Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

fran39

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    788
  • Joined

  • Last visited

About fran39

  • Rank
    Stratocumulus
  • Birthday 02/13/1987

Personal Information

  • Location
    Paris (Jourdain)
  • Site web
    https://twitter.com/Francois_Jobard

Recent Profile Visitors

2055 profile views
  1. à la fin de l'été dernier, considérant la succession de trois étés chauds et secs donc arides (particulièrement frappant sur l'été calendaire), je me posais la question avec un collègue, question naïve "verra-t-on de nouveau étés pourris ?". Qu'est-ce qui se passe ? J'avais fait avec l'aide précieuse de @thib91 des graphes assez éloquents sur le décrochage de 2018/2019/2020 en terme de RR/T°. Et c'était à se poser des questions. Et un collègue expérimenté et passionné de climatologie, était persuadé qu'on pouvait encore vivre des "étés pourris" (du moins sur le côté synoptique).
  2. À mon avis on ira pas plus haut que 30.3 °C à Montsouris cette année *en juillet. Après 8 années consécutives avec au moins un jour 35°C ou plus en juillet.
  3. Les derniers millimètres (sur 200) sont les plus durs... Lons le Saunier ce soir. Bouquet final... received_2724483061183451.mp4
  4. Lien vers l'étude complète (en anglais) d'attribution. J'ai entendu Robert Vautard (IPSL) là-dessus sur France info ce matin et le mot "sidération" a été employé. https://www.worldweatherattribution.org/wp-content/uploads/NW-US-extreme-heat-2021-scientific-report-WWA.pdf EDIT : je me suis un peu trompé de topic (Amérique du Nord)... bien que les deux soient liés...
  5. C'est sûr que vu le caractère convectif des précipitations... le maillage est pas assez fin pour donner une représentation fine, dans le détail... la réalité est sûrement beaucoup plus complexe avec plein d'isolignes en plus... À mon avis faut surtout pas utiliser cette carte pour calibrer son pluviomètre :). Sinon j'ai le graphe provisoire pour st Maur.
  6. Cartes de cumuls jusqu'au 25 juin d'après réseau MF.
  7. Correction/Précision : 130 mm (129.6) ce matin sur juin à St-Maur. D'ores et déjà le 3ème plus fort cumul de pluie sur juin en près de 150 ans derrière 1873 (175 mm) et 1982 (169 mm). Pour 1997 j'ai confondu avec Montsouris, qui avait été très pluvieux. La "normale" de l'été entier (1981-2010) est 167 mm. L'atteindra-t-on à la fin du mois ?
  8. 120 mm à St Maur sur le mois. Je crois qu'on rentre dans le top 3 des mois de juin les plus pluvieux avec 1873 et 1997.
  9. Relevé pluvio à Paris/Bellevile dimanche matin.
  10. Oui globalement les nuits prochaines seront moins fraîches/plus lourdes, voire étouffantes en ville avec des Td plus élevés. Hier il y avait des td à 8 dg c'est une chaleur assez facile à supporter..(et donc tn basse... cf. Cas de Reims 6 dg lundi matin...) mais cela va changer évidemment avec le flux plus méridional. C'est d'ailleurs déjà un peu le cas aujourd'hui avec une chaleur un peu moins sèche qu'hier.. td en hausse.. La nuit prochaine : même si ça sera pas la plus chaude, première tn proche de 20 dg dans une station "urbaine" de Paris (lariboisière, st Germain des prés, Ju
  11. On espérait mercredi... on espérait ce jeudi ... Du coup on espère demain qu'il tombe quelque chose. Pour éviter d'arroser au jardin. C'est tellement la loterie , ça va de 1 à 60 mm sur les modèles !
  12. En ce premier jour de l'été climatologique, pèlerinage au Creux Maldru (Foncine), la Combe David, jusqu'à la Norbière. Le Risoux est toujours là !
  13. Oui 22 hier dans Paris Montsouris avec le très léger flux d'est qui va bien, 23.8 aujourd'hui (avec 4/5, respectivement 7 degrés pour hier à 850 hpa), qu'est ce que ça sera avec 14 degrés à 850 hpa la semaine prochaine ?! En tout cas c'est agréable ce soir et la hausse se fait progressivement pour un atterrissage en douceur en été mardi 😉.
  14. À l'aube de l'été, revoir ce tableau et réaliser que sur la base de tes hypothèses (moyenne 1.12 dg.. et écart type de ta loi normale ), il y a DIX fois plus de chance d'avoir un signe positif à l'anomalie (/1981-2010) de l'été 2021 qu'un signe négatif (90 % contre 9% si je ne m'abuse). Par rapport au printemps qui se termine (et dont on suppose très grossièrement que la loi normale correspondante soit équivalente..au premier ordre...) qu'il termine avec un déficit proche de -0.6°C est donc a priori une "certaine performance ". Probabilité que ça se soit réalisé a priori <5% ?
×
×
  • Create New...