Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

guillaumesechet

Membres
  • Content Count

    302
  • Joined

  • Last visited

About guillaumesechet

  • Rank
    Altocumulus
  • Birthday 04/11/1969

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Qu'est devenu Jacques Kessler ? Pour moi la référence en terme de présentation des bulletins sur Radio France : tous les mots très bien choisis, très synthétique... Vraiment talentueux.
  2. Merci pour ces commentaires - ça fait chaud au cœur car c'est beaucoup de travail Guillaume
  3. Oh que oui... J'ai assisté à la création d'Infoclimat et j'intervenais au début des années 2000 peut-être, mais rapidement le travail lié à ma société, mes ouvrages et à mes différentes recherches a été tellement énorme que je n'ai pas pu continuer dans ce sens. Parfois j'envie les gens qui gardent la météo uniquement comme passion et jardin secret.
  4. Bonjour à tous ;) Un petit mot pour vous dire qu'après un an de travail, je viens de sortir un 4eme ouvrage "Météo extrême" >> présentation meteo-paris Ce livre assez ambitieux a également été possible grâce à vous, puisque de nombreux photographes de la rubrique Photolive ont participé à son élaboration (et je ne les remercierai jamais assez, ainsi que Laurent qui m'a beaucoup aidé à les contacter). Richement illustré et documenté, il s'agit de mon plus gros livre sur les aléas climatiques. Dans ce contexte de réchauffement climatique, on a parfois trop tendance à expliquer les extrêmes uniquement sous cet angle - et on en perd nos repères. Cet ouvrage remet un peu les pendules à l'heure, même si l'influence du réchauffement est également presque systématiquement analysé. En tout cas, le livre est conçu pour intéresser le grand public et les passionnés. Disponible en librairie et sur internet >> Guillaume Séchet
  5. Concrètement, je suis actuellemment en en déplacement Allemagne et mon temps est compté (je dois continuer à réactualiser mes sites internet, même si d'autres collègues travaillent également dessus). En gros, les cartes ncep confirment l'anomalie sèche sur l'Europe du Nord entre novembre et décembre (l'avant dernier RUN la faisait descendre moins bas). Les cartes CFS des centres d'action vont également dans ce sens (anticyclone polaire sur le Nord de l'Europe pour cette échéance). En dehors de cette cohérence entre les cartes et les différents RUN, les autres paramètres le sont moins, d'où cette incertitude. Je sais également que le MET Office prévoit une anomalie froide sur l'Euope de l'Ouest. Cette réponse est une sorte de minimum syndical mais j'espère qu'elle vous conviendra. Maintenant, il faut vraiment que j'y aille car je n'avais pas prévu d'intervenir ce soir sur ce forum et il me reste beaucoup de travail. Bonne soirée
  6. Ok, mais pourquoi ne m'avez-vous pas contacté directement ? Vous m'auriez invité sur le forum et j'aurais bien volontier répondu à votre question. Donc, je regarde régulièrement tous les modèles en lien sur la page : http://www.meteo-paris.com/modeles-meteo.html Et je surveille particulièrement les sorties régulières de http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/people/wwang/cfs_fcst/ ainsi des scénarios d'évolution des centres d'actions sur http://www.meteorologic.net/cfs.php Ensuite, je surveille l'étendue des surfaces enneigées sur l'hémisphère Nord en comparant avec les autres années, les anomalies de températures à la surface des océans, l'évolution d'El Nino et les anomalies actuelles et passées sur la planète, notamment en Europe. Bref, c'est une compilation d'un tas de paramètres, notamment les cartes indiquées précédemment. Bonne soirée Guillaume
  7. Je le fais souvent, mais je n'y ai pas vraiment pensé cette fois-ci. De toutes façons, tout le monde utilise les mêmes sources car elles sont limitées. Tous les liens des modèles sont indiqués sur cette page : http://www.meteo-paris.com/modeles-meteo.html
  8. 
ENTRE AUTRE : http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/people/wwang/cfs_fcst/images3/euT2mMon.gif http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/people/wwang/cfs_fcst/images3/euPrecMon.gif http://www.meteorologic.net/cfs.php Je ne sais pas qui vous êtes, mais ce n'est pas la première fois que vous êtes GRATUITEMENT désagréable à mon égard (et apparemment à l'égard de bien d'autres météorologistes). D'autre part, si vous avez des questions concernant mes prévisions, merci de me les poser directement via ma page contact. Je ne suis pas censé savoir que vous êtes sur ce forum et je n'ai aucun problème à débattre sur tel ou tel sujet. Il m'arrive également de ne pas tout savoir... Vous avez sans doute plein de choses à m'apprendre (et réciproquement). Si vous êtes passionné de météo, vous savez sans doute que les tendances saisonnières sont très délicates à réaliser (étant donné le peu de source et leur qualité très limitée). Perso, je n'aime pas réaliser ce type de prévisions; mais comme l'attente est très grande alors je propose quand même ce service. En tout cas, je ne cède jamais à la démagogie et j'essai d'avoir le discours le plus transparent possible. Guillaume
  9. Mon cher Yann, Avec tout le respect que je vous dois (mais ce n'est apparemment pas réciproque - peu importe), vous n'avez sans doute pas compris mes propos. Je vous ferais d'ailleurs remarquer que cet article date d'il y a quelques jours et que depuis, les choses ont un peu évolué. L'important dans ce type de situation, c'est l'apport d'air tropical autour de l'ex-tempête Nadine (mais Nadine en elle-même n'a plus vraiment d'importance car elle est de plus en plus diluée dans la masse). En gros, c'est cet air tropical qui rend les modèles un peu "fous" car il y a beaucoup d'énergie. On peu plus difficilement simuler un fluide très agité. Mais je vous rassure, nous avons encore beaucoup à apprendre de ces situations (y compris moi). Bonne soirée Guillaume
  10. Il n'est pas étonnant de voir ce type de phénomène se former près de Biarritz. En raison du découpage des côte c'est avec le Cap Corse la région de France où l'on en observe le plus. Guillaume
  11. En fait, je ne comprends pas très bien ce que tu dis. Tu habites Chamrousse ?
  12. Je ne suis pas seul mais ce n'est pas facile, en effet.
  13. J'ai fais une erreur dans ma réponse. Désolé, je pensais que tu m'adressais cette remarque.
  14. Merci pour ton message (et vive la Suisse, pays que j'adore). Nous avons d'ailleurs un site météo pour Genève (http://www.meteo-geneve.ch/ : le site météo le plus consulté pour Genève) et la tendance saisonnière pour la France est également valable pour la Suisse et la Belgique. Disons que je trouve le message injuste et gratuit. Nous sommes une équipe de passionnés, nous suivons en permanence la situation météo et l'évolution des différents modèles à court et long terme, nous réactualisons aussi souvent que nous pouvons en expliquant le pourquoi du comment ainsi que nos doutes. Franchement, que faire de plus ? Que liej76 vienne travailler avec nous et il verra que transmettre de l'info météo, ce n'est pas si facile que cela.
×
×
  • Create New...