Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

gadax38

Membres
  • Content Count

    202
  • Joined

  • Last visited

About gadax38

  • Rank
    Altocumulus

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. 35,2°C à Nimes Courbessac à 14h... Au delà de savoir si le record de tx pour un mois de Septembre va être battu, c'est impressionnant et un peu inquiétant de voir la série de records journaliers...
  2. Etant de Lunel, donc pas si loin de Galargues et ayant eu droit également à du 45 Vendredi dernier, je suis très inquiet pour l'avenir. Et quand je dis avenir, je parle à très court terme, que se passerait-il si ce genre de configuration venait ponctuer 10 jours à plus de 35 fin Juillet début Aout par exemple ? Comme l'a montré le passage progressif de vigilance verte, jaune, orange puis rouge, nous avions un temps relativement clément auparavant. L'autre motif d'inquiétude c'est la zone où il a fait +de 42° ce vendredi. Incroyable que les gens arrivent à chipoter sur la station de Galargues quand quasiment toute la zone entre Montpellier et Nimes a été impactée. Par ailleurs, même si je comprends la nécessité d'une mesure fiable pour pouvoir faire des comparaisons, pour moi le plus important c'est la température mesurée in situ, parce que c'est celle là que vont devoir subir les gens, la végétation, la faune. On a également frôlé la catastrophe niveau incendie...Alors c'est vrai que la situation était très particulière, si j'ai bien compris schématiquement air très chaud en altitude "comprimé" en descendant dans la plaine languedocienne à cause d'un vent soutenu de Nord qui du coup prends beaucoup de degrés. Ayant vécu à Grenoble, est-ce que c'est un peu ce qui s'y passe parfois par vent de Sud marqué ? Ce ne sont pas a priori des situations fréquentes mais à voir, parce que si le niveau de température moyen en altitude monte aussi ce genre de phénomène passera de moins en moins inaperçu.
  3. On a beau savoir qu'on ira pas dans les extrêmes d'hier, on est à peu près dans les même temps de passage ce matin, ce qui laisse présager des températures plus qu'honorables de l'ordre de 38°C
  4. Chaque fois que revient ce débat, je pense qu'il n'y a pas de différence faite pour le grand public entre vigilance et alerte. Je ne sais pas quelle serait la meilleure solution mais c'est toujours bizarre d'avoir des vigilances émises a posteriori. La vigilance pour moi c'est de la préparation et de la prévention là où l'alerte c'est plus dans la réaction à un danger avéré. L'éducation au hasard est une de mes lubies, est-ce qu'on en fait suffisamment ? Ne serait-ce que le fait de faire comprendre que la météo progresse en prévision mais qu'il y a toujours une part d'incertitude intrinsèque. Cela dit comme je faisais remarquer à mes parents qui râlent chaque fois qu'une vigilance est "exagérée", souvent il y a une zone pour laquelle la vigilance a été largement justifiée. L'autre point et ça c'est en consultant infoclimat que je l'ai compris, c'est l'importance des problématiques de stationnarité pour les pluies et je trouve que l'accessibilité aux radars est vraiment un apport récent très important, mais peut-être trop méconnu.
  5. J'ai vraiment beaucoup de mal à comprendre ce rapport. Sa partie scientifique ne me dérange pas tant qu'elle s'en tient à son domaine d'expertise, c'est sur les conséquences sociologiques et politiques que je ne comprends pas. On va préconiser quoi ? 90% des pays du monde fonctionnent sur un système de surproduction pour surconsommation, le Graal de chaque gouvernement est la croissance. Et encore je ne parle pas des spéculations ridicules qui fleurissent sur les chaines genre bfmtv sur la culture de la vigne et compagnie. Je ne dis pas qu'il ne faut pas changer de politique et d'organisation sociale, je dis juste que c'est du flan de faire comme si les gouvernement soutenaient une telle remise en question sociétale. En France, par exemple on ne peut pas avoir le programme libéral de notre gouvernement et en même temps (comme dirait l'autre) dire qu'on soutient la lutte contre le réchauffement climatique, en réduisant celui-ci aux problèmes d'émission de CO2. La France fanfaronne sur le CO2 parce qu'elle a le nucléaire, mais demandez aux poissons du pacifique si le plutonium c'est pas un tantinet pire ;)
  6. A Lunel, la reprise des pluies fortes est impressionnante, je ne sais pas si ça va durer, en tout cas ce sont les plus grosses intensité depuis le début de l'épisode...
  7. Bulletin vigilance MF Avec 400m de précipitations là on le tient notre épisode majeur Blague à part parce qu'une petite coquille ça arrive à tout le monde, je trouve ce bulletin très bien parce qu'il explique les enjeux de cet épisode. Le mois dernier à Lunel on a connu deux lignes orageuse bien costaud, mais ce qui nous a évité le pire, c'est la durée et la faible étendue de l'épisode. Or, pour cet épisode l'ouest et le centre de l’Hérault pourraient subir à la fois des pluies diluviennes en amont et des orages en plaine, le tout avec un vent qui ne favorisera pas l'évacuation en mer. Cela dit, quand je vois Arpège je suis aussi assez inquiet pour Vendredi pour le bassin du Vidourle,
