Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Arkus

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    5475
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

3 Followers

About Arkus

Personal Information

  • Location
    Toulouse

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Come on ! 😛 1er résultat dans Google Scholar en tapant les noms des auteurs + "weekly rain"
  2. Oui j'avais déjà entendu parler de cette étude qui est assez vieille : http://www.physics.hmc.edu/courses/p022/samplepaper1_online.pdf Mais ce n'est pas dit que ce soit généralisable.
  3. C'est pris avec 5 secondes de pose, en général je préfère rester assez court en ville pour ne pas saturer de lumière urbaine. Et ouverture à F8, au cas où, ce qui s'est avéré utile. Pour revenir au relevés, on note que Blagnac a été servie avec 5.9 mm cette nuit, ce qui lui permet quasiment d'atteindre la norme au 6 juillet ! Intéressant également les 20.6°C de Td à 4h avant la bascule salvatrice et ses bonnes rafales de NO soudaines.
  4. C'est probablement celui-ci puisque c'est le seul et unique qu'il y a eu 😛 L'impact tombe sur le champ de panneaux solaires installés à la place du site AZF, et est pris, comme à l'habitude, depuis les hauteurs de Pech David.
  5. Absolument, et je pense que le parallèle est intéressant car il peut aider à comprendre de quoi on parle quand on entre dans le monde particulier des extrêmes météo. Voici le graphique pour les anomalies de Tn quotidiennes hivernales à Toulouse, corrigées de la tendance de fond (au demeurant relativement faible au pas quotidien) : Nous avons 2 événements largement sous les 4 sigmas : 1956 et 1985, et d'autres qui s'en approchent pas mal (1947, 1963, 1987 et même 2012). A l'inverse nous n'avons rien d'équivalent dans les anomalies positives. La queue de distributio
  6. Quelques chiffres sur cette journée : Avec 33.5°C à Kevo, c'est la 2ème plus haute température enregistrée en Laponie finlandaise sur plus de 100 ans de mesures (max à 34.7°C à Inari en 1914) : https://twitter.com/mikarantane/status/1412023512211070978?s=20 Avec 34.3°C à Banak, c'est la plus haute température enregistrée cette année en Norvège, à 1.3°C du record absolu national (pas mal pour une des stations les plus nordiques). C'est un record absolu régional et également la plus haute température enregistrée au delà de 70°N en Europe (pas que ça représente une
  7. On est épargnés oui, mais faut voir comment on y arrive. Sur l'anomalie des 7 prochains jours par exemple, on a beau être la zone la plus froide d'Europe, on arrive tout juste à gratter quelques dixièmes de déficit, en se faisant ceinturer d'anomalies qui s'envolent. Ça tiendrait du miracle qu'on reste comme ça jusqu'à mi septembre. (Carte qui du coup est quelque peu insolite aussi par la force des choses)
  8. 34.3°C de Tx provisoire à Banak en Norvège, par 70°N ...
  9. On est bien d'accord que l'ampleur de l'événement n'est pas comparable. Mais en termes de valeurs, on est quand même sur le cercle polaire, et quand on sait que dans le "grand public" certains s'imaginent qu'il fait froid toute l'année en Laponie, tout juste s'il n'y a pas de la neige et de la banquise en été ... Mais disons qu'on perçoit quand même une certaine accoutumance aux records. Des valeurs proches en 2018 avaient fait pas mal plus réagir (quoi qu'avec quand même un épisode plus long et durable). Il y a tellement de records qu'il faut maintenant une plus grosse marge pour suscite
  10. Comme annoncé, journée exceptionnelle en Laponie. Quelques chiffres dans le Norrbotten, en Suède : 32.8°C au plus haut à Vidsel 32.3°C à Jokkmokk ( @northern lights ne vas pas apprécier 🤒). Je n'ai pas vérifié mais je soupçonne un record absolu. 30.3°C à Kiruna, comme pressenti, nouveau record absolu, dépassant les 30.1°C de 2018. Ce n'est que la deuxième fois depuis le début des relevés en 1957 que cette station dépasse le seuil de fortes chaleurs, le record d'avant 2018 était de 29.0°C. 28.8°C à Nikkaluokta au relevé horaire de 14h avant de perdre les données, en pr
  11. Comme promis, voici quelques éléments d'analyse climato sur les valeurs enregistrées lors de ce coup de chaud exceptionnel. Déjà, j'aimerais commencer par une parenthèse spécifique sur Lytton, car on a beaucoup parlé de cette valeur assez symbolique, mais elle ne vient pas de nulle part. Il faut quand même se rendre compte que ce coin possède un climat très particulier sans équivalent chez nous. Lytton, située à 50°N atteint les 30°C de Txm (moyenne 81-10) au coeur de l'été, un seuil réservé (enfin, dans un climat révolu ...) aux coins méditerranéens en France. Mais au delà de cett
  12. Ces liens ne mentionnent nulle part les chiffres que tu as avancés de 0.35°C / 0.6°C par décennie. Lien 1 je lis : Lien 2 je lis : Les données disent : Pour y voir du 0.35°C / décennie, la seule possibilité c'est avec une tendance forcée sur une poignée d'années récentes. Autant dire qu'en choisissant les années autrement, on peut aussi dire que le RC s'est arrêté (toute ressemblance avec des événements réels n'est absolument pas fortuite ...) Quand à l'e******e de mouches au débat quasi l
  13. Pas mal pour Blagnac aussi puisqu'il faut remonter en janvier 2020 pour un plus haut cumul quotidien, et pour le seul mois de juillet, jusqu'en 2001 ! Et encore un fois on voit que le plus gros tombe en aval de Toulouse, beaucoup moins d'eau en amont ... la récurrence se poursuit. A noter sur l'épisode d'hier soir quelques beaux éclairs visibles vers le nord et l'est, parfois du ramifié en air sec (notamment vers le Tarn) mais trop loin pour être vraiment intéressant à photographier. Edit : Allez, histoire d'illustrer mon propos quand même par un misérable crop. C'
  14. On a le temps de voir, mais effectivement c'est à surveiller. Encore faut-il que les synoptiques suivent derrière. Concernant nos pays nordiques ça commence à bien monter comme prévu. Côté Norvège des pointes à 32-33°C dans le Trøndelag, valeurs pas loin du podium localement. Côté Suède c'est le Västerbotten qui a le plus chauffé, à 31-32°C localement, ce qui est déjà haut pour le coin. Demain on monte d'un cran et un peu plus au nord avec des pointes à 33°C dans le Norrbotten, et là clairement des records absolus sont en jeu. On a par exemple Kiruna qui
×
×
  • Create New...