romèze01

Adhérent Infoclimat
  • Compteur de contenus

    1 458
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de romèze01

  • Rang
    Cumulus humilis
  • Date de naissance 01/01/1993

Personal Information

  • Lieu
    Tournefeuille (ouest de Toulouse), 155 m

Visiteurs récents du profil

786 visualisations du profil
  1. Exceptionnelle la photo avec l'aurore boréale et le halo en même temps Dans le même genre mais en moins bien, hier matin dans les Pyrénées à Peyragudes :
  2. Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Nous on avait choisi le Pic de Paloumère au départ du Portet d'Aspet, puis de se faire la crête vers le Cornudère avant de redescendre. Des conditions splendides pour un début décembre à cette altitude, surtout après les deux hiver passés ! Départ donc du col du Portet d'Aspet (1069 m) dont la montée fut déjà un régal pour les yeux, ça promet pour la suite Le portage des raquettes est cette fois très court puisqu'il s'agit simplement de traverser la route Après 150m il faut déjà prendre des photos, le sentiers nous invite à s'enfoncer dans la forêt : A la sortie de la forêt, le panorama s'élargit déjà vers le Luchonnais L'ascension se poursuit et on arrive sur un promontoire sympathique, duquel on profite de cette vue sur le Cagire et l'Aneto au fond à gauche Un peu avant le sommet, les arbres sont givrés et la blancheur du paysage est éclatante Depuis le sommet à 1608 m, vue sur les sommets cités précédemment avec les 3000 du Luchonnais et le Pic du Midi de Bigorre au fond Maupas, Perdiguère, Spijeoles, Batoua, Lustou et Cagire Les versants Nord sur lesquels se sont bloquées les précipitations sont bien platrés arbre givré Avant de rejoindre la crête il faut redescendre une pente de neige dans laquelle nous nous livrons à diverses acrobaties dont le seul but est de s'en mettre partout Sur la crête balayé par le vent il y a moins de neige mais je repère cette forme intéressante Là encore certains arbres sont tout blancs de givre Dernière vue vers le Couserans avant de descendre, depuis le sommet de Cornudère : Valier, Barlonguère, Mail de Bulard, et Maubermé Vivement la prochaine
  3. Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Une bonne dizaine de cm au dessus de 2000 m est venue recouvrir l'ancienne couche, de quoi ressortir les raquettes pour grimper au pic des Redouneilles (2485 m) dans la vallée de Vicdessos. Le ciel est resté globalement bien nuageux mais nous avons été épargné par le brouillard, profitant même de belles périodes de soleil. Vue sur le pic de Cancel en arrivant vers les étangs de Neych On passe à la cabane de Neych avec à gauche la crête de Pé Pelat Le sommet est atteint en compagnie d'un vent modéré de nord ouest et d'une température largement négative (environ -6 °C), on ne s'y est pas attardé Vue vers la vallée avec une belle corniche à gauche
  4. Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Merci ! 3300 m D+ pour 44 km
  5. Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Il ne se passe pas grand chose en ce moment dans les Pyrénées mais le temps est propice à la rando et à la photo, et ce week-end a encore vu des conditions splendide en montagne. Avec le flux de nord, une mer de nuages était annoncée au pied du massif avec un air très sec au dessus de l'inversion. Direction donc le Pic du Midi de Bigorre à une heure une nouvelle fois très matinale pour être au sommet au lever du soleil Départ de L'artigues-Campan (1250 m) sur la route du Tourmalet vers 5h30. Je suis encore un peu dans le brouillard (au sens propre comme au figuré ) mais j'en sortirai bientôt puisque les étoiles sont déjà visibles au parking. Il fait encore nuit noire quand j'atteint le col de Sencours et les premières lueurs arrivent en grimpant la piste en lacets qui monte vers le sommet. La mer de nuages, des cirrus, une excellente visibilité, tout y est pour vivre un magnifique lever de soleil. Mais le vent est là lui-aussi et il fait froid : 1.5 °C avec des rafales à 60 km/h. Quelques instants avant l'apparition de l'astre du jour Vers les hauts sommets (Néouvielle, Gavarnie, Vignemale), c'est pas mal non plus Un peu plus tard voici les premiers rayons La vue est saisissante sur la plaine L'air est très sec, la station MF du Pic relève à 6h 1,6 °C avec un Td à -36.4 °C soit une humidité de seulement 4% ! Vers l'ouest avec le Pic de Montaigu (2339 m) Vignemale, Grande Fache, Balaïtous et les Gabizos à droite Je redescends du Pic des images plein la tête mais la journée n'est pas finie pour autant, je veux profiter au maximum de cette lumière d'automne. Direction donc le massif du Néouvielle de l'autre coté du Tourmalet pour gravir le Pic de Bastan (2715 m). A la fin de la descente, vue sur la vallée de Luz Saint Sauveur La remontée dans le vallon d'Aygues Cluses est superbe Le col de la Hourquette de Nère (2465 m) constitue la première étape de cette ascension, je constate que la mer de nuages a gagné un peu d'altitude Le Pic de Bastan est à gauche, pour l'atteindre il faut descendre un peu vers le lac de Bastan et remonter en face Au sommet, quel panorama encore, je n'ai pas envie de descendre, en plus il fait beaucoup moins froid puisque le vent s'est calmé L'arbizon au centre et le Luchonnais à droite De l'autre coté, le Pic du Néouvielle et le Pic du Midi Un dernier lac avant de retrouver le brouillard L'automne en montagne, quelle belle période
  6. Suivi du temps dans le Sud-Ouest Octobre2017

