Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

stratocu34

Adhérent Infoclimat
  • Posts

    232
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by stratocu34

  1. Pendant que vous étiez dans le coin du lac Beauport, ma fille chérie se promenait au Parc Maizeret. Elle m'a rapporté les même sensations que les vôtres!
  2. Bofix porte bien son pseudo, il est culotté et il a la patate ! Bravo!
  3. Au risque de tomber dans le H.S ici , je dirais que les températures minimales et maximales que nous observons dans cette première décade de janvier pour notre département sont parfaitement dignes des moyennes de l'hiver méditerranéen. Et l'hiver ici n'est pas la saison la plus humide, à observer les données recueillies depuis plusieurs décennies.
  4. Quelque flocons dans la pluie à Laroque 34 190 (124m) Je ne distingue pas le sommet de la commune (490m) peut-être blanchit-il?
  5. D'ailleurs je remarque que la présence de cette lettre dans un patronyme n' interdit pas l'accés aux plus hautes fonctions de l'enseignement...
  6. Une idée que tu as peut-être déjà croisée , personnellement je l'ai trouvée au Liban. Ca marche avec les navets d'ici alors pourquoi pas avec leurs cousins nippons ? Tu coupes les navets en rondelles ou en cubes ni trop petits, ni trop volumineux. Tu les places dans un bocal dans du vinaigre d'alcool , comme des cornichons, mais en ajoutant 2 ou 3 tranches de betterave rouge ! Très rapidement tu te retrouves aves des navets d'un beau rose presque "fluo", en tout cas vraiment fuchsia. Il ne faut pas en faire trop à la fois, car plus ou moins rapidement le rose vire à l'orange, puis au marron, et ce n'est plus aussi réjouissant sans être toxique. Ce n'est pas "garantie grand teint" ! Surprise de tes invités à l'apéro, ou avec les entrées, ce rose va superbement avec le vert des cornichons, au début souvent ils hésitent car ça parait artificiel! Mais le goût y est , et ces choses acides sont délicieuses avec des terrines un peu grassouillettes et autres charcutailles du pays. Si tu es végan évidemment ça va très bien aussi avec des falafels, des beignets, du hommos etc etc ! Bon appét' à toi et à tout le monde ici!
  7. Superbe Taxodium en tenue d'automne ! A propos des arbouses, fruits de l'Arbutus unedo (pas "abrutus" plaisante coquille, encore que... vous allez voir...) c'est surtout le nombre incroyable de petites graines dures qu'ils contiennent qui cause les coliques. Non par un effet chimique mais mécanique, presque "abrasif" sur les parois de l'intestin. Une voisine au transit paresseux en fait une cure chaque année. En revanche si vous avez des diverticules , abstenez vous, ou bien faites de la gelée d'arbouse en éliminant les graines. En revanche, oui, il y a bien une toxine mais dans les feuilles essentiellement. A forte concentration l'infusion aurait des effets stupéfiants , avec sueurs et chute de tension, mais raisonnablement elle pourrait être un puissant agent anti infectieux, en particulier dans les inflammations du système urinaire. Parlez en à votre médecin, ça le changera un peu. Enfin, brillez en société sans bouder votre plaisir (dès qu'il sera à nouveau possible de joyeusement se réunir à table) en rappelant à tout le monde que ce si bel arbre ornemental aux fruits contemporains des fleurs appartient à la même famille que les... bruyères .
  8. A propos de coquille, on peut se souvenir de cet auteur qui, exaspéré par les erreurs typographiques que faisaient les imprimeurs à l'époque où le texte était écrit dans des composteurs( lettre par lettre, de plomb...) avait titré "Mes coquilles" en oubliant volontairement le "q". Oubliez cette parenthèse HS, le soleil est confiné sur la vallée de l'Hérault, il pleut depuis hier soir, je n'avais rien d'autre à faire que ce petit clin d'oeil amical !
