Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

mottoth

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    3241
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

5 Followers

About mottoth

  • Rank
    Cumulonimbus calvus
  • Birthday 05/02/1975

Personal Information

  • Location
    St Genis les Ollières (69), Aeroport St Exupery (69)

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Oui on part sur de bonnes bases à Lyon avec dejà 3 tn tropicales avant même de rentrer dans le dur. Je vais suivre ça de loin depuis la fraîcheur relative des deux alpes (26.5°c au thermo voiture à 17h à 1650 m d’altitude).
  2. Je ne suis pas Nimois mais j'ai pu voir à plusieurs reprises où est cette station en allant à la salle de concert Paloma qui est juste à côté: le lieu est tellement cloisonné que l'on ne voit rien depuis les routes qui longent le site de Courbessac, on ne devine la station que par le mat anémométrique qui dépasse derrière une haie. C'est pire que Carpentras.
  3. Après un mois de mai très frais et maussade - le pire depuis au moins 2000 -, juin fut en effet très chaud et sec. Un sacré contraste dans tout le pays entre ces deux mois donc: Pas de records mensuels à Salzbourg et Vienne présentées ci-dessus, par contre les vallées alpines les ont bien battu:
  4. Complément pour quelques ville Allemandes, en effet un mois de juin incroyablement chaud et ensoleillé. Assez orageux et variable à Hanovre: Plus constamment chaud à Berlin: Une anomalie moins prononcée à Francfort, qui a pris un peu de la fraicheur qui a concerné l'ouest du continent autour du 10/06 (et la tempête Miguel le 07/06): BONUS: le sommet du Zugspitze... fin mai on avait la plus haute épaisseur de neige depuis au moins 2000 (6.45 m !), et cela a ensuite fondu rapidement avec notamment le record absolu de tn haute battu le 26 avec 11.8°c.
  5. Voici le tableau mensuel pour Prague / Ruzyne. J'ai inclus aussi mai car ce fut le mois de mai le plus frais depuis au moins 2000, et au final tout oppose cette paire mai/juin: c'est comme si on était passé de avril à juillet sans transition:
  6. Voici un complément avec quelques résumés mensuels (anomalies calculées vis à vis de la climato 2000-2019):
  7. D'ailleurs le dernier qui a essayé de se poser a fait une remise de gaz. Ici à St Genis les Ollières bel orage mais rien de violent, pluie modérée et vent 'convenable'. La pluie à l'air de cesser mais c'est toujours aussi sombre à l'ouest.
  8. Je me lance dans un grand résumé national de ce mois passionnant avec la totalité des villes françaises pour lesquelles j'ai déjà une fiche climatologique d'ouverte. Je ne vais donc pas couvrir tout, et notamment la zone infernale de Sète à Carpentras que ne j'ai pas encore abordé dans mon fil des climats du monde. NB: les anomalies présentées sont calculées sur la climato 2000-2019, elle ne sont donc pas dérivées des normales 1981-2010. Les anomalies de t° affichées ici sont donc je pense systématiquement minorées en regard de celles calculées par rapport à 1981-2010. NB 2: je favorise dans mes fiches le Heat Index américain par rapport à l'Humidex dans le calcul de la Biométéo, mais je vais parler des 2 indices pour les plus fortes valeurs. On commence en douceur avec Brest Guipavas: un seul jour de folie le 27/06 au sein d'un mois "normalement frais" pour ce genre de climat. Mais quelle journée: record de txx de juin battu (A.R 33.3°c le 27/06/1976), avec un Heat Index maxi d'environ 39.0 (Humidex: 43.1) ce jour là battant les 38 de aout 2003. Caen Carpiquet: un mois un final un peu chaud malgré la période sans chaleur du 3/06 au 22/06. On retrouve la tempête Miguel le 07/06. Puis la canicule de fin de mois n'en fut pas vraiment une ici (bien trop courte), cependant le 35.2°c du 29/06 bat le record de txx de juin (A.R: 34.9°c il y a seulement 2 ans, le 21/06/2017). Lille Lesquin: chaud, grâce aussi à la chaleur du tout début du mois. Pas de record à