Kyrion

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    2 760
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

1 abonné

À propos de Kyrion

  • Rang
    Cumulus congestus

Personal Information

  • Lieu
    Kalhausen (Moselle - 218m) ; Strasbourg (Bas-Rhin - 145m)

Visiteurs récents du profil

1 295 visualisations du profil
  1. Suivi du temps dans le Nord-Est

    J'ai raté les chutes de neige à Kalhausen mais j'ai pu en profiter pleinement en sortie trail au Schneeberg (quelle idée de prendre la voiture et d'aller courir avec ce temps ) ! Heureusement qu'on était un dimanche matin et que les déplacements étaient peu nombreux car les conditions de circulation étaient vraiment difficiles dès que l'on quittait les grands axes. Plusieurs voitures dans le fossé entre Sarre-Union et Kalhausen. Vue de Wangenbourg depuis le Schneeberg : D'ailleurs la couche n'était pas énorme au sommet par rapport à ce qu'on pouvait espérer à cette altitude : 15/20cm environ.
  2. Prévisions dans le Nord-Est

    Je me suis couvert en mentionnant que pour l'instant mon évolution ne représente qu'1/3 du panel . Plus sérieusement, ça va vous faire une belle jambe que je dise ça parce que concrètement c'est pas génial en plaine... mais contrairement à ces 4 derniers hivers, j'ai plaisir à regarder et analyser les modèles ces dernières semaines. Je ne peux pas dire qu'on aura de la neige, une vdf etc... mais au moins les modèles nous offrent matière à discuter, ça change. (Sans oublier que ces dernières semaines ont été plutôt plaisantes entre fortes pluies, lignes de grains, ciel de traîne avec orage de neige...)
  3. Prévisions dans le Nord-Est

    Je n'aime pas faire ça mais je me permets exceptionnellement de citer mon message de mercredi car je vais en reprendre certains éléments. Autant, je n'attendais pas grand chose des modélisations de ces derniers jours avec ce polaire maritime, (même s'il y a toujours un peu d'espoir...), autant je pense que pour tous ceux qui attendent la neige en plaine il va vraiment falloir surveiller les modélisations pour la fin de la semaine prochaine. La tendance est fragile, mais comme on pouvait le pressentir le flux Atlantique risque de substantiellement ralentir en 2nd partie de semaine (nouvelle répartition du VP) avec dans le même temps le gonflement d'une cellule anticyclonique sur l'Europe orientale (pas de blocage pour l'instant mais au moins la formation d'un anticyclone russe (AR)). On pourrait donc retrouver un thalweg (future goutte froide ?) pincé entre la dorsale Atlantique d'un côté et l'AR de l'autre. Concrètement, le flux pourrait devenir bien plus continental (N/NE) et donc enfin favorable à la plaine avec cette fois-ci de potentiels conflits possibles entre masse d'air froide et anomalie Atlantique (petit rond bleu). C'est moins esthétique que ces derniers jours en terme de géopotentiels mais on est dans un schéma bien plus favorable à la plaine. Le pendant de cette évolution est que cela risque de se traduire par des précipitations bien moins nombreuses sur les massifs. Je précise que cette carte n'est pas à prendre pour argent comptant vue l'échéance mais ça donne quelques éléments à surveiller lors des prochaines sorties ;). On va dire que ce scénario est représenté par un bon 1/3 des perturbations des ensemblistes.
  4. Coups de vent saison 2017-2018

    https://www.3bmeteo.com/carte-meteo/ukmo_italia_3b_00
  5. Suivi du temps dans le Nord-Est

    Ca y est l'averse est arrivée, toujours bon signe quand on ne voit plus l'église :
  6. Suivi du temps dans le Nord-Est

    Quel coup de tabac actuellement à Kahausen. Bonnes rafales et neige à gros flocons, ça swing !
  7. Salut Pablo, Justement, par rapport à ce que j'ai souligné en gras et vu le flux dominant n'y a-t-il pas un risque de crue ? Avec une côte < 1000m qui va avoir du mal à cumuler et même les secteurs > 1000m lors du passage du secteur chaud, on risque d'observer un apport hydrique massif entre précipitations et fontes. En données brutes (à prendre avec des pincettes mais ça donne une idée), on dépasse allègrement les 100mm voire même les 200mm sur le massif sur les 7 prochains jours. Ps : pour la reprise des ondulations, j'en doute tout de même. A mon avis, on se dirige à long terme soit vers un blocage (option minoritaire pour l'instant mais je persiste à penser qu'il ne faut l'exclure), soit vers le retour de conditions plutôt anticycloniques, au moins temporairement.
  8. Prévisions dans le Nord-Est