  9. Un seul mot : BRAVO. C'est ainsi que la pépinière Funkadélique est en train de naître ! Longue vie à elle...
  10. En effet Flora, la complexité en la matière est redoutable. S'il ne s'agissait que d'un problème de choix d'essence, d'associations d'essences, de substrat pédologique et d'histoire du milieu naturel ( évolution des peuplements) dans un secteur donné, c'est technique, ça se gère. Mais l'aspect marchand des choses sur des décennies rencontre de moins en moins d'appétit. Autrefois nos ancêtres propriétaires pensaient souvent à leur descendance. Ils entretenaient leurs forêts avec l'idée que leurs arrières petits-enfants en profiteraient. Aujourd'hui la rentabilité à court terme est largement préférée. Quand aux conséquences de la mécanisation totale qui coupe à blanc, elle accélère la tendance au retour des boisements monospécifiques , genre Douglas pur, dont on connait les inconvénients sur l'avenir mais aussi les avantages de la rentabilité à moyen terme.
  11. D'ailleurs ils se ressement et se naturalisent très bien seuls . Le Cosmos sulfureus est particulièrement expansif ! Mais je les retrouve toujours avec plaisir , comme les pieds d'alouette...
  12. N'est ce pas un splendide Cosmos ? Il en existe plusieurs espèces et de nombreuses variétés...Bravo!
  13. Forte averse depuis 10 minutes à Laroque (34190). Il pleut là où c'est mouillé !
  14. Merci Mon Cher Vincent, Maintenant dès que les choses se précisent je m'éloigne de la maison (le 1er étage s'était effondré au rdc en 1958, par la pression de l'eau sur les voûtes) car j'ai eu quelques ennuis de santé qui font que les émotions fortes ne me sont pas recommandées. Etre à distance de chez soi n'est pas rassurant , et retrouver sa maison le lendemain est difficile. 2 sapeurs pompiers m'ont bien aidé à pousser les 10 cm de boue vers l'extérieur, le canoé était attaché donc il n'est pas parti dans le courant, seuls 2 cartons de journaux à partir au container à papiers ont bu. Je respecte depuis 30 ans la consigne municipale qui dit que le rdc ne doit pas servir à entreposer des objets ou matériels. Miraculeusement mes fuites de toiture ont peu donné, je n'en reviens pas. Mais j'ai un souci de courant électrique. Dès que je relève le différentiel et que je pense que tout remarche bien....il attend que je m'éloigne pour retomber ! J'ai tenté en vain de localiser la panne, en vain. Je vais faire appel à un métier!
  15. Sans être sûr de la bonne place de mon observation dans ce topic : N'était ce pas le modèle Euro4 qui était le plus proche de la réalité à venir dans cet épisode? Nous le trouvions assez extravagant d'envisager des 500 mm et plus....
  16. Mmmmmmoui,....... l' essaim est parti de chez un apiculteur. Il est le propriétaire de cet essaim. A condition qu'il le suive. S'il ne le suit pas , s'il ne le récupère pas, l'essaim appartient au propriétaire du terrain sur lequel il s'est installé, à partir du moment où les abeilles commencent à fabriquer des rayons....C'est en gros ce que dit le Code Rural de la République Française.
  17. Il y a quelques années, un essaim arrive dans le jardin du voisin. J'ai appelé la Chambre d'Agriculture du département qui m'a donné les noms et numéros de téléphone des apiculteurs les plus proches, et une heure plus tard le second que j'ai contacté est venu récupéré l'essaim. Le premier n'était pas intéressé. Je ne sais pas si quelque chose a changé dans la législation - je vais me renseigner- car à ma connaissance rien n'interdit la récupération d'un essaim, au contraire.
  18. Et moi j'ajouterais que je me suis régalé les yeux avec ta galerie, bravo, toi au moins ton appareil photo ne s'éloigne jamais !
