Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

jeangab

Membres
  • Content Count

    217
  • Joined

  • Last visited

About jeangab

  • Rank
    Altocumulus
  • Birthday 02/26/1967
  1. si tu savais à quel point je regrette de ne pas avoir eut mon reflex, et pourtant, ce n'est pas la première fois que je me fais avoir.
  2. effectivement, il y a eut une cellule qui à formé un splendide arcus à étage (shelf cloud) au dessus du bassin minier. je pense avoir raté la photo de la décennie, sous l'arcus, le couché de soleil au loin teintait la pluie de couleur allant du rouge flamboyant au violet, le tout au dessus des blés blond..... manque de chance, j'était en train de promener mes chiens, sans apn, et à 2km de la voiture il me reste qu'un fabuleux souvenir visuel.... (en esperant que mbg62 ait été mieux équipé que moi) cette cellule a été assez peu active malgré l'arcus dantesque, avec des rafales d'env 30/40 km/h et très peu d'éclair, mais a été, en effet, suivie d'une autre bien plus active au niveau électrique. ces orages ont laissé un peu plus de 20mm de précipitation.
  3. les périodes observée (max 7 ans, mais constatation sur 3 ans) me semble quand même peu représentative pour occulter le bruit des oscillation à faible durée, en tirer des conclusions me semble quand même très (trop) hâtif.
  4. voir ma réponse dans le topic cité, il n'y a aucune relation entre les deux, ça relève uniquement de l'affabulation.
  5. faudra penser à arrêter le grand n'importe quoi, notamment entre la relation soleil/volcan, qui n'ont absolument rien à voir, l'un concernant l'énergie disponible dans l'atmosphère, l'autre étant en relation avec des réactions nucléaire ayant lieu au centre de la terre d'une part, et de l'énergie originelle d'autre part. de plus, prédire un minimum de dalton alors que l'on rentre dans un nouveau cycle tient plus de la boule de cristal que d'une analyse sérieuse. désolé mike, mais les prédictions reposant sur de la pseudo-science et de la divination ont le don de m'irriter, surtout quand elles sont associées à du catastrophisme que je qualifierais de sensationnalisme.
  6. j'ai eut aussi la même erreur que marcel
  7. on ne peut pas dire que l'on aura pas été gâté cette année fait marquant de 2009: fin mai, la superbe dégradation orageuse, avec un balai d'éclair comme j'en avais jamais vu. juin ou juillet (j'ai plus la date exacte), une superbe supercellule passe au dessus de la maison, avec une enclume très nette occupant la moitié du ciel, je me souvient avoir dit à mon fils "pas besoin d'aller en Oklahoma,on à les même à la maison" un bel été suivi d'un automne "été indien" qui fait que j'aurais été largement excédentaire dans ma production de tomates, et pris accessoirement du bon temps sur nos plages. et pour clôturer, une couche de poudreuse
  8. non, j'avais essayé sur une fedora, mais ça à guère été mieux. je vais tenter sur une debian... la, sur ubuntu, la compile bloque sur des fichiers qu'il ne trouve pas, et il y en à une liste impressionnante... je te tient au courant dès que j'ai fini l'instal de la debian.
  9. je ne sais pas comment tu as fait, mais j'ai jamais réussi à compiler WRF (sur ubuntu) j'ai essayer aussi avec d'autre distribution, mais rien à faire (bon, je ne suis pas non plus une bête en compilation) dernière tentative hier sur ubuntu 9.10, et WRF 3.1.1, et ....rien, ça compile, mais pas d'exécutable à la fin doit me manquer des trucs, mais le problème, c'est que je ne vois pas quoi
  10. si la prévision du climat futur se basait sur la prolongation, à l'aide d'une règle d'écolier, d'une simple courbe, on pourrait effectivement se poser la question, mais il me semble que ce soit très légèrement plus complexe que ça.
  11. ce qui me parait inquiétant la dedans, c'est que l'on aurait put s'attendre à une stagnation, voir à une descente avec les variations cycliques à faibles échelles, faits que l'on ne constate absolument pas
  12. non, le problème du peak oil est assez connu, et est reconnu par les grandes firmes pétrolières comme total , ça serait quand même un peu gros de monter une histoire rocambolesque, impliquant la communauté scientifique entière, pour annoncer la fin du pétrole pas cher dans très peu de temps, voir tout de suite selon l'aspo contrairement au RC dont les effets sont encore peu visible dans la vie de tout les jours, le peak oil risque pas de passer inaperçu, mais ce n'est pas le sujet de ce forum. regarde plutôt sur ce site pour plus de renseignement sur le pic pétrolier.
  13. oui, je ne sais pas trop pourquoi on parle de pause actuellement, si on prend les données giss, ça ne ressemble pas du tout à un pause, ni même à un début de refroidissement.
  14. je m'abstiens de vous répondre, car le sujet dépasserai très largement le cadre de ce forum, même si la question soulevée mérite ample réflexion.pour revenir au sujet initial, je pense personnellement qu'il faut arrêter de jouer à l'apprenti sorcier, la solution est connue de tous, il faut arrêter ou restreindre fortement notre consommation d'énergie fossile, se masquer la réalité par l'adjonction de particule soufrées dans l'atmosphère ne fait que rallonger artificiellement le délai, mais pas éviter le mur vers lequel nous fonçons de plus en plus vite. commençons par changer nos habitudes énergivores avant de se demander comment les maintenir.
×
×
  • Create New...