Kyrion

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    2 710
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

À propos de Kyrion

  • Rang
    Cumulus congestus

Personal Information

  • Lieu
    Kalhausen (Moselle - 218m) ; Strasbourg (Bas-Rhin - 145m)

Visiteurs récents du profil

941 visualisations du profil
  1. Suivi du temps dans le Nord-Est

    Oui, c'est lugubre également dans l'est de la Moselle : 8° et 99% d'humidité, ça plante le décor. Ça commence bien tôt cette année alors que la plaine Alsacienne s'en sort plutôt bien.
  2. De l'autre côté quoi de plus normal pour la plaine alsacienne par ce type de flux en BC (S/SO/O) ? ;). Pour le coup rien de bien surprenant selon moi. Et il n'est pas impossible de penser que ces prochains jours alors que le reste du N-E va légèrement combler son déficit, il se produira l'exact inverse en plaine Alsacienne par flux continental si la nébulosité est suffisamment présente/persistante ce qui semble être à l'ordre du jour comme tu le mentionnes.
  3. Bugs sur Infoclimat #2

    Non, mais il y a effectivement des problèmes de chronologie dans l'archivage ;). Tu peux retrouver les topics en utilisant la fonction "recherche avancée", puis "date de création" -> "personnaliser". Ex :
  4. Suivi du temps dans le Nord-Est

    Quelques stats issues de la base de données de l'eca&d. Ca vaut pas nécessairement les données de MF mais ça donne déjà une bonne idée du taux de retour de cet épisode sur 24h (normes OMM) : Concernant septembre, celui-ci arrive en 2ème position depuis 1928 : 1 : 1969 : 62,9mm 2 : 2017 : 57,6mm 3 : 1930 : 56,7mm Un taux de retour d'environ 30 ans pour un tel épisode au mois de septembre. Si on s'inscrit dans un temps plus long (annuel), c'est la 8ème journée la plus humide depuis le début des relevés : En 1ère position la fameuse soirée du 21 mai 2012 dont les Nancéiens se souviennent bien avec 82mm en 2h (!) : 2012 : 103mm 1953 : 85mm 1947 : 72,1mm 1995 : 65,8mm 1969 : 62,9mm 1997 : 62,6mm 1998 : 62 2017 : 57,6 Cette fois-ci le taux de retour est plutôt de 10 ans. Voilà pour une 1ère approximation ;). Sachant que Nancy n'a pas nécessairement été la station la plus favorisée, on doit être proche des records pour certaines stations. Encore une fois, heureusement que le timing a été favorable (période d'étiage) car les conséquences auraient pu être bien plus dommageable dans un autre contexte.
  5. Suivi du temps dans le Nord-Est

    Ca devient un épisode vraiment remarquable et ce n'est pas fini : 71,4mm chez Fabien depuis 16h hier aprem' dont un relevé horaire de 18,6mm entre 2 et 3h cette nuit ! Et Thib confirmera mais un record vient aussi de sauter*, c'est celui de la rafale max à la station de Nancy-Essey pour un mois de septembre : 91,1 km/h cette nuit effaçant des tablettes les 89 km/h de 2009*. *Données issues de la fiche clim de MF de 1981 à aujourd'hui concernant le vent max. On observe les 1ères réactions des cours d'eau mais grâce à un niveau proche de l'étiage estival, il n'y a pour l'instant aucun danger : Vu les intensités et les cumuls déjà observés, je pense vraiment qu'on l'a échappé belle à ce niveau là ;). Et toujours un énorme foehn en plaine centrale, notamment à Kogenheim (Bas-Rhin) où la température est d'une stabilité déconcertante. 0,7° d'amplitude entre 00h et 5h30 . Il doit surement y avoir davantage d'amplitude dans la maison mal isolée de Pvaill :
  6. Suivi du temps dans le Nord-Est

    Il doit y avoir un problème de détection du radar dans notre secteur. Ça fait plusieurs jours que je remarque que les PP sont souvent minorées et c'est flagrant cette après-midi où il pleut de manière modérée depuis 15h alors qu'on semble être, sur le radar, en bordure du paquet de précips ;). Cf : 4,8mm sur la dernière heure chez Fabien (en totale incohérence avec l'assèchement visible sur le radar)
  7. Pas une véritable prévision mais plutôt pour les archives je pose ça là : Je trouve la synoptique et la symétrie qui y est associée vraiment esthétique entre d'une part des HG encore estivaux au sud et des bas géos déjà pleinement automnaux au nord. Et nous, en pleine zone de conflit.
  8. Suivi du temps dans le Nord-Est

    Je ne sais pas si c'est l'absence de temps agité ces derniers mois qui me fait dire ça mais j'ai l'impression que c'est vraiment costaud. On n'est pas au niveau des seuils de tempête (rafales > 90 km/h) mais on ne doit pas en être loin avec des rafales probablement proches des 80 km/h.
  9. Comme quoi l'épisode attendu est notable (sans être exceptionnel) :
  10. Automne/hiver 2017/2018 dans les Massifs de l'Est

    Mais ça fait quand même toujours plaisir de le revoir ce picto .
  11. Je ne sais pas si on peut d'ores et déjà enterrer l'été mais c'est vrai que la semaine qui s'annonce à tous les traits d'une séquence automnale avec une succession de fronts plutôt moribonds en 1ère partie de semaine avant une réelle incursion fraiche et dynamique dans la nuit de mercredi à jeudi. Il n'est pas étonnant de voir les champs de PP réagirent si vivement tant le conflit entre masse d'air est notable. En effet, la situation se met en place dès mardi par l'intermédiaire d'une dépression qui va se creuser en s'approchant des Îles Britanniques avant de se combler progressivement en Baltique entraînant dans son sillage une importante advection douce et humide : Dans le même temps, l'importante dorsale sur le centre Atlantique favorise le décrochage d'un imposant thalweg comme on en a pas connu depuis un moment. On retrouve donc un conflit de masse d'air typiquement automnal entre une Méditerranée encore douce et une limite barocline qui démarre sa lente progression vers le sud. Ci-joint une coupe Lyon / Paris avec le champ ThetaE. Saurez-vous trouver la zone de conflit : Enfin, comme cela a déjà été signalé le vent sera également présent avec rafales comprises entre 50 et 70 km/h de mercredi à jeudi matin. A long terme, l'option goutte froide française tient la corde. Le soleil risque d'être une denrée rare ces 10 prochains jours. On va pouvoir à nouveau parler de Stratusbourg ;).
  12. Suivi du cyclone IRMA (2017)

    Merci ! Ne serait-il pas possible d'épingler ces liens ainsi que ceux renvoyant vers les webcams (http://forums.infoclimat.fr/f/topic/52063-suivi-du-cyclone-irma/?do=findComment&comment=2805686) en 1ère page afin de les retrouver plus rapidement ?
  13. Bugs sur Infoclimat #2

    Et en essayant de se déconnecter/reconnecter ? En supprimant l'historique et les cookies ? Désolé si j'enfonce des portes ouvertes mais cela peut souvent solutionner ce genre de problèmes.
  14. Suivi du temps dans le Nord-Est

    Quelle belle journée comme on en a connu trop peu cet été : une température comprise entre 25 et 27°, un point de rosée bas et un léger souffle pour ventiler tout ça
  15. Prévisions dans le Nord-est

    Je vais aussi y aller de mon avis sur la période à venir . Moi je pense clairement qu'on va franchir un cap quant à la synoptique proposée depuis le début de l'été. En effet, même si de prime abord on a l'impression qu'on est sur la continuité des semaines précédentes, je pense au contraire qu'on se dirige cette fois-ci vers quelque chose d'encore plus costaud. Bien plus que la température (ça ne m'étonnerait pas que le diagramme prenne encore de quelques degré plus l'échéance se fera proche), c'est vraiment la synoptique proposée ce matin qui présente toutes les caractéristiques pour être durable (plus que le tarif des 5-6j classique depuis le début de l'été). C'est pas du grand art, mais ci-joint 2 schémas pour illustrer cette "rupture dans la continuité" de la récurrence : A gauche, la situation des dernières semaines avec une synoptique modérément zonale, un jet plutôt rectiligne et une répartition homogène des anomalies basses au niveau du Pôle. On y retrouve notre goutte froide Ibérique mais on devine également le thalweg à l'arrière, signe de rafraichissement. A droite, ce qui est modélisé à moyen terme par CEP (144h, donc tendance robuste), cette fois-ci le jet opère une nette plongée vers le centre Atlantique alors que dans le même temps les anomalies basses tendent à se concentrer sur Terre-Neuve/Groënland. On se retrouve donc avec une remontée des hauts géopotentiels sur l'ensemble de l'Europe occidentale avec cette fois-ci une circulation "circulaire" autour du Pôle et un pont de HP bien mieux dessiné entre dorsale Atlantique et Africaine. C'est particulièrement visible aux échéances suivantes même sur la moyenne de l'européen : Au final, je pense qu'on va se retrouver (si les runs se confirment) avec quelque chose de bien plus durable que ces dernières semaines avec une mécanique qu'il va être difficile à dérégler. Peut-être légèrement moins extrême (quoique) mais clairement au-dessus des moyennes saisonnières.