kéké

Membres
  • Compteur de contenus

    10 810
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de kéké

  • Rang
    Perturbation tempérée
  • Date de naissance 23/05/1986

Personal Information

  • Lieu
    Bourth
  • Site web
    http://alainleprevost.fr/

Visiteurs récents du profil

1 753 visualisations du profil
  1. kéké

    LES "TIME LAPSE"

    Bondour . Après une saison 2018 relativement fructueuse en Normandie, j'ai terminé la compilation de tout ce melting pot orageux afin de l'apposer sur cette petite symphonie de Two step from hell. Je remercie Yann Noterbel de m'avoir accompagné sur cette saison dans le sud de l'Eure, l'Orne et le Calvados. Plaisir
  2. Première langue chaude sur la moitié sud-est pour la première partie de semaine, puis sur une large bande sud-ouest en seconde partie de période. Par contre pour la suite ca sera à surveiller, car si une dépression Atlantique à pour idée de descendre vers le Açores puis large de l'Espagne ca risque d'être une autre paire de Manches, avec une langue très chaude jusqu'aux confins de la Manche, il va falloir les retrousser, ou faire tomber le tee shirt... (ou se mettre à poil dans l'eau). Autant la première pulsion reste soft et transitoire, alors que la seconde pourrait être bien plus sévère. heureusement il reste de l'échéance pour l'affinage de cette potentielle canicule généralisée....
  3. Il me semble qu'après avoir tergiversé, les modèles tendent de nouveau à voir les hauts géo remonter facilement jusqu'en grande Bretagne, rien à faire, les basses pressions du nord de l'Atlantique ne parviennent pas à gagner jusqu'en Grande Bretagne et mer du nord... Au lieu de cela, elles viennent aider la nouvelle pulsion subtropicale afin qu'elle puisse atteindre la moitié nord, voire même outre Manche ! (GFS et UKMO). Nous verrons si CEP confirme ce soir, mais je pense qu'il rejoindra cette tendance lourde qui aura fait quelques clapotis durant 1 ou 2 jours pour finalement revenir à la vision initiale, à savoir, un nouvel épisode généralisé de fortes chaleurs au sud de la Seine à partir du milieux de semaine prochaine. Restera à déterminer la durée et l'intensité mais une canicule n'est absolument pas exclue, surtout au sud de la Loire, peut être même la plus forte de la saison... Le pire, c'est que ça risque de durer un peu cette histoire... Le déséquilibre climatique est clairement palpable.
  4. kéké

    Suivi du temps dans le Nord Ouest- juin 2018 .

    Oui Vincent, la banquise est stable et bien entendu une banquise stable, stabilise le climat mondial et stabilise notre conscience Tu as raison sur le fait qu'à l'échelle planétaire, nous sommes dans une période froide du monde, cela-dit, nier qu'il y a un changement assez rapide, c'est peut être se mettre un gros stratus devant une jumelle... Reconnaitre les faits, ce n'est pas se cacher derrière un mur, ce n'est pas non plus tomber dans l'extrémisme , ok voila, j'ai pas dormi, je suis naze, j'ai passé ma nuit à ... tout ça... zzzZZZzzz fin du débat. Ciao bonne soirée,
  5. kéké

    Suivi du temps dans le Nord Ouest- juin 2018 .

    Oui et non, avec ou sans MF je pense que l'on peut se pencher sur la question beaucoup plus franchement, je vous conseil à ce propos le climatologue Jean Marc Jancovici qui énonce très justement tout cela avec une grande sagesse . Mais oui, il y a surement un peu de camouflage dans le lot... Échelle très locale ? non pas d'accord, regardes bien les données... Oui il y a un air de catastrophisme, mais non je n'ai pas non plus envie de tomber dans ces théories émotionnelles. (même si par rapport à Breteuil je suis un peu sous le coup de l'émotion) Calmer le jeu humain doit être la clé pour harmoniser le climat, et c'est très largement faisable .
  6. kéké

    Suivi du temps dans le Nord Ouest- juin 2018 .

