Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cece30

Membres
  • Posts

    11
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ici au pied des cevennes, proche d' Alès, on peut dire qu'on vit un début d' été plus que resonnable en terme de températures... Orages plus frequent, nuits assez fraîches ( 14 degrés dans la semaine) chaleur diurne modéré ( autour des 30 voire moins) une vraie bouffé d' oxygène après ces été caniculaires depuis 2015 et la récupération médiatique qui en a été faite.
  2. Je ne comprends pas cette comparaison faite tres souvent entre hiver 1963 et hiver 2010🧐 A part l' oscillation hyper negative, et un froid persistant... L' hiver 1963, l' OMA été négative, en 2010, elle était, et est toujours en mode positive ( et c'est loin d'être un détail sans importance) puis 1962/ 1963, c'était plutôt une succession de février 2012, a répétition, de novembre a mars , a titre de comparaison. On peu vraiment pas comparait ces 2 hivers qui ont presque, mais pas vraiment les mêmes synoptique. Pour ma part, et c'est que mon avis, je ne vois pas pourquoi des grands hivers de ce type ne seraient plus possibles de nos jours... Même légèrement atténué au niveau des températures. Ne pas oublier que le globe, depuis 1963 n'est plus chaud que d'un demi degrés, que le rc en Europe de l'ouest est aussi due, en partie, a des changements de circulation atmosphérique causés par des cycles multi decennaux, et que ces cycles sont voués à rebasculer au cours de la décennie.
  3. L' AO negative ne fait pas tout... Le fait est que nous n'avons plus de vagues de froid comme 85, 56 ou autres se joue un peu avec le réchauffement climatique général, mais beaucoup et surtout a des synoptiques très peu favorable depuis des années... Février 2012 et février 2018 prouvent qu' on peu encore avoir des vagues de froid intense, le seul hic, c'est qu'il faudrait des blocages plus durable, et cela dépend juste de la circulation atmosphérique... Peut-être que lorsque la fameuse oscillation multidecennale de l' Atlantique rebasculera en mode négatif, cela sera peut être plus propice a des situations nettement plus croustillantes que nos dernier hiver "bof".
  4. Oui, enfin, les même qui parlait d'une vague de froid pour fin janvier et qui n'est jamais arrivé... Je préfère m'en fier à de vrai météorologues plutôt qu'a des articles de journalistes qui ne comprennent rien à rien et qui multiplient les effets d'annonces... La chaîne météo, météo France ou météo Languedoc sont plus sérieux.
  5. En tout cas, différents sites météo semblent commencer à évoquer un risque de " vague de froid" pour la première décade de février... C'est assez culotté, mais tout semblent aller dans ce sens... Un flux continental, avec des réserves de froid assez marquée ( plus marquée qu'en janvier) un indice NAO négatif... Mais ne nous emballons pas trop😅, on aura peut-être bien de la chance cette fois ci 🤞🍀
  6. Petite question a 3 sous... 😁 Ou en est l' évolution de la QBO actuellement ??
  7. Cece30

    14 decembre 2001

    Ahh oui❄️❄️ Ça va faire 20ans bientôt, et je m'en souviens très bien... Ça avait commencé vers la mi décembre avec un bon épisode neigeux dans le Gard, 20cm environ qui ont tenu jusqu'à au delà de Noël tellement le froid a persisté. Plusieurs jours sans dégel comme en février 2012. J' avais 21 ans😱
  8. Bonjour. En tout cas, GFS semble à nouveau assez prometteur pour la période des fêtes de fin d'année, avec une bonne incursion continentale... Bon, après, ca reste du déterministe a +12, +15 jours, mais peut être bien que cette fois ci, ça pourrait marcher ❄️❄️
  9. Il me paraît mal placé. Trop vers l' Asie. Il me semble qu'il doit être plus vers la scandinavie pour nous concerner... Après, je dit ça, je ne suis pas spécialiste.
  10. Oui, enfin, tout est relatif... Une anomalie positive de 1 ou 2 degrés en Europe de l'est reste toujours plus froide qu'une anomalie neutre côté ouest du vieux continent. Les réserves de froids seront sans doute amoindri, mais pas inexistante. Après, je comprends très bien la résignation générale et la lassitude après 7 hivers sans saveur.
  11. Beaucoup de pecimisme ici😁 Météo France a l' air beaucoup plus modéré avec une anomalie neutre côté températures. Météo consult semblait aussi sur la même longueur d'onde aux dernières prévisions saisonnière, on verra d'ici mardi si ca évolue, mais tout ne semble pas perdu.
×
×
  • Create New...