Run999H

Membres
  • Compteur de contenus

    7 727
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    17

3 abonnés

À propos de Run999H

  • Rang
    Orage multicellulaire
  • Date de naissance 22/06/1985

Visiteurs récents du profil

1 785 visualisations du profil
  1. Cool merci Sebaas, je vais parler des icebergs alors !😂 Blague à part, l'activité dépressionnaire nord-atlantique paraît bien active quand même pour espérer une franche amélioration sur la moitié nord du pays. Pour le sud du pays, les remontées chaudes du sud de l'Europe semblent vouloir remonter en direction du sud-est de la France. Ça sent un dégradé nord-ouest / sud-est prononcé avec une zone intermédiaire du sud-ouest au nord-est chaude (sans excès) et instable. Pour le nord-ouest on peut croire à une dominance ocenanique majoritaire et pour le sud-est un temps sec et chaud. C'est la tendance majoritaire même si temporairement une poussée anticyclonique pourra atteindre les régions au nord de la Loire et temporairement l'influence océanique pourra pousser sur une grande partie du pays. En tout cas la stabilité caniculaire des semaines passées semble de plus en plus écartée !
  2. Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Système de plus en plus linéaire sur l'ouest des Landes. Quelque chose de plus rafaleux pourrait bien s'organiser d'ici peu sur l'Aquitaine.
  3. Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Humidex assez extrême sur Dax puisqu'il atteint presque 45 à 13h ! Un point de rosée qui dépasse les 24°. Je ne sais pas quelle est la valeur record de l'hulidex mais on atteint des valeurs remarquables je pense !
  4. Prévision pour le Sud-ouest, Juillet 2017

    Je partage l'idée globale mais je pense que cela sent à nouveau saPin pour l'extrême sud-ouest (40 et 64) en tout cas GFS ne dit pas l'inverse...
  5. Intéressant de suivre les modèles et les prévisions pour ce soir avec des divergences sur la région. On a une convergence en flux d'est qui se mettra en place en fin de journée sur tout le val de Loire. Dans un contexte très chaud en surface, une certaine instabilité va se mettre en place dans le courant de la journée et en soiree sur cet axe. Néanmoins les profils restent secs et seules de faibles anomalies de tropo circuleront du sud vers le nord (surtout vrai en fin de nuit prochaine par les côtes atlantiques). Si une activité keraunique semble bien plus probable en de nuit prochaine et début de matinée de mardi sur la partie ouest de la région notamment, pour ce soir on a GFS qui simule un petit quelque chose mais les européens ne voient rien. Keraunos ne donne rien sur la région mais Estofex met Le niveau 1 pour cette même probabilité exposée par GFS. J'aurais plutôt tendance à suivre keraunos mais pourquoi pas quelques petits développements isolés dans la nuit sur la région Dans un contexte toujours instable et plus humide. Pour demain matin cela semble plus assuré !
  6. -Tom- Si pour toi les précédents coups de chaud sont classiques alors je te conseille vivement de réviser tes classiques Juin 2017, 2eme plus chaud jamais enregistré et tu viens nous bassiner de classique ? On ne parle pas de canicule aujourd'hui car il est trop tôt pour en parler mais d'un risque oui et c'est une réalité. Nos étés ne sont pas censés être rythmés par des périodes caniculaires fréquentes...
  7. CEP est peut être un peu plus soft à 850hpa par contre il représente un potentiel chaud humide et peu respirable de taille. Un marais barométrique avec 16-18° à 850hpa en juillet ça peut donner quelque chose de vraiment peu confortable !
  8. On a un vrai nid à goutte froide au large de la péninsule Ibérique cette année ! La ponte y est régulière et avec ce que cela engendre. L'Europe du sud reste dans la chaleur et à la moindre arrivée du cut-off les températures grimpent rapidement à l'avant avec nos coups de chalumeau réguliers. De plus ou moins courte durée, ces coups de chaud sont quand même intenses, souvent caniculaires et conduisent même parfois à une vraie canicule. En découle une dégradation orageuse avec rafraîchissement à l'arrière nous faisant basculer temporairement sous les normales comme actuellement. Puis le schéma se répète et rerépète. Pour la semaine en question pas de changements si ce n'est que le coup de chalumeau a l'air moins intense que les précédents mais grande méfiance à ce sujet car on a vu par le passé que généralement on récolte la courbe la plus élevée des diagrammes sur le long terme... edit : et en effet, CEP est en forme ce matin...
  9. Suivi du temps dans le Centre-Ouest juillet 2017

