Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Bruno76

Membres
  • Content Count

    294
  • Joined

  • Last visited

About Bruno76

  • Rank
    Altocumulus

Personal Information

  • Location
    Varsovie-quartier Wola

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. J'ai le sentiment en plus que Varsovie est un peu en limite de 2 situations neigeuses possibles : -par retour d'occlusion (flux d'Est) de depressions remontant des mers Adriatique ou Noire, il y a souvent de bonnes chutes de neige au Sud-est d'une ligne Katowice-Białystok voire plutôt Brest-Likowsk) - Par traîne de Nord-Nord-ouest, ça peut bien tomber en Kachoubie ou autour des lacs de Mazurie, mais j'ai toujours l'impression que ça descend ensuite surtout vers Płock, Łódź puis les Tatry. La crête vers Mława est un palier. J'imagine que le maximum au sol que j'ai eu pour l'instant dans les parcs de Varsovie, en 4 hivers, c'est à peine 20cm (et les 2 premiers hivers, 2016 et 2017). PS : dommage que je ne revienne pas ce week-end là (normalement non car ma femme étudie, et j'y serai au moins du 20 au 8 janvier)
  2. Salut, En ce moment il ne faut pas être trop exigeant, nous sommes globalement au-dessus des normes et jamais clairement au-dessous depuis avril 2018... Et pour mes 4 premiers Noël je n'ai jamais vu un enneigement constant et sans dégel du 24 au 26 décembre. Espérons une fenêtre cette année... Sachant que je travaille France actuellement et reviens 1 week-end sur 2 donc je ne peux pas être témoin de tout.
  3. Pardon pour ceux qui n'ont pas compris, je ne disais pas cela pour comparer les climats, je sais bien qu'il y a 15deg d'ecart en moyenne en janvier entre Montréal et Bordeaux et ça n'est pas prêt de changer. Je disais cela par rapport à l'activité/inclinaison solaire à mi-novembre, qui quoiqu'on pense est la même à Rouen et Reims que Saguenay ou Youzhno-Sakhalinsk. Donc un ciel très bas en novembre et sans alimentation Atlantique peut aussi amener du froid. J'ai l'impression que chez nous en fait, la norme en est d'être hiver 1 ou 2deg au-dessus des normes, parfois plus, parfois un peu moins mais c'est là où se trouve le sommet de la gaussienne. En revanche lorsque les conditions sont réunies, de très rares fois et ca n'est pas arrivé depuis longtemps, il ne faut pas oublier à quel point le thermomètre peut plonger en façade ouest de continent, et franchir les 10 degrés sous les normes presque plus facilement qu'en façade Est (alors qu'à l'inverse j'ai vu que le record de douceur à Saguenay par vent de Sud en janvier est de 15deg, donc pas loin de celui de Rouen et plus de 25deg au-dessus de la norme). D'après mes souvenirs la moyenne des températures en decembre 2010 à Rouen était proche de 0 l'après-midi et-4 la nuit, soit 7deg sous la norme sur un mois. Pour conclure il faut le plus souvent s'attendre à être déçu en France, mais si jamais les conditions sont réunies le weekend prochain, le potentiel de plongée est réel, surtout passé mi-novembre.
  4. Y a-t'il des exemples de constitutions de "frigo" en Europe occidentale en novembre ? En Pologne ou Russie, il semble qu'un anticyclone stagnant à cette periode avec les brouillard à la clé, même par léger flux d'ouest, peut faire chuter le thermomètre en basse couche simplement par la très faible activité solaire. C'est notamment ce qu'il s'etait passé je crois en decembre 2012. Une goutte froide très stagnante peut aussi produire le meme effet, que ce soit son côté ouest (flux de Nord) ou est. Même si l'advection froide n'est pas très importante (il fera très doux dans les pays baltes), le simple fait d'être en flux de Nord-est plusieurs jours, donc bloqué de l'influence Atlantique, et à une periode déjà dans le 1/4 le plus faible de l'activité solaire, peut-il même en France produire du froid ? Je rappelle quoiqu'on dise que Montréal est à la même lattitude que Bordeaux.
  5. En général la différence est très grande entre le village et les premiers faux plats du Mt d'Arbois. Le coin que je connais bien c'est Les Choseaux, et il arrive souvent que la limite de tenue de la neige soit au virage en épingle qui va soit vers les Choseaux soit télécabines du Mt D'Arbois. En gros la LPN c'est soit Sallanches, soit Combloux, soit là, soit bas du Bettex/intermédiaire Princesse, soit bas du Mt Joux/Altiport, et plus haut c'est la cata pour tout le domaine.
  6. En observant le Mont Joly depuis Rochebrune, on observe des crêtes légèrement grisées jusqu'au niveau de la première epaule vers 2100m. En revanche à partir de 2200m (juste en-dessous de la 2ème épaule, et bien sûr toute la dernière partie du cirque des aiguilles croches), c'est tout blanc donc ça doit rapidement monter au-dessus des 30cm. L'index de la Flégère (2400m) est aussi copieusement plâtré, 50cm là-bas ?
  7. D'ailleurs j'ai une question, pourquoi Megève ne fait pas effet de vallée intérieure alors qu'il y a quand même toute la chaîne des Aravis à l'ouest-NO immédiat et encore pas mal de montagnes au Sud-ouest ? J'ai cru voir une LPN à Chamonix vers 1800m sur le domaine de la Flégère. La Haute vallée de l'Arve est-elle considérée comme une vallée intérieure ? Et du coup quelles sont les quantités et la LPN en Suisse derrière le "pivot", à Verbier et peut-être le col du Grand Saint-Bernard ?
