Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Run999H

Membres
  • Content Count

    8529
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

About Run999H

  • Rank
    Orage supercellulaire
  • Birthday 06/22/1985

Recent Profile Visitors

5658 profile views
  1. En effet, cette anomalie prend du retard et pour cause, elle ne prend pas le chemin le plus court pour arriver jusqu'à nos côtes. Venue de régions très méridionales, elle part pratiquement vers l'Irlande et pour redescendre sur le pays. Le jet n'a rien de rectiligne, il fait les montagnes russes ne permettant pas à l'anomalie de se structurer, bien au contraire. Elle est gentillette Justine, elle suit le mouvement, elle fait sa belle en Atlantique mais une fois qu'elle aborde l'irréductible petit Gaulois, elle se dégonfle (je ne parle pas d'une poupée hein ! Bref, sauf gros revirement, l
  2. En même temps avec du 150 km/h balancés par quelques scénarios, ils ont potentiel à arriver rapidement. Ils vont même pouvoir arriver par les airs 😂 Blague à part, c’est à suivre de près pour eux
  3. Parce que Arpege ne se sentait pas assez isolé, il se dit sur son 6Z qu’il pourrait la balancer encore un peu plus au nord que sur son 0z. N’en demeure pas moins qu’il y a cette possibilité mais elle devient de moins en moins crédible ce matin.
  4. Tu as raison de le souligner, on oublie régulièrement ce secteur mais il y a du potentiel dans ce couloir étranglé entre MC et Pyrénées. Si et seulement si la version actuelle ne diminue pas encore mais j’avoue avoir quelques doutes sur ce potentiel quand même.
  5. A surveiller également son heure d’arrivée mais cela coïncidera avec des coefficients de marée élevés (90 samedi matin) et certainement une forte houle compte tenu de la bestiole en Atlantique.
  6. Évolution sur les modèles ce matin avec une anomalie revue plus au sud (hormis Arpege qui reste plus septentrional que les autres). IFS revoit aussi l’anomalie plus au sud dans ses 50 scénarios avec une anomalie qui se dissipe plus rapidement que sur les modélisations d’hier. Coup de vent à attendre de la Bretagne aux Pyrénées mais avec un risque de vents tempétueux au sud du bassin d’Arcachon (Landes et Pays Basque plus particulièrement) avec du 120-140 km/h sur les côtes et 100-110 dans les terres du 40-64 ainsi que le long des Pyrénées.
  7. A noter que les scénarios GEM envisagent plutôt une trajectoire à la Arpège. D'ailleurs, cette trajectoire septentrionale serait la plus à risque concernant des vents tempétueux pour une large moitié ouest et le sud-ouest serait toujours la zone cible des vents les plus forts toujours en lien avec la remontée des HG par l'Espagne. Une dépression qui sur le papier n'a pas grand intérêt mais son contexte autour la rend finalement plus sérieuse. C'est d'ailleurs ce qui risque de la rendre imprévisible sur son intensité car l'intensité du creusement reste à largement définir, sa phase descendante
  8. Sur les scénarios européens, même constat, la dépression se comble bien en amont des côtes mais le couloir de vents forts reste bien en place sur le sud-ouest en lien avec la remontée des HG et de la remontée des pressions au même moment en flux de nord-ouest à ouest. On notera sur l’ensembliste des vents tempétueux durables avec cette dépression qui file assez lentement vers le sud-est. Certains scénarios voient un épisode de tempête durant plus de 12h au sud de la Garonne. Bon je ne miserais personnellement pas sur ce scénario à tempête. J’aurais plutôt tendance à suivre le reste des déte
  9. IFS est « sérieux » pour le sud-ouest avec les 140-150 km/h qui pénètrent dans les terres Landaises et Basques.
  10. La différence entre le déterministe et son ensembliste est d’ailleurs très importante. Nombreux scénarios à tempête sur l’ensembliste un peu à l’image d’Arpege en pire. Tant qu’on n’aura pas de déterministe dans le game... difficile d’y accorder vraiment confiance. A suivre néanmoins
  11. Ok, j'ai répondu sur mon 1er message mais répond ici pour plus de lisibilité. A choisir, c'est également le scénario pour lequel j'aurais tendance à opter mais on a quand même une proportion de scénarios ou le flux dépressionnaire atlantique circule toujours bas en latitude en ne touchant pas aux masses d'air froides sur l'Europe du nord (y compris les Iles Britaniques). Un peu à l'image de ce qu'on a eu ces deux derniers jours, la latitude d'un possible conflit de masses d'airs reste à mon avis de l'ordre du possible pour la suite. Je ne suis pas certain que le flux dépressionnaire atlantique
  12. La fiabilité de la prévision va dégringoler dès ce milieu de semaine et à compter du weekend 30-31 il sera extrêmement difficile de privilégier un scénario plus qu'un autre. En prenant de la hauteur on s'y retrouve un peu mieux avec dans la globalité - Une masse d'air froide (plutôt de saison) sur l'Europe du nord avec BG - Une masse d'air très douce sur l'Europe du sud-ouest en lien avec les HG venus des Açores en direction de notre pays. Un pic de douceur se dessine par le sud-ouest en milieu de semaine avec pourquoi pas la barre des 20° vers l'extrême sud-ouest du pays - Repr
  13. Bel épisode, peut être un peu au-delà des prévisions MF pour quelques secteurs ciblés mais globalement les difficultés routières restent marginales. En tout cas, cet épisode me semble encore plus impressionnant quand on connaît la synoptique de la semaine qui vient de s’écouler ou le flux d’ouest a nettement repris ses droits mais l’air froid en embuscade résiste particulièrement bien. C’est peut être un scénario qui va d’ailleurs se répéter pour les jours à venir. Un hiver 2020-2021 qui a quand même de beaux épisodes à proposer !
  14. Bon... j’espère que Hortense ne nous en veut pas trop du coup. Ahah
  15. J’espère que ça ne sera pas le seul message de suivi en plus du mien mais je crains que Hortense ne rencontre pas beaucoup de succès 😂
×
×
  • Create New...