signaler. On voit bien du 26/06 au 28/06 la modération de la chaleur apportée pas l'advection d'un air moins chaud par le nord est, qui s'est infiltré sous la masse d'air brûlante mais ô combien stable de cette canicule et qui a surpris ainsi beaucoup de prévisionnistes et/ou passionnées (et moi le premier) par l'inhibition des brassages verticaux en basse atmosphère, faussant complètement le gradient d'environ 1°/100m que l'on utilise généralement pour prévoir à la louche des Tx en fonction de la T850. Paris Orly: on a vraiment échappé au pire en région parisienne. Certes la chaleur fut forte, pesante et constante avec des Tn souvent tropicales et aussi une forte humidité (du 24 au 27), mais au final rien d'exceptionnel et l'on est resté loin des excès thermiques et/ou hygrométriques des 2/3 sud de la France... rien d'en Val de Loire, pas si loin de Paris, c'était tout autre chose. Toujours le passage de Miguel le 07/06, bien visible sur toutes les fiches du nord de la France. Strasbourg Entzheim: journée du 30/06 historique, avec un nouveau record mensuel et absolu et txx (38.8°c) (A.R: 37.0°c le 9/06/2014, 38.7°c le 7/08/2015). On a aussi connu un Heat Index max de 42.0 le même jour vers 16h (t° 37.6°c / Td 20.4°c / Humidex 45.3). Ancien record de Heat Index depuis 2000: 40.7 le 5/07/2015. Dijon Longvic: une anomalie de Tm pas si grande que ca, avec notamment un beau coup de frais entre le 10 et le 15. On a quand même un nouveau record mensuel de tx le 27 avec 37.3°c (A.R: 36.4°c le 22/06/2017). La journée du 30/06 pose elle un nouveau record de Heat Index depuis au moins 2000 avec 41.6 vers 16h (t° 36.9°c / Td 21.2°c / Humidex 45.5) (A.R: 38.0 le 07/08/2015). Lyon Bron: Ah qu'ils ont fait râler ces 38.4°c du 27: ils ne font qu'égaler le record mensuel de juin 2003, et l'on pouvais s'attendre à beaucoup plus avec une T850 de 26°c à 27°c. Oui mais c'est encore l'absence de brassage vertical et le plaquage de l'humidité en très basse couche - un peu comme sous un patator hivernal - qui a troublé les choses. Au final le ressenti lui était d'ailleurs incomparable avec 2003: le 38.4°c de 2003 était accompagné d'un Td de 1°c (10% d'HR, Humidex 36.5), celui de 2019 pose un nouveau record de Heat Index avec 42.5 (t° 38.4°c, Td 20.0°c, Humidex 46.0) vers 16h. Les tn ne furent pas en reste avec le record mensuel battu les 28 et 30, nouvelle tn haute de juin 24.7°c. Sur ce point cette canicule se rapproche de celles endurées régulièrement depuis 2015 à lyon: c'est un marathon pour les organismes avec des t° constamment supérieures à 20°c pendant une semaine voire plus, aucune nuit de répit. Ce fut aussi un mois contrasté avec quelques jours très maussades autour du 10 (on a été à deux doigts de rallumer le chauffage dans notre campagne à 10kms de Lyon). A notez également un très bel orage le 15/06. Un tableau bonus de Lyon St Exupéry, avec 2 records à la clef: - record absolu de tnx le 30/06 avec 26.0°c ! - record haut de td et d'Heat Index depuis au moins 2000 avec 40.6 le 27/06 (Humidex 44.7) et un Td de 22.8°c vers 19h. Clermont Ferrand Aulnat: Déjà en début de mois on avais frôlé 35°c lors d'un premier coup de semonce. Puis cette ville a rapidement fait parler d'elle au début de la vague de chaleur avec un nouveau record mensuel et absolu: 40.9°c le 26/06. (A.R: 37.4°c le 27/06/2011, 40.7°c le 31/07/1983). On n'a pas été concerné ici par de fortes hygrométries, mais en revanche les tx sont restées remarquables plusieurs jours d'affilé (4 jours au dessus de l'ancien record de juin !). Quel contraste aussi avec la fraicheur souvent présente du 6/06 au 16/06 ! Montélimar Ancône: record de tx de juin 2003 explosé, 40.3°c (A.R: 38.1°c le 14/06/2003). Cependant l'anomalie mensuelle reste sage. On a également eu des Heat index remarquables, avec un nouveau record depuis au moins 2000: 43.9 le 27/06 vers 18h (t° 40.3°c / td 18.8°c / Humidex 46.9). Limoges Bellegarde: cette station fait partie de celles