Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

mickaël

Membres
  • Content Count

    283
  • Joined

  • Last visited

About mickaël

  • Rank
    Altocumulus

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Une chose est sûre, aucune des sorties d'Arome n'est en phase avec le déroulement des évènements. Ceci dit, je pense qu'il faut arrêter d'espérer que les carte de précipitations soient fiable au mm et au km près (j'essaye de me convaincre aussi avec cette phrase ^^). Il est des situations pour lesquelles ce genre de carte est assez fiable (zone de convergence bien établie, forçage orographique, précipitations frontales,...) et d'autre où ce n'est absolument pas le cas (orages isolés, remontées instables,...). Dans ces derniers cas, les cartes de précipitations des modèles maille fine reflètent seulement du potentiel. Le dernier Arome montre 30mm entre 19h et 20h sur Vauvert et des cumuls >10mm jusqu'au centre Ardèche --> Passage d'un front actif en fin de journée avec des noyaux orageux intenses jusqu'en zone littorale. Ce qui semble acquis c'est des remontées pluvieuses sur les départements en orange tout au long de la journée. Une intensification est attendue dès le milieu d'après-midi avec le retour du caractère orageux sur Hérault et Gard. Le décalage habituel Ouest / Est interviendrait en fin d'après-midi / soirée avec l'avancée de l'anomalie de tropopause.
  2. Route coupée entre Générac et Franquevaux (sud Gard), glissements de terrain
  3. Y'a des secteurs bien plus exposés, notamment en vallée du vistre. C'est un peu la folie ici, je suis sorti faire une chasse mais c'est très compliqué. Fortes intensités, rafales de vent tempéteuses par moment et passages de petite grêle. Et ça continu encore et encore.... Le radar laissait espérer un décalage il y a encore 30 minutes, mais que c'est long... régénération perpétuelle.
  4. ***** Arg ! Ça fait deux fois que mon message est censuré avant envoi. Le mobile ne semble pas être fait pour écrire un long message ^^ Tant pis, désolé mais je suis contraint de la faire courte. En bref, contrairement aux messages que j'ai pu lire ici, je n'arrive pas à me réjouir. Les RR modélisées sont cool... Mais repartez à l'échelle synoptique. Ça semble assez bidon ! Ok, intéressant pour les cévennes et le piémont qui pourront taper leurs habituels 100mm. Pour les plaines et le littoral, l'instabilité ne me semble pas à la hauteur. Je penche plutôt pour du 25mm. Allez, soyons généreux, 50mm localement. Du très classique ! On sait qu'Arome à souvent tendance à s'emballer ! J'espère me tromper, on verra. Je rejoins MF sur l'absance de vigilance en tout cas. Bonne nuit !
  5. Bonsoir, Toujours une grosse divergence entre les modèles pour le début de semaine. Arpège / GFS notamment qui persistent tout deux sur leurs scénarios très différents comme cela a déjà été montré plus haut. Pour autant, je pense que le scénario proposé par Arpège avec la remontée d'une dépression en Camargue vit ses dernières heures. En effet, cette-fois-ci le minimum dépressionnaire ne rentre que peu dans les terres avant de disparaître au profit d'un nouveau creusement quelque part à l'ouest de la Corse. Ce dernier prendrait alors la direction du Golfe de Gêne (ou 06) comme modélisé sur GFS. Alors, pensez-vous également qu'il s'agisse d'un run de transition ?
  6. Oui Vincent, les cumuls commencent à être impressionnants sur les contreforts Cévenols. Ceci dit, les intensités pluvieuses sont modérées et nous partons de très loin en terme de saturation du bassin versant avec une fin d'été particulièrement sèche (3mm en septembre, 39mm en août). Ceci conduit à une réaction hydrologique contenue. Toutefois si la zone prend encore une 50ène de mm d'ici à demain matin, la réaction au passage de la ligne pluvio-orageuse sera forcément marquée.
