Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Arkus

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    4489
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

3 Followers

About Arkus

  • Rank
    Cumulonimbus capillatus

Personal Information

  • Location
    Toulouse

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Eh bien ça y est : après plusieurs semaines de chants cigales rouges, premières cigales orni entendues en deux endroits de Toulouse cet après-midi. Je ne pensais pas que ça arriverait aussi vite.
  2. Euh ... tu sais Vincent, il n'y a effectivement qu'1 chance sur 16 de tirer 4 fois pile de suite, mais comme il n'y avait déjà qu'1 chance sur 8 de tirer 3 fois pile de suite, une fois qu'on a déjà tiré 3 fois pile, il y toujours 1 chance sur 2 de tirer encore pile. Donc à mois de supposer qu'il y a un lien physique entre les épisodes de deux années consécutives, je crois bien que ce qu'il s'est passé les années précédentes ne nous éclaire pas beaucoup sur l'automne 2019.
  3. Oui c'est tout à fait habituel, comme indiqué plus haut par @Lumbo les cigales sont bien présentes dans le SO, même si moins que dans le SE. A Toulouse en tout cas les cigales rouges se font entendre tous les étés dès les premiers beaux jours (cet été j'avais commencé à en entendre avant l'arrivée de la canicule, il y a plusieurs semaines), et redoublent d'intensité lors des épisodes chauds. Les cigales orni (le chant le plus connu) en revanche sont beaucoup plus discrètes mais peuvent apparaître plus tard dans l'été si la chaleur se prolonge. Pour l'instant je n'en ai pas entendu cette année. Pas de souvenir de l'année dernière, mais en revanche je les ai déjà entendues de manière assez franche pendant certains étés bien secs.
  4. Merci, très intéressant et assez impressionnant ces valeurs aussi hautes, en particulier dans des secteurs on ne s'y attend pas le plus. Si tu as les périodes sur lesquels les précédents records avaient été établi, ça serait une info pertinente. Sur cette fameuse journée du 29 juin, je serais tenté de dire que ces autres stations du SO pourraient avoir été oubliées (et sinon, je serais curieux de connaître le record !) : 26.1°C à Gourdon 25.4°C à Brive la Roche 25.1°C à Bergerac
  5. Euh, c'est loin d'être évident ! Si on compare Nancy et St-Girons, la deuxième ville n'a des températures que légèrement plus élevées en moyenne de mai à juillet. Et l'été dernier ainsi que l'été en cours ont justement inversé significativement cet ordre en pratique. Le reste va également dans le même sens : cumul et fréquences de précipitations proches en moyennes, mais 2018 et 2019 plus secs à Nancy. L'ensoleillement moyen est déjà carrément plus élevé à Nancy, un écart qui est renforcé en 2018 et 2018. Les chiffres en dessous : A gauche : été 2018, à droite : été 2019 en cours
  6. Merci pour la référence, du coup je suis obligé de m'incliner. Il faut dire que la consommation électrique d'un système de climatisation est assez conséquente, donc à l'échelle d'une ville aussi grande et dense que Paris, on peut comprendre qu'il y ait un effet, même si son ampleur est surprenante. N'empêche, pour revenir à ma remarque je constate que les auteurs ont faite un modélisation détaillée, en prenant en compte le flux de chaleur réellement rejeté et les flux de retours liés au différences de températures intérieur / extérieur. Je serais intéressé de voir si on obtient des résultats proches avec un modèle simplifié qui considèrerait les climatiseurs (à air sec uniquement) comme de simples chauffages de l'air extérieur à hauteur de leur consommation électrique, et sans effet sur la température intérieure. Et si les résultats diffèrent, de savoir précisément pourquoi.
