Run999H

Membres
  • Compteur de contenus

    8 069
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    18

6 abonnés

À propos de Run999H

  • Rang
    Orage supercellulaire
  • Date de naissance 22/06/1985

Visiteurs récents du profil

3 325 visualisations du profil
  1. Run999H

    Tendance Hiver 2018-19

    Monsieur Decker reste sur sa lignée d'un hiver froid voire très froid surtout en plein milieu d'hiver.
  2. Run999H

    Coups de vent - saison 2018/2019

    GFS aurait plutôt le fin mot de l'histoire. Déphasage entre l'anomalie de surface et celle d'altitude ne permettant pas un creusement digne de ce nom. Le creux prendrait forme plutôt à l'est en Allemagne avec une anomalie froide d'altitude plus marquée et mieux phasée à l'anomalie de surface. Pour chez nous, coup de vent classique a priori et un cran en-dessous de ce que j'ai pu poster hier.
  3. Run999H

    Coups de vent - saison 2018/2019

    Comme bien souvent, on approche de l'échéance et les scénarios extrêmes s'effacent au profit d'un scénario plus dominant à savoir : - un coup de vent classique pour les régions situées au nord de la Loire (60-70 km/h dans les terres et 80-90 km/h sur les côtes et massifs de l'est voire 100 km/h probablement). - coup de vent modéré sur les region au nord de la Seine voire fort coup de vent à tempête pour l'extrême nord du Pays avec des rafales possibles à 80-90 km/h dans les terres et 100-110 km/h sur les côtes voire plus sur les caps exposés CEP sous ses airs très légers creuse aussi et donne quelques bonnes rafales sur l'extrême nord. Premiere tendance qui est bien sûr à affiner mais c'est un premier jet dominant désormais ce matin par nos déterministes et ensemblistes
  4. Run999H

    Temps en Espagne

    Je suis du côté de Vilanova cette semaine, au sud de Barcelone. À voir ce que cela va donner mais il y a un potentiel instable non-négligeable une grande partie de la semaine...
  5. Run999H

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest - Août 2018

    Pessac au sud de BOrdeaux : tout s'accélère, grosses rafales et cellule suspecte avec nombreux éclairs ! Ça va faire vilain je pense !
  6. Petites modifications sur les 12z, que ce soit chez Arpège, Arome ou GFS, la dégradation semble prendre une direction plus sud-nord que sud-ouest nord-est. Dans les faits le potentiel ne diminue par pour l'Aquitaine, peut être plus pour les régions bordant la chaîne Pyrénéenne. Autre caractéristique, une dégradation peut être un peu plus longue qu'initialement prévu pour l'ouest Aquitain avec des lames d'eau qui pourraient être réévaluées localement à la hausse...
  7. Run999H

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest - Août 2018

    Ah je ne pensais pas qu'on en était deja aux stratus. On a beau me dire qu'ils ne sont que rarement responsables d'échec lors des dégradations orageuses, pour avoir été sur Dax des années, je trouve quand même le rapport nuages bas / flop important, au moins pour le 64 et 40. Pour le reste à voir mais ça pourrait éventuellement faire évoluer la dégradation différemment par rapport aux prévisions...
  8. Run999H

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest - Août 2018

    Dans les terres ça tient en effet bien le coup, Dax en atteste également. Maintenant le vent d'ouest devait être 50-100km au large des côtes à 15h et résultat depuis 12h il est installé sur nos côtes. Reste surtout à s'assurer que ça ne poussera pas plus dans les terres. Comme dit par Jérôme, pour l'instant on ne parle pas d'entrée maritime donc ça reste à suivre. Sinon sur Bordeaux actuellement le ciel prend un aspect chaotique, se couvre un peu mais on voit que cela est passager et il fait surtout très chaud. Les 35° semblent atteignables voire plus sur la côte
  9. Run999H

