Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Cers

Membres
  • Content Count

    2516
  • Joined

  • Days Won

    2

2 Followers

About Cers

  • Rank
    Cumulus congestus
  • Birthday 12/05/1988

Personal Information

  • Location
    Bois-de-Haye

Recent Profile Visitors

9886 profile views
  1. Pour compléter mon message dans le topic nord-est, çà risque d'être tendu jeudi prochain pour de la neige sur nos massifs. La LPN pourrait se situer à une altitude assez haute, disons supérieure à 1000 m. A noter, un renforcement significatif du vent entre mardi et jeudi. La semaine prochaine s'annonce donc agitée sur les massifs de l'est, mais en partie moins hivernale avant vendredi. Ci-dessous, les diagrammes IFS pour Gérardmer. Les températures vont s'envoler en début de semaine prochaine, elles seront assez probablement encore faiblement positives à 850 hPa (~ 1350 m) au passa
  2. Une perturbation pluvio-neigeuse a traversé notre pays, liée à une dépression centrée ce dimanche à l’est de l’Islande (environ 990 hPa). Le front froid progresse aujourd’hui vers l’est et le sud pour s’évacuer hors de nos frontières et évoluer d’une part en une occlusion chaude vers l’Allemagne, et interagir d’autre part avec une petite dépression située ce matin en Mer de Ligure. La baroclinie se traduit par un courant-jet s’étirant depuis le Groenland jusqu’en Méditerranée. Figure 1 - Image IR de 9 h UTC, pression mer (isolignes en noir), géopotentiel à 500 hPa (ble
  3. Faibles chutes de neige en cours depuis environ trois quarts d'heure, température -3 °C. Je suis allé me promener en pleine nature et notamment en forêt. Les arbres bordant les chemins ont un peu plié par endroits. J'ai mesuré 10 cm au sol, au cas où @supercell54 veut compléter sa carte (coordonnées approximatives ~ 48.70 ° N / 6.07 ° E, environ 330 m d'altitude).
  4. Ici précisément, entre Nancy et Toul, il était de souvenir tombé plus de neige début 2019. Rien d'impressionnant.
  5. Oui, il faudra voir. On retrouverait de toute façon à moyen terme une dynamique d'ouest, et donc une possible alternance de passages doux et de passages plus froid. Comme tendent à le montrer les diagrammes et les cartes, il est envisageable que la baisse de température à l'arrière de la perturbation du début de semaine soit également transitoire et pas extraordinaire.
  6. Oui, c'est dommage. S'il avait fait légèrement plus froid dans le coin, nous aurions sans doute eu une couche de neige au sol un peu plus épaisse. Ici par exemple, il a neigé sans interruption, mais les chutes ne faisaient presque qu'équilibrer la fonte cet après-midi.
  7. La neige est très "collante" ici, beaucoup de gadoue. Il tombe un mélange pluie/neige actuellement, sous une température en surface proche de 0 °C. Ca glisse !
  8. C'est pourtant bien ce qui ressort. A J+5, la situation synoptique ne va beaucoup changer dans les grandes lignes. La douceur va, au-moins transitoirement, prendre le dessus. * Et ce ne sont pas les ensemblistes qui vont contredire cette tendance. Ci-dessous le diagramme GEFS pour Nancy par exemple, on note bien les baisses de température consécutives aux perturbations d'aujourd'hui et de ce weekend, puis une tendance à la hausse en début de semaine prochaine (la T850 repasse au-dessus de zéro). Par la suite, est possible en revanche qu'une masse d'a
  9. Bonsoir, A mon avis, en l'état actuel des modélisations, la situation serait favorable à des chutes de neige entre samedi et dimanche.
  10. Comme prévu, la pluie prend temporairement le relais de la neige par endroits en cette fin de journée, notamment en Meurthe-et-Moselle. En effet, on a une advection chaude maximale vers 850-900 hPa et de la Champagne à la Franche Comté, consécutivement au décalage de l'onde vers nos régions. Les flocons traversent donc une épaisseur d'atmosphère à température positive et fondent au cours de leur chute en direction du sol. Ce réchauffement se matérialise par une inversion thermique en basses couches (cf sondage ci-dessous prévu par AROME en Meurthe-et-Moselle, par exemple). L'Alsace et les zone
  11. Ici, il tombe toujours de la neige pour le moment, mais le cumul n'a pas augmenté depuis ce matin malgré les chutes en continu : çà stagne. Environ 2 à 3 cm, çà fait plaisir mais rien d'extraordinaire. On pouvait hier s'attendre à davantage en tout cas. La neige est "très humide", lourde. Il manquait encore quelques dixièmes de degrés aujourd'hui.
  12. Effectivement, la situation na favorise pas les Vosges et la Franche Comté aujourd'hui, soumis à une advection chaude. Il faut patienter le temps que l'onde se décale la nuit prochaine pour retrouver des profils thermiques partout plus froids demain. Ci-dessous on peut voir que le déplacement de la dépression est associé à la propagation vers l'est d'une onde thermique à 850 hPa, faisant remonter d'un petit cran l'isotherme zéro.
  13. Ce tracteur sera t-il complètement enseveli un jour ? 🙄 https://www.refugedusotre.com/meteo-webcam/
  14. Petite analyse météo ... La France est aujourd’hui sous l’influence d’une perturbation s’infiltrant entre une dorsale anticyclonique à l’ouest et un vaste talweg en Europe centrale. Le nord-est du pays est concerné par un front quasi-stationnaire apportant des chutes de neige d’intensité parfois modérée en plaine, en Alsace, en Lorraine et près des frontières avec la Belgique. Au niveau de cette zone frontale confrontant une masse d’air froid d’origine polaire et un air plus doux en provenance de l’Atlantique, le gradient de température en surface est plutôt marqué. La dépression c
×
×
  • Create New...