Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Papusa

Adhérent Infoclimat
  • Posts

    582
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Papusa

  • Birthday 08/01/1983

Personal Information

  • Location
    Vanves (92)

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Complètement d'accord avec toi, ce juillet 2021 manque de soleil. Après on peut dire qu'on a été gâté niveau ensoleillement en Île-de-France ces dernières années et on en devient exigeants, quand on regarde dans le retro on a ça : Il faut remonter à juillet 2017 pour observer un ensoleillement déficitaire en juillet. Et globalement les étés 2018 à 2020 (juin-juillet-aout) ont été excédentaires. A ce propos l'ensoleillement est le critère n°1 de beau temps (avant la température) pour la plupart des gens et pas de bol depuis juin on a eu quelques week end bien gris. Cela suffit à rendre les gens ronchons 😉
  2. Inondation hier dimanche 25 juillet à Londres suite à des pluies orageuse. Article du Monde https://www.lemonde.fr/international/article/2021/07/26/des-pluies-torrentielles-provoquent-des-inondations-a-londres-et-dans-le-sud-est-de-l-angleterre_6089515_3210.html Vidéo
  3. Voici un schéma pour essayer de comprendre l'ampleur des inondations sur Dinant. Je précise que je ne connais pas le coin, je me suis fié aux lignes de niveau de la carte géographique. Du coup : - Le polygone bleu clair représente de façon approximative le bassin versant qui a recueilli les précipitations, - Les flèches bleues claires indiquent la direction des écoulements en zone non artificialisée, - Les flèches bleues foncées indiquent les écoulements sur les surfaces artificielles (routes, la rue de Philippeville constitue l'axe majeur). Source carte : OpenTopoMap (lien) Résumé : Pour simplifier, il s'agit d'un bassin versant de ~5km de long sur ~1.5/2km de large avec une dénivellation de ~130m. Au delà de l'aspect exceptionnel des précipitations, le facteur aggravant est l’artificialisation du fond de vallée via la rue de Philippeville qui débouche sur Dinant. Il semble évident que cette rue soit en lieu et place d'un ruisseau (sur Google Map je n'ai pas vu d'aménagement pour drainer l'eau), donc quand le bassin versant reçoit une grande quantité d'eau c'est la route qui joue le rôle de torrent. Autre fait, il y a un réseau de routes qui convergent vers cette rue Philippeville, ramenant encore plus d'eau. A cela s'ajoute les sols déjà gorgés d'eau par les pluies antérieures. Voici mes hypothèses en partant d'un carte avec ligne de niveau, si je suis dans le faux n'hésitez à alimenter la discussion.
  4. Bonjour à tous, Voici la mise à jour du graphique permettant le suivi du nombre de jour de chaleur (Tx>=25°C) à Paris-Montsouris par approche "courbe cumulée". Du coup la dernière semaine écoulée a donné lieu à 6 jours dépassant le seuil de la chaleur. On est donc aujourd'hui sur une situation dans la norme 1991-2020 avec -0.1 jours.
  5. Très impressionnant cet événement sur Dinant, une pensée pour les sinistrés . Voici une série de 3 vidéos permettant de voir l'arrivé du torrent, le pendant et l’après au niveau de la rue de Philippeville.
  6. Le seuil de la "forte chaleur" est atteint à Paris-Monstouris depuis 16h, 30.2°C au pointage de 16h12 (source : lien) Edit : Autre sujet, voici une photo des dégâts collatéraux en lien avec les pluies de la 1ère quinzaine de juillet. Une conduite mise à nue par l'érosion. On remarquera que le pseudo caniveau en béton a été très utile . Observation faite aujourd'hui à proximité de l'Etang du Moulin au Renard entre Guyancourt et Saint-Cyr dans les Yvelines lors d'une viré en VTT.
  7. Des coulemelles trouvées aujourd'hui dans le secteur de Malesherbes côté Seine-et-Marne. Malheureusement elles étaient véreuses .
  8. Bonjour à tous, Voici la mise à jour du graphique permettant le suivi du nombre de jour de chaleur (Tx>=25°C) à Paris-Montsouris par approche "courbe cumulée". Après une 1ère quinzaine de juillet avec 1 journée de chaleur, 2021 est passé sous la norme 1991-2020 (courbe verte) tout en restant au dessus de la moyenne 1873-2020. Les 3 derniers jours constituent un rattrapage de tel sorte que le déficit avec la norme 1991-2020 reste mesuré avec -1.3 jours. En bonus, une autre façon de voir les choses avec la graphique temporel indiquant pour chaque année le nombre total de jour de chaleur.
  9. A Paris-Montsouris 29.8°C atteint à 17h12 (source : lien). Il reste vraiment pas grand chose pour atteindre le seuil de la forte chaleur (Tx>=30°C) pour la 4ème fois de l'année... Edit : Bon finalement le mercure a échoué à 29.9°C. On reste donc à 3 jours de forte chaleur. Voici un graphique pour jeter un œil dans le rétro pour situé 2021 par rapport aux autres années depuis 1873 : Pour l'instant 2021 se hisse au même niveau que 1993 avec 3 jours, cependant l'été est loin d'être fini...
  10. Aujourd’hui on a frôleé le seuil de la chaleur (Tx>=25°C)à Paris-Montsouris avec 24.9°C. A noter que c’est le 13ème jours de suite sous ce seuil…
  11. Alors j'ai profité de l'après-midi pour observer in situ l'impact des bonnes intensités pluvieuses au Bois de Clamart notamment entre le carrefour de l'Anénomètre et l'étang de la Garenne. Du coup, les photos ci-dessous parlent d'elles même. Dans la zone des clairières (sorte de plateau) les chemins sont colonisés par de grandes flaques d'eau. Quand il y a de la pente de petits ruisseaux se forment 🛶. Ambiance sympa (hors du temps) avec peu de promeneurs/cyclistes/coureurs.
  12. Voici une mise à jour du graphique ci-dessus à la date du 11/07/2021 (hier dimanche),comme prévu le nombre de jours de chaleur reste bloqué à 23 jours. Du coup, la moyenne 1991-2020 est rejointe. A priori le seuil de la chaleur pourrait être à nouveau atteint/dépassé en fin de semaine, à voir en live. Autre sujet, hier dimanche à l'occasion d'une ballade au Bois de Satory situé entre la N12 et l'axe ferré (Transilien N/RER C/etc.), j'ai eu l'occasion de profiter d'un belvédère original sur le chateau de Versailles accompagné à l'horizon, dépassant de la forêt de Fausse Repose, du sommet de la Tour Eiffel 🤩. Bon on est pas sur de la photo de qualité car il s'agit d'une photo avec le smartphone acoquiné avec les jumelles pour le zoom 🙃. Mais bon cela retranscrit bien l'ambiance du secteur. Côté météo quelques belles éclaircies et une température ni trop chaude ni trop froide pour la ballade 👍.
  13. Oui en effet le plus gros passe entre Rouen et Évreux. Sans transition, hier je suis passé aux bois de Meudon car les sous bois commencent enfin à être plus sec pour éviter la boue sur le vélo. Niveau végétation type plantes en bord de chemins (orties, ronces, et autres) la différence est assez impressionnante en comparaison avec les précédents étés. Dès qu'on est dans une partie plus clairsemée de la forêt des véritables "canyons" de plantes se sont formés 🌱🌾. J'avais perdu l'habitude des piqûres d'orties sur les mollets
  14. Pour commencer cette semaine qui s'annonce relativement fraîche, je reviens vers vous avec le graphique permettant de suivre la progression journalière du nombre de jours de chaleur (Tx>=25°C) sur la station Meteo France de Paris-Montsouris. Vous retrouvez donc via la courbe cumulée verte la situation au 4 juillet 2021 (hier). Du coup avec 23 jours on est encore au-dessus de la norme 1991-2020 avec +3.3 jours. A la vue des prévisions, a priori le seuil de la chaleur ne devrait pas être atteint d'ici la fin de la semaine. Cala signifie que selon toute vraisemblance 2021 va rejoindre la norme 1991-2020 à partir de ce dimanche. En effet la courbe moy. 1991-2020 indique 23.3 22.8 jours pour le 11/07.
  15. Pour compléter @RidersOnTheStorm et @mash, je propose les 3 graphiques ci-dessous permettant une mise en perspective de ce mois de juin 2021 à Paris-Montsouris en terme d'occurrence de : chaleur (Tx>=25°C) forte chaleur (Tx>=30°C) très forte chaleur (Tx>=35°C) Occurrence de chaleur (Tx>=25°C) : Avec 17 jours 2021 se positionne en 4ème position à égalité avec 1940 et 2017. En première place 2003 (année de la canicule qui est restée dans tous les esprits) avec 24 jours. A noté aussi la présence en 2ème position de l'année 1976 (bien connue pour sa sécheresse) avec 19 jours. 1/ 24 jours en 2003 2/ 19 jours en 1877 et 1976 4/ 17 jours en 1940, 2017 et 2021 Occurrence de forte chaleur (Tx>=30°C) : Avec 3 jours juin 2021 se place dans la moyenne basse du nouveau référentiel climatique. A noté en 1ère position l'année 1976 avec 11 jours. Occurrence de très forte chaleur (Tx>=35°C) : Avec 0 jour cette année 2021 marque une pose après 2 année de suite à atteindre ce seuil dès le mois de juin. Fait marquant, avant 2000 ce seuil a été atteint que 3 fois pendant la seule année 1947 (année connue pour son été caniculaire) alors que depuis l'année 2001 ce seuil a été atteint 5 fois, dont 4 fois depuis 2011. On passe donc d'une probabilité de ~0.02 jour/an sur la période 1873-2000 à ~0.4 jour/an sur la décennie 2011-2020.
×
×
  • Create New...