Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Run999H

Membres
  • Content Count

    8213
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

7 Followers

About Run999H

  • Rank
    Orage supercellulaire
  • Birthday 06/22/1985

Recent Profile Visitors

4257 profile views
  1. Attention à ne pas focaliser que sur la Cape qui certes en octobre ne peut pas atteindre des sommets comme en plein été mais plus que l’energie mise à disposition, c’est le dynamisme qui fait craindre du costaud. Et c’est à surveiller particulièrement en milieu d’après-midi entre les Landes et le Limousin je pense en remontant par Gironde et Charente maritime. Y’a du potentiel et plus qu’il n’en faut même
  2. Globalement Lorenzo prend une direction Sud/nord puis bifurque au sud-ouest puis part à l’est voire sud-est en direction des Balkans ! Un sacré parcours qui a été soumis nombreuses fois par GEM qui a été solide sur ce scénario en voyant Lorenzo glisser sous les basses pressions scandinaves et ramenant l’air froid de l’Europe du Nord vers l’europe Centrale voire l’europe de l’ouest selon le dernier GFS. Je trouve la performance de GEM honorable pour ce petit cyclone qui a été difficilement prévisible...
  3. Pour rebondir à ce propos, tu as complètement raison de le signaler car son ensembliste est majoritairement sur ce même scénario. Le système s’orienterait majoritairement vers la France de manière atténué et sans danger (hormis un ou deux scénarios à tempête). Voie ouverte pour la suite avec un rail dépressionnaire qui aurait plus tendance à prendre un aspect zonal. C’est très aléatoire comme prévision pour l’instant.
  4. Même si tout reste bien hypothétique a cette échéance, les cartes font plaisir à voir depuis quelques jours avec l’accélération de l’activité dépressionnaire atlantique voire un abaissement progressif. Cela n’est rien d’autre que des synoptiques de saison mais ces derniers mois, difficile de dire ce qui est de saison... Bref, les diagrammes s’agitent, les courbes de températures aussi et les premiers développements dépressionnaires actifs se mettent en place progressivement. Espérons que cela se concrétise bonnement pour nos sols en manque d’eau !
  5. Le dernier Arome réagit fortement pour cette fin de journée en région Toulousaine avec plus de 60-70mm de précipitations sous des cellules orageuses actives et localement venteuses. Tous les modèles ne suivent pas ce scénario donc ... à voir dans la réalité !
  6. Semaine digne d’un mois d’août sur le sud-ouest. Journées globalement ensoleillées, douces le matin et chaudes l’après-midi. L’autan limitera peut-être la hausse du mercure les après-midis mais maintiendra des températures minimales probablement élevées sur la vallée de la Garonne. De plus, la goutte froide qui refait marche arrière actuellement va remonter sur le Golfe de Gascogne et y stagnera une bonne partie de la semaine. De ce fait, la nébulosité sera présente par des passages nuageux de haute altitude, sans altérer l’impression de beau temps. Alors, cela pourra également limiter la baisse du thermomètre la nuit avec pourquoi pas des valeurs autour des 20° au petit matin sur l’Aquitaine. L’ampleur de ce minimum d’altitude reste à définir mais ça ne devrait pas amener beaucoup d’humidité. Espérons quelques développements orageux en Aquitaine, rarement ailleurs. Bref, une semaine qui n’a rien d’automnal, ça sera pleinement estival avec des sensations lourdes et moites qu’on peut connaître en septembre mais peut être pas sur de la si longue durée comme prévu actuellement par nos modèles.
  7. Après une journée plutôt agréable hier, la fin de soirée s’est soldée par une dégradation bien pluvieuse et localement orageuse (le tonnerre a grondé au loin de Baurech). Près de 15mm récoltes avec de belles intensités : trop court mais très appréciable pour une nature qui se dégrade de jour en jour. Aujourd’hui, journée globalement ensoleillée avec quelques cumulus de passage mais impression de beau temps bien là. Retour de l’été en fin de semaine et pourquoi pas une période orageuse digne d’un plein été !
  8. Ce matin, le ciel girondin voit une faible instabilité qui aura même donné une averse sur le sud et l’est du département. On était pas loin d’un coup de tonnerre à mon avis ce qui peut surprendre quand on annonce une journée parfaitement ensoleillée. On sent par contre que la masse d’air est bien humide et ça risque d’être assez irrespirable cet après-midi.
  9. Une ligne de convergence semble bien vouloir se former de l’ouest des Landes à la Charente dans un contexte bien instable avec cisaillements modérés. Cette ligne de convergence assez bien structurée apparaît bien sûr Arôme qui réagit fortement pour la Gironde notamment mais euro4 et Arpege semblent suivre cette dynamique. Dans un flux d’altitude bien mou, quelques mono cellulaires actifs et peu mobiles sont probables se structurant en un multicellulaire localement actif. Si cela prend bien, on surveillera les lames d’eau localement conséquentes. Risque de rafales et chutes de grêle assez faible mais non-nul. Fin d’apres midi à surveiller donc pour Landes / Gironde et Charente en dobordant sur la Dordogne en soirée.
  10. Et comme le dernier orage, j’en ai un qui n’est vraiment pas tombé loin, je pense que tout Baurech s’est réveillé en sursaut ce matin ! Et encore une fois, on laisse les restes à la Dordogne histoire de... 😂
  11. En tout cas ce sont de vraies bombes quand ça tombe ! Je suis sur Baurech et les coups sont assez impressionnants je trouve
  12. Sur Bordeaux, nous sommes en bordure nord-ouest du système et cela avait bien été vu par nos modèles. Plus au sud à 20km de Bordeaux, le tonnerre grondait faiblement. A voir sur le milieu de journée à l’approche des forçages si ça ne pourra également pas se développer plus à l’ouest. Arôme suggère l’idée
  13. Cela semble assez bien calé en effet entre le sud de l’aquitaine et en remontant vers le Massif Central. Moins de dynamisme plus au nord et notamment pour la partie nord-ouest de la Nouvelle Aquitaine. Orages matinaux sans doute bien pluvieux sous les noyaux les plus actifs mais pas de risques particuliers à prévoir tant niveau grêle que rafales. Ça fera du bien à nos petits sols asséchés bien qu’ils aient déjà obtenu quelques précipitations récemment.
  14. Je ne sais pas si les girondins vont accepter ! On ne peut pas critiquer les girondins sur leurs stratus et invasion humide océanique puis demander ensuite leurs orages ! Haha Sinon sensation toujours lourde pour le moment sur Bordeaux même si c’est nettement plus respirable depuis hier soir.
  15. Les Bordelais ont fait très fort hier oui et pourtant avec quelques embûches en milieu de journée. Journée historique ce mardi 23/07. Ça laisse cette journée du 24/07 presque insipide et pourtant elle reste exceptionnelle. A voir comment va scorer la température maximale car l’invasion maritime est moindre que ce qui a été prévu et donc à voir si les 34-37° ne vont finalement pas se transformer en 38-40° localement (les modèles ont un peu revu la copie à la hausse depuis hier). Autre fait marquant à attendre, les minimales de la nuit prochaine. Arôme colle du 29° sur Bordeaux. Ça sera plus bas mais voir si on ne rebattra pas un nouveau record ? Chaleur quand même moite aujourd’hui.
×
×
  • Create New...