  7. Pas tant que ça, hormis Aniane qui s'est pris quelques beau noyaux, c'est surtout sur les contreforts Cévenols que ça cumule pour le moment. A 15h on a (depuis 8h locale, liste non exhaustive) : 56mm à Aniane (34) 27mm au Mont-AIgoual (30) 15mm à Gignac (34) 12mm à Sète (34) 11mm à Thoiras (30) 6mm à Laroque (34)
  8. Juste magique, merci du partage. J'ai des étoiles et des éclairs plein les yeux ! Préférence pour la 17, je suis littéralement resté bloqué dessus. Bonne continuation !
  9. Salut Tristan, Je te rejoins tout à fait sur le risque d'orages violents ce soir et cette nuit sur Hérault et Gard. Voici un sondage prévisionnel (Arome) pour ce soir dans l'Ouest 34. A noter que cette modélisation est assez fidèlement partagée par d'autres modèles comme GFS en maille de 25km. Pour ceux qui n'ont pas l'habitude des sondages, on y voit un flux de Sud-ouest assez mou (env. 20km/h) en basses couches (1000 - 850hPa) s'inversant progressivement dans la couche 800 - 600hPa, devenant Sud puis Est. Ce flux sera très faible, 10km/h au mieux, mais il permettra une advection d'air plus sec renforçant ainsi la convection. L'humidité relative d'une masse d'air peut s'apprécier en regardant l'espacement entre la courbe bleu clair et la courbe rouge. L'écartement est bien visible au niveau 700hPa. En remontant encore, nous avons une rapide accélération du flux passant au secteur Sud et atteignant environ 65km/h (35kts). Enfin, en haute troposphère, juste sous la tropopause, nous trouvons un Jet d'Ouest bien établi non loin des 90km/h (45kts). Ce cisaillement, avec de brusques changements de direction et accélérations de flux est favorable à la genèse de puissants orages lorsque l'instabilité est suffisante. Et justement, l'instabilité ? Elle sera forte ! Les basses couches sont saturées (ou quasi) et chaudes avec encore 14°C à 800hPa. L'épaisseur de la couche instable est d'environ 3000m, loin d'être exceptionnel, mais permettant aux orages de s'organiser en complexes multicellulaires à longue durée de vie. D'autant plus d'ici, à quelques choses près, toutes les parcelles d'air de la couche 1000 - 800 hPa ont le même potentiel de CAPE (autour de 2000J/kg d'air), ce qui est moins commun (on peut grossièrement dire que les T'W -courbe bleu- sur cette épaisseur suivent la même adiabatique humide -courbe en pointillés noir-). Bon certes, y'aura des nuages marins, mais pas à l'arrière. Cette situation me plait bien Le flux directeur est en début de bascule, en flux de Sud assez faible. Au final, c'est le décalage de l'anomalie d'altitude (en flux de Sud-ouest) qui devrait pousser ces possibles amas orageux doucement vers l'Est.
  10. Merci Serge pour ces partages d'information.
  11. Merci Serge. C'est ce que je craignais. Dommage que cet indice soit uniquement agricole et donc basé sur les premières couches du sol...
  12. Et le problème avec ce qui est attendu ces prochains jours c'est l'intensité des précipitations. Pas sur que du 60mm/3h soit très bénéfique pour les nappes. Malheureusement, ça va encore raviner un max ! Alors oui, le cumul sera flatteur, mais pour le sous-sol, faudra sans doute repasser... D'ailleurs, savez-vous comment est calculée l'humidité des sols sur les cartes que vous avez montré ?
  13. Attention à l'arrivée de la brise de mer tout de même En tout cas, sacré écart-type avec ces prévisions !
  14. Merci pour la modif Ced même si elle ne me portera pas chance hahaha En tout cas, tu fais une superbe manche, 1ere place méritée. ! Tandis que je m'enfonce vers les profondeurs ^^ Quelle tristesse cette montagne ^^
  15. Arg, moi c'est avec le grand saint Bernard que j'ai merdé. Avec ces températures négatives j'ai laissé trainer un "-" devant ma tx. Je voulais dire +0.5°C. Mais bon, c'est pas la mort non plus, ça ne fait pas un écart de dingue et j'ai déjà bien abusé de ta gentillesse, Ced. Bonne chance à tous.
×
×
  • Create New...