  7. Je lis beaucoup cette affirmation de clim qui réchauffe l'air extérieur, mais scientifiquement ça ne tient pas la route. La clim ne crée pas de chaleur ex-nihilo (sauf celle qui est liée à la consommation d'électricité, par effet joule), ni de froid d'ailleurs, elle se contente de déplacer la chaleur de l'intérieur vers l'extérieur. En régime établi, elle se contente juste d'entretenir un flux de chaleur sortant qui est exactement identique au flux entrant par les murs, fenêtres ... Donc à part réchauffer localement au niveau des bouches de sorties, à l'échelle de la ville entière, la clim ne réchauffe pas plus qu'un appartement ne se refroidit si on laisse la porte du frigo grande ouverte.
  8. Avec 30.9°C de Tm depuis le 27 juin, Nîmes bat son record de la semaine glissante la plus chaude, établi pas plus tard que l'année dernière avec 30.8°C du 30 juillet au 5 août. 2003 passe désormais en 3ème place sur cette durée avec 30.2°C du 6 au 12 août : Je n'ai pas de données sur la France dans son ensemble, mais pour se faire une idée voici ce que ça donne en prenant la station de Bourges. Si on se focalise sur les Tx, qui ont été les plus remarquables en février, c'est sur une durée de 15 jours qu'on a le plus fort écart-type, et on arrive à quelque chose de comparable à ce que l'on vient d'avoir. Notez toutefois qu'octobre faisait également aussi bien. A contrario la soi-disant fraîcheur printanière se fond complètement dans le décor : Néanmoins le pic de juin étant plus intense sur une période courte, si on descend à 1 semaine il passe devant février, et de même si on prend les Tm au lieu des Tx :
  9. A Berlin, en plus du record d'aujourd'hui, il faut noter que contrairement à la France, l'ensemble du mois a été bien chaud, si bien que l'anomalie mensuelle atteinte la bagatelle de +5.7°C ! Il va sans dire que c'est un record, on fait quasiment x2 par rapport à l'anomalie précédente (+3.0°C en 1992) En gros Berlin vient de taper un mois de juin qui serait légèrement excédentaire pour Nîmes ...
  10. Malheureusement je crois qu'il existe peu de stats consolidées sur ces paramètres ... A fait je viens de réaliser que je n'ai même pas pensé aux humidex relevés hier dans le SE ! Autant ce n'est pas monté si haut que ça à Nîmes (46.4 tout de même) qui est restée bien sèche, autant à Montpellier on a atteint 49.6 ! Ca se pose comme record ! https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/28/juin/2019/montpellier-frejorgues/07643.html
  11. L'humidité est probablement une des causes : le Td n'est pas descendu sous les 21°C à Montauban cet après-midi, l'humidex a atteint un niveau probablement inédit pour le secteur. Le vent est sûrement une autre cause : quand Albi et Montauban font mieux que Blagnac, c'est souvent par vent d'autan. A Montauban, celui-ci doit sans doute provoquer un petit effet de subsidence sur les coteaux situés au SE de l'aérodrome. Or aujourd'hui, l'autan était quasiment inexistant, tellement faible qu'il a à peine atteint Toulouse, temporairement et de manière très atténuée. Il est resté loin d'Albi et Montauban.
  12. Ce serait intéressant de compiler les valeurs max d'humidex atteintes au cours de cette canicule, j'ai l'impression que pas mal de stations ont approché ou battu leur record. Quand au record national, en remontant les pages on parle de 48.4 au Luc, si c'est bien le cas, il est donc battu. On a notamment Brive-Souillac qui a atteint 48.6 il y a une heure : https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/29/juin/2019/brive-souillac/07439.html
  13. https://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_basque
  14. Tu viens de m’apprendre que la Navarre faisait partie du Pays Basque. A 15h, les humidex continuent de grimper : Agen 45.3 Auch 45.7 Blagnac 45.8 (record ?) Bergerac 46.1 Montauban 47.1 Gourdon 48 Ça devient intenable dehors, pour rappel jeudi l'humidex n'a pas dépassé 43 à Blagnac.
  15. On est pas mal non plus niveau touffeur à Gourdon (station SYNOP) : 34.2°C par 26.1°C de Td, humidex 47.3 !! On ne parle pas du Pays Basque pourtant là, mais la région des causses du Quercy ...
×
×
  • Create New...