  19. A propos de l'abeille "charbonnière" , on peut également (et surtout) l'appeler abeille charpentière. Ce terme illustre mieux sa petite vie entièrement liée au travail du ...bois. Ne s'appelle-t-elle pas Xylocope ? Qui coupe ou taille dans le bois, étymologiquement. Ce Xylocope est une abeille solitaire au caractère bonasse, sans agressivité. Elle ne se sert presque jamais de son dard , j'ai vu des personnes la manipuler mais je ne suis pas sûr qu'elle aime çà. Dans des galeries creusées à force de mandibules dans des bûches de votre tas de bois ou dans des tiges déjà creuses, elle pond un oeuf par cellule, elle dépose du pollen pour la larve à naître, elle bouche cette cellule avec de la sciure agglomérée, et recommence. Un seul oeuf par cellule. Au sujet des guêpes, casse -pieds au possible, mon regard sur elles a changé le jour où j'ai vu l'une d'elle avec une tête de chenille verte dans les mandibules, ces chenilles qui jouent à l'arpenteur d'autrefois et qui boulottent les feuilles. Cet été...la consécration , j'ai observé une guêpe dévorant un adulte de la Pyrale du buis ! On savait déjà qu'elles se nourrissaient des chenilles dans les buis (comme le frelon asiatique ) mais là elle tenait ce papillon entre ses pattes, le dard planté dans l'abdomen, et elle était en train de lui couper la tête. J'ai immédiatement pensé à la lionne sur la gazelle, l'acte de prédation à l'état pur. Bien sûr j'avais oublié mon boitier photo à la maison !
  20. Toujours d'accord avec Flora, j'ai l'impression d'être allé à la même école ! Au sujet des larves de hanneton , j'ai souvent observé qu'elles étaient plus fréquentes près des arbres et arbustes indispensables aux adultes. Un potager près d'un tilleul, d'un marronnier ( les préférés!) ou même de noisetiers sera plus exposé à la présence des larves. Pour les reconnaître et les différencier des cétoines , c'est bien connu -mais on dispose rarement de l'une et de l'autre en même temps- se souvenir que : - Cétoine a une petite tête et un gros c..(.pardon Flora). -Hanneton a une grosse tête et un petit derrière.
  21. Il n'est pas rare que les arbres fruitiers en fin de vie aient un "chant du cygne" et finissent par une abondante fructification? Comme pour multiplier les chances d'une descendance abondante au delà de sa propre existence. Sur le fond, même analyse que Flora et Idéfix. Ce n'est pas très net sur la photo, mais j'ai l'impression que ce cerisier (et peut-être le pêcher) ont été planté trop profondément . C'est une erreur fréquente chez les débutants qui pensent bien faire en mettant le système racinaire trop bas et qui enterrent une partie du tronc. Il faut savoir que l'écorce du tronc doit être à l'air libre. La zone de transition "naturellement équipée" entre les racines et le tronc c'est le collet de l'arbre. Cette partie renflée visible entre les racines et le tronc doit juste affleurer le sol et rester visible. A ne pas oublier pour les plantations d'automne en se souvenant que planter des arbres déjà un peu gros (et donc plus chers) est un calcul le plus souvent décevant, et que ce n'est pas du temps gagné pour les les premières récoltes.
  22. Personne ne t'a encore soupçonné de ségrégationnisme ou de discrimination ? Ah non? D'idées noires , peut-être !!!
  23. Mmmmoui, Cher Seb, la BB est assez efficace préventivement contre les champignons type mildiou relativement fréquents certaines années sur les tomates..Le problème est que le cuivre est toxique pour certains organismes du sol comme les lombrics . On leur doit tellement que les viticulteurs diminuent maintenant les doses, et ne traitent plus systématiquement avec le cuivre. Les oïdium relève du soufre. A préférer en poudrage le matin plutôt qu'en formule mouillable, et jamais dès lors que la température dépasse 27° à cause des risques de brûlures. A essayer : la décoction de prêles et le bicarbonate de soude ( pas au delà d'1 cuil à café/litre d'eau) L'avenir est certainement aux variétés naturellement résistante et aux stratégies différentes... Pour le melon , tailler au dessus du 2èm oeil permet de passer de la boule de pétanque au ballon de hand. Au moins! Enfin selon la variété bien sûr.
  24. Qui s'avance vers l'est, j'entends le tonnerre en pays gangeois, alors que le soleil brille entre 2 nuages....
  25. La mairie de Laroque vient de m'appeler : l'Hérault est à moins d'un m de la sortie de son lit.
×
×
  • Create New...