sirius

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    1 519
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de sirius

  • Rang
    Cumulus mediocris
  • Date de naissance 21/09/1944

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    A ce propos et pour info https://www.nature.com/articles/s41467-018-05938-3 et https://energieetenvironnement.com/2018/09/16/vers-une-capture-directe-et-a-faible-cout-du-co2-en-2050/
  2. C'est beau la foi ! Les dinosaures avaient le cuir épais !
  3. Ce n'est pas le GIEC qui dit quoi que ce soit là dessus, ce sont des chercheurs qui publient un résultat.
  4. @ Vincounet : As tu , au moins, lu complètement l'article de Sciences et Avenir ? Le titre est un raccourci très douteux de : d'ici 2100, les 3/4 de l'humanité seront (parfois évidemment) exposés à des vagues de chaleur potentiellement mortelles. L'abstract qu'il est quand même facile de trouver dit ceci Le seuil léthal qu'ils ont identifiés à partir de près de 800 cas de vagues de chaleur avec surmorbidité consiste grosso modo en une wet bulb température > 35° C J'ai surligné la première phrase qui remet les choses en contexte.
  5. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Encore les aérosols ...et leur effet sur les nuages Une confirmation supplémentaire de ce que l'influence des aérosols sur la microphysique des nuages, c'est loin d'être clair https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs00382-018-4384-z C'est une recherche de corrélations entre diverses variables microphysiques et les épaisseurs optiques d'aérosols dans 7 régions océaniques. Je vous la fais courte:
  6. Voir https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/climatologie-climat-retroactions-question-cle-sensibilite-climatique-1436/
  7. sirius

    Glaciers alpins

    Le sommet de l'Etendard en 1973 On dirait que ça a bien changé !
  8. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Décidément, les aérosols, c'est comme le sparadrap du capitaine Haddock https://scripps.ucsd.edu/news/research-highlight-climate-model-predicts-faster-warming-north-atlantic-ocean En résumé, les aérosols ont atténué le réchauffement de l'Atlantique Nord et donc, si il y en a moins , ça atténuera moins A mettre en relation avec mon message ci dessus et la courte discussion sur la révision à la baisse de l'effet des aérosols sur les nuages.
  9. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Je pense avoir déjà évoqué cette question ici. Ca rejoint d'ailleurs la question de l'influence des rayonnements cosmiques: la variabilité de la microphysique des nuages noie le signal . Le forçage indirect a d'ailleurs été revu à la baisse dans l'AR5 et il pourrait peut être l'être encore en effet.
  10. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Bonjour L'influence climatique des aérosols dépend fortement de la localisation de leur émission https://www.nature.com/articles/s41467-018-05838-6 A mettre en relation avec cet article de Shindel à propos de la sensibilité climatique https://www.nature.com/articles/nclimate2136
  11. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Après la géo ingénierie la contre géo ingénierie https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1029/2018EF000864 On n'est pas sortis de l'auberge !
  12. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    La prévision est un art difficile surtout quand il s'agit de l'avenir. Ça devient très risqué quand il s'agit de l'avenir très proche.
  13. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Voir aussi la page "about us " du même site http://www.co2science.org/about/position/globalwarming.php Moi les fortes rétroactions négatives je les cherche encore et il vaut mieux ne pas compter sur les nuages : leur rétroaction serait plutôt positive .
  14. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Pour moi, cette phrase résume assez bien le point de vue choisi par les auteurs Ils suggèrent et ce n'est pas une impossibilité en effet mais ils ne montrent pas non plus que cette cascade est la plus probable même indépendamment de toute action de réduction des émissions. Pour se faire une idée plus précise , il faut quand même jeter un oeil sur l'appendice qui tente de quantifier (à la louche évidemment) les divers feedbacks .C'est intéressant
  15. sirius

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    Apparemment il n'y a rien de neuf dans ce papier. C'est une compilation qui explore une éventualité dans laquelle les rétroactions positives s'enchaînent en cascade . On sait surtout qu'on est entré 0dans un monde très incertain.