CP3

Membres
  • Compteur de contenus

    2 265
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de CP3

  • Rang
    Cumulus congestus

Personal Information

  • Lieu
    Vaucluse
  1. D' après ce que j' ai compris de la situation ainsi que des explications de Calou : ce serait le fort redoux d' altitude qui en contraste avec de l' air plus frais près du sol amorcerait des ondes de gravité ( ou de densité ) ,probablement au niveau de la rencontre des deux masses d' airs . Ces mouvements seraient ensuite amplifiés par le relief et aiderait à la mise en place d' un mode de propagation en mode stationnaire . Ce qui voudrait dire en gros que le caractère stationnaire de ces ondes permettrait alors une accumulation d' energie (quand l' air descend vers le fond des vallées ). Puis c' est cette accumulation d' energie qui en cédant provoquerait de grosses rafales . A ce moment là , on pourrait alors s' imaginer des vitesses de vent passant facilement du tout ou rien suivant les lieus et les moments ( car l' energie totale se conserve ) .
  2. C' est surtout sur l' allemagne où une sorte d' explosion barometrique est simulée .
  3. Sur l' ensemble de cet épisode , les différents moments de précipitations devraient etre assez bien phasés avec des valeurs de Cape plutot marqué pour la saison . Le tout dans un contexte d' air assez fortement chargé en vapeur d' eau . Il s' agit donc d' une situation à forte précipitation . Vue cette situation de blocage qui plus est accompagné de gros forçages ( fortes anomalies de basse pvu accompagnant la goutte froide ) , il y a en effet un risque de gros , dans un premier temps au moins sur une large moitié ouest du languedoc . Des vigis oranges sont certainement pas très loin .
  4. Entre le roussilon et une grande partie ouest du languedoc , un bonne arrosage est probablement assuré . C' est plus variable pour Paca , en particulier vers le rhone .Cependant, Les anomalies de basse pvu associées à la goutte froide qui étaient jusqu' à présent prévus rester à distance de Paca notamment , devraient désormais remonter plus précocément , en tous cas au moins d' après Arpege .
  5. Au sujet de l' intensité de l' épisode pluvieux qui s' annonce , cela dépendra bcp de la position des principaux forçages d' altitude ( dans le cas présent :goutte froide ). Les précipitations se concentrant presque tjrs sur les abords des forçages haut . Pour arpege ,par exemple , le principale forçage a tendance à se caler très au sud, d' où des pluies globalement relativement modéré sur nos régions. En surface , la situation est presque calé avec donc une dépression ( induit par la goutte froide en altitude ) qui nous affectera directement mais peut etre pas accompagné d' enormement de pluie pour les raisons evoqués ci-dessus . A noter tout de meme, que le tout se fera dans un contexte d' instabilité convective latente bien présente , d' où un risque de pluie convective par endroit , assez persistant permettant ainsi localement de rapide gros cumuls .
  6. D' après arome cela va presque à 140 dans les terres , en ne craignant pas lire ce qui ait indiqué .
  7. Arpege 12Z est ,à priori , plus fort .
  8. Ce qui pourrait faire de ce coup de vent une tempete non classique , ce sont surtout les rafales ponctuelles sous grains .Parallèlement , le vent issus du gradient de pression ne devrait pas etre extreme .
  9. En effet , il semble qu' il y ait une marge d' incertitude assez importante .
  10. La dernière sortie du Cep indique des vents moyens jusqu' à près de 200 km/h à 850hp au large immediat de l ' aquitaine . Sur les sorties 0Z , il n' y a que le scenario Gfs qui faiblit , les autres ne faiblissent pas . Arpege renforce en mer ,puis Gem augmente également , peut etre aussi Ukmo . A noter qu' une des caractéristiques particulières de cette masse venteuse , est que le tout risque d' etre accompagné d' une forte instabilité convective latente assez bien phasé avec les vents les plus forts . D' où certains modèles à mailles courtes qui réagissent .
  11. Sur la dernière sortie du Cep , la masse venteuse contrairement à ce qui ait vue par Gfs pénetre bien à l intérieur des terres . A cette heure , encore bcp d' aléas d' après les modèles . A noter cependant que l' instabilité convective au passage du plus gros des vents associés à la tempete pourrait etre bien forte , d' où le risque de vent assez fortement renforcé sous les grains
  12. La dernière sortie de Gfs simule une forte tempete en mer , mais qui reste au large immediat des côtes . A noter , l' intensité des vents assez impressionantes des vents à 850 et 925 hp .
  13. Les valeurs de rafales indiquées sont des valeurs lissées , donc à ne pas prendre au sens littérale . Pour le moment cela diverge encore , notamment au niveau de la localisation .
  14. Pour le premier , la quasi totalité des scenarios simuLés pour le moment s' étalent du fort coup de vent à la forte tempête . L' imprévisibilité à courte et moyenne echéance pour ce type de situation ( petit creux secondaire à circulation rapide )n' est comme ,en principe ,presque tout le monde le sait ici , pas très bonne . Ainsi , il ne serait pas etonnant que la situation se maintienne relativement indeterminée à 24 h / 48h de l' echeance voir moins . Cette année , cela semble etre un peu la série .
  15. Globalement pour le 1er , les vents sont tout de même indiqués puissant ceci malgrès un gradient de pression assez mou . Je comprends pas trop .