Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

mm91

Membres
  • Content Count

    5056
  • Joined

  • Last visited

About mm91

  • Rank
    Orage monocellulaire

Personal Information

  • Location
    Gif sur Yvette (plateau, alt. 163 m). NO Essonne. 30 Km SO de Paris.
  • Site web
    http://icare.cinq.free.fr/meteo/

Recent Profile Visitors

2420 profile views
  1. est-ce une intensité, ou une quantité pendant une heure ? pour éviter une confusion, on écrit plutôt: - intensité: 15.9mm/h (en précisant de préférence pendant combien de temps ) et - quantité : 15.9mm en une heure merci. Ici: samedi (18 mai): 0.6 mm mai 2019: 109.8 mm (intensité maxi: 40mm/h sur 10 minutes le 11 mai à 0 h 55)
  2. Oui, mais si tu n'appliques pas de correction à ton SPIEA (Pascaloux et Alsavosges en appliquent-ils ?), cela fait environ 81.5 mm (au lieu de 79.5 mm) d'après le tableau de correction. pour 82.2 mm à ta VP2 1 auget soit +0.85% et 78 mm à ta VP2 2 augets soit –4.2% (sauf erreur de ma part) De toutes façon il faudrait faire les comparaisons sur un bien plus grand nombre de cas (voir tous les posts à ce sujet)
  3. Ta phrase prète un peu à confusion: en général ce qu'on appelle "Interface" c'est l'écran qui permet de communiquer avec le programme. A ma connaissance celui-i n'a pas changé avec la nouvelle version V2.99.6. Ce que tu montres c'est une nouvelle option de présentation de la page "custom" (la page qui donne les infos météo en direct et configurable à volonté par l'utilisateur) Par exemple voici ma page custom (personnalisée par mes soins): http://icare.cinq.free.fr/meteo/courrent.html (accessible également depuis la page d'acceuil de mon site météo, voir dans ma signature) Cette remarque n'enlève rien à l'extraordinaire puissance et qualité de ce logiciel (y compris dans cette dernière version) Pour toutes infos complémentaire il existe un forum français "Wswin32": http://rieux-marne.net/phpBB3/index.php?sid=ab64686adf0eb831aaa3addf7ecf9b3a
  4. mm91

    SPIEA

    Mais comment sais-tu que c'est l'éprouvette qui est juste ? d'où la nécessité de comparer avec une éprouvette de laboratoire, mais quitte à en acheter une, autant y mettre dessus un cône de forme adhoc et de surface connue (cône SPIEA par exemple !), et de convertir les volumes en hauteur en divisant par la surface. . . . . Petit calcul: une éprouvette de laboratoire est donnée pour une précision de 1 ml (le niveau doit être lu en dessous du ménisque) Un cône de SPIEA fait 400 cm² de surface (à vérifier pour le cône utilisé) h = V / S 1ml = 1 cm3 h = 1/400 en cm h = 0.0025 cm h = 0.025 mm la précision d'un pluviomètre fait avec une éprouvette de labo et un cône SPIEA serait donc de ± 0.025 mm (merci de vérifier mon calcul !)
  5. mm91

    SPIEA

    Pour préciser les choses (pour moi aussi !): Pour Dammatrix: comme déjà dit ci-dessus, pour la lecture sur la cuve principale (si elle contient de l'eau !) on doit retirer l'éprouvette. Ceci étant fait, il existe une vielle polémique sur l'exactitude des graduations de cette cuve principale: il semble qu'autrefois il était livré avec l'appareil un tableau de "correction" qui n'est plus livré maintenant (?) Mon point de vu est le suivant: dans la mesure ou le tableau de correction ne donne pas l'incertitude de cette correction, celui-ci n'a aucune valeur. En effet, il est fort probable que la mesure (que je préconise dans mon post précédent) ne soit pas très reproductible pour un tas de raisons. Je pense que c'est pour cette raison que le fabricant a abandonné le tableau de correction. Il y a des chances que cette correction (éventuelle) entre largement à l'intérieur des dispersions géométriques du pluviomètre par exemple (dispersion au moulage entre autres). Je pense donc qu'il faut s'en tenir aux graduations (sans correction). Un seul regret: que le fabricant ne donne pas clairement l'incertitude de ces graduations. C'est à dire la précision intrinsèque de son pluviomètre (1) (le LNE la donnerait certainement !) Pour approfondir le sujet je pense que la manipulation consisterai, comme dit précédemment, à comparer avec une éprouvette de laboratoire, mais surtout en faisant suffisamment de mesures dans des conditions différentes (2) pour mesurer la dispersion (le fameux écart-type !) Et en faisant ces mesures pour chaque pluviomètre, ou par prélèvement aléatoire pour avoir la dispersion totale. Voir aussi éventuellement ce post: https://forums.infoclimat.fr/f/topic/52081-pluviom%C3%A8tre-spiea/ (1) hors incertitude due à l'environnement qui est un problème différent. (2) température, prise en compte ou non du ménisque, des gouttes collées, erreurs de lecture, etc.
  6. 75.7 mm ici, entre 17 h 30 hier et 8 heures ce matin (78.4 actuellement) c'est énorme ! (1.3 fois un mois de mai moyen) Record absolu (depuis fin 2003) de pluie / jour avec 56.74 mm ce 11 mai 2019 Quelques routes temporairement inondées, ce matin, autour de chez moi.
  7. mm91

