Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

RenO=92=

Membres
  • Content Count

    354
  • Joined

  • Last visited

About RenO=92=

  • Rank
    Altocumulus
  • Birthday 08/01/1983

Personal Information

  • Location
    Vanves (92) et Rungis (94) pour le travail

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je m’auto cite avec un article trouvé sur le site Internet Sciences et Avenir : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pollution/le-coronavirus-revele-l-importance-de-sources-de-pollution-du-chauffage-bois-et-de-l-agriculture_142626
  2. @anecdote Merci pour le partage. Voilà un contraste thermique "étasunesque"
  3. Fin de journée bien agréable hier, j'ai donc profité pour faire une sortie vélo au Bois de Clamart en n'oubliant pas mon attestation pour "activité physique individuelle". Belles couleurs dans la forêt avec le soleil couchant et une douceur appréciable. Autre point à souligner, l'absence du bruit de fond urbain permettant de pleinement entendre les oiseaux chanter .
  4. @RidersOnTheStorm Merci pour ce graphe très parlant et impressionnant, car il met en exergue une anomalie (pour l'Europe) qui crève le plafond par rapport ~125 dernières années. Je me permets d'extraire le graphe et la carte ci-dessous aussi présente dans le même article (http://www.meteo-paris.com/actualites-meteo/hiver-2019-2020-le-plus-doux-en-europe-et-sur-l-ensemble-des-continents-15-mars-2020.html) Le graphe montre qu'au niveau mondial l'anomalie est plus contenue qu'au niveau européen, cela reste tout de même dans le "haut du panier". La carte d'anomalie montre une surchauffe très prononcée sur l'Europe et surtout la Russie. On remarquera l'anomalie négative en Alaska, qui ne compense pas la surchauffe du continent Eurasien.
  5. Je viens de faire Vanves -> Rungis. Pluie/neige mêlée sur le périphérique puis flocons de neige bien humide sur l’A6 avec des spécimens assez gros.
  6. Je viens de faire l'A/R Vanves<->Aéroport CDG. A l'aller j'ai emprunter l'A1 et j'ai observé pas mal de zones d’accumulation d'eau assez dangereuses d'autant plus qu'avec la nuit on voit les flaques au dernier moment. Et tout cela pour 5/6 mm de pluie (5.6 mm a la station de Roissy), je veux bien qu'il y a eu une bonne intensité au passage du front froid mais de là à créer de telles accumulations d'eau... Pour moi il y a un réel souci sur cette autoroute A1, entretien défaillant des buses d'évacuation d'eau de pluie ? Accumulation de détritus ? C'est pas la première fois que cela arrive...
  7. Cette après-midi, je suis parti faire du VTT au bois de Meudon en short et pareil j'ai vu des gens habillés très chaudement . Je ne sais pas comment ils supportent de tel habits par 17°C... En attendant le font froid approche, bel écart de température entre la station de Rouen-Boos (7.9°C) et Paris-Monstousris (16.8°C) au pointage de 18h. Soit un écart de 8.9°C, quand même !
  8. Merci pour ces statistiques forts intéressantes. Oui tu as raison il manque une mise en perspective de ce mois de février 2020 avec les précédents excès. Ton parallèle avec l'éléphant au milieu du couloir est bien trouvé. A ce propos je pense que l'éléphant n'est pas encore assez gros pour faire réagir les journalistes. Comme cela a été déjà dit par ailleurs sur ce forum, il manque un événement météo majeur qui marquerait les esprits. En la matière le plus "efficace" serait une calicule XXL avec les températures atteintes cette été 2019 mais sur une 1 semaine avec des Tx variant entre 40°C et 45°C sur une majeur partie de la France.
  9. Ce matin sur la radio RMC info au moment du point météo, ils ont quand même fait passer le message que la douceur actuelle est inquiétante.
  10. Ce matin lors du point météo sur la radio RMC info, l’intervenante a insisté sur la douceur actuelle et prévue pour ce week end, en indiquant que ce n’est pas normal pour la saison avec possibilité de battre des records de douceur ce week end. Donc c’est plutôt positif 👍🏻. Par contre elle a parlé de retour du froid la semaine prochaine 🤔
  11. Conséquence de cet hiver 2019-2020 bien doux, un cerisier en fleurs à proximité de chez moi à Vanves (92, Hauts-de-Seine).
  12. Je m'étais aussi fait la réflexion. Si on a une température de -0.2°C alors que l'incertitude de mesures du capteur est de par exemple ±0.5°C (valeur non exhaustive), on ne peut pas être totalement sur que la température a été réellement négative. Même raisonnement quand on cherche à comptabiliser le nombre de jour de "fortes chaleurs" (Tmax >= 30°C). A ce propos, comme je m’intéresse de près à la station Meteo France de Paris-Montsouris Est-ce que quelqu'un serait nous dire quelle est la précision de mesure des capteurs de température utilisés par Meteo-France pour cette station ? Ou encore mieux quels sont les différents capteurs qui ont été utilisés depuis le début des mesures en 1874 à Paris-Montsouris ? L'incertitude de mesure associée ? J'ai fait de "archéologie" dans la rubrique du forum dédiée à l'instrumentation et je n'ai pas trouvé d'information.
  13. Je confirme tes dires avec la courbe ci-dessous donnant le nombres de jour avec Tmax >= 30°C à Paris-Montsouris. A noté que le seuil de 20 jours de Tmax >= 30°C a été atteint/dépassé : 5 fois depuis l'an 2000, autrement dit 5 fois en 21 ans (Proba d'atteindre/dépasser 20 jours est donc de ~24%) 5 fois entre 1900 et 1999, autrement 5 fois en 100 ans (Proba d'atteindre/dépasser 20 jours est donc de ~5%) Source : https://www.infoclimat.fr/climatologie/globale/paris-montsouris/07156.html Vu la courbe ci-dessus, le record de Tx >= 30°C à Paris-Montsouris est l'indétrônable année 1947 avec 39 jours, 2003 ayant recueilli 23 jours.
×
×
  • Create New...