  8. Sur une des dernières images de la webcam du Mont d'Arbois on voyait le Mont-Joux bien grisé jusqu'aux dernières pentes, donc je pense que la limite de tenue démarre au moins sur sa crête arrière, peut-être plus sûrement sur les pentes de l'épaule là où tout est dans le brouillard. Il y aura 2 très forts gradiens d'enneigement mercredi matin : le premier entre 2000 et 2200m, le second entre 2600 et 2800 dans le secteur.
  9. Mine de rien à la vue générale des fronts sur l'ensemble de la semaine, peut-on commencer à avoir quelques inquitudes pour tout le bassin versant Sud-ouest de la Loire (Cher, Indre...), la Dordogne et la Garonne (sans oublier bien sûr les rivières bretonnes et basques) ? Pour la Seine et la Somme, les valeurs ne semblent pas non-plus astronomiques, et en ce qui concerne la Saône et le Rhône, sans brusque redoux au cours d'un front chaud, les épisodes de neige sur les Alpes voire Jura et Vosges devraient réguler l'écoulement. Très difficile de prévoir les accumulations, la charge des fronts respectifs, leur vitesse de passage dans les zones de plaine, et je n'ai aucune idée des seuils au-dessus desquels il y a de quoi s'inquiéter, surtout pour une inondation par saturation de la nappe, en novembre. Si même 1 semaine suffit. Mais j'ai assez rarement vu une telle anomalie dépressionnaire sur la France pendant apparemment au moins une dizaine de jours, et les projections sur la salve de jeudi/vendredi font imaginer moins de vent mais plus de pluie.
  10. J'ai déjà skié sous la pluie en haut des Contamines (aiguilles croches) le 2 ou 3 janvier 2015. Cette année-là j'avais voulu profiter du fait qu'il était enfin tombé 30/40cm, et jusqu'à Salanches, le 26 décembre (pagaille monstrueuse d'ailleurs sur les routes car c'était un samedi matin et les medias n'avaient pas du tout communiqué sur la vigueur du front et la LPN en plaine en Lorraine et jusqu'aux premiers contreforts du Morvan, tunnel de Nantua, fond des vallées alpines)... Après quelques jours de ski divin, il avait replu sonc jusqu'à 2200m au moins. Basé à Megève j'avais tenté de profiter du forfait aux Contamines, esperant franchir la LPN, en vain. Ce fut d'ailleurs mon dernier passage hivernal à Megève avant d'aller vivre en Pologne
  11. J'ai l'impression que le pic d'imprevisibilité se situe entre février et avril. En debut d'automne, la situation se fige très souvent, et on subit alors de nombreuses récurrences, souvent dans le mauvais sens, parfois dans le bon sens. En novembre, il est souvent au contraire facile d'observer où se font les incisions à l'échelle de l'hémisphère nord. On ne peut pas déterminer précisément quel temps il fera le weekend prochain, mais on dait d'ores et déjà que la France devrait tirer son épingle du jeu. Réjouissez-vous, car dans les Carpates les fronts froids auront bien du mal à arriver, on en a encore pour une bonne semaine de foehn !
  12. Je m'essaie pour Varsovie (aéroport, je vis à 3 stations de bus). Je table sur le premier hiver un peu précoce de ma vie là-bas (encore jamais vu de neige au sol en continu du 24 au 26 décembre sans dégel en 4 ans). Première gelée (j'ai de la chance, il y en a déjà eu une à Cracovie mais pas Warszawa) : 30 octobre (très probable) Première chute de neige avec tenue : 4 novembre Nombre de jours avec gel : 87 Nombre de jours sans dégel : 32 Tnn <-10 : 15 Tnm : -18,4 Txn :-11,6 Nombre de jours avec neige au sol : 41 Hauteur maximale de neige au sol : 23cm
  13. Le problème c'est que ceux qui à chaque run espèrent revivre la Toussaint 1997 (je m'en rappelle très bien, les 40 ans de Mariage de mes grands-parents sur une péniche par à peine 5deg à midi puis la semaine à l'Ile d'Yeu en mode mer Baltique) risquent d'être souvent déçus. Ce qui se precise de plus en plus c'est un net rafraîchissement puis une situation très dépressionnaire pour le week-end. En cette saison une plongée rapide avec des gelées sous -5 dans l'interieur n'est d'ailleurs pas très souhaitable j'ai entendu. Et il vaut mieux qu'il tombe 1m à 2000m et que ca tienne plutôt que 5cm dans les Ardennes puis retour au vert à 2500m jusqu'au 15 décembre.
  14. Oui c'est ce que je disais dimanche quand je parlais d'une quasi-tempête de neige en Pologne. Bon je pense que ça sera un peu tôt (advection trop molle), peut-être dimanche matin au Nord du Bug (sans tenue) et surtout un beau gavage dans les Tatry voire Sudètes et Bieszczady. Je serai à Urle (60km au NE de Varsovie) pour témoigner
  15. Pour être encore 1deg au-dessus des normes ça veut dire que les températures du début du mois avaient pris beaucoup d'avance (et qu'il peut faire très frais en septembre). Au moins par rapport à l'an dernier il est probable que la dernière Tx supérieure à 20deg aura eu lieu mi septembre. Quand aux PP j'imagine que c'est grâce à hier qu'on franchit l'excédent ! PS1 : je passerai l'automne à partir de la semaine prochaine en partie en France. Ma femme reste et je reviendrai un weekend sur 2 environ. PS2 : je serai à Urle ce week-end, donc un bon endroit pour espérer voir quelques flocons avec les restes de Lorenzo. Il semblerait en tout cas qu'en altitude on se prenne un joli coup de blanc.
×
×
  • Create New...