Kyrion

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    2 797
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

1 abonné

À propos de Kyrion

Personal Information

  • Lieu
    Kalhausen (Moselle - 218m) ; Strasbourg (Bas-Rhin - 145m)

Visiteurs récents du profil

1 593 visualisations du profil
  1. Justement, je me demande si cette absence d'explosion de la cyclogenèse n'était pas du justement à la gestion du bloc de hauts géopotentiels qui a bien évolué depuis quelques jours. Dans la version CEP initiale, ce blocage homogène tendait à s'affaisser sur ses racines (flèches noires), coupant ainsi l'alimentation froide vers l'Atlantique, c'est particulièrement visible sur la carte de température et cela le serait encore probablement davantage à 500hPa : Là, ce qui nous est proposé désormais c'est une propagation homogène du blocage tant vers l'ouest que vers l'est de manière rectiligne. On a du coup une circulation rétrograde parfaite le long de cette autoroute de hauts géopotentiels : Notre VP n'a plus qu'à coulisser et plonger vers l'Atlantique alimentant ainsi la pompe à cyclogenèse.
  2. C'est un peu ce dont on avait parlé en MP avec mes fameux 5% de probabilités de vague de froid et 95% de "foirage" ^^. Dès le début d'hiver on pouvait voir que les forçages à l'échelle hémisphérique étaient globablement défavorables à notre bout de continent avec ce vortex polaire embastillé entre Canada et Alaska. On sait que c'est rarement gage de situations hivernales chez nous sauf circonstances exceptionnelles où on arrive à avoir une brèche avec un AS suralimenté par le zonal et qui arrive à décrocher des masses d'airs glaciales. C'est souvent source des plus grandes vague de froid grâce au VP concentré mais aussi par définition parmi les situations les plus complexes à obtenir, objectivement on a frôlé cette potentielle vague de froid exceptionnelle (bien aidé a priori par le puissant réchauffement stratosphérique) : Pour de la neige chez nous, il n'y a pas 36 solutions. Ce n'est pas de l'atlantic ridge (trop doux en basse couche), ni de l'AS (trop sec). Il faut une synoptique à anticyclone Groënlandais ou à défaut de blocage une dorsale suffisamment puissante pour drainer un flux de nord avec des anomalies en mer du nord/Manche. Cet hiver, on a eu à aucun moment quelque chose qui pouvait s'approcher de ça, et quand on avait l'humidité il nous manquait le froid préalable (dominante O/NO oblige).
  3. On joue de malchance. Si on reprend les modélisations d'il y a 3 jours il n'y a pas eu une évolution synoptique si importante que cela, on pouvait déjà repérer l'interaction entre le drain continental et thalweg atlantique (gauche +168h) sans que cela soit préjudiciable pour la suite, au contraire, comme on peut le voir 24h plus tard (droite +192h) : Et voilà, où l'on en est ce soir. Pas une différence radicale, simplement une propagation plus importante du blocage vers la Scandinavie (a contrario des autres modélisations) et au final la majeure partie de notre vortex polaire se fait drainer sous le flanc méridional de ces hauts géopotentiels alimentant ainsi à plein tubes nos dépressions atlantiques. Bref, je pensais pas que ça pourrait aussi mal tourner. Moralité : quand un modèle du big three est "mauvais", toujours le prendre en considération. Et sur cette synoptique, un bonnet d'âne à GEM. Pour le court terme, on surveillera tout de même -comme déjà mentionné- le risque de pluie verglaçante à compter de jeudi. C'est moins glamour qu'une prévision neigeuse, mais c'est peut-être la prévision la plus importante et "vitale" pour ceux qui peuvent nous lire.
  4. On va enchaîner AS + GA sans véritable épisode neigeux. On m'aurait dit ça possible, je n'y aurais pas cru .
  5. En tout cas, il va y avoir des choses à surveiller après cette période de grand froid pour la saison et à mon avis ça sera prioritairement le verglas. En effet, on observe une décorrélation importante entre flux de surface et flux à 850 hPa : Vent moyen à 850 hPa à gauche (plein S) et en surface à droite (E/SE) : Dès lors il n'est pas impossible que ce redoux très dynamique en altitude ne soit que furtif dans les coins habituellement abrités, notamment la plaine d'Alsace. Même si on pouvait espérer un autre dénouement, je pense qu'on va connaître quand même quelques phénomènes marquants ou en tout cas au moins inhabituels pour nos régions avec une dynamique glacial -> très doux -> froid guère fréquente dans un climat tempéré comme le notre : Au-delà de ces échéances je me garderai de toute prévision même si j'ai ma petite idée une fois que le blocage ce sera fait la malle vers l'ouest...
  6. Je parlais bien évidemment de l'invasion froide en fin de semaine répondant ainsi au message de Mike. A mon avis, désormais il sera très difficile d'échapper a minima à quelques journées glaciales (notamment en raison du facteur vent) reste à déterminer la durée (CEP vs GFS). Mais tu as raison, je suis hors sujet même si on pourra bientôt en parler ;).
  7. Cartes exceptionnelles pour la saison c'est incontestable mais de là à dire qu'on fera mieux que 2012 ça reste à voir . L'invasion pourrait être plus froide mais comme cela a été rappelé on se situe en dernière décade, or on a déjà gagné 1h de luminosité depuis le début du mois, c'est non négligeable. Sans qu'on puisse pour l'instant déterminer une durée, je pense qu'on a effectivement un gros potentiel pour des températures exceptionnelles pour la saison (dernière décade + début mars) mais fin février oblige, les Txn ne seront pas "extrêmes". Il manque aussi pour l'instant le petit manteau blanc qui pourrait donner une autre dimension à cette vague de froid. Quoiqu'il en soit les cartes restent alléchantes avec des cartes d'anomalies de températures qu'on n'a plus vu depuis longtemps !
  8. Je ne poste plus ces dernières semaines donc je ne suis pas concerné par la modération mais ces rappels à l'ordre incessants commencent à être pénible à lire. L'art de la modération c'est savoir à quel moment intervenir et ça ne correspond pas nécessairement à la moindre incartade. Derrière les pseudos y a aussi de la passion et parfois de la frustration alors si ce n'est que pour lire des prévisions pure on peut se contenter de MF et des modèles sans avoir besoin d'aller sur un forum.
  9. Suivi du temps dans le Nord-est