qui dans le Centre-Ouest, le val de Loire, la vallée de la Garonne et le centre de la Bretagne ont connu des Td "plus que tropicaux", atteignant parfois 26°c ou 27°c en pointe. Ainsi Limoges a atteint un td horaire maxi de 25.6°c le 28/06 à 20h. Le Heat Index maxi a été mesuré le lendemain vers 19h, avec 41.9 (t° 33.9°c / Td 25.0°c / Humidex 45.8). Accessoirement on a aussi battu le record mensuel de txx avec 36.2°c le 27 (A.R: 35.7°c le 27/06/2011), et aussi le record absolu de tn haute le même jour (25.7°c !). Et inversement j'ai aussi noté la plus basse tx depuis au moins 2000 le 5/06 avec seulement 10.5°c, et par la même occasion la plus haute lame d'eau en 24h pour juin depuis également au moins 2000: 42.2mm le 4/06, et même 64.8mm en 24h glissantes entre le 4 et le 05/06. Bref un mois fabuleux, tout en contrastes ! Nantes: une canicule plus courte que dans l'est, en durée elle est d'ailleurs typique d'un coup de chaud estival dans l'ouest. Par contre son intensité est exceptionnelle, avec un nouveau record de Txx pour juin avec 38.6°c le 27/06 (A.R: 37.1°c le 30/06/2015), et un nouveau record absolu de tn haute le lendemain: 24.7°c ! L'hygrométrie a été particulièrement désagréable les 27 et 28, mais pas de record à signaler. Biarritz Anglet: et oui, la txx du mois n'est pas survenue durant notre canicule de la dernière semaine, mais durant un coup de chaud le 18/06. C'est typique du coin, qui est souvent l'un des plus frais de France lors de fortes chaleurs. La journée du 27/06 s'est quand même démarquée, avec une bouffée humide remarquable: le Td s'est envolé en même temps que le t° pour atteindre 26.7°c à 21h. Et donc même en restant loin des records de tx (39.2°c le 21/06/2003) on a atteint les plus hautes valeurs de Heat Index depuis au moins 2000: ainsi le 27 vers 20h30 il était de 43.0 (t° 33.1°c / Td 26.6°c / Humidex 46.7) ! Notez au final l'anomalie de Tm mensuelle plutôt neutre. Bordeaux Mérignac: un radiosondage a mesuré une t850 de 28.9°c au dessus de la ville durant la vague de chaleur, pourtant la txx n'est qu'un "décevant" 37.3°c, loin du record de 39.2°c du 26/06/2011. La faute aux entrées maritimes qui ont eu le champ libre sous la chape d'air chaud. Bordeaux a donc bien été épargnée, même les hygrométries extrêmes ont évité la zone pourtant d'habitude bien placée. Toulouse Blagnac: flop évité ici avec l'ancien record mensuel dépassé à deux reprises (A.R: 39.8°c le 29/06/1950). Nouveau record de juin, donc: 40.2°c le 27/06/2019. Il me semble que la tn du 27/06 est elle aussi un nouveau record absolu de tn haute, avec 24.2°c. Mais là encore avec des T850 qui ont évolué plusieurs jours autour de 28°c on avait un potentiel bien supérieur, potentiel qui n'a finalement été atteint qu'au pied des Cévennes à la faveur d'un forçage du relief sur le profil vertical de t°. Coté Heat Index on a eu un pic à 43.1 le 29 vers 16h (t° 38.9°c / td 19.7°c / Humidex 46.0), battant largement la précédente valeur la plus haute depuis au moins 2000 (40.5 le 7/08/2003). Perpignan Rivesaltes: Même si le 42.4°c du 28/06 est moins impressionnant que les valeur du Languedoc et de la basse vallée du Rhône, cela reste tout à fait extraordinaire quand on le compare aux ancien records, mensuel (A.R: 36.9°c le 28/06/2014) ou absolu (40.5°c le 07/07/1982). Et ceci moins d'un an après avoir pulvérisé des records de haute tn (30.4°c début aout 2018) ! Et inversement la tn de 8.1°c du 12/06 est la plus basse depuis au moins 2000 (le record est de 7.4°c le 17/06/1978), et la tx de 15.2°c de la veille est la 2e plus basse depuis au moins 2000 (15.0°c le 8/06/2002, record mensuel exact inconnu). Au final c'est un moins déficitaire en Tm par rapport au moyennes 2000-2019, et à peine conforme aux normales 1981-2010. On note aussi des valeurs remarquables de Heat Index durant la journée du 28/06, avec 44.1 vers 15h (t° 41.3°c / Td 17.3°c / Humidex 46.7), dépassant largement les 41.0 enregistrés le 