Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Run999H

Membres
  • Content Count

    8168
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    18

7 Followers

About Run999H

  • Rank
    Orage supercellulaire
  • Birthday 06/22/1985

Recent Profile Visitors

4032 profile views
  1. A l’approche de l’échéance, les choses se calent progressivement. Anomalie en déclin en approchant la Bretagne avec un resserrement isobarique encore important du Sud Bretagne à la Charente puis un couloir sur la bande centrale du Pays. Sur ce couloir, des rafales possibles jusqu’à 80-90 km/h dans les terres ce qui n’est pas anodin pour la saison et sur les départements du Morbihan, Loire-Atlantique, Vendée et Charente-Maritime, jusqu’à 90 km/h dans les terres et probablement 100-110 km/h sur les côtes. On restera sous le seuil de la tempête mais fort coup de vent et notamment pour la saison avancée !
  2. Coup de vent à surveiller pour mercredi. Développement dépressionnaire en Atlantique qui déclinerait à l’approche des côtes atlantiques mais gradient de pressions qui serait resserré malgré tout entre le centre-Ouest et l’estuaire de la Gironde. Si l’intensité du creusement n’aurait rien de particulier, on surveillera une masse d’air modérément instable à l’avant puis à l’arrière de l’anomalie avec le passage d’averses localement bien venteuses. La trajectoire de l’anomalie reste à préciser mais des rafales proches des 100-110 km/h est probable sur les côtes et 80-90 km-h dans l’interieur des terres du centre-Ouest entre Nantes et Bordeaux. Plus généralement on peut attendre un coup de vent modéré à l’ouest et sur les régions centrales avec des rafales à 60-70 km/h voire 80-90 km/h sur les hauteurs en plaines exposées au vent d’ouest. Scénario à suivre car l’ensembliste européen est dispersé sur la trajectoire de l’anomalie et des intensités parfois proches d’une tempête pour certains d’entre eux entre les côtes vendéennes et côtes Basques.
  3. Sur Bordeaux, c'est une belle esquive de l'activité orageuse avec une cellule qui est partie plus à l'est et au nord et l'autre qui a filé en direction du Médoc en bordant Bordeaux. Pluie faible au moment de la transition des deux cellules, un ciel plutôt prometteur mais un résultat très faiblard. Baisse du thermomètre avec le retour d'éclaircies alors que l'est de l'agglomération Dacquoise subit une cellule orageuse qui remonte de nouveau vers la Gironde. A suivre pour les prochaines heures mais tout ça devrait plutôt finir en un multicellulaire assez pluvieux mais assez peu orageux d'après les modèles.
  4. Cela commence à bourgeonner plus sensiblement entre le nord Landes et le sud-Gironde et quelques l'activité orageuse se réveille même localement en Gironde. Temps lourd avec 20° en moyenne sur tout le département. Tout se passe à peu près comme prévu pour l'instant par arome
  5. Sur Baurech, rive droite au sud de bordeaux, bel arcus également avec un coup de foudre très esthétique observé depuis les hauteurs du village et ce bon grondement sourd lointain. Passage venteux bref et modéré avant que la pluie ne prenne le relais et elle tombe toujours actuellement. Je m’attendais à pire compte tenu des températures finalement plus faiblardes que prévues et un couche nébuleuse persistante du matin au soir.
  6. Pas de lien direct avec la météo mais tremblement de terre conséquent en Gironde, ça a bien tremblé sur Bordeaux nord proche Stalingrad. A priori 4,9 récencé près de Montendre. Quelqu’un d’autre l’a ressenti ?
  7. Un passage en vigilance orange pour les départements Aquitains ? MF semble suivre Arôme qui est très dynamique avec un passage orageux actif en milieu et fin d’apres-midi (ligne de grains) avec à son passage de violentes rafales de vent comprises entre 100 et 120 km/h des terres vers les côtes. La réactualisation sur leur site confirme ce scénario.
  8. Cela semble tenir la route. Puissant flux de sud à l’avant d’un froid froid avec une petite advection d’air doux et humide en surface des pyrénéens en remontant vers le MC. Comme bien souvent à cette époque de l’année (et même avec une configuration optimale), l’instabilité restera très modeste malgré tout et autorisera possiblement une destabilisation de la masse d’air à l’arrivée du front froid. Apres une matinée et début d’après-midi sous le signe de la douceur par ciel voilé voire fœhné sur le sud de l’Aquitaine et MP, le front froid faiblement actif sur le nord de l’Aquitaine pourrait prendre un aspect plus instable et encore plus en soirée des Pyrénées au Limousin puis MC avec des pluies modérées à fortes et localement orageuses en début de front. A suivre aussi les valeurs de vent sur les crêtes pyrénéennes voire au Pays Basque avec des températures sûrement bien élevées.