    -6.8° à Dijon Longvic. Une bonne caillante et plein soleil : je revis !
  10. Bugs sur Infoclimat #2

    Un problème de récupération de données du CEP ?
  11. Automne/hiver 2017/2018 dans les Massifs de l'Est

    Pour se réchauffer ? Bon je taquine mais encore heureux qu'il y a plus de neige un 6 février aux Fourgs qu'à Paris IM hin ;).
  12. Automne/hiver 2017/2018 dans les Massifs de l'Est

    @jt75 J'espère que tu n'es pas dans le Jura actuellement
  13. Le topic des lamentations #6

    Faudrait que tu te détendes un peu Gugo. Tes postes sont détaillés et intéressants mais tu n'as pas non plus le monopole du topic. Je ne sais pas dans quelle mesure la modération intervient ces derniers temps mais je trouve le topic globablement agréable à lire. Il ne doit selon moi se résumer à de longues analyses sans le moindre échange ou le moindre affect. Surtout que ce soir tout le monde essaye de proposer quelque chose de pertinent.
  14. Salut Thib, Pour le coup je te trouve un peu trop timoré par rapport à ce qui est prévu la semaine prochaine. Autant, j'ai de gros doutes sur l'humidité autant en température ça va être franchement froid et sur une durée qui pourrait être notable. Ca a été dit sur le topic long terme, mais l'incurvation atypique du jet lors de son arrivée sur l'Europe occidentale laisse penser que le courant d'ouest ne balaiera pas cette masse d'air rapidement. On semble rester au moins 1 semaine avec des température proche des -10° à 850 hPa avec une composante essentiellement continentale sans que le redoux puisse être pour l'instant envisagé à échéance raisonnable. C'est toujours difficile de mettre une définition sur le terme de remarquable mais j'ai tout de même l'impression qu'on se dirige vers un bel épisode hivernale plus connu depuis un petit moment. Les séquences à -10° à 850hPa doivent se compter sur les doigts d'une main cette décennie (exception faite de 2012).
  15. Bugs sur Infoclimat #2

    Peut-être que cela a déjà été signalé dans un autre topic mais la mise à jour de CEP ne s'effectue plus sur l'appli mobile depuis le 17 janvier.