Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

M. Gagnard

Membres
  • Content Count

    1873
  • Joined

  • Last visited

About M. Gagnard

  • Rank
    Cumulus mediocris

Personal Information

  • Location
    Violay, Loire, 830 m alt.
  • Site web
    http://meteolyonnaise.pagesperso-orange.fr/indexclim.htm

Recent Profile Visitors

1831 profile views
  1. Oui mais ils sont tellement lents qu'ils n'arriveront qu'en octobre... Inversions notables ce matin, à 8h : 6.2° à St-Just-en-Chevalet et 13.5° à St-Nicolas-des-Biefs.
  2. Oui, c'est logique et voici pourquoi (désolé, c'est pas du SMS, âmes modernes s'abstenir...): On doit admettre 2 hypothèses : 1. L'observateur n'est disponible qu'avant sa journée de travail (vers 7h) et qu'après sa journée de travail (vers 17h). L'observateur dort à 0h. 2. En moyenne, le creux de température se produit le matin (vers 7h...) et le pic l'après-midi (vers 17h...). Alors prenons cet exemple simple : * Dimanche à 7h il fait 8° (et, d'après l'hypothèse 1, ce 8° est le creux de tempé pour ce dimanche). * Lundi à 7h il fait 5° (et, d'après l'hypothèse 1, ce 5° est le creux de tempé pour ce lundi). * Mardi à 7h il fait 7° (et, d'après l'hypothèse 1, ce 7° est le creux de tempé pour ce mardi). Evidemment ces trois journées sont consécutives... Si l'observateur fait mal les choses, c'est-à-dire s'il prend ses minis (donc réinitialise son thermo à minis) à 7h alors il relèvera : * 8° affecté au dimanche... à condition que la mini de la veille (du samedi donc) ait été supérieure ou égale à 8° ! * 5° affecté au lundi. * 5° aussi affecté au mardi ! en effet, le lundi matin, il aura "remis à zéro" son thermo sous 5° de température... Le 7° qui devait être affecté au mardi sera soit reporté d'une journée si le creux du mercredi est supérieur ou égal à 7°, soit irrémédiablement perdu si le creux du mercredi est inférieur à 7°... On constate au travers de cet exemple que l'on commet une erreur SYSTEMATIQUE lors des phases de réchauffement (on compte 2 fois la plus petite mini de deux consécutives). On ne commet pas d'erreur lors des phases de refroidissement. L'erreur sera donc une sous-estimation SYSTEMATIQUE des différentes moyennes des minis. On pourrait prendre le même type d'exemple pour les maximales. Si l'observateur fait mal les choses, i.e il recherche ses maxis (et donc réinitialise son thermo à maxis) à 17h, alors il commettra une erreur SYSTEMATIQUE lors des phases de refroidissement (on compte 2 fois la plus haute maxi de deux consécutives). On ne commet pas d'erreur lors des phases de réchauffement. L'erreur sera donc une sur-estimation SYSTEMATIQUE des différentes moyennes des maxis. D'ou LA solution qui répond aux hypothèses 1 et 2 : On cherche les minis (donc réinitialise le thermo des minis) à l'heure la plus chaude, on cherche les maxis (donc réinitialise le thermo des maxis) à l'heure la plus froide. Bien évidemment, on commettra d'autres "erreurs" car l'évolution de tempé ne respecte pas toujours l'hypothèse 2 (journées -rares- où il fait chaud le matin et froid l'AM) ; mais ces erreurs ne seront pas SYSTEMATIQUES comme les précédentes. Bien entendu, avec l'avènement des stations automatiques, on pourrait à présent décider conventionnellement que minis et maxis se recherchent tous les deux entre 0h et 0h. On pourrait le faire... Certains observateurs bénévoles ne faisaient qu'une visite quotidienne à la station météo : le matin avant d'aller au boulot. La pluie et les maxis étaient donc "bonnes" mais les différentes moyennes portant sur les minis étaient obligatoirement minorées. Il y a très longtemps j'avais fait la simulation d'un tel comportement sur la station météo (c'est très facile à faire a posteriori) et avait constaté une sous estimation de 0.5° en moyenne (des minis) annuelle. La même simulation en plaine avait donné, de mémoire, 1°...
  3. Ça pousse toujours à Lyon ! 40.8° de maxi provisoire à Gerland... à presque 18h... Le record absolu pour Bron ?
  4. Quand on voit l'image des cumuls de pluie en juillet (issue de meteo60) et la position géographique des records absolus battus de plusieurs degrés aujourd'hui et hier (et demain ?) on peut y déceler quelques similitudes...
  5. Oui mais c'est le relevé intermédiaire, arrondi donc ? Au plus froid, il fait donc 39.5° et au plus chaud 40.4°... le record mensuel est à 39.8° donc suspens....
  6. Non, et comme disait Dralfot hier (page 37) : "Point de rosé à Aulnat !" Donc pas d'eau, pas de rouge, pas de rosé... Misère...
  7. Non, il y en avait davantage lors des législatives de novembre 1946, Maurice Thorez avait fait + de 28%...
  8. 30° atteints ici à Violay entre 11h40 et 11h50 ; hier le niveau 30 avait été passé entre 13h50 et 14h. Un point à midi a été fait sur le forum de l'AMRL : http://meteolyonnaise.1fr1.net/t2509-semaine-du-22-au-28-juillet-2019#33125
  9. Ah mais oui mais c'est normal qu'il y ait plusieurs jours... ça se déroule par étapes... c'est le Four de France.
  10. On peut dire que c'est Le Mans chaud... Les bras m'en tombent...
  11. Record absolu à la toute jeune station du presque mont-Blanc à 4750 m d'altitude : +9.8° cet après-midi. Si on excepte un bref affaissement à -0.2°, il n'a pas gelé là-haut depuis le lever du jour. Lors de la récente canicule de juin, le thermomètre avait atteint (de mémoire) 9.3° à son apogée.
  12. Record absolu à la toute jeune station du presque mont-Blanc à 4750 m d'altitude : +9.8° cet après-midi. Si on excepte un bref affaissement à -0.2°, il n'a pas gelé là-haut depuis le lever du jour. Lors de la récente canicule de juin, le thermomètre avait atteint (de mémoire) 9.3° à son apogée.
×
×
  • Create New...