th38

Membres
  • Compteur de contenus

    2 151
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de th38

  • Rang
    Cumulus congestus

Visiteurs récents du profil

1 986 visualisations du profil
  1. Un petit tour rapide des modèles ce matin, avec 2 remarques de synthèse : -le coup de chaud de ce week-end ne sera pas le "grand soir" : dès le début de la semaine en question, on devrait revenir progressivement à des températures de saison, d'abord sur l'Ouest, puis progressivement à l'Est. -la goutte froide au large du Portugal parait vraiment vissée et indéboulonnable ! et la carte postée mercredi ci dessus est toujours d'actualité... Dans ces conditions, un temps lourd, orageux plutôt chaud et moite risque bien d'être la teinte de la semaine...
  2. th38

    Tendances printemps 2018

    La surchauffe continue ! On ne s'en prive pas ! Youpiii !!! C'est tellement une habitude que plus personne en fait attention ! Bon, on est encore entrain de vivre une saison particulièrement chaude, et ce printemps va à coup sûr terminer dans le top 5 des printemps les plus chauds depuis le début des relevés.... si ce n'est pas le top 3 Mars : - 0.5°C Avril : + 2.7°C Mai : au 23 on est à +0.4°C . Avec la semaine à venir, on devrait dépasser les 1.5°C Par rapport aux normes 81/10, on devrait être autour des +1.3°C (+/- 0.1°C)
  3. A voir ça, c'est à se demander si des records de chaleur pour un mois de mai ne seraient pas à portée de main Dans l'attente de CEP de ce soir...
  4. th38

    Glaciers alpins

    Merci pour tes docs. Les étés frais et humides des années 70 avaient bien laissé des traces...et donc pas qu'un peu dans le massif du Mt Blanc...
  5. th38

    Glaciers alpins

    La "poussée" 1953/1985 n'est quand même pas violente, et comme l'écrit Leroy Ladurie dans son livre sur l'histoire du climat à propos de cette période "il est difficile de parler d'avancée des troupes quand le tiers continue à battre en retraite". Cela étant, de toute façon, il y a au moins stabilisation durant cette période, voir légère avancée des glaciers, telle qu'on le voit ci dessous avec le glacier blanc. Les glaciers se mettent toujours en équilibre avec les conditions climatiques. Or les 4 ou 5 étés très chauds avant 1953 (45, 49, 50 et 52) voir caniculaires (47) ne se sont pas répétés avec la même fréquence par la suite ; je "pense" donc, que les glaciers ont retrouvé une masse conforme aux températures estivales habituelles du XXème. Les années 40 ont quand même été exceptionnelles du point de vue climatique, avec un champ de pression constamment élevé sur l'Europe occidentale , ce qui a donné des étés très chauds (défavorables au glaciers) et des hivers sévères (4 des 10 plus gros hivers du XXème se trouvent dans cette décennie) mais là, sans conséquence pour les glaciers, puisque même l'hiver le plus doux n'a jamais amené de fonte là haut...
  6. C'est dur d'avoir des mois sous les normes En moyenne, depuis 2011, on en a 2.6 par an. Cette année on a déjà eu février et mars... Mai sera, avec la semaine qui se prépare, bien au dessus des normes ; très au dessus même pour la moitié Nord de la France. Oui, la semaine qui vient, on peut la dessiner à présent : chaleur et soleil. Une semaine pleinement estivale, à peine perturbée par quelques orages sur les reliefs du Sud. Pour reprendre les mêmes que j'ai mis plus haut : Bourges au centre du centre de la France, complété par CEP et GEM
  7. th38

    Prévisions Centre-Est - Mai 2018

    On semble vouloir entrer (déjà !) dans une période estivale chez nous : températures progressivement dignes d'une fin juin, et précipitations revues quand même bien à la baisse par rapport à il y a quelques jours. Le relief va peut être tirer son épingle du jeu, mais rien de bien organisé apparemment ; les pressions devraient rester trop élevées....
  8. th38

    Glaciers alpins

    Il faut savoir pourquoi ces cycles, ça évite d'espérer l'impossible. Les glaciers évoluent par l'accumulation (neige d'octobre à avril/mai) et la fonte estivale. Les précipitations ne marquent aucune tendance de FOND, il reste la fonte estivale. Ton cycle 1 c'est le début du RC antropique ; ton cycle 2 c'est un certain ralentissement de la progression des températures ; tu peux y ajouter la décennie 1930 Ensuite la France (l'Europe occidentale) a connu une série d'années avec des printemps et des étés anormalement chauds (43, 45, 47, 49, 50 et 52), mais moins que les printemps et les étés actuels. Les glaciers ont connu un recul particulièrement marqué. Depuis la fin des années 1980, les températures en France, en Europe et dans le monde, flambent, et cela va continuer : c'est le stockage du CO2 dans l'atmosphère ; le fameux effet de serre ; ce n'est pas une théorie, c'est un phénomène physique que les collégiens apprennent. Le recul entamé depuis la fin des années 80 ne sera pas remis en cause de sitôt ; peut être quelques années où la fonte sera un peu plus sage; mais les quelques années où les hivers seront copieusement arrosés (cette année) et où les étés frais voudront bien se montrer (d'une température analogue aux étés chauds du XXème) n'y feront rien. Depuis 2010, tu peux montrer des photos, tu verras les dégats.
  9. Pour faire rapide..... Le coup de chaud prend quand même du galon pour la deuxième partie de la semaine C'est même presque de l'acquis maintenant.... Et là, c'est pas Lyon, mais Bourges, ....bien au centre !
  10. Vers un premier coup de chaud fin de semaine prochaine ? La route est encore longue, mais CEP hier soir, GEM et GFS ce matin semblent en prendre le chemin... A mon avis, à suivre de près...
  11. th38

    Statistiques et anomalies climatiques globales

    C'est sûr que maintenant pour avoir un mois froid, il faut sacrément bien viser ! Un trimestre froid, ça va finir par tenir du miracle....
  12. Bon, alors, à l'orée de la semaine qui vient, quel temps ? A l'issue de ce Week end pourri (on a quand même sauvé une partie du pont), les choses devraient s'arranger lentement. Au Sud,ou la dépression sur le Golfe de Gênes devrait maintenir des conditions fraîches et instables sur la première partie de semaine, il faudra un peu de patience... ou se protéger du mistral...classique. Par la suite, c'est encore bien flou ce matin, et à l'image de CEP ou de GEM, on resterai dans un marais avec un temps mitigé quand même. Trop tôt donc pour dire quel sera le Week end de Pentecôte... il va falloir attendre. Cela étant le Sud paraît quand même mieux placé pour attraper le beau temps, mais ça, c'est pas un scoup à cette saison...
  13. Si ça ne s'appelle pas une goutte froide ça !
  14. Deux jours lus tard, le post de Gugo est toujours d'actualité, voir même confirmé. La première partie de semaine, les températures devraient rester bien au dessus des normes, avec un ensoleillement généreux. Seul le relief du Sud Est sera soumis à un risque orageux non négligeable....qui devrait petit à petit se généraliser.... Fin se semaine, retour probable aux normes de saisons dans une atmosphère qui paraît vouloir être bien humide...