  8. La TD 9 est devenue la tempête tropicale "Hermine" qui à l'air de bien se renforcer dans le Golfe du Mexique.
  9. J'espère que Ma-On ne va pas être trop étendu sinon on va avoir des vents violents et des précipitations soutenues qui vont contaminer encore un peu plus Tokyo... Quant aux structures en pitoyable état de la centrale on se demande si elles vont pouvoir passer la saison des typhons sans dommage. Et dire qu'ils sont candidats aux JO de 2020...
  10. Bonjour, La situation est très alarmante à Fukushima en dépit du sarcophage médiatique établi depuis quelques semaine maintenant... Alors que TEPCO admet qu'il y a des fuites d'eau dans ses réacteurs, voilà que des pluies diluviennes issues de la tempête Tropicale Songda se sont abattues sur Fukushima, avec 2 conséquences: -l'arrêt temporaire des travaux -des fuites accrues de radionucléides par l'écoulement des eaux de pluies puisque les réacteurs ne sont pas confinés vis à vis de l'environnement. Pour ceux qui l'ignorent, on est quand même dans une situation inédite avec 3 réacteurs en fusion dont on ignore à quel point ils sont descendus et s'ils ont ou sont en train de percer le socle de confinement. Par ailleurs les radionucléides comme le césium mettront 30 ans à voir leur activité divisé par 2 et 300 ans à être divisé par 10. Alors c'est dire que rien n'est fait tant que la centrale n'est pas confinée et reste à la merci en surface de la météo et en sous sol du comportement inconnu du corium.
  11. Belle surprise sur Grenoble, on est passé du grand soleil à la tempête de neige en un rien de temps pour vu que ça dure
  12. Bonsoir, Pour moi, il faut quand même bien distinguer deux choses: 1-Les informations météo : prévisions, radars, observations pluviométriques. 2-L'évolution d'un environnement local aux conditions météo. Autant les premières sont du ressort de Météo France, autant les secondes me semblent impossibles à appréhender autrement que par les autorités et la population locales. Je pense qu'une modification de l'échelle de vigilance ne servirait pas à grand chose. L'important c'est que les populations soient informées et pourquoi pas une formation au risque météo durant la scolarité. Si cela parait utopique de former toute la population, il serait quand même bon de former des équipes locales.
  13. Quand j'évoquais les frais engagés je pensais essentiellement à la prévention pour sauver les vies et donc les frais à engager pour organiser l'évacuation des zones présentant le plus de risque. Je me doute bien que sécuriser des zones d'habitation coûte extrêmement cher. Mais c'est aussi une question de culture et de savoir accepter des évacuations même si a posteriori le danger n'a pas été aussi grand qu'envisagé. Personne n'est allé se plaindre d'avoir été évacué parce que la bombe a été correctement désamorcée...
  14. Pardon de m'éloigner un peu du sujet mais combien a-t-on dépensé en mesure de sécurité en prévision de la tempête de ce week-end par rapport à l'argent dépensé dans les mesures de sécurité pour le match PSG/OM ?Je suis bien évidemment conscient que le drame vécu par les populations l'emporte sur l'envie de polémiquer, mais je trouve également facile que les responsables politiques s'en servent de refuge pour stopper net toute interrogation. Le but de ces interrogations n'est pas de trouver des coupables mais d'éviter de nouveaux drames.
  15. Je trouve ce drame assez symptomatique de l'absence de culture du risque météo en France. Je me demande pourquoi dans un pays où on a tant médiatisé l'évacuation de 20 mille personnes à Caen pour le désamorçage d'une bombe, on n'a pas voulu prendre cette initiative pour les communes concernés, d'autant qu'à la vue des images les points de repli immédiat en hauteur étaient inexistants dans ces zones. Alors à qui la faute ? Particuliers? Maires ? Prefets ? Je dirai moi plutôt système. Un système comme celui dans lequel on est et qui fonctionne à flux tendus et restrictions budgétaire et de postes est à mon avis incompatible avec une réaction rapide et appropriée à une situation de crise. Je ne sais pas comment fonctionne les préfectures et les communes mais serait-il aberrant d'avoir une personne employée à plein temps pour servir de relai entre MF et les institutions. Une personne qui pourrait suivre l'évolution des situations potentiellement risquée plusieurs jours à l'avance et dialoguer en ce sens avec les autorités locales. A savoir, un suivi de la vigilance qui ne soit pas une question d'heures mais de jours et qui laisse plus de temps à des mesures concrètes de prévention.
×
×
  • Create New...