    Etrange cette sensation de se croire encore en été à seulement quelques jours du mois de novembre ! L'alsacien d'origine que je suis est quelque peu déboussolé Sinon la vue sur les Pyrénées est superbe depuis quelques jours, et je me régale chaque matin en allant à la météopole Ce matin, avec encore quelques cirrus qui se sont fait plus discret cet après midi :
  7. Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Pour la rando d'il y a deux semaines au Perdiguère, c'est environ 9h, il y avait plus de kilomètres et le terrain était plus difficile sur la fin de l'ascension. @Arkus, pour le bivouac en haut, c'est dans mes projets, l'année prochaine peut-être... Sinon rando beaucoup plus tranquille hier dans le massif du Néouvielle (pic de Madamète) avec quelques flocons le matin au dessus de 1700 m. Il y avait encore beaucoup de nuages le matin puis cela s'est assez bien dégagé dans l'après midi. Le cairn au sommet du pic à 2657 m vers midi Vers le Nord ça se morcelle De l'autre coté les hauts sommets du massif du Néouvielle sont déjà au soleil Belles éclaircies dans l'après midi Dernière vue vers le sud ouest avant que les nuages ne reviennent en force pour la fin d'après midi
  8. Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Cela faisait quelques temps que l'idée d'admirer un lever de soleil au pic du Montcalm (3077 m) me trottait dans la tête, et je surveillais le potentiel pour ce samedi depuis plusieurs jours. Les prévisions d'Arome et d'Arpège d'hier sont définitivement favorables, ce sera donc arrivée d'un voile de cirrus en fin de nuit / début de journée avec une mer de stratus sur le piémont et un air bien sec en altitude . Le réveil est matinal et le départ est donné à 5h depuis le hameau de l'artigue (1170 m) en fond de vallée d'Auzat. De temps en temps, un coup d'œil en l'air permet d'admirer la quantité impressionnante d'étoile que la pollution lumineuse des plaine nous empêche de voir La perturbation du milieu de semaine a déposé une dizaine de cm de neige sur les sommets. L'ascension est rapide mais cela se complique quand je rencontre les premières traces de neige vers 2550 m. Celle-ci est gelée et glissante, et il faut zigzaguer en empruntant le maximum de rochers secs pour progresser efficacement (mais pourquoi ai-je laissé les crampons chez moi ? ) L'arrête finale se redresse un peu mais ça passe et je parviens au sommet vers 8h10, les cirrus sont déjà colorés, la ceinture de Vénus est bien visible et une certaine émotion m'envahi : Quelques minutes passent et l'astre du jour apparaît, les premiers rayons caressent la Pique d'Estats à gauche alors que la Maladeta au fond est encore dans l'ombre Panorama coté espagnol, la lumière est absolument splendide Vers la plaine française sous la mer de stratus et le Pic rouge de Bassiès Vers les Pyrénées Orientales Zoom sur la Pique d'Estats enneigée Seulement voilà, le timing est serré car je doit être à Toulouse pour 12h15. Ce sera donc une descente au pas de course (1950 m dévalés en 1h45) au cours de laquelle je ne pourrais pas vraiment profiter du paysage mais je prends quand même le temps de faire cette photo Un genre de sortie à refaire bien évidemment avec plus de temps pour en profiter