7/08/2018. Nice Aéroport: Une canicule sur la Côte d'Azur c'est: des hautes tn, des tx enregistrées en matinée et qui n'ont pas le temps d'aller très haut, puis parfois une intense hygrométrie sous le vent de mer. On a battu je crois le record de juin de tn haute le 30 (27.4°c), mais aucun record de tx (mensuel ou absolu). Le Td a atteint 25.8°c le 28/06 à 23h, pas si loin du 25.9°c du 01/08/2018, plus haute valeur depuis au moins 2000... Le Heat Index maxi fut seulement de 37.8 le 30/06 vers 10h du matin au moment de la txx mensuelle. Voilà, c'est terminé, j'ai essayé de couvrir au maximum cette canicule aussi exceptionnelle que atypique avec les fiches dont j'ai en ma possession, c'est un peu dommage que je n'ai pas encore travaillé sur des villes comme Montpellier, Nimes ou Marseille, du coup j'ai laissé de côté le plus extraordinaire.
  9. Record national de juin battu aujourd'hui avec 39.6°c à Bernburg/Saale. Et quelques records absolus se trouvent dans la longue liste du jour, voici les plus marquants: 39.3°c à Francfort 38.6°c à Berlin/Tegel 38.4°c à Leipzig
  10. Le vent du sud s'est levé et une forte humidité est revenue sur les synoptiques du Lyonnais: à St Exupéry on a 31°c à minuit après un maximum secondaire de 32°c à 23h30... C'est 6°c de plus qu'hier à la même heure, et le vent est prévu se maintenir toute la nuit: tn détonnantes à prévoir demain matin.
  11. Avec des cartes pareilles à 850hPa aujourd'hui... ... peut-on parler de flop pour les tx au raz des paquerettes ? Par exemple 18.3°c de Tx à Edimbourg, pour une T850 modélisée de 21°c par GFS !
  12. On n'a pas fini de faire le bilan de cette vague de chaleur, mais après celle de 2003 on franchit un palier supplémentaire cette année: - bien sur il y a les tx Saharienne de cet après midi dans les 4 départements en vigilance rouge, plus de 45°c enregitrés en métropole on m'en aurais parlé il a a seulement 10 jours j'aurais crié au fantasme. Battre des records absolu en juin et de surcroit avec une marge de 3 à 4°c c’était impensable malgré le précédent de 2003. - il y a aussi ces Td tropicaux enregistrés un peu partout, parfois allègrement au dessus de 25°c, un autre fait complètement inédit. Même en région lyonnaise, où il est rare de monter au dessus de 20°c, on a passé les 24 dernières heures avec 22°c à 23°c de Td... D'ailleurs pour Lyon bien qu'on ait seulement égalé le record de tx de juin hier (38.4°c) il n'y a pas lieu d'être décu tellement ces deux 38.4°c étaient différents: en 2003 le td s'était abaissé à 1°c durant les heures les plus chaudes, avec 10% d'HR; hier le Td était de 20°c durant les heures les plus chaudes, une combinaison chaleur/humidité inédite à Lyon.
  13. Je vois un 41.4°c à 15h à Sisteron (500m d'altitude !), c'est énorme ça aussi !
  14. Vu la masse d'air c'est quand même vraiment laborieux la progression des tx. La faute à l'humidité, d'ailleurs un Td de 20°c couplé à une T° de 35°c je ne me souviens pas avoir vu ça à Lyon. Et paradoxalement c'est aussi la faute du vent trop calme: Il suffirait d'un peu plus d'agitation et d'une petite subsidence pour assècher tout cela et établir une vrai adiabatique sèche, et alors on aurais sans problème nos 40°c en plaine. Sinon voici aussi des nouvelle du trou à froid voisin de chez moi, le val du Ratier à Tassin: 16°c au thermo voiture hier matin à 6h15 alors que les tn de la ville de Lyon s'étalaient entre 20°c et 23c. Et 19°c la nuit dernière à 1h30 tandis que 10 minutes plus tôt j'avais 28°c au même thermo de la même voiture dans Villeurbanne.
  15. Oui, et lundi mardi ce sera pire pour les collégiens de notre région: les collèges disposaient encore pour cette fin de semaine du personnel pour ouvrir les fenêtres et aérer les salles de classe jeudi et vendredi dès 5h du mat, en revanche ce week end il n'y aura personne pour le faire, ni lundi et mardi, et la chaleur se sera bien emmagasiné dans les bâtiments pendant tout ce temps là.
×
×
  • Create New...