    Oui, et pour imager cela on voit bien sur la diagramme ci dessous l'absence d'influence de cette potentielle tempête sur la circulation globale. Un delta et une dispersion très importante à court terme (impressionnant d'ailleurs) mais sans conséquence sur la tendance à j+7/+10 avec un tube à nouveau bien formé. Je pense qu'une tempête peut avoir une influence mais dans un contexte global moins dynamique qu'actuellement. Là ça pousse trop fort sur le Labrador et en Islande pour que cette petite anomalie puisse bloquer la circulation Atlantique. Du coup pas de blocage -> pas de flux de N/NE -> pas de masse d'air suffisamment froide pouvant se constituer et sur laquelle pourrait buter les dépressions.
  9. Prévisions dans le Nord-Est

    Attention quand même à la perturbation de dimanche après-midi. On échappera pas au redoux lundi c'est sûr par contre on ne peut pas encore totalement exclure un épisode intéressant dimanche même si l'on sait que ça sera éphémère. Arpège (+ WRF) nous décalent la dépression légèrement au sud avec une advection douce moins virulente de sorte que la perturbation principale pourrait passer entièrement en neige. Bon on sait qu'Arpège a aussi ses faiblesses mais c'est tout de même à surveiller, surtout que la trajectoire de cette anomalie ne semble pas encore totalement fixée (écart-type de géopotentiels à gauche et t° 850hPa à droite) : Avec un timing plutôt défavorable ça va être dur de cumuler en plaine mais pourquoi pas quelques cms dès 300m ?
  10. Prévisions dans le Nord-Est

    Ce n'est pas forcément le bon topic pour répondre à cette question mais comme l'a signalé Mike, on a tout de même quelques indices qui laissent à penser qu'on pourrait basculer à long terme vers un régime de temps plus froid en plaine (mais aussi plus sec). L'indice MJO qui permet de dégager une tendance décadaire est actuellement dans une phase qui excite le régime de blocage. Ce n'est pas une règle absolue mais statistiquement on a (un peu) plus de chance de basculer à horizon 10/15j vers un blocage que vers le retour d'une circulation de O/SO (type nao+). GFS 12z n'est donc pas déconnant à ce sujet. On verra si ce forçage va être retranscrit sur les diagrammes long terme dans les prochaines sorties. Pour l'instant tout au plus peut-on deviner quelque chose de ce type sur les cartes NAEFS à très long terme. Mais bon c'est hors sujet et il va déjà y avoir tellement de choses à dire ces prochains jours...
  11. Prévisions dans le Nord-Est

    Surtout de la chance de pouvoir partager une passion commune dans une ambiance conviviale, quel que soit le "niveau" respectif de chacun . (C'est beau ce que je dis là, non ? ). Sinon rien à ajouter aux messages précédents si ce n'est ce gif absolument remarquable de cette dynamique "Atlantic Ridge" (toboggan Atlantique). Autant dire qu'on ne va pas s'ennuyer ces 10 prochains jours :
  12. Prévisions dans le Nord-Est

