mm91

Membres
  • Compteur de contenus

    4 794
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de mm91

  • Rang
    Cumulonimbus capillatus

Personal Information

  • Lieu
    Gif sur Yvette (plateau, alt. 163 m). NO Essonne. 30 Km SO de Paris.
  • Site web
    http://icare.cinq.free.fr/meteo/

Visiteurs récents du profil

1 877 visualisations du profil
  1. ici T max 25.6°C cette après midi "tardifs" précédents: 27.8°C le 1er octobre 2011 25.5°C le 4 octobre 2004 donc, comme chez toi, aujourd'hui Tx>25°C le plus tardif depuis le début de mes mesures (fin 2003) "Quatre gouttes" vers 18 h, mais inférieure à 0.1 mm
  2. mm91

    Station NETATMO

    voir le sujet que je viens d'ouvrir:
  3. Quelques explications et conseils au sujet de l'humidité dans l'électronique placées en boîtier extérieur. L'électronique moderne est a très haute impédance pour fonctionner en faible courants et donc avoir une faible consommation pour la durée des piles. De plus les circuit imprimés pour composants CMS (composants montés en surface) ont des pistes très rapprochées (pour la compacité de l'appareil). Ces deux caractéristiques rendent les appareils très sensibles aux résistances électriques induites entre les pistes, même les grandes résistances comme l'eau et surtout la condensation (qui est de l'eau mais encore plus insidieuse) (1) Pour éviter ces problèmes les meilleures solutions sont: - la protection au ruissellement - l'aération - le vernissage des CI (circuits imprimés). L'étanchéité des boîtiers s'oppose à l'aération et favorise la condensation. Pour un bonne protection contre la condensation il faudrait une étanchéité parfaite et une mise sous pression en azote sec (avec contrôle régulier de la pression pour être sûr qu'il n'y a jamais aspiration) ce qui est parfaitement impossible sur les matériels grand public et même professionnels (on fait ça dans les matériels militaires très sensibles, à laser par exemple). Avec une faible étanchéité, le boîtier "respire" (et donc aspire) avec les variations de température (donc variations de pression), absorbe de l'air avec son humidité qui condense lors d'un refroidissement (2) C'est pour cela que les problèmes d'humidité se produisent souvent avec la pluie, même si elle ne rentre pas dans le boîtier, c'est le refroidissement qu'elle provoque qui provoque la condensation. Donc s'assurer que le boîtier est bien étanche au ruissellement (à la pluie qui tombe dessus). Une bonne solution est un sur-couvercle qui recouvre tout avec tous les câbles et raccords arrivant avec une boucle par le dessous (comme les deux transmetteurs sur cette photo: http://michel.mo.pagesperso-orange.fr/photometeo/images/station_experimentale2.JPG ) Si besoin étancher (seulement au ruissellement), avec du silastène (tecsil) ou du ruban auto-vulcanisant par exemple (bien plus propre, efficace et durable que le ruban adhésif) Pour l'aération, les zones non étanches et/ou les ouvertures volontaires seront placées bien à l'abri du ruissellement. Pour un appareil du commerce, il vaut mieux faire (ou rajouter) des trous (bien placés) plutôt que de chercher l'étanchéité partout. Le pire de l'histoire c'est que les fabricants sont influencés par les consommateurs et cherchent, à tort, l'étanchéité pour plaire au consommateurs !… Concernant le vernissage: Tous les CI destinés à des boîtiers extérieurs sont vernis d'origine, mais il se peut: - que le vernis soit mal fait (on peut faire intervenir la garantie). - que le vernis vieillisse; c'est très courant (j'ai une telle expérience de 15 ans sur mes stations météo que je revernis régulièrement + expérience radio-amateur + expérience pro. matériel militaire). pour re-vernir, pas besoin de produits "spéciaux": - bien nettoyer le CI (alcool ménager, produit à vitres…) avec un pinceau ou en frottant un peu mais sans chercher à enlever le vernis restant (pas de solvant, pas de grattage) - bien le sécher (chiffon + un bon coup de sèche-cheveux) - passer immédiatement (CI sec et tiède) une bonne couche de vernis (j'utilise le vernis à ongles incolore; ça marche très bien), en insistant avec le petit pinceau pour ne pas emprisonner de bulles d'air. et surtout en évitant bien tous les contacts, les connecteurs, les capteurs, etc… (attention au capteur d'humidité qui déteste ces vapeurs; bien le protéger ou l'éloigner) - bien attendre que le vernis soit sec et dur avant de remonter le CI et de mettre sous tension. Cette opération est efficace dans la plupart des cas (pb. de transmission notamment). et surtout si l'on suppose que le problème vient de la condensation. Bien se rappeler: - la protection au ruissellement - l'aération - le vernissage des CI. merci pour vos retours et expériences. (1) Il s'y rajoute (dans une moindre mesure car c'est la condensation le plus gros problème), la sensibilité des composants électronique aux variations de température et aussi des piles qui perdent beaucoup de leur caractéristiques au froid. Mais les trois phénomènes s'ajoutent. (2) Un exemple que tout le monde connaît: votre montre, même (et surtout !) étanche, qui tombe dans la neige en ressort presque toujours avec de la condensation à l'intérieur, visible à l'intérieur du verre: mauvaise étanchéité (notamment à l'aspiration, elle n'est pas faite pour ça) + refroidissement = aspiration (par dépression) et condensation (par refroidissement). Si vous chauffez la montre la condensation disparaît (par évaporation), mais la quantité absolue de vapeur d'eau reste la même à l'intérieur (manque d'aération) et la condensation ré-apparaît à chaque refroidissement. Il faudrait l'ouvrir et la laisser sécher dans un environnement sec. Si la montre reste à votre poignet, la chaleur du corps la maintient à température presque constante et le problème d' aspiration - condensation se pose beaucoup moins, comme tous boîtiers électroniques destinés à l'intérieur (c'est écrit dessus, je crois que c'est obligatoire), ou qui génère leur propre chaleur (PC portable par exemple).
  4. mm91

