Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

kéké

Membres
  • Content Count

    10979
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About kéké

Personal Information

  • Location
    Bourth
  • Site web
    http://alainleprevost.fr/

Recent Profile Visitors

2498 profile views
  1. Oui c’est loin... au moins j+7 . En tous cas Cep est bouillant jusqu’en milieu de semaine sur l’ensemble du pays 🥵 plus ca va plus cela devient méridien avec un début de propagation d’un thalweg jusqu’au large du Portugual, espérons que cela n’aille pas jusqu’au creusement sous ces latitudes sinon... edit: et bien cep est en train de s’orienter vers la fameuse gougoute espagnole...
  2. UKMO et CEP sont désormais des copies quasi conformes, avec juste un petit décalage temporel. On s'oriente vers un flux plein sud-ouest dans un premier temps avec une belle dépression au sud de l'Islande qui, si elle s'évacue vers la mer du nord limitera le coup de chaud dans la durée sur la moitié nord-2 jours ? et affaiblira l'intensité au sud. GFS reste toujours un peu plus méridien dans les échanges avec la remontée plus évidente des HTP vers la mer du nord, barrant la progression de la dite dépression, augmentant donc l'afflux chaud. Le run GFS (ancien) est le pire scénario qui pourrait arriver avec le glissement d'anomalies froides vers la Açores, provoquant une remontée sévère d'air chaud, c'est l'option catastrophique en excellence peut être même en pire que CEP d'hier, on voyait déja poindre ce type de configuration sur GEFS ce matin... A noter qu'à 144h GFS ancien et UKMO sont ressemblants. que dire de GEM est également mauvais en terme de chaleur avec un flux plein sud qui vous brule jusqu'aux os... Ce soir la balance repenche nettement vers un scénario bouillant, en attendant CEP...et Comme dirait Cyclone30 au dessus, prudence sur les certitudes, la messe n'est pas dite loin de là... Edit : ça chauffe sur GEFS...
  3. Je ne comprend pas... Je viens de re re garder, la différence est de taille sur la durée de la chaleur entre le run d'hier et d'aujourd'hui ! 33 à 36° dans le sud-est sur le dernier, 25 à 28° sur la moitié nord-ouest du pays contre 44° dans le sud-ouest et +35° sur le nord-ouest dans le run d'hier, soit presque 10° de différence en fin de run, donc dans la durée. Bref, le CEP de ce soir confirmera ou non
  4. Tu voulais peut être parler du CEP d'hier ? Deux cartes proposées pour mercredi à titre d'exemple. Sur le 12z d'hier nous avions ceci Et ce matin nous avons cela On voit déja le rabattement d'un air plus frais par le nord-ouest qui gagne du terrain dès Jeudi, à l'image parfaite de ce qu'annonce MF dans son communiqué. Pour GFS c'est la vallée du Rhône qui serait sous l'air brulant Dans tous les cas c'est très chaud sur les 3/4 du pays, c'est plutôt la durée qui reste à déterminer et bien entendu la localisation des plus hautes valeurs.
  5. Non ce n'est pas bien calé du tout, sur gefs c'est le bordel même si le déterministe choisi l'option fraiche de son lot. Je note que l'instabilité reprend du galon sur le dernier run de l'ensembliste (humidité + cape sur le diagramme) mais on voit bien la difficulté à prédire l'inclinaison du complexe dépressionnaire sur l'Atlantique qui pilotera notre semaine. Option 1: Flux de sud-ouest moins chaud sur le nord-ouest, très chaud au sud-est, des débordements légèrement instables apporteraient quelques orages (non généralisés et pas extrêmement violents) entre nord-ouest et régions centrales. Option 2 : flux très méridien avec inclinaison plein sud du complexe dépressionnaire (bien au large de la France), on peut alors parier sur la formation de gouttes froides au sein de l’amas anticyclonique, dans ce ca il faudrait prier pour qu'une goutte froide ne décide pas de se loger sur le Portugal sinon ça va bruler ... Ou bien l'option CEP avec écrasement rapide de la pulsion, coup de chaud très limité au nhord et plus modéré au sud Il est très difficile de privilégier un scénario pour le moment étant donné que les probabilités sont à peu près équivalentes sur les 3 options
  6. sur Gem c'est plus timoré avec un aplatissement rapide des HP qui pourrait laisser le nord au "frais". il y aurait chaleur dans le sud mais cela limiterais la durée et l'intensité du coup de chaud à l'instar de gfs qui [effectivement] allume son chalumeau en mode [durée intederminee] . (Avec grosse sécheresse, scénario semblable au CEP d'hier soir). Il semble également que Ukmo aille dans le sens de Gem avec cette dépression sur le RU qui se propegerait vers la mer du nord et qui limiterais l'afflux chaud en particulier au nord de la France .
  7. CEP met toute tentative humide en PLS et place le pays en mode caniculaire avec un contrat à durée indéterminée. Nous espérons que cette version ne sera pas la bonne sinon cela s'annonce assez catastrophique tout de même avouons-le...