    Effectivement, la coulée est un tout petit peu plus franche ce matin. Cela n'a rien de scientifique mais comme souvent j'ai l'impression que les modèles ont 3 phases distinctes dans la modélisation de ces coulées froides (ça rejoint un peu ce que Thib disait hier il me semble) : - A long terme, celles-ci sont souvent massives car non perturbées par des anomalies de petites échelles - A moyen terme, ces coulées sont souvent réduites en raison d'une dorsale moins nette (nos fameuses anomalies perturbatrices) - A court terme (< 4j), et c'est un avis perso, on observe un léger réajustement en faveur des conditions froides en prenant mieux en compte la résistance du froid en basse couche (surface enneigée, léger creusement Méditerranéen...) sur lequel bute le flux Atlantique Ce qui est intéressant ce matin, c'est la meilleure résistance de la petite anomalie de haute tropopause entre Groënland et Islande (auj à gauche, 0z d'hier à droite). On est seulement à du j+5 mais l'on voit que celle-ci a tendance à être plus consistante sur les dernières modélisations. Concrètement, cela favorise un drainage plus nette des anomalies basses vers chez nous et donc quelque chose d'un peu moins océanique : Pour ce w-e, pas grand chose à ajouter à ce qui a été dit. Probablement des petits fronts secondaires entre vendredi soir et dimanche matin, neige qui tiendra sans problème au sol mais ça sera au petit bonheur la chance. - Samedi la Champagne/Lorraine/Alsace ne me semblent pas spécialement bien placés étant au cœur de l'intrusion sèche avec au nord la circulation d'anomalies favorables à la Belgique/Allemagne alors que le sud (Bourgogne/Franche-Comté) aura tendance à bénéficier des forçages de la coulée en étant au niveau de la zone de contact entre air doux/froid. - En début de nuit de dimanche, avec un flux qui s'océanise on peut par contre espérer pas mal d'averses voire même un front plutôt organisé en tout début de matinée sur la Lorraine/Alsace. GFS reprenant les modélisations de CEP. - Pour la nuit de dimanche à lundi, franchement difficile de dire à quoi s'attendre : neige au début très certainement, et ensuite ?? Mine de rien, l'échéance est encore lointaine. Désolé pour la lapalissade mais tout ce qu'on peut dire c'est que plus on sera au nord et à proximité de l'advection froide, plus le passage en pluie pourrait être bref. En revanche, vu le dynamisme avec des rafales > 60km/h, on oublie tout phénomène d'isothermie pour les régions qui se trouveront au sud du cœur dépressionnaire. C'est vraiment au niveau de la zone de convergence que des surprises sont possibles (isothermie/maintien froid). Or pour l'instant celle-ci suit au mm le tracé de la frontière franco-allemande. Il faudrait que la dépression ait une trajectoire plus méridienne pour que le nord-est puisse vraiment bénéficier d'un épisode intéressant. --- Pour la suite (hors topic donc évolution encore probable) je trouve que la synoptique ne se prête pas vraiment à de beaux épisodes en plaine (Atlantique Ridge comme l'a mentionné Thib). Ce qu'il faudrait c'est que le thalweg arrive à s'isoler dans le bassin Méditerranéen advectant un flux continental (E/NE) sur lequel buterait le courant Atlantique. Or, on est dans une synoptique bien trop dynamique actuellement pour observer un tel isolement. Même si c'est un flux de NO frais pour la saison, je pense que sous les 400m ça va être difficile de voir la neige tenir si le flux ne prend une composante nordique car l'apport d'air froid n'est pas suffisant à l'arrière. J'espère me tromper mais pour avoir pas mal étudié les archives, les situations à neige avec tenue en plaine ne sont pas nombreuses et ce qui nous est proposé n'en fait pas vraiment partie. Ps : Pour ceux qui ne l'auraient pas vu et que ça intéresse, j'ai rédigé un petit bulletin d'info météo traçant les grandes lignes synoptiques des jours à venir : http://www.infoclimat.fr/actualites/bim/12735/bulletin-d-informations-meteorologiques.html
  13. Prévisions dans le Nord-Est

    C'est effectivement hors topic mais pour répondre à ta question ça résulte d'un brassage plus important en basse couche (de 925 hPa à 975 hPa) défavorable au phénomène d'isothermie mais aussi tout simplement car le créneau 13h-19h correspond aux heures les plus chaudes de la journée, cela conduit à augmenter naturellement l'iso 0° (dernière colonne) malgré un léger refroidissement en altitude. Selon le modèle, l'intensité des précipitations ne suffit plus à compenser la hausse des températures, le picto neige disparait au profit de la pluie : Mais franchement ces données brutes sont très insuffisantes pour faire une prévision, tout au plus peuvent elles donner une idée grossière de la dynamique mais ça s'arrête là, surtout en situation limite comme celle-ci.
  14. Perso j'ai l'impression qu'au contraire les hésitations sur cette zone (classique d'ailleurs) sont partagées par les 2 ensemblistes. C'est particulièrement visible aux échéances suivantes (l'écart-type est bien de la même intensité, simplement l'échelle de couleur présente un léger décalage entre GFS et CEP) : On devine sans mal que chacun des panels hésite sur le devenir de cette anomalie basse. Maintenant, je ne trouve pas le scénario de GFS si catastrophique que cela même si cela foire pour l'instant en raison d'une activité dépressionnaire trop importante entre Islande et Groënland. En effet, cette dépression en s'isolant sur le bassin Méditerranéen pourrait également offrir un relai intéressant afin de drainer les masses d'air froides (perturbation 7 ci-dessous) présentes sur la Scandinavie et l'Europe centrale. Scénario minoritaire mais qui serait probablement plus intéressant pour les plaines bien que moins humide que le polaire maritime de l'Européen. C'est de la prospective à défaut de pouvoir bénéficier des différents clusters mais je pense que la mise en place d'un flux plus continental (via isolement d'une goutte froide Méditerranéenne ?) doit également être envisagé pas un nombre non négligeable de scénarios du panel de CEP. Cf : l'apparition d'un tube froid dès mardi prochain a contrario du déterministe : Edit : SVP, évitez les citations avec moultes images...
  15. Prévisions dans le Nord-Est

    Qu'il y ait une part de couverture, très probablement, je suis d'accord avec toi. Mais après franchement ils n'ont pas été aidés par Arôme, regarde le 12z d'hier : rétrospectivement il n'a été bon ni sur la quantité, ni sur la localisation, ni sur la durée, ni sur le timing... : http://www.meteociel.fr/modeles/arome.php?jour=2&mois=12&annee=2017&heure=12&archive=1&mode=101&ech=3&map=2