Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

th38

Membres
  • Compteur de contenus

    2 297
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de th38

  • Rang
    Cumulus congestus

Visiteurs récents du profil

2 895 visualisations du profil
  1. th38

    Tendance Hiver 2018-19

    Allons-nous avec cet hiver, vers une 3ème saison sèche ? Depuis la mi juin, le temps au dessus de nos têtes c'est : AA ; AS ; AS ; AS ; AA ; AS ; AA ; AA ; AS ; .... Les prévisions d'ici le restant de février n'entrevoient possiblement aucun flux d'ouest nous rendre visite. Certains cet automne se demandaient si il existaient encore .....3 mois plus tard, la question n'est que plus prégnante... Résultat : Juillet : Déficitaire Août : Déficitaire Septembre : Remarquablement déficitaire Octobre : Déficitaire Novembre : Déficitaire Décembre : légèrement excédentaire Janvier : à coup sûr déficitaire Février : ? Pendant que chacun scrute si une vague de froid peut arriver.... les nappes sont sèches...... vous allez voir le printemps....
  2. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Ah ? A ce jour on est quasi pile dans les normes depuis le 1er janvier à l'échelle nationale...
  3. th38

    Climatologie de l'année 2018

    Merci beaucoup pour ce graphique hyper intéressant ! Il montre entre autres, que le régime des précipitations est quand même peu perturbé par l'élévation des températures, hormis ces fameuses années 40 chaudes et sèches dont on m'a rabattu les oreilles dans ma jeunesse en vallée du Rhône, et très visibles sur ton graphique à partir de 42, ... et qui dans la moitié Est de la France s'étaient poursuivies jusqu'en 52. (En moyenne vallée du Rhône, la canicule de juillet 52 avaient été, en intensité, juste derrière 2003 et 1947, et devant 2006 ou 2018. Concernant les températures justement, comme tu le dis, après un premier pallier gravit brusquement en 1988 (je dirais septembre 87 exactement) on a bien l'impression que l'on vient d'en gravir un autre depuis 1014....ou si l'on veut chipoter, depuis l'été 2013...
  4. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    On n'analyse pas que le court terme, on regarde une tendance qui est linéaire depuis plus de 40 ans. Les modèles s'écartent les uns des autres essentiellement avec les émissions de CO2. On n'est pas dans le bruit. Avec un renversement de la vapeur, oui, les modèles n'indiquent pas une poursuite de la pente enregistrée jusqu'à présent. Mais pour l'instant, les émissions de GES se poursuivent dans leur rythme imperturbable, et pour l'instant donc le scénario le plus pessimiste exposé par MF est celui que l'on est entrain de construire. En moyenne 4°C de plus pour 2070/2100 avec le scénario RCP8.5 (un peu moins sur les façades atlantiques, un peu plus sur les territoires continentaux) c'est ni plus ni moins que la pente actuelle soit 0.45°C/par décennie. Voici ce que dit MF avec le RPC8.5 : "L’augmentation moyenne pour le milieu du XXIème siècle est comprise entre 1 et 2°C pour les régions d’influence Atlantique et Méditerranéenne, et entre 2 et 3°C pour les territoires plus continentaux. En ce qui concerne la fin du XXIe siècle, les résultats présentent pour le scénario le plus pessimiste (RCP8.5), une augmentation moyenne annuelle comprise entre 3 et 4°C pour la façade nord ouest, et entre 4 et 5 °C pour le reste du territoire."
  5. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Trouvé ! 12.4 chez MF c'est la station "officielle" de Grenoble....située à 40km à St Etienne de St Geoirs. 12.6, c'est la station de Grenoble St Martin d'Hères, située dans la cuvette grenobloise.
  6. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Selon NCEP, on est bien au niveau global à +1°C depuis l'ère préindustrielle. Bon après, entre 1901 et 2000, ça réduit un peu la voile, car en France, avec +045°C par décennie depuis 30 ans, en 2018, on a pris encore +0.80°C depuis 2000... Cf les graphiques ci dessus de MF et de ChristianP
  7. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    C'est sur le site MF, onglet climat, et "Grenoble station climatique"
  8. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    La France se réchauffe beaucoup plus vite que la moyenne planétaire -D'une part, les terres se réchauffent plus vite que les océans ; en considérant que l'on est à +1°C au global par rapport à l'ère préindustrielle, les terres sont à +1.6 quand les mers sont à +0.8°C -En plus les terres comme les mers de l'hémisphère Nord se réchauffent plus vite qu'au Sud. Pas étonnant que la France flirte aujourd'hui avec les +2°C depuis l'ère préindustrielle....
  9. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    J'ai pris ces chiffres sur le site de M F...
  10. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Pourrais tu préciser quelle année à fait mieux à Grenoble ? La moyenne 81/10 y est de 11.2 C, et 2018 a fait 12.4 C soit 1,2C de plus quand même...
  11. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Un graphique très intéressant de MF sur l'évolution des moyennes trentenaires Après un +0.45°C entre 71/00 et 81/10, on pourrait bien encore en faire autant d'ici deux ans pour le passage à 91/20... +0.45°C tous les 10 ans, c'est quand même violent....
  12. Ca, ça vient dans un topic "analyse des possibilités hivernales Car pour le topic en question, on passe de ça... A ça... Et donc ma conclusion n'est pour l'instant, pas celle que tu donnes...
  13. Oui, en quelques mots, je trouve que tu as bien résumé la semaine : -Chez GFS, c'est une semaine dans le douceur, et de A à Z....encore une fois (modulable par le froid de basse couche....) En témoigne le diagramme de Bourges constamment au dessus des normes -CEP est un peu mieux, mais ça peine quand même à s'étirer vers nos frontières... -Reste GEM, beaucoup plus esthétique, mais tiendra t-il dans les prochaines sorties ? En tous cas, des mois, des mois et des mois que le rail atlantique ne vient plus nous visiter... va t-il devenir un mythe ? A t-on des archives qui montreraient une absence aussi longue dans l'histoire récente ?
  14. th38