  9. Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Retour sur la journée d'hier ou le temps fut splendide pour une bonne rando dans les montagnes du luchonnais. Le départ s'effectue depuis les Granges d'Astau à 1140 m. Les couleurs d'automne m'accompagnent pour le début de la montée : J'arrive au lac d'Oô et sa cascade alors des bancs de nuages d'altitude circulent Altocumulus floccus virga Après le lac d'Oô, l'ascension continue vers le lac Sausset puis celui du Portillon où l'ambiance haute montagne se fait sentir. Le glacier du Seil de la Baque domine la lac du Portillon, d'un bleu intense Il fait assez frais à l'ombre, mais le vent est faible. Je prends encore de la hauteur vers le col inférieur de Litérole dans des éboulis de moins en moins stables pour gagner la crête menant à la pointe homonyme. Au col, je découvre le versant espagnol avec l'inévitable pic d'Aneto et le Maupas à gauche Après quelques hésitations sur l'itinéraire, la pointe de Litérole (3132 m) est atteinte sans difficulté. Le panorama est vaste, ici vers l'est avec d'innombrables pics qui se découpent au dessus de l'horizon C'est un plaisir de cheminer sur cette crête à haute altitude . Voici l'objectif suivant : Une courte descente mène au col supérieur de Litérole puis il reste un peu moins de 200 m à gravir pour arriver au Pic Perdiguère, 3222 m, qui n'est autre que le point culminant de la Haute Garonne. Le panorama est là aussi exceptionnel : Vers l'ouest avec au fond les Posets, le Monte Perdido, le Vignemale, Néouvielle et le pic du Midi de Bigorre La descente sera agrémentée de ces lointains cirrus alors que l'ombre gagne rapidement du terrain
  10. Suivi du temps dans le Sud-Ouest Septembre 2017

    Journée fraiche également à Toulouse avec d'abord de la pluie faible ce matin puis quelques éclaircies cet après midi qui n'ont pas beaucoup réchauffé l'atmosphère. Une averse s'est produite sur l'ouest de la ville vers 16h50 laissant 1 mm à Blagnac. Le cumul total est de 5.2 mm (seulement 2 mm depuis 6h UTC). On y relève une Tn de 12.6 °C et une Tx de 18.2 °C.
  11. Automne / hiver 2017-2018 dans les Pyrénées

    Il neige bien au Plateau de Beille d'après les webcams : http://www.beille.fr/fr/beille/en-direct Il y faisait 0.3 °C à 19h à la station MF.
  12. C'est parti pour la saison froide dans les Pyrénées, en espérant qu'elle soit riche en épisodes neigeux dans ce beau massif On commence par des conditions assez fraîches comparé à la semaine dernière pour l'ascension (ou plutôt tentative ) du Pic de Maupas (3109 m) près de Bagnères de Luchon. Le départ se fait dans la vallée du Lis sous un ciel très nuageux mais les sommets se laisse apercevoir de temps en temps. