Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cers

Membres
  • Content Count

    2716
  • Joined

  • Days Won

    2

2 Followers

About Cers

  • Rank
    Cumulus congestus
  • Birthday 12/05/1988

Personal Information

  • Location
    Bois-de-Haye

Recent Profile Visitors

11676 profile views
  1. Bonjour, J'ai consulté rapidement les archives AROME et les cumuls prévus étaient proches de 20-25 mm à Grenoble et St-Geoirs : c'est pas significativement éloigné des cumuls observés, donc la prévision était réaliste, elle est vérifiée. Les cumuls de 30-40 mm prévus par le modèle étaient plutôt sur les massifs si je ne m'abuse. Exemple ici, avec le 6 Z d'hier :
  2. Bonjour, J'observe çà de loin. D'un point de vue quantitatif d'abord, les modélisations laissaient envisager des cumuls d'eau fréquemment compris entre 10 à 30 mm, parfois 40 ou plus notamment sur les hauteurs, entre dimanche et ce lundi. Les multiples observations montrent que les cumuls mesurés concordent bien globalement avec les valeurs prévues. Bien sûr qu'il y a des surestimations/sous-estimations possibles. Il ne faut pas s'attendre, à fortiori dans une zone montagneuse comme les Alpes, à ce qu'une prévision soit exacte au point de grille modèle près ! Les effets locaux sont
  3. Bonjour, Une petite onde frontale en provenance d'Angleterre va traverser le nord de la France au cours des prochaines heures tout en frontolysant. Dès lors, quelques averses pourront concerner l'Ile de France en fin d'après-midi et ce soir, et s'accompagner ponctuellement de rafales de vent avoisinant 50 km/h. Les températures maximales seront un peu fraîches pour la saison, avec pas plus de 10 à 12 °C. Ciel nocturne dégagé et températures minimales proches du gel demain matin en couronne. Ci-dessous, une coupe verticale NW-SE à travers la limite frontale en début d'ap
  4. Bonjour, Peu d'activité ici. Le soleil et les éclaircies sont souvent au rendez-vous en ce début de journée à l'intérieur des terres, mais le ciel se couvre par les côtes de la Manche à l'approche d'un petit système frontal en provenance d'Angleterre, évoluant en front occlus sur notre pays. Cette limite frontale en perte d'activité va traverser le nord de la France au cours des prochaines heures, engendrant cet après-midi et ce soir de petites averses dans un environnement très peu instable. Localement, ces averses en air froid pourront produire un peu de grésil, en p
  5. La LPN s'abaisse sur le massif vosgien, pas loin de 800 m à priori.
  6. Salut, Sur quoi t'appuies tu pour affirmer cela ? Les dernières observations ? Les données de PEAROME ? ...
  7. Je peux me tromper, mais dans ton secteur, je dirais que la limite pluie-neige peut descendre vers 500 m (transitoirement 400 m) ce soir et cette nuit d'après les données AROME.
  8. Bonsoir, Les précipitations vont se généraliser au cours des prochaines heures, sous l'effet conjugué : - de l'arrivée de l'anafront suivi d'une advection froide ; - d'une convergence modérée en basses couches, concentrée dans certains secteurs ; - d'une divergence d'altitude en entrée droite de jet ; - des forçages orographiques. En raison de précipitations parfois soutenues d'une part et d'une lente progression de la perturbation d'autre part, les cumuls d'eau pourront atteindre ou dépasser fréquemment
  9. La pluie est à nouveau assez soutenue ici, la température diminue, on a perdu 2 ° C en une heure. Le vent a tourné au NO.
  10. En effet, joli contraste thermique, comme on pouvait s'y attendre : un gradient de température moyen de ~ 5 °C / 100 km sur le nord-est. L'évolution diurne des températures à l'avant du front, à l'est de la France, contribue à renforcer le contraste et par la même occasion l'activité du front. En revanche, le risque orageux s'est amenuisé, l'instabilité est bien trop faible et le timing mauvais.
  11. Salut, Vers quelle échéance ? D'après ce que je vois pour les précédentes sorties, il y eu des réajustements habituels mais pas de grosse surestimation. En comparant IFS et GFS, çà se vaut je dirais.
  12. Bonjour, Comme l'a mentionné justement @tao, après l'évacuation de la perturbation lundi, un véritable blocage se met en place pour cette semaine. L'élément notable sera la fraîcheur qui globalement l'emportera en raison de l'enfoncement d'une masse d'air polaire. Avec pas plus de -4 °C à 850 hPa sur une partie nord de la France, on peut envisager des températures ne dépassant pas 8 à 10 °C en certains endroits l'après-midi, tandis que la barre des 15 °C pourrait être franchie dans le sud-ouest. La fraîcheur nocturne sera aussi de mise, avec quelques faibles gelées possibles par en
  13. Ce dimanche, à l'avant d'un talweg se propageant lentement vers l'est, un front donne des pluies sur la Bourgogne, la Champagne, la Lorraine et petit à petit sur les départements situés les plus à l'est. Ce front est associé à une convergence de surface et un cisaillement horizontal de vent importants. A son passage, le vent va tourner assez brusquement pour s'orienter au secteur N-NO et l'air froid gagnera nos régions d'ouest en est de dimanche à lundi (jusqu'à -6 °C environ à 850 hPa). A l'avant de cette perturbation pluvieuse, le flux se dresse encore au secteur SO et maintient une masse d'
  14. Bonjour, Un axe de talweg secondaire traversant l'Espagne aborde ce soir la Méditerranée. Dans un flux de secteur SO, l'anomalie de basse tropopause associée va renforcer le soulèvement en aval, en région PACA. L'anomalie pilote un rapide de jet à 250 hPa lequel va accentuer les forçages en sortie gauche. La divergence du vent en altitude s'accompagne d'une diffluence. En basses couches, la convergence humide serait aidée par la formation d'une dépression de méso-échelle dans le Golfe du Lion. L'orographie pourra aussi jouer un rôle. Dans ce contexte dynamique, des précipitations s
  15. Je lis souvent ce terme sur le forum. Mais des averses de neige sont possibles par des températures faiblement positives en plaine sans qu'on observe pour autant réellement un phénomène d'isothermie, lequel n'est pas si fréquent et requiert quand même des conditions bien particulières pour se produire : précipitations modérées à fortes, relativement durables, accompagnées d'un vent calme à faible. Dans ces conditions, l'énergie prélevée à l'atmosphère pour la fonte des flocons de neige contribue à refroidir efficacement l'air environnant, et l'isotherme zéro s'abaisse progressivement, éventuel
×
×
  • Create New...