    mat fibre de verre Spiderbeam

    Pour résumer: (vaste problème méritant un sujet à part entière, déjà traité plusieurs fois ici) Ce qu'on appelle couramment la foudre est une ionisation de l'air (l'air devient conducteur de l'électricité sous très haute tension) provoqué par une gigantesque charge électrostatique. En général, avant la foudre, la longueur d'un mât métallique (conducteur) est négligeable devant la longueur de l'air à traverser (isolant) et ce sera rarement le mât métallique qui "attire" la foudre. Dans l'immense majorité des cas ce n'est pas la foudre qui détruit les appareils électriques, mais les charges électrostatiques (charges trop faibles pour provoquer des arcs électriques, mais suffisantes pour détruire l'électronique). (*) Et la meilleure protection contre ces charges est la mise à la terre des équipements: boîte métalliques, masses, mâts, etc. reliés entre eux et à la terre. Mais un mât métallique fixé sur un support scellé sur un mur est déjà une bonne protection contre l'accumulation de charges électrostatiques. Ce texte est extrait de ce post: http://forums.infoclimat.fr/f/topic/50955-mat-pour-anemometre/ (*) Lors d'une "chute" de la foudre dans son environnement proche avec destruction d'appareillage électronique, la plupart du temps la foudre n'est pas "tombé dessus" mais a induit des charges électrostatiques importantes dont on peut se protéger par des conductions à la terre (mat métallique entre autre). Et l'on croit que la foudre est "tombée dessus". Si l'on a pas vu l'éclair sur le mât on ne peut pas dire qu'il est "tombé dessus".
  5. Ce mois de septembre aura été aussi, ici, le mois de septembre le plus ensoleillé depuis que je mesure le soleil (août 2006)
  6. Ici mini 2.5°C à 7h35 c'est aussi le record pour un mois de septembre depuis le début de mes mesures (fin 2003) Dernier minimum précédent: 2 mai 2018 avec 1.9°C
  7. mm91

    Déploiement de la VP2 à Combs la Ville

    Même la tour Eiffel n'est pas parfaitement rigide: "…le plus grand écart jamais constaté du sommet s'est produit lors de la tempête de 1999, tempête durant laquelle l'oscillation a été de 13 cm. Usuellement, on est plutôt entre 4 et 8 cm,…" Vous pourriez utiliser la même méthode pour surveiller les oscillation de votre mât Lire éventuellement: https://www.merveilles-du-monde.com/Tour-Eiffel/Oscillations-du-sommet-de-la-tour-Eiffel.php
  8. mm91

    Déploiement de la VP2 à Combs la Ville

    Je n'avais pas lu ce message qui confirme bien ce que j'ai écrit ci-dessus: angle fermé + trop de tension ?. . . Mais il est aussi fort possible que le glissement soit volontaire (et calculé) et serve de fusible: en cas de trop grande compression du mât (vent trop fort, grande tension des haubans, compression...), avant que tout ne casse, le glissement libère les contraintes et protège tout (avec l'inconvénient que le mat vas un peu plus osciller). Et là (avec les goupilles) tu as carément supprimé le fusible !. . . . . . . Le roseau plie mais ne rompt pas ! (voir le Chêne et le Roseau : https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/Poemes/jean_de_la_fontaine/le_chene_et_le_roseau )
  9. mm91

    Déploiement de la VP2 à Combs la Ville

    Dans le principe du haubanage à partir du sol, les forces de tension des haubans sont transmises verticalement, vers le bas, dans le mât, d'autant plus fort que l'angle des haubans et faible (points d'ancrage au sol trop rapprochés). Ce sont ces forces, rajoutées aux forces latérales induites verticalement par le vent et au poids des tubes, qui ont tendance à faire glisser les éléments télescopiques. (et à faire flamber le mât, c'est aussi pour cela que l'on met des haubanages intermédiaires) (la décomposition en vecteurs force est facile à faire sur un schéma à l'échelle). Il faut donc bien respecter et vérifier: - l'écartement suffisant des points d'ancrage au sol (en fonction de la hauteur max.) - la tension modérée des haubans en respectant les préconisations du constructeur. Si c'est le cas et si les éléments glissent quand même il faudrait en parler au constructeur. (installer des mats rentre tout à fait dans le cadre de l'instrumentation météo) Remarque: pour faciliter les montages-démontages, les tiges filetées et écrous que vous avez rajoutés peuvent avantageusement être remplacés par des broches à bille (ou push pin) dans la mesure un serrage longitudinal est inutile. Celles-ci offrent une excellente résistance au cisaillement
  10. mm91