    Indre juste à côté de Nantes, l'orage semble gronder désormais et ça se développe juste au-dessus de chez moi
  10. Prévision compliquée pour un contexte synoptique pas franchement simple. La région va être influencée aujourd'hui et la nuit prochaine par deux anomalies : - une située sur les régions centrales de la France - la seconde en approche par l'Atlantique et qui va traverser la région en tout fin de journée et surtout nuit suivante Deux anomalies rapprochées l'une de l'autre et aux dynamiques différentes. La première évolue dans un marais barométrique avec un flux bien faible et le risque associé sont des orages stationnaires plutôt pour la partie est et sud-ouest de la région. La seconde traverse la région plus au nord et pour le coup cela est associé à une accélération du flux en altitude avec un passage assez rapide en cours de nuit. On surveillera donc cet après-midi un risque d'orages stationnaires ou en tout cas peu mobiles dans un sillon convergent vaste. Développement convectif aléatoire mais localement intense dans une masse d'air bien instable. Forts cumuls pluviométriques localement et un risque de chutes de grêle modéré à fort en se rapprochant des régions centrales notamment. Quelques développements convectifs possibles jusqu'en bord de Loire mais Dans sévérité particulière et de façon plus isolée certainement. Accalmie en fin de journée et soirée avec l'évacuation progressive de l'anomalie vers Les régions de l'est et une atténuation de l'instabilité. Dans le même temps, le flux va virer au sud-ouest avec l'avancée de la seconde anomalie. Forçages bien plus importants à attendre Dans un contexte de nouveau bien instable par l'ouest avec remontées en surface d'un air chaud et humide. Accélération du flux bien divergent en altitude, convergent en surface et des cisaillements accélérés à l'approche de l'anomalie qui soutiendront la thèse d'un développement convectif organisé du littoral vers l'intérieur des terres en fin de nuit. On a quand même des indices généreux pour espérer une dégradation digne de ce nom y compris sur les départements côtiers. Le risque de grêle sera revu à la baisse mais attention aux rafales convectives qui pourrait représenter un risque plus élevé que lors de la première anomalie. A priori, il serait donc difficile d'échapper aux orages entre ce début d'après-midi et début de matinée de demain sur toute la région. Des petits chanceux pourraient même avoir les deux dégradations (entre l'est 85 -79 et en remontant vers le 49 - 37).
  11. Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Je disais il y a quelques semaines que certaines années sont vraiment à nuages bas, d'autres beaucoup moins mais alors cette année c'est une vraie spécialité !! Et quoiqu'on en dise, elles restent très souvent inhibitrice à la convection sur le 40/64 et là je pense qu'on est en plein dedans. Les seules fois où ces stratus sont efficaces c'est la nuit et Le matin comme La nuit dernière je pense d'ailleurs.
  12. Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Et potentiellement Le 3eme flop consécutif pour l'extrême sud-ouest chez MF...
  13. Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Tout ne se passe pas comme prévu quand même pour l'extrême sud-ouest. On a de gros écarts entre prévision et réalité tant côté thermique que dynamique avec cette invasion maritime quand même bien présente et inhibitrice (comme depuis Le début de la saison estivale d'ailleurs sur ce secteur) . C'est pourtant le point de départ de la dégradation programmée aujourd'hui entre Biarritz et Tarbes et rien ne s'y passe, tout est plat. L'activité orageuse de la nuit dernière n'est pas innocente à ce qu'il se passe actuellement. Or les forçages ne sont pas prévus remonter vraiment plus au nord. Soit cela parvient à se déclencher et Le nord de la région en bénéficiera aussi ou alors rien ne se passe sur le 64-40-32 et je pense que le reste de la région pourra aussi s'assoir dessus. Je ne vois pas La convection se déclencher à partir de La Gironde perso
  14. Suivi du temps dans le Centre-Ouest juillet 2017

    Je ne pense pas qu'il y ait grand chose à attendre de cette ligne qui se casse la figure progressivement en remontant sur la région. Quelques gouttes à attendre, éventuellement un petit coup de tonnerre vers le littoral histoire d'avoir une ambiance bien lourde toute la journée ensuite.
  15. On joue avec du tout petit aujourd'hui ! Aucun dynamisme, anomalie de tropo ridicule donc forçages ridicules. Cin présente pour limiter un peu plus la convection.... on ne doit pas s'attendre à grand chose voire à rien en effet. Néanmoins, la région étant spécialiste pour ne rien avoir sur les gros indices, je mise sur un petit quelque chose ce soir ou cette nuit sur Les régions proches de l'Atlantique