romèze01

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    1 473
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de romèze01

  • Rang
    Cumulus humilis
  • Date de naissance 01/01/1993

Personal Information

  • Lieu
    Tournefeuille (ouest de Toulouse), 155 m

Visiteurs récents du profil

1 167 visualisations du profil
  1. romèze01

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest -Juin 2018

    J'ai aussi été réveillé par ces puissants coups de tonnerre vers 1h30. Sur l'imagerie radar + foudre de l'extranet Météo France, on pouvait voir deux impacts positifs tombés entre Cugnaux et Tournefeuille, je pense qu'il s'agit de ceux-là. Et encore un orage bref mais intense tout à l'heure vers 18h avec notamment un impact tombé à une cinquantaine de mètres au vu de la proximité de la détonation suivant l'éclair. Cela surprend ! 😃
  2. romèze01

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Une bonne petite cellule vient de naître au dessus de Toulouse à l'avant de l'axe orageux qui se met en place le long de la convergence plus à l'ouest. Le tonnerre est quasi incessant.
  3. romèze01

    Suivi printemps dans les Pyrénées

    Cela n'a échappé à personne, ce printemps est plutôt maussade sur les Pyrénées et il ne faut pas louper les quelques occasions de faire de belles sorties tant elles sont rares. J'avais ce long week-end en tête depuis un moment mais comme souvent le temps n'est guère favorable à la pratique de la montagne. Néanmoins une fenêtre météo était vue depuis plusieurs jours pour vendredi. Après le Pic du Campbieil dimanche dernier, ce fut donc le Pic d'Aneto au programme de ce vendredi 😃 Pour s'éviter les 250 km de route entre Toulouse et le parking espagnol, on décide de partir de l'hospice de France au fond de la vallée de Luchon et atteindre le refuge de la Rencluse via le Pas de l'escalette. Départ donc jeudi matin dans le brouillard et la bruine 😐 On chausse les skis vers 2000 m après avoir gravi une pente raide alternant roche et neige. Un peu plus haut les sommets se dégagent mais ce n'est que temporaire, les nuages monteront avec nous Le passage en Espagne se fait toujours dans le brouillard, dans une neige très humide dont les quelques cm supérieurs partaient en coupant les pentes les plus raides. Surplombant des pentes très raides, on navigue au gps pour trouver un endroit plus facile ou l'on peut descendre. Le ciel restera couvert toute la soirée. Le lendemain en sortant du refuge c'est toujours nuageux mais l'état de la neige bien regelée laisse supposer que cela s'est dégagé dans la nuit. Vers 2500 m on passe au dessus de la mer de nuages, qui se dissipera très vite après cette photo (Comme on peut le voir, nous ne sommes pas les seuls à avoir coché cette journée 😃) Le portillon supérieur (2900 m) passe sans problème et l'Aneto se dévoile S'en suit une longue traversée ascendante à flanc de montagne pour atteindre la pente finale puis le fameux pas de Mahomet Panorama exceptionnel sur le toit des Pyrénées, ici vers l'ouest avec la Cotiella, les Posets, le vignemale, le Néouvielle et le Pic du Midi de Bigorre Vers l'est avec entre autre Maubermé, Valier et Pique d'Estats au fond La Catalogne Pour la descente on ira chercher les pentes orientées le plus à l'est possible, celles qui ont pris le plus de soleil et qui ont le plus de chance d'être dégelées. On skiera sur une moquette parfaite presque jusqu'en bas 😎 L'Aneto à droite Il faut ensuite remonter vers le Port de Venasque pour rebasculer en France. On profite encore de belles vue sur le sommet gravi, la Maladeta et le Pic d'Albe Notre journée ensoleillée hebdomadaire étant terminée, il est temps de retrouver la grisaille et la fraîcheur dès le lendemain ou le ciel reste bâché sur Toulouse avec de la bruine, tandis que le front froid arrive doucement par l'Ouest. L'iso 0 °C chute rapidement samedi soir et il neige fortement à basse altitude durant plusieurs heures. L'ambiance redevient hivernale ce dimanche, une ambiance toujours particulière que cette neige se déposant lourdement sur les arbres déjà vert. Il y a de la neige au sol dès 1000 m mais cela font quand même vite. Arrêt au bord d'un ruisseau en montant au Port de Lers Plus on monte, plus c'est beau J'ai de la chance de profiter de quelques éclaircies qui mettent en valeur la blancheur éclatante du paysage. Les contrastes entre blanc, vert et bleu sont saisissant quand le soleil sort L'étang de Lers Je tente de monter au col d'Agnes, mais la tentative s'arrête ici, vers 1400 m Beaucoup de branches ont cédé sous le poids de la neige Je monte ensuite au Port de Lers, déneigé, où je subi une averse de grésil. Le soleil revient derrière mais le vent est froid, l'ambiance est hivernale Vue vers Vicdessos avec l'averse qui s'évacue Il n'y avait absolument plus de neige ici, mais une nuit de vent et de neige a suffit pour former à nouveau des accumulations importantes, les conditions ont dû être dantesques Maintenant il serait bien que les beaux jours arrivent quand même... 😀
  4. romèze01