    Suite à cette série d'orages assez phénoménale (et pas que pour Breteuil) Evelyne Dhéliat a signalé qu'une étude allait-être menée sur un sérieux lien avec le changement climatique et ces phénomènes, et justement ca tombe bien, parce que je me posai beaucoup cette question.... Ces fameux décrochages du pôle (facilités par la fonte des glaces) sont de plus en plus étonnants, ne serait-ils pas un fort signal du dérèglement ? ces gouttes froides à n'en plus finir c'est quoi ce truc... C'est comme en hiver où se coltine des anticyclones survitaminé au pôle en particulier depuis 2009, ça devient la nouvelle norme , j'ai cette sensation. 100mm pour ici, c'est juste ... pas terrestre, on joue presque dans la cours d'un épisode cévenol , surtout que la semaine dernière Breteuil à essuyé un orage à 60mm-70mm loc quand même ! Sinon je partage beaucoup vos visions des choses dans ce petit débat, beaucoup de justesse là dedans. A voir la suite, car ça reste orageux...
  7. kéké

    Suivi du temps dans le Nord Ouest- juin 2018 .

    Inutile de vous dire que c'est une véritable catastrophe ici, je ne comprends toujours pas comment un tel évènement puisse se produire dans cette zone du sud de l'Eure qui d'habitude, n'est quasi jamais inondable ! (je ne reviendrais pas sur le plantage de météo france) Ma mère s'est faite emportée avec sa voiture du côté de Bémécourt (Breteuil) alors qu'il n'y avait aucune rivière à des kilomètres à la ronde , elle s'en est sortie par miracle car l'eau arrivait jusqu'aux appuis tête . (et en pleine nuit) elle est blessée à la jambe, boite un peu, mais ça va ! Bref, on a beau être passionné de météo, mais ca fait toujours drôle de connaitre ce genre d'évènement , surtout que jamais j'aurais pensé aux inondations dans ce secteur. J'étais à ce moment en train de photographier cette ligne orageuse, ne me doutant pas une seconde que ma ville natale se faisait autant dégommer Mon petit village si paisible niveau météo... le climat change ses règles Petit témoignage en dehors des chaines d'infos que vous connaissez , bonne soirée ! ps: avec mes copains, nous venons d'aller chercher la voiture à coté des caméra de France3, pour le petit clin d'oeil d'humour, nous avons vu passer un beau poisson rouge dans l'eau qui ruisselait à nos pieds, sur la route
  8. Il n'en reste plus grand chose déja ce matin sur les déterministes, juste une dorsale passagère... Les prévisions sont instables en ce moment, la fiabilité est médiocre et les détails sont difficiles à appréhender, bref, nous sommes dans une période de transition saisonnière...
  9. Étonnant que la Manche ne soit pas également en orange . Etonnant également le fait de notifier que le sud de l'Eure serait plus concerné, en voyant les modèles, j'aurais plus dit l'intérieur du département...(et au contraire, le sud du département un peu moins concerné)
  10. kéké

    Suivi du temps dans le Nord-Ouest - Mars 2018

    Et il faudra attendre demain après midi dans ton secteur pour voir le mercure chuter lors de la bascule de nord d'est (avec probablement quelques averses de grésil/neige)
  11. C'est sur que pour le Cotentin le orange était justifié pour ce matin, le problème c'est que arôme ou Arpèges n'avaient pas vraiment vu venir ce petit front départemental. Pour ce qui concerne demain matin, la vigi orange devrait sortir cet après midi, pas avant. (qui plus est le Lundi matin c'est le départ pour le travail, elle serait donc justifiable)
  12. gfs semble isolé tout de même. On peut faire une moyenne de tes cartes, on aurait un axe Paris/Cherbourg (grosso modo) avec des quantités variant de 1 à 5cm d'est en ouest. (probablement jusqu'à 5cm dans le bocage Normand et 1 à 3 ailleurs ?) Je fais de la prévision médiane... car c'est vrai que dans ce cas de figures les intensités sont très mal gérées, mais l'axe de positionnement est a peu près bien établi.
  13. kéké

    Suivi du temps dans le Nord-Ouest - Mars 2018

    Grosses chutes de neige vers Breteuil, ça semble assez localisé mais en passant dans certains coins de campagne il y avait déja 1 ou 2cm, je suppose que les 3cm sont atteints à l'heure actuelle
  14. Et bien il y a déja 2/3cm dans certains coins de l'ouest de l'Eure et quand on voit la difficulté des modèles à prévoir cette neige... les 5cm au nord de Paris n'étaient pas prévus par exemple, les fortes intensités neigeuses dans l'Eure non plus.