fran39

Membres
  • Compteur de contenus

    299
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de fran39

  • Rang
    Altocumulus
  • Date de naissance 13/02/1987
  1. Suivi de l'englacement au pôle nord

    Un premier bilan du NSIDC. http://nsidc.org/arcticseaicenews/2017/09/arctic-sea-ice-at-minimum-extent-2/ Une jolie animation de la Nasa sur la saison de fonte https://www.nasa.gov/feature/goddard/2017/end-of-summer-arctic-sea-ice-extent-is-eighth-lowest-on-record
  2. Suivi de l'englacement au pôle nord

    Edit 17 septembre. Le minimum d'extension semble avoir eu lieu le 13 septembre avec 4.636 Mkm². Selon le NSIDC, ce serait la 8ième valeur la plus basse derrière (dans l'ordre "décroissant en Mkm²") 2010, 2008, 2015, 2011, 2007, 2016, 2012.
  3. Suivi du temps ailleurs au Canada.

    Pour l'anecdote -15.8°C à Eureka, Nunavut le 9 septembre 2017, nouveau record quotidien en 70 ans de mesures (jamais fait si froid plus tôt qu'un 9 septembre) et -17.4°C le 10 à comparer aux -17.7°C du 10/09/1986 (record décadaire). Autrement dit : jamais fait si froid si tôt dans la saison depuis 31ans (station ind. 71917 mesures depuis 1947)
  4. Suivi de l'englacement au pôle nord

    Top ce lien Higurashi ! Le minimum n'est pas encore atteint, ça a rebaissé un peu apparemment. Normal il est très tôt. Avoir un minimum en août aurait été étonnant, d'ailleurs je sais pas ci cela s'est déjà produit... Pourquoi pas remarque, avant les années 80 ? Pas la moindre idée... En tout cas, au delà de 80°nord, qui n'est certes pas représentatif de la surface de la banquise (il faudrait plutôt avoir les températures au delà de 70° nord), les températures baissent sans trop de mal... http://ocean.dmi.dk/arctic/meant80n.uk.php
  5. Suivi de l'englacement au pôle nord

    Tout ce qui a été dit plus haut est vrai. Mini scoop : avant hier l'extent a connu un premier minimum à 4,964 millions de km², hier on est "remonté" à 4,966 Mkm² ! En tout cas, le moins que l'on puisse dire est un début de stabilisation assez précoce... Evidemment ça peut bouger pendant encore 3 semaines, et ça traduit surtout des conditions favorables en ce moment. à suivre
  6. Suivi du Cyclone Harvey (2017)

    Désormais catégorie 2, centre estimé à 967 mb. Harvey devrait passer ouragan majeur ce soir. Le NHC envisage des pointes à 900mm d'ici mercredi sur certaines portions du texas. Ca rigole pas.
  7. Suivi de l'englacement au pôle nord

    Préssenti par TreizeVents depuis longtemps. Voici la dernière analyse du NSIDC. Cooler conditions slower melt. https://nsidc.org/arcticseaicenews/2017/08/cooler-conditions-slow-melt/
  8. Tendance ÉTÉ 2017

    Avec 21.3°C d'indicateur thermique national au 14 août, et au vu des prévisions à 10 jours (plutôt plus chaud que le normale en moyenne sur la France et en moyenne sur la dizaine), il apparaît quasi certain que, du point de vue thermique, l'été 2017 finisse sur le podium. Le plus probable est la troisième place, derrière 2003 et 2015, mais l'égalité avec 2015 est pas tout à fait impossible si on a une "vague de chaleur" d'ici la fin du mois. Autrement dit cet été (météorologique) 2017 a de grande chance de finir comme le troisième plus chaud en France.
  9. Tendance ÉTÉ 2017

    9 jours après, rien n'est joué, je veux dire, la seconde place n'est pas acquise, il suffirait d'un mois d'août juste dans les normes (ce qui n'est pas encore exclu !) pour que l'été 2015 passe devant. Sur les 49 premiers jours, l'anomalie est de +2.4°C. Cependant, quand on regarde le classement des étés français, la troisième place est tenue par l'été 2006 avec +1.1°C d'anomalie finale. Eh bien, cette troisième place est déjà beaucoup plus "challengée" par l'été que nous vivons, autrement dit, le podium est possible, même en imaginant une période bien fraîche en août (évidemment si tout le mois est frais on oublierait)...
  10. Suivi de l'englacement au pôle nord

    La PE du CEP à 200h indique clairement la probabilité d'avoir des masses d'air à 850hPa plus froides que la normale sur la bassin arctique, couplées à des anomalies basses de géopotentiel à 500hPa. Ce qui va dans le sens d'un temps dépressionnaire (force à préciser), nébuleux et frais pour cette fin juillet...
  11. Suivi de l'englacement au pôle nord

    350 000 km² de plus au 10 juillet, mais c'est vite perdu, pas un écart énorme, et compte tenu des faibles épaisseurs il n'y a pas matière à se réjouir absolument.
  12. Tendance ÉTÉ 2017

    Les 40 premiers jours de l'été météorologique, avec une anomalie de +2.7°C sur la période, constituent le deuxième "début d'été" le plus chaud à l'échelle de la France derrière 2003 (et légèrement devant 1976). Pour moi, il devient possible qu'on termine à la deuxième place derrière 2003 (anomalie définitive +3.2) et devant 2015 (anomalie définitive +1.5°C). J'emploierai le mot probable dans deux semaines le cas échéant. Note : 1976 ne sera pas un concurrent de toute façon, il avait fait régulièrement frais à partie du 18 juillet à l'époque... (anomalie sur l'été +0.7°C)
  13. Suivi du temps et records au Groenland

    http://polarportal.dk/en/nyheder/arkiv/nyheder/bringing-harmonie-to-the-greenland-ice-sheet/ Les chutes de neige de début juillet ont favorisé un albédo plus fort que la normale à cette époque de l'année, et donc à un ralentissement (temporaire) de la fonte.
  14. Suivi du temps dans le Massif Central

    Je n'arrive pas à voir les relevés de cette station infoclimat sur le site, est-ce normal? Edit : si c'est bon en fait, désolé :-)
  15. Printemps - été 2017 dans les massifs de l'Est

    alors là je dis bravo d'être monté en coup de vent au Mont d'Or