    SPIEA

    Je croyais cette vielle polémique abandonnée depuis longtemps !? La surface du SPIEA étant fixe (et mesurable facilement), il suffirait de contrôler la hauteur des graduations avec le volume précis d'une éprouvette de laboratoire. La simplicité de la manip est gage de sa précision. Personne ne l'a fait ? (personnellement je n'utilise pas de SPIEA)
  8. Ton alimentation par panneau solaire semble très bien étudiée et réalisée. Mais, par longue expérience (pro et amateur), je sais que ce type d'alimentation est très peu fiable. J'explique pourquoi et je préconise (*) une autre solution bien plus simple et bien plus fiable, dans ce post: https://forums.infoclimat.fr/f/topic/51940-aide-demand%C3%A9e-pour-pilesaccus-lacrosse/?do=findComment&comment=2790307 (*) c'est en fait Boudu34 ( décédé depuis, homage à lui) qui préconisait cette solution.
  9. J'ai résolu mon problème grace aux fichiers (pluie) fournis par Woodget (Mesnil St Denis) D'autres stations (proche de chez moi) m'avaient également fourni leur fichier; je les en remercie infiniment.
  10. Merci, Très intéressé ! Je vous ai répondu par MP
  11. Merci, j'attends d'abord d'autres réponses (j'ai aussi mis ma demande dans le forum "instrumentation")
  12. Bonjour, Mon pluviomètre est tombé en panne du 17 avril au 5 mai 2019 et n'a rien comptabilisé pendant cette période (j'étais absent) Il est réparé depuis ce matin. MF Trappes (à 20 Km de ma station) me donne bien les quantités journalières, mais je souhaite reconstituer les pluies manquantes dans mes fichiers météo au pas de 5 minutes et ainsi retrouver des graphiques et des statistiques à peu près correctes. Pouvez-vous me fournir un fichier (csv, ou Excel de préférence) contenant vos quantités de pluie au pas de 5 minutes (ou de 1 à 20 mn éventuellement, mais ce sera plus compliqué pour moi !), pour cette période (17 avril – 5 mai 2019) ? (ce peut être deux fichiers: avril et mai par exemple) J'en ferai un copier-coller de la colonne "précipitations" aux heures correspondantes (bien me préciser s'il s'agit des heures légales ou TU, merci !) dans mes propres fichiers. Vos propositions attendues ici, puis je vous donne mon mail par MP pour l'envoi du fichier Avec mes remerciements.
  13. ici: 1.8°C ce matin mai 2018: mini 1.8°C le 1er mai mai 2016: mini 1.2°C le 1er mai etc.
  14. Mon pluviomètre est tombé en panne du 17 avril au 5 mai 2019 et n'a rien comptabilisé pendant cette période (j'étais absent) Il est réparé depuis ce matin. MF Trappes (à 20 Km de ma station) me donne bien les quantités journalières, mais je souhaite reconstituer les pluies manquantes dans mes fichiers météo au pas de 5 minutes et ainsi retrouver des graphiques et des statistiques à peu près correctes. Pouvez-vous me fournir un fichier (csv, ou Excel de préférence) contenant vos quantités de pluie au pas de 5 minutes (ou de 1 à 20 mn éventuellement, mais ce sera plus compliqué pour moi !), pour cette période (17 avril – 5 mai 2019) ? (ce peut être deux fichiers: avril et mai) J'en ferai un copier-coller de la colonne "précipitations" aux heures correspondantes (bien me préciser s'il s'agit des heures légales ou TU, merci !) dans mes propres fichiers. Si vous êtes plusieurs à me répondre (ce que je souhaite !) je choisirai le fichier de la station la plus proche de chez moi, bien entendu. Avec mes remerciements. réponse par mail à: michel.moussier@wanadoo.fr ma staion météo à Gif sur Yvette: http://icare.cinq.free.fr/meteo/
  15. Je commente seulement cette phrase qui m'interpelle; Les impacts de foudre sont des parasites radioélectriques d'une puissance gigantesque. Depuis l'invention des récepteurs radio (et de toute électronique sensible) on cherche surtout à ne pas les détecter ! Cette puissance est infiniment supérieure, par exemple, aux émetteurs de radio utilisés par exemple dans les communications spatiales interplanétaires (et même aux confins du système solaire !) c'est à dire des centaines de millions de kilomètres !… Et en restant sur terre, avec seulement 100watts HF on fait facilement le tour de la terre les jours de bonne propagation. Ou même n'importe quand par réflexion (passive ou active) sur la lune ou sur un satellite artificiel par exemple. Je ne suis pas spécialiste de la détection de foudre, mais l'ingéniosité du système (que j'admire également) ne réside donc sûrement pas en sa capacité de détection des impacts lointains, mais plutôt au traitement numérique, télémétrique et gonioscopique (grâce au réseau) des signaux reçus qui permet de les localiser. F5HKF
×
×
  • Create New...