    Statistiques et anomalies climatiques nationales

    Oui, enfin ces moyennes n'ont plus de sens dans un climat en évolution constante et rapide. Il serait préférable de choisir : -Soit la référence 1961/1990, dernière période trentenaire assez proche du climat "moyen" du XXème. On verrait ainsi les dégâts du RC avec un vrai prisme, et on ne serait non pas à +1.4C au dessus de la moyenne, mais à +2.3C... -Soit on veut une moyenne la plus proche possible du climat actuel, et dans ce cas là, la moyenne trentenaire serait aujourd'hui celle de 1989/2018. Notre année 2018 serait chaude, mais "seulement" d'un petit degré à peine. Pour info, la moyenne 1989/2018, c'est par rapport à 1981/2010 : +0.3C pour les automnes et les hivers +0.4°C pour les étés +0.5°C pour les printemps.
  15. th38

    Tendance Hiver 2018-19

    Prévisions de MF pour les 3 mois à venir de janvier à mars, réactualisées ce jour : Europe et France métropolitaine Au cours du trimestre à venir, les conditions devraient être en moyenne plus douces que la normale autour du bassin méditerranéen ainsi que sur le sud-est de l'Europe. Des conditions plus humides que la normale concerneront une grande partie de l'Europe centrale et méridionale tandis que des conditions plus sèches seront présentes de la Norvège à l'Islande. Ailleurs aucune tendance nette ne se dégage. Sur le pays, en dehors des régions méditerranéennes, le temps devrait être plus humide mais pas plus doux que la normale dès le mois de janvier, ainsi que sur tout le trimestre. Ces conditions contrastent avec celles des mois précédents, où le temps a été plutôt sec et plus chaud que la normale. Températures En moyenne sur le trimestre, la température devrait être supérieure à la normale, du bassin méditerranéen au sud-est de l'Europe, avec des probabilités de scénario chaud plus marquées sur l'est du bassin méditerranéen. C'est une tendance qui se renforce par rapport aux prévisions du mois précédent. Sur la France, hormis les régions méditerranéennes, aucun scénario n'est privilégié sur le trimestre.
×