  8. En effet gros assèchement sur cep ,bien plus sec que gfs du coup. les modèles ont vraiment du mal à cerner le temps sensible de la seconde partie de semaine prochaine, surtout au nord et même si la barocline s'est élevée, 1 les cotes de la Manche pourraient être soumises à un temps plus humide 2 il suffit d'une ondulation un peu plus ample pour déclencher un peu d'instabilité notamment sur les régions centrales . Ps: finalement gfs rejoint cep et remonte suffusement la barocline pour maintenir la sécheresse , bien vu Tao hier pour cette tendance
  9. Pour la première moitié de semaine oui, mais pas pour la seconde et ce, au moins sur la moitié nord avec le passage d'une perturbation jeudi sur le nord-ouest et Vendredi sur une plus grande partie du pays. A noter que les orages pourraient faire leur retour sur le massifs dès Jeudi et que la Corse sera probablement soumise à de l'instabilité toute la semaine avec des retours de nord-est. Après une baisse du mercure jeudi-vendredi cela pourrait rapidement se réchauffer avec une instabilité plus marquée à l'approche du week-end. Pour le reste je suis d'accord pour dire que sur CEP le bloc dépressionnaire positionné entre Islande et RU serait plus influent que sur GFS (plus en marge vers l'Islande), mais du coup, pour les deux modèles, c'est l'instabilité qui se mettrait en place. C'est la lecture modélistique du moment, cela peut encore bouger bien évidemment car on sent tout de même un tournant dans ce cycle sec.
  10. En effet, j'aurais dû faire comme dudule et attendre la "fin dla bataille" pour poster 😁 Du coup c'est gfs qui serait le gagnant, de quoi perdre la tête 🙄 Le flux de nord ouest pendait au nez puis l'option goutte froide qui ouvre un flux d'ouest pour finalement retomber sur une version sèche avec possible retour d'un flux de sud ouest en fin de semaine apres une incursion humide de nord ouest par les côtes Manche . On se demande si l'éventuelle humidité ne va pas encore tomber à l'eau 🤔
  11. GFS qui continue de s'adapter comme il peut et UKMO qui reste droit dans ses bottes, je me demande si le nouveau GFS s'est vraiment améliorer, peut être pas sur la gestion des gouttes froides ? Du coup la barocline s'abaisse de run en run sur GFS mettant les côtes de la Manche dans réelle humidification, sur UKMO c'est moins le cas, nous aurions de l'instabilité avec des averses parfois orageuses sur une grande partie du pays. Dans les deux cas les températures seraient proches de normales voire légèrement en dessous notamment au nord. On sent quand même un tournant dans la récurrence sèche (et chaude) , vers une seconde partie Juillet plus perturbée et moins chaude, ou basculement temporaire ? difficile à dire...pour le moment cela resterait temporaire en suivant les modèles avec basculement en flux de sud-ouest à terme (fin de semaine).
  12. En effet dur dur pour les modèles cette anomalie Atlantique, ce soir c'est Ukmo (CEP s'en est bien rapproché) qui remporterait la mise avec un thalweg qui viendrait jusqu'au large de la Bretagne déposer une goutte froide où l'on devine les signaux instable en milieu de semaine. On peut croire que gfs va rejoindre les deux compères ...
  13. Et bien le scénario laissant entrevoir un possible flux de nord-ouest s'est envolé sur les modèles et l'incertitude reste de mise sur la synoptique dès le début de semaine Un UKMO très anticyclonique en particulier sur le nord, c'est d'ailleurs aussi le cas sur CEP qui ressemble beaucoup à son confrère Anglais. Et GFS continue de faire bande à part avec des HP bien moins présentes sur nos contrées Cela-dit dans tous les cas ça reste sec avec un mercure de saison, à noter l'instabilité possible dans le sud-est et la Corse avec un début de creusement sur la méditerranée en liaison avec l'apport frais de nord-est depuis l'Europe Centrale. Impossible de se prononcer pour la suite même si on devine un flux de sud-ouest peut être plus dynamique cette fois
  14. Pour le sud oui je suis d'accord, pour le nord de la Loire beaucoup moins.
  15. Il existe une réelle zone de flou à partir de 96h à cause d'une petite anomalie qui glisse entre grande Bretagne et Allemagne en longeant le nord-est de la France, cela ouvrait une nouvelle voie aux flux de nord-ouest pour la moitié nord, et limiterais la chaleur au sud, comme sur CEP /UKMO/ICON et dans une moindre mesure GEM Ca fait du monde ma ptite dame ! Oui mais, GFS n'en démord pas, même si il s'était plutôt rallié au CEP des européens hier, l'Américain revient mordicus sur sa version initiale, l'anomalie Anglais ne passe pas et la dorsale anticyclonique se propage bien plus facilement vers l'est englobant l'ensemble de la France sous de nouvelles conditions sèches, peut être instables à terme, mais en tous cas assez chaudes et dignes d'une continuité dans notre récurrence sèche (bien que moins brulante). Vers un temps plus frais et plus humide ? ou continuité des conditions actuelles ? La balance penche nettement pour la première option mais.... (j'ai trouvé GFS performant à long terme pour les coups de chaud) ps: je viens de réaliser qu'il s'agit du topic pour la semaine du 15 Juillet, il semble qu'aussi bien sur CEP que sur GFS la circulation Atlantique pousse d'avantage sur le pays, on irait doucement vers le retours à des conditions moins sèches dans un flux de composante ouest ou nord-ouest plus frais en particulier sur la moitié nord.
×
×
  • Create New...