaire technique.
  2. Merci pour vos explications, j'ai compris pour l'aspect pression. Pour l'aspect température, j'avais pourtant lu à plusieurs reprises, y compris sur ce forum, que le Z500 pouvait donner indirectement une information de température. Mais en y réfléchissant ça ne marche que si on connait la pression au sol, ce qui revient à faire le Z500-Z1000.
  3. Merci à tous, c'est très clair concernant la baroclinicité. La seule chose que j'ai toujours du mal à comprendre, c'est de manière plus générale le type d'information donnée par le géopotentiel à 500hPa (pression? température? les deux? aucun des deux😀...) 1) Par exemple, dans le cas précédent, j'ai l'impression que le champ d'épaisseur Z500-Z1000 et le géopotentiel à 500 hPa, c'est à peu près la même chose et que les deux peuvent être interprétés comme donnée de température (vu que le géopotentiel nous renseigne aussi sur l'épaisseur de l'atmosphère jusqu'à 500hPa). Si vous aviez
  4. @Cers Merci beaucoup, je pense avoir compris l'essentiel. Une question par curiosité : est-ce que la carte ci-dessous seule peut suffire à conclure à l'existence d'une zone barocline dans l'Atlantique? Dans la mesure où on a la pression au niveau de la mer + le géopotentiel à 500 hPa, est-ce qu'on peut considérer le géopotentiel comme donnée de température? @_sb Merci pour le lien, je vais consulter ça
  5. Je ne suis pas sûr de comprendre cette partie-là, mais la définition "croisement d'isotherme et d'isobares" me convient bien, c'est facile à repérer. Donc par exemple dans la carte suivante, il y a plein d'endroits ou des isothermes coupent des isobares (en dessous de la pointe du Groenland, l'avancée vert clair au dessus de l'Europe centrale, la zone rouge claire en Méditerranée, etc.). Donc tout ça ce sont des zones baroclines? Si oui, je me demandais ce qu'on peut en déduire sur le temps qu'il fera?
  6. Merci pour ta réponse. Mais ça veut donc dire que ma définition n'est pas la bonne? Parce qu'en croisant isothermes et isobares, on peut j'imagine savoir si à pression constante, il y a une variation de température le long de l'isobare par exemple. Mais je pensais qu'on voulait plutôt connaître la variation de température verticale, savoir s'il y avait un fort contraste entre température au sol et en altitude.
  7. J'essaie de me renseigner sur certains termes de base mais je trouve que c'est pas facile de trouver des infos claires sur internet. Je trouve des définitions abstraites mais rien sur l'aspect pratique. Par exemple, zone barocline : j'ai compris que ce sont des zones à fort gradient vertical de température, mais les questions que je me pose sont les suivantes : - comment on repère une zone barocline sur une carte, et sur quel type de carte? - si on en repère une, qu'est-ce que ça nous apprend sur le temps qu'il va faire? Je précise que je débute, donc je recherche des i
  8. @_sb Pas de problème, ça donne du contenu intéressant
  9. Merci à tous pour vos réponses détaillées. Pour être honnête, je ne connais pas la plupart des termes et concepts employés 😀 mais ça me donne une très bonne base de recherche, je vais prendre le temps de me renseigner sur les termes pour bien comprendre. Super lien, merci ! En fait, je n'ai pas encore les connaissances pour faire de la prévision, mais j'ai constaté que le site que je consulte pour des tendances à la semaine incluait ce genre de cartes, alors que ça va jusqu'à six semaines : https://www.tropicaltidbits.com/analysis/models/?model=cfs-avg&re
  10. Je suis débutant en interprétation de cartes et je m'intéresse surtout aux prévisions à long terme (à 2-3 semaines ou plus). Je ne suis pas sûr d'avoir compris à quoi servent les cartes d'altitude à 500hpA, et notamment la différence avec les cartes de pression au sol en terme d'utilisation. J'ai lu quelque part que ça donnait une information sur la chaleur des masses d'air vu que plus l'air est chaud, plus il prend de la place et donc plus l'altitude où on atteint 500hpA est élevée, est-ce que c'est bien ça? Je me pose la question parce que lorsque les gens postent des analyses de
×
×
  • Create New...