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest - Août 2018

    Pour la convection en cours dans les Landes, elle était modélisée de façon très locale et c'est exactement ce qu'on observe donc rien d'alarmant : de la convection libre dans un secteur plus humide qu'ailleurs). Pour le Pays Basque et son vent d'ouest... L'impact est plus sujet à discussion. La frange littorale espagnole et le Pays Basque sont soumis à un air maritime rafraîchissant, 10° de moins que prévu par nos modèles tout de même sur LE secteur qui voit démarrer le gros des troupes. Pas impossible qu'il y ait tout de même un impact sur le développement rapide de l'épisode, cela sera peut-être moins structuré que prévu à la base. Rien n'est sûr mais ça laisse planer un doute malgré tout
  10. Si on ne prend pas un modèle à la lettre, la situation paraît plutôt très claire. Un système va s'organiser aux alentours de 17h par le Pays Basque et prendra une direction nord-est en prenant de l'envergure avec une structure plutôt arquée (globalement ça épouserait assez bien la Garonne). Au sein de cette ligne, il y aura des noyaux convectifs plus intenses avec un risque plus élevé entre côte Landaise et Gironde au plus près des forçages et de l'autre le long du piémont (comme souvent) sur un axe de convergence établi. Phénomènes les plus violents à attendre sur les départements côtiers et certainement le long du piémont (énième supercellule ?). De ce constat oui le 24 et 47 semblent un peu en marge mais des cellules potentiellement virulentes y sont aussi probables. C'est juste que l'organisation orageuse sera plus déstructurée je pense que sur le 64-40-33 puis certainement 65-09-31-32 Ne pas attendre d'un modèle une situation parfaitement programmée Sinon MF se sent obligé de faire un communiqué (pas + utile que sa vigi mais bon...) : "28/08/2018 Aujourd'hui, un épisode pluvio-orageux particulièrement actif et virulent touchera le Sud-Ouest en milieu d'après-midi, jusqu'à demain matin, mercredi 29 août. Les orages se développeront par le Golfe de Gascogne en milieu d'après-midi pour se décaler en cours de nuit vers le Massif Central et la région Poitou-charentes. Cet épisode pluvio-orageux nécessitera une vigilance particulière en raison de son caractère brusque et violent. Pour suivre l'évolution de la situation météorologique, consulter nos prévisions météorologiques et la carte de vigilance météorologique. Consulter les conseils de comportements en cas de vigilance orange orages."
  11. Sans animosité, ça revient à se demander pourquoi il pleut plus en Bretagne qu'en Andalousie l'été. L'Espagne comme le Portugal (dans une moindre mesure) connaît ses développements orageux en montagne, tout comme les Alpes, la Corse et donc les Pyrénées aussi. En somme, des orages orographiques lorsque le relief le permet. Dans le cas des dégradations orageuses plus organisées, il faut aussi une anomalie d'altitude. Ça revient à ce que je disais tout à l'heure, plus on migre au nord, plus elles sont nombreuses, rien de nouveau là dedans. Et dès qu'un thalweg dynamique arrive (comme aujourd'hui), alors oui ça dégénère rapidement par les Pyrénées car au plus proche de l'anomalie d'altitude, + forçages orographiques pour aider au développement et contrairement au centre de l'Espagne par exemple, l'influence maritime accélère le tout (humidification des basses couches, convergence accentuée...). Voilà une brève explication. Et enfin, les dégradations orageuses en Espagne et surtout au Portugal ne sont pas nulles sauf qu'elles ont lieu généralement 24h plus tôt quand la France se retrouve à l'avant au chaud et au sec. Sinon, MF lance sa vigi orange avec le même potentiel de virulence qui a été donné ici. Fortes averses, chutes de grêles possibles et surtout risque de grosses rafales proches des 100 km/h mais localement plus.
  12. On semble tous à peu près ok sur le déroulement de cette dégradation, preuve de la fiabilité de l'événement haha
  13. Le rouleau compresseur je l'imagine bien aussi avançant rapidement d'ouest en est. Le passage orageux actif (mode ligne de grains) risque de passer rapidement mais comme tu dis, ça restera encore instable à l'arrière et je pense que quelques cellules parviendront encore à se faufiler ça et là. La structure orageuse pourrait être belle à voir, son contenu pas forcément (je parle niveau foudre) ou plutôt très temporairement...
  14. Vue la profondeur de l'anomalie de tropo , j'ai très peu de doutes sur la capacité des forçages à l'avant pour exploser tout ça et du coup quand ça percera, ça poussera vitesse grand V. Je la considère plus comme un élément favorable à du potentiellement explosif
  15. Haha exactement Gaétan, heureusement que l'humain peut encore donner son avis (pour combien de temps ? ...) ! En relativisant Arome, n'en reste pas moins que le potentiel d'orages violents est très présent sur nos modèles ! Là où je reste perplexe c'est en effet sur la nébulosité dans l'après midi... est-ce que la convection va être suffisante et engloutir l'énergie disponible ? Cela pourrait en effet partiellement dicter la suite