    Station réseau SENCROP

    La station elle-même peut-elle être utilisée avec un logiciel standard permettant de transmettre ses données sur Internet ? (sans payer l'abonnement) Sinon quel intérêt de payer un abonnement (très cher !) pour un réseau limité alors qu'il existe de nombreux réseaux gratuits et fiables (IC par exemple) avec Internet ? Je pense qu'il y aurait un bon boulot de communication (publicité) à faire par IC auprès des agriculteurs (notamment) pour leur expliquer que ce n'est pas parce qu'ils payent un abonnement que c'est plus fiable (comme le croient encore beaucoup de professionnels !) Mais peut-être que quelque chose m'échappe ? (merci dans ce cas de m'éclairer !)
  11. bonjour, En général (MF, média, forums, etc.), pour les records de froid journaliers, on compare plutôt les températures minimum, non ? Par exemple, ici, ce matin, Tmin = 7.2°C; et T min = 6.8°C le 8 septembre on dirait donc plutôt qu' "il n'a pas fait aussi froid" depuis le 8 septembre.
  12. mm91

    problème accès au site Infoclimat

    Merci Sebaas pour cette réponse claire et rapide; De notre côté il est également préférable de ne pas contourner les sécurités et donc de supprimer l'exception de sécurité (dans notre navigateur) dès qu 'Infoclimat aura mis à jour.
  13. Voici ce que j'ai ce matin en tentant de me connecter au forum Infoclimat (voir ci-dessous) Je peux passer outre et me connecter, mais je souhaiterai savoir s'il y a vraiment un problème du côté d'Infoclimat ? Merci.
  14. Pas de problème avec un PC portable (peut fonctionner sur batterie) Et pour un PC sur secteur (c'est mon cas), voir ici (et notamment le § "coupures secteur"): http://michel.mo.pagesperso-orange.fr/meteo/enregistrement_et_transfert_auto.htm Pense à l'intérêt pédagogique de traiter directement ses données météo sur un PC local (avec un bon logiciel spécialisé) et de faire (faire par les élèves) un site perso météo (avec ce même logiciel), sans avoir à récupérer ses propres données envoyées directement par un datalogger IP.
  15. en usb: Laisser un PC allumé 24/24h ne doit pas être un gros problème dans un collège ? (1) L'énorme avantage (y compris pédagogique) est de pouvoir traiter les données (statistiques, etc) et de créer un site perso météo, directement en interne, avec un logiciel spécialisé (comme Wswin32 par exemple), sans être tributaire d'Internet (sauf pour le site perso), du site Weatherlink (avec tous les problème de la nouvelle version par exemple !) et d'Infoclimat pour récupérer ses données. Bien entendu, dans ce fonctionnement on peut aussi transmettre en parallèle ses données sur les sites Weatherlink, Infoclimat (et/ou d'autres sites). en IP: Dans ce cas, si l'on veut aussi traiter les donner soi-même, il faut alors les récupérer sur le site Weatherlink et/ou Infoclimat (sauf erreur de ma part) avec une complexité et des risques supplémentaires que l'on ne maîtrise plus soi-même. C'est ce que j'avais essayé d'expliquer maladroitement dans ce post (mon post du 9 février 2017 à 8 h 27): http://forums.infoclimat.fr/f/topic/51411-avis-sur-station-m%C3%A9t%C3%A9o-aercus/ Je répète pour Sebbas (qui ne l'avait pas très bien pris à l'époque) que ce n'est absolument pas une suggestion contre les réseaux météo ou Infoclimat, mais bien au contraire: - station, logiciel et site perso autonome (aspect informatique pédagogique) + réseau météo me semble une très bonne solution (à étudier absolument par Kinette dès le départ) (si ma station n'est pas sur Infoclimat ce n'est pas par choix politique contre les réseaux météo, mais parce qu'elle est trop cloisonnée et que ce n'est pas une Davis; c'est une station expérimentale, c'est écrit sur la page d'accueil !). J'ai toujours eu une grande admiration et un grand respect du site, du réseau et du club Infoclimat et de leurs animateurs. (1) je rajoute que le PC n'est pas forcément dédié exclusivement: ici je n'ai qu'un seul PC, qui enregistre les données toutes les 5 minutes et qui les transmet sur mon site perso toutes les 10 minutes; celà ne me gène pratiquement pas pour utiliser ce PC pour beaucoup d'autres choses !