  9. L’état des lieux va être rapide ce matin. Après un tout début de semaine caractérisé par une onde pluvieuse et rafraîchissante (sur l’ouest lundi, sur l’est mardi) retour aux conditions anticycloniques. Moyennée sur toute la semaine et tout le pays, les pressions tourneraient autour des 1025hpa voire 1030hpa en fin de semaine. Nous serions dans le cœur de ces HP et resterait donc à déterminer où le centre anticyclonique se positionnera. Cela n’est pas encore clair avec une possible évolution des HP vers la Grande-Bretagne nous augurant le luxe d’avoir un flux continental frais (pas froid, il ne faut pas exagérer ) et uniquement en surface. À 850hpa, on resterait au-dessus du 00° sauf peut être en tout début de semaine localement (pathétique) et entre 05 et 10° en fin de semaine (ensembliste américain mais aussi CEP déterministe ...) Voilà la traduction de tous les modèles ce matin, ça n’est a priori pas cette semaine qu’on aura de grandes surprises. Je reste plus dubitatif pour la fin de mois. On sent toujours cette volonté aux HG de vouloir monter et en février/mars on sait que cela est plus facile à obtenir...
  10. Merci pour cette analyse qualitative ! Bon en effet, l’intérêt le plus pertinent pour cette semaine c’est la potentielle douceur printanière. L’AF ne monte plus et aurait même tendance à se faire bousculer par un fond de thalweg en atlantique faisant basculer le flux au sud par l’ouest du pays en seconde partie de semaine. Compte tenu de l’echeance, on va rester prudents sur cette tournure des événements mais UKMO est même bien doux je pense pour l’ouest du Pays. De 10 à 15° au nord, 14° à 18° au sud voire localement les 20° ? Ça ne serait pas du tout de l’inédit pour un mois de février et surtout aux pieds des Pyrénées quand le flux est plein sud où il devient même rare de ne pas atteindre les 20° durant le mois...
  11. Et voilààà... AF qui est devenu AS redevient AF sur toutes les sorties de ce soir. Le rabot dépressionnaire nord-atlantique ne permet plus aux hauts geopotentiels de migrer vraiment en Scandinavie...
  12. Cela ne tient qu'à mon observation mais les modèles cette année ont plutôt tendance à : - assez nettement exagérer l'activité dépressionnaire atlantique au-delà de 168-192h nous faisant penser au retour du zonal - atténuer franchement cette même activité dépressionnaire entre 120h et 168h. La nature n'aimant pas le vide, les dorsales fleurissent - réajuster l'activité dépressionnaire, souvent revue à la hausse. Révision modeste mais suffisante pour que les dorsales qui nous faisaient miroiter des situations très froides soient soldées en dorsales plus "ajustées" laissant l'Europe Occidentale dans des conditions hivernales assez banales. On retient pour cette semaine le même schéma. Une activité dépressionnaire revue à la baisse en Atlantique augurant une dorsale plus vigoureuse qu'envisagée initialement. Cette dorsale ayant pris de la hauteur, elle retombe plus nord qu'avant et cela passe d'un AF en un "AS" sans que cela soit très franc pour autant. Et je ne serais pas surpris que l'activité dépressionnaire soit de nouveau révisée un peu à la hausse en approchant de l'échéance et que les HP retombent pleinement dessus après avoir soufflé du frais continental en basses couches... C'est purement une théorie personnelle...
  13. Des AS qui ne nous sont pas favorables c’est arrivé maintes fois et c’est ce que tous les modèles nous montrent ce matin. Alors un flux en basses couches orienté à l’est, oui, ça sera probablement très frais mais le « gros » des troupes resterait bien à l’est (plutôt en Europe Centrale et vers les Balkans). C’est l’évolution que l’on peut constater depuis 48h à peu près mais ça n’a jamais été au-delà hormis pour les frontières de l’est, je concède. Les modèles réajustent la dorsale qui vire initialement d’un AF a un AS. La différence sera surtout sensible au niveau températures. Dans le type de temps, ça reste toujours très anticyclonique (AF ou AS actuel)
  14. Les HP ne font pas vraiment de doute en tout cas. Reste à déterminer si l’ondulation programmée ( après le fort coup de vent à tempête ) montera assez haut en latitude pour permettre un flux continental au moins sur le sud du pays. Si l’ondulation ne monte pas, AF garanti dès le départ avec des conditions de plus en plus douces. Neanmoins, le dénominateur commun à tout ça : les hautes pressions et elles ne laisseront pas passer grand chose que cela soit par l’ouest, l’est le sud ou le nord. Au mieux, un peu d’humidité histoire de nous rappeler qu’en hiver HP ne signifie pas forcément soleil bien qu’en février, c’est de plus en plus le cas...
  15. Bon bah voilà, 4 jours plus tard, le flux de sud-ouest est bien net pour la période en question. Peu ou pas de changements à prévoir jusque mi février. Un hiver vraiment insipide !
×
×
  • Create New...