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Splendide journée hier mais aujourd'hui c'est le retour à la réalité de ce printemps, à savoir un ciel entièrement gris et de la fraîcheur. La bruine tombe même depuis midi avec 14.1 °C à Blagnac...
  5. romèze01

    Aidez nous à recenser les erreurs de notre base climatologique

    Bonjour, A la station de Toulouse Blagnac sur les journées du 8 et 9 avril 2018, il y a une incohérence entre les cumuls de pluie horaires et le cumul journalier indiqué dans le tableau mensuel. Ceux-ci me paraissaient bien élevés et en additionnant les cumuls horaires entre 6TU et 6TU on arrive à 24 mm pour dimanche 8 et 29.1 mm pour lundi 9 :
  6. romèze01

    Automne/Hiver 2017-2018 dans les Alpes

    Temps splendide dans le massif du Thabor, avec une bonne sortie ski de rando au pic du lac Blanc : La mer de nuages tentait d'envahir la Clarée en milieu d'après midi par le col des Rochilles
  7. romèze01

    Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Sortie raquettes au Cap de Bouirex cet après midi avec de bonnes quantité de neige poudreuse et des éclaircies de plus en plus larges au fil des heures L'idée était de profiter du coucher de soleil là-haut, départ d'Alos vers 13h par un chemin qui monte doucement dans la forêt Avant d'attaquer la deuxième partie de la montée, la vue se dégage vers l'est: Vers 1600 m le vent devient sensible et la plaine est désormais visible De belles corniches surplombent le versant sud du cap de Bouirex Quelques mètres avant le sommet Il reste 40 minutes avant le coucher du soleil, et le vent rend les -9.5 °C ambiants bien froid, il convient donc de s'en abriter. Un trou dans une congère fera l'affaire lumière rasante sur le sommet et sur le Pic des Trois Seigneurs en arrière plan Derniers rayons pour la Pique d'Estats, le Certascan et le Mont Rouch Les vallées plongées dans l'ombre d'un froid début de nuit d'hiver
  8. romèze01

    Suivi du temps dans le Sud-Ouest Février 2018

    Tournefeuille vers 1h30 Actuellement il neige toujours et il fait -0.5 °C à Blagnac
  9. romèze01

    Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    J'ai skié à Ax 3 domaines aujourd'hui. Quasiment toutes les pistes sont ouvertes avec une neige de bonne qualité sauf sur les quelques pistes exposées sud-est qui ont pris la chaleur diurne de ces derniers jours + le regel nocturne. Entre 5 et 10 cm de fraiche sont tombés aujourd'hui et il devrait encore en tomber ce week-end.
  10. romèze01

    Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    A peu près 30 cm de fraîche en bas, et une quarantaine en haut, mais ceci n'est qu'une estimation
  11. romèze01

    Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Après le week-end précédent complètement pourri, il fallait profiter de ce dimanche parfaitement ensoleillé d'autant plus que la perturbation de vendredi a redonner un coup de blanc qui devenait franchement nécéssaire sous 2000 m. C'est dans un paysage bien blanc que nous partons d'Aulon, skis aux pieds, à 1250 m en direction du Pic de Portarras. Le lever du jour sur les sommets donne le ton de cette journée : S'ensuit un partie en forêt avec des arbres bien chargés qu'il est plaisant de retrouver On atteint le petit hameau de Lurgues La suite de l'itinéraire est commune avec celle de l'ascension de l'Arbizon, bien trop dangereux aujourd'hui. Il s'agit ici de rejoindre le petit couloir ombragé et de le remonter. Une petite coulée s'était déjà produite sur les pentes qui le domine à droite. Au retour dans l'après midi, d'autres coulées se seront rajoutées, coupant les traces de montée. Une fois ce passage franchi, on arrive à un replat encore ombragé à environ 1850 m d'altitude. Le Pichaley (2626 m) est dans le fond. En prenant de la hauteur, on arrive définitivement au soleil et on sent bien que l'iso 0°C est élévé : il fait chaud Le panorama s'élargi sur la Haute Garonne et l'Ariège Au sommet (2697 m), le panorama est splendide, ici vers l'est avec la crête conduisant à l'Arbizon Zoom sur la multitude de sommets ariégeois et espagnols qu'il me faudra encore du temps avant de réussir à les reconnaître Le Pic Perdiguère se trouve juste à gauche de l'arrête à droite Pic de Campbieil, Pic long et Pic du Néouvielle, magnifique Avec cette douceur, la neige s'alourdi vite sur les pentes ensoleillées, au nord est à l'est cela reste d'une qualité assez légère. Nous sommes les premiers à descendre ce vallon, et c'est un régal A+
  12. romèze01

    Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Pas de surprise à Cauterets, pluie continue jusqu'en milieu d'après midi. On est monté vers 9h30, on a fait une descente le temps d'être trempé puis j'ai abdiqué Le cumul final de l'épisode est de 66 mm à la station MF de Cauterets (1535 m).
  13. romèze01

    Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Il pleut continuellement à Cauterets depuis la mi-journée jusqu'au sommet du domaine à 2400m. On relève pour l'instant 26,4 mm depuis 6h UTC. À 23h il faisait 4.1 °C à la station. Si la journée de ski avait bien commencé avec une neige de bonne qualité, celle-ci s'est bien vite ramollie en fin de matinée. L'après-midi a été très humide Verdict demain matin pour constater le massacre en cours, sachant que celui-ci va se poursuivre jusqu'à demain soir, il y a fort à parier que la journée de ski ne restera pas dans les annales
  14. romèze01

    Suivi de la tempête Eleanor (Janvier 2018)

    Pour le massif des Vosges : 144 km/h à Belmont, 1065 m (67) 171 km/h au Markstein, 1184 m (68) au relevé 6' de 07h42
  15. romèze01

    Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Grand soleil dans les Pyrénées aujourd'hui alors que la plaine était sous la mer de nuages. Ce fu une belle occasion de faire une sortie ski de rando tôt ce matin au départ d'Aulon avec pour objectif le Pic de Prada à 2712 m. Suite aux redoux de cette semaine ou l'iso 0 est remonté à quasiment 3000 m, la qualité de la neige s'est bien dégradée et les conditions de ski ne resteront pas dans les annales. Cela change de dimanche dernier ou l'on skiait dans 40 cm de poudreuse Départ donc d'Aulon à 1200 m vers 6h20 par un peu de portage. Dans la nuit noire, pas simple de repérer les traces de départ. La neige est très dure et l'on ne s'enfonce quasiment pas. On verra plus tard que cela deviendra problématique . La progression est laborieuse, il fait déchausser puis rechausser plusieurs fois pour franchir des ruisseaux. Vers 2050 m, le soleil est sur le point de se lever Premiers rayons sur le pic de Bastan d'Aulon (2720 m) L'itinéraire suis plus ou moins le cours du torrent avec des passages en dévers. C'est là que les choses se compliquent : la neige est de plus en plus dure et gelée et il devient difficile de ne pas glisser sans les couteaux (j'en ai pas ) L'objectif se trouve à proximité du col que l'on aperçoit au fond, mais avant cela une pente un peu trop raide me fera glisser directement dans le ruisseau, heureusement recouvert de neige à cet endroit J'atteins l'altitude de 2550m , à laquelle je laisse les skis sur place pour terminer l'ascension à pied. L'Arbizon depuis le sommet Le panorama est à la hauteur des attentes, ici vers la plaine recouverte par la mer de nuages. Au dessus l'air est pur comme souvent et la visibilité excellente, on distingue sans peine tous les sommets ariégeois à droite De l'autre coté, le paysage est grandiose également De la Munia aux Gabizos en passant par le Monte Perdido, le Néouvielle, l'Ardiden et le Balaïtous Le Pic du Midi de Bigorre, majestueux Malgré la neige très dure, la descente sera bien plus facile que la montée, sauf en dessous de 1600 m ou la neige était déjà lourde et humide avec la douceur de l'air.