Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Kyrion

Adhérent Infoclimat
  • Content Count

    3449
  • Joined

  • Days Won

    4

1 Follower

About Kyrion

  • Rank
    Cumulonimbus calvus

Personal Information

  • Location
    Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Recent Profile Visitors

7411 profile views
  1. - "Chéri, tu peux passer un coup de balai dans la cuisine stp" - "Je peux pas mon amour, désolé, c'est le bras du bonhomme de neige" Brillant, vraiment ! Bon sinon rien à ajouter, une magnifique journée également dans le Vercors. On aurait bien pris un peu de rab mais bon. On valide la journée sans dégel de justesse à Lans village avec une Tx de -0,3°.
  2. Copié/collé de mardi dernier avec une trentaine de cm et tempête de ciel bleu : Les prochains jours vont aussi être un copié/collé de la semaine dernière mais dans un autre registre.
  3. Oui, toujours une remarquable stabilité des modèles pour cette semaine si on exclut l'incertitude locale du week-end. Flux d'O/SO quasiment acquis en début de topic en revanche le déferlement froid me semble intervenir dans une dynamique différente de ce que nous connaissons actuellement. J'ai l'impression qu'on va perdre progressivement cette déviation vers le bassin Méditerranéen avec un flux d'ouest qui pourrait cette fois-ci balayer assez loin vers l'Europe orientale les masses d'air froides. Dans le même temps, ce mouvement semble aussi conduire à un déplacement du VP de l'Asie ver
  4. Salut, Début décembre on était plutôt sur un retour d'est, globalement peu favorable à nos Alpes et surtout assez sensible en terme de prévision. Il y avait tout de même eu quelques accumulations remarquables, notamment en Autriche : Notre situation semble beaucoup moins incertaine, on est sur un rail dépressionnaire en flux d'ouest avec les Alpes sur la trajectoire de la limite barocline. On est moins soumis à l'aléa d'un creusement dépressionnaire et de sa phase de comblement. Mais je te rejoins, les cumuls paraissent excessivement élevées, là où pourrait se situer la différe
  5. Édit : finalement on approche plutôt les 15cm de fraîche. Neige légère jusqu'à 1000m, ensuite on voit que ca s'est transformé avec des arbres plâtrés. Hauteur qui diminue progressivement avec seulement un gros saupoudrage à 400m.
  6. Bonne surprise ici puisque si la température n'a jamais été un souci c'est plutôt le manque de PP qui était craint. Finalement, 10cm de poudre qui commence à redonner une ambiance sympa. Il faudra en profiter puisqu'après mercredi à cette altitude ça va à nouveau être la grande lessive...
  7. Aucune vocation prévisionnelle vu l'échéance et l'absence d'unanimité mais juste pour la "beauté" des cartes, il est peu fréquent de voir un refroidissement aussi brutal en seulement 24h : @jt75 : Hors topic .
  8. Salut les spécialistes des massifs internes, A votre avis où va se situer le hotspot à neige ce week-end ? La Rosière, Tignes, Val Thorens ? A contrario, quels seront les secteurs foehnés ? La bonne cote se situant probablement > 1800/2000m. Merci
  9. C'est une synoptique qui pourrait être favorable pour une large moitié nord et les côtes de la Manche. Dans l'idée (et en moins impressionnant) ça fait penser un peu à ce qui s'était passé en mars 2013 avec cette dépression qui avait lentement traversé la France et favorisée un épisode neigeux par ondulation. L'air froid étant proche des frontières et rabattu en flux d'est, l'iso 0° n'aurait aucun mal à descendre jusqu'en plaine :
  10. Arôme pas totalement calé actuellement avec une perturbation qui semble en avance sur les prévisions, c'est mieux sur Icon : Heureusement que les PP vont aborder les massifs après 18h vu l'état de saturation de la rocade Vertacorienne... :
  11. Edit : @Ciel d'encre m'a devancé mais je pense que les postes peuvent être complémentaires. Vers une normalisation de la circulation atmosphérique ? Derrière ce titre qui n'est pas très racoleur se trouve le véritable enjeu de la semaine couverte par ce topic qui va concerner -déjà- notre dernier mois hivernal. En effet, je n'apprends rien aux suiveurs réguliers de ce forum mais depuis décembre on a assisté à un ample mouvement oscillatoire avec une prédominance de la dorsale Atlantique favorable aux décrochages polaires à même la France : La semaine précédente a ma
  12. Les dernières sorties sont plutôt favorables, on voit que l'apport humide est meilleur avec une convergence qui s'effectue désormais plutôt sur le centre Isère et non plus au sud mais ce qui risque de poser problème pour Grenoble c'est vraiment l'absence de froid. On va partir de haut puisqu'on dépasse déjà les 6-7° en ville sans pouvoir bénéficier d'un début de nuit radiatif puisque la nébulosité va aborder la région en fin d'après-midi. C'est vraiment un timing défavorable. Sur Arôme on retrouve une petite isothermie de 1000 à 600m mais l'intensité reste insuffisante pour descendre plus ba
  13. Oui, en fait on observe depuis quelques jours 2 évolutions liées entre elles qui "améliorent" la synoptique à moyen terme mais semble aussi obérer un changement synoptique à long terme. Si on reste dans le cadre de ce topic, les moyennes d'IFS illustrent cette double évolution avec : - un renforcement de la dynamique oscillatoire. Côté Atlantique et côté Asiatique (+) - mais aussi des bas géopotentiels plus présents et dynamiques sur le Centre Atlantique (-) Pour dimanche prochain : la sortie de jeudi matin vs 0z matinal : C'est d'autant plus visible si on prend le détermin
  14. Oui, ça ne changerait pas la synoptique mais en temps sensible ça pourrait être notable sur notre pays. IFS s'isole finalement très tôt, dès 72h avec cette branche du jet qui remonte davantage vers l'Islande permettant une meilleur isolation d'anomalies hautes : Ensuite au gré des ondulations, ce petit blocage se trouve successivement alimenté permettant ensuite à l'aube du week-end un meilleur écoulement des anomalies basses en notre direction : Comme dit, c'est un changement à la marge qui pourrait permettre éventuellement quelques phénomènes hivernaux en fi
×
×
  • Create New...