kéké

Membres
  • Compteur de contenus

    10 668
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de kéké

  • Rang
    Perturbation tempérée
  • Date de naissance 23/05/1986
  1. C'est effectivement une variante de la récurrence depuis fin Novembre, il s'agit toujours d'(un bon système d'ondulations, parsemé d'un ou deux petits blocages. Le changement, c'est la prochaine pulsion qui se fera plus vers l'est avec une tentative d'AS bien avortée (jet zonal trop puissant entre Labrador et Scandinavie, le même jet qui est prévu faiblir en milieu de semaine du topic avec des ondulation de plus en plus marquées) Les ondulation sont susceptibles de reprendre du service sur l'Atlantique ce qui suppose d'autres coulées arctiques (peut être encore plus vers l'europe centrale), mais si les ondulation se forment sur 'l’ouest Atlantique, il est possible que l'europe de l'ouest se retrouve une nouvelle fois alimentée par des masses d'air froid, notamment à partir de la seconde partie de semaine.
  2. C'est vrai, quand j'étais gosse, ce truc marchait pas mal
  3. hohého didons ! Il me semble que la région Parisiènne a vu la neige au sol sur pas mal de secteurs, ce qui est pas mal non ? Certaines régions n'ont encore rien vu sur la moitié nord ! A voir certains écrits, on a l’impression qu'il ne s'est rien passé... Pour demain nous ne pouvons exclure un passage de neige lourde en fin d'occlusion (fin après midi ou soirée), même si il est vrai qu'en RP les intensités seront moindres que plus à l'ouest. Ca reste une situation assez délicate.
  4. Il est vrai que les projections de ce matins s'orientent vers un capotage de l'ondulation prévue (rabattement, risque d'af etc...) Cela-dit, on voit encore des incertitudes à ce sujet, et comme dit ce matin, les AS aboutissent dans seulement 10/20% des cas (j'ai pas les statistiques exactes). Sur le dernier GFS, la tentative est proche d'une réussite, mais nous ne jouerons pas avec de grosses masses d'air glaciales en tous cas dans un premier temps, car comme souvent expliqué sur le forum, il faut souvent plusieurs tentatives de pulsions vers la Scandinavie pour que l'air froid déboule jusqu'en europe de l'ouest. Sur cette carte du dernier GFS, la première pulsion est assez forte, la seconde est en gestation On garde un risque de poursuite de la récurence à voir les descentes arctiques modérés vers l'Europe de l'ouest, petit variante possible avec des pulsions qui se feraient d'avantage en direction de la mer de Norvège, alors que pour ces dernières semaines, c'était plutôt vers le Groland , ceci est dû à la reprise d'un forte activité sur le Labrador, puissant les systèmes dépressionnaires d'avantages vers l'est. Bref, nous avons deux options à ce stade : AF en glissement de sud-ouest ou élévation des hauts géopotentiels vers la Scandinavie. L'option 1 est évidemment largement relayée, mais l'option 2 ne peut être écartée tant que nous sommes dans le long terme.
  5. Coups de vent saison 2017-2018

    Pour le coup des deux tempêtes oui. Mais le jet était bien plus puissant, sans aucune cassure, ce qui ne sera pas le cas dans notre contexte (belle pénétration d'une puissante branche de jet cela-dit) Cependant,les ingrédients sont présents pour avoir des phénomènes inhabituels , fortes rafales, fortes pluies, forts contrastes... ça semble très agité cette situation, et j'avoue que pour un mois de Décembre, c'est très inhabituel, on verra sur le terrain.... Après une longue, longue période de calme météorologique (je trouve), ce regain soudain est un peu suspect...le père fouettard n'est pas très loin !
  6. Coups de vent saison 2017-2018

    D'ailleurs le dernier GFS renforce le vent sur la Manche La Seine Maritime , Somme et Pas de Calais sont dans le viseur de rafales pouvant atteindre 120km/h A ce propos, le dernier GFS amplifie le creusement dans le terres du nord-ouest Lundi, la carte est assez impressionnante... Le phénomène risque d'être local sous ces conditions, nous avons du 100km/h en raf modélisé dans les terres, avec ce genre de bestiole ce sont les mailles fines qui doivent avoir le dernier mot...
  7. Suivi du temps dans le Nord-Ouest

    Bah j’étais à 300m avec une pluie régulière, assez modérée, et c'était très liquide....
  8. Suivi du temps dans le Nord-Ouest

    Merci pour les images ! Je suis à la frontière de l'Orne, je viens d'aller faire un petit tours vers Soligny la Trappe , belle couche encore présente d'environ 5cm tassés. Passé l'entrée de l'Aigle, juste quelques traces. Au passage il commençait à pleuvoir, pas un cadavre de flocon, l'air doux arrive bel et bien....
  9. Effectivement jbaf, avoir une langue aussi douce vers les 1500m et voir une traduction neigeuse du même modèle, ça laisse à désirer sur le calibrage d'arôme... Il a pas la lumière à tous les étages
  10. Sur GFS mailles larges peut être, mais sur AROME et ARPEGE c'est une autre histoire Bien sur le redoux à l'arrière poussera rapidement (milieu de matinée)
  11. Coups de vent saison 2017-2018

    Heureusement, les projections tendent de plus en plus vers le comblement de la dépression en entrant dans les terres avec un mauvais phasage du jet (plus puissant Dimanche, d'ailleurs) . On peut dire à l'heure actuelle que le vent pourrait souffler fort près des côtes de la Manche demain dimanche, puis sur les cotes Aquitaines Lundi (puis pays de la Loire) avec probablement une nette baisse d'intensité pendant la progression du système vers l'est. En revanche, comme l'avait bien pressenti Gugo , nous risquons de jouer un court épisode neigeux dans l'occlusion de la dépression , un scénario à neige lourde et parfois abondante. Au final, c'est peut être plus l'épisode neigeux et les pluies abondantes qui devraient marquer le passage d'un fort creux dépressionnaire 967hpa sur le nord pour gfs, c'est assez remarquable, c'est d'ailleurs ce qui sème un peu le doute ... le vent modélisé n'est pas très fort pour un tel creux. (90/100km/h) Edit; oui MCS je viens de remarquer
  12. Coups de vent saison 2017-2018

    Il faut admettre que même si y'a une baisse d'intensité par ci par là, cette situation est très intriguante, surtout que les ingrédients sont là Une ligne de jet assez forte en plein vers la France (y'a néanmoins une légère cassure) Un apport chaud assez conséquent et au passage un conflit de masses d'air relativement important entre Europe centrale et proche Atlantique La combinaison est très "propice" aux phénomènes brutaux en plein la France. Il faudra attendre Dimanche pour être à peu près fixé , et encore.... ca risque d'être difficile à bien prévoir cette affaire, comme souvent lors de phénomènes particuliers.
  13. Suivi du temps en Ile de France

    C'est clair que ça fait vraiment mois de Mars cette histoire, rarement vu ça début décembre, du moins j'en ai pas le souvenir...
  14. Suivi du temps en Ile de France

    Ah oui, jolie averse ! En Normandie je n'ai pas eu cette intensité, pourtant les averses n'ont pas arrêté quasiement de la matinée...
  15. Peut être de la neige dans l'occlusion, mais c'est surtout le vent qui serait très puissant sur les côtes Aquitaine