Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Bruno76

Membres
  • Content Count

    324
  • Joined

  • Last visited

About Bruno76

  • Rank
    Altocumulus

Personal Information

  • Location
    Varsovie-quartier Wola

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je n'ai pas vu depuis longtemps des perspectives aussi unanimement froides à l'échelle Européenne. La Pologne où je vis devrait enfin être touchée à son tour par de bonnes pluies avec la remontée de la dépression mère de l'Adriatique à la Lettonie mais ensuite il semble vraiment qu'elle vienne se casser les dents sur un verrou de l'Islande à la Scandinavie, et des intrusions froides venant du Nord-est sont donc fort probables fin octobre. Il y aurait alors là-bas (Russie occidentale, pays Baltes, Biélorussie et peut-être Est Vistule) des records annuels d'enneigement et de froid pas difficiles
  2. La situation n'est pas historique en terme de rafales, mais en ce qui concerne Alex nous ferons les comptes mardi ou mercredi ! Il est possible que la Bretagne soit touchée 3 fois (avec un creusement secondaire dimanche), et d'ici mercredi les fronts pluvieux à répétition sur la quasi-totalité du territoire sont la principale menace !
  3. Malgré tout c'est vrai que globalement la Haute-Savoie et les Préalpes du Nord devraient être dans la fourchette basse en terme de cumuls sur les 5 prochains jours (tout est relatif), alors qu'on dirait que les massifs le plus souvent les plus secs (Alpes de Haute Provence et Hautes-Alpes, secteurs qui ont plus de mal à la fois avec le flux NO et Est) seront particulièrement touchés.
  4. Personnellement ce qui m'obsède le plus, ce sont les cumuls de précipitations sur absolument tous les Bassins versants des principaux cours d'eau d'ici mardi prochain. La Garonne, la Dordogne, la Loire, les fleuves bretons, la Seine notamment avec ce qui est modélisé pour l'Yonne (Morvan) et peut-être le plateau de Langres... Seuls le Rhin et le Rhône au Nord de la Drôme pour l'instant devraient vivre des précipitations normales. On en a pour 5 jours de potentiel déluge !
  5. Les paysages ne semblent pas seulement blanchir à vue d'oeil, ils attraperont une sacrée jaunisse au cours des 3 prochains jours ! La journée de mardi sera magnifique car la limite d'enneigement sera stabilisée et très marquée quelque part entre 1500 et 1800m (de 0 à 40cm sur 500m de dénivelé), au-dessous jusqu'à 1000/1200m l'herbe se sera couchée et jaunie, et en vallée ça sera encore à peu près un début d'automne mais bien plus avancé que 5 jours plus tôt.
  6. Non seulement ça devient remarquable, mais en plus les modèles dubitatifs font un pas vers de l'agitation durable la semaine suivante. Certainement moins froid, plus probablement OSO voire un coup de foehn provisoire très dépressionnaire... Mais intéressant pour les alpages ! D'ailleurs j'ai une question car je n'ai jamais vu de situation météorologique de ce genre en cette saison précise (ni été, ni de novembre à mars). Est-ce possible que se constituent tout de même des lacs d'air froid en très haute vallée, même s'il n'y a presque pas d'enneigement sous 1200/1500m et donc des surp
  7. J'ai entendu que l'année de ma naissance (septembre 1986) mes grands-parents avaient eu de la neige au sol aux Choseaux (1200m, derrière l'épingle de la route de l'altiport à Megève)...et qu'ensuite il faisait un temps radieux et chaud début octobre pour le mariage de ma Marraine donc apparemment c'est possible.
  8. Je viens de faire la relation de cause à effets, mais Roland Garros commence la semaine prochaine ! Ça pourrait être inédit du tennis par 12deg au meilleur moment de la journée si les prévisions se confirment !
  9. Il ne faut pas être d'un optimisme béat mais pas nier non-plus le potentiel l'anomalie en cette saison. Les dernières sorties sont moins démentes mais plus pérennes et de toute façon en basse-couche et avec la luminosité baissante de jour, et potentiel refroidissement en cas de nuit claire entre 2 fronts, on peut tout de même descendre sous les 12 en Tx sur de nombreuses régions, et gelées localisées la nuit. Nous restons dans des contrées au-dessus du 45ème parallèle. De plus, une anomalie de 6deg dans les derniers jours de septembre vaut à peu près 8deg sur la mi-septembre. Je n'ai pas dit q
  10. Dès que l'équinoxe est franchi, un gros flux d'ONO est toujours bon à prendre, et préférable en phase descendante (automne) que montante (fin d'hiver). Une telle configuration mettrait tous les glaciers au-dessus de 2500m en mode hiver et ils ne le quitteraient pas facilement en octobre car l'ensoleillement est de plus en plus faible.
  11. Il y a une chose relativement positive sur cette carte pour la suite, c'est une certaine récurrence au refroidissement pour la Scandinavie et la Russie européenne, contrairement à l'automne/hiver dernier. Maintenant c'est peut-être un peu trop tôt, j'ai le souvenir de jolis coups de frais là-bas en septembre/octobre 2015, suivis de coups de chalumeau vers la Toussaint et au final aucune conséquence a terme sur la France et un hiver à peu près normal en Pologne.
  12. En haut du Brevent il semble être tombé plus de 5cm (à 2525m), assez bonne surprise je trouve. La webcam de la Flegere (2396) et celle de l'épaule du Mt Joly n'ont pas l'air actualisée, pour essayer de repérer la LPN, mais elle a dû franchir les 2200 sous les plus fortes RR pour que le Brévent soit si blanc ! Au-dessus de 3200m, le cumul doit être vraiment sympathique.
  13. Oui, j'ai reçu un SMS d'alerte météo ! Très important conflit de masse d'air Nord-ouest/Sud-est en tout cas, il est prévu près de 15deg d'écart entre les rives de l'Oder et celles du San.
  14. C'est une illusion ou la trajectoire semble être légèrement plus à l'Ouest que prévue (donc un échouage de l'oeil encore plus proche de la Trinity bay) ?
  15. Je pense aussi qu'en cette saison, les surfaces sombres (et donc le goudron) sont très chaudes, et peuvent bien sûr se refroidir vite, mais un 1er front tant que le thermomètre ne passe pas significativement sous 0 n'a aucune chance de donner une neige accrochant à la route, et au pire ça sera facilement dégagé. A voir lundi matin si il gèle mais on parle de 2300m. En haut de l'Iseran et du Grand Saint-Bernard éventuellement ca sera autre chose... Comme j'ai dit, il devrait surtout y avoir de gros cumuls, et probablement au-dessus de 2700m pour les 2/3 de l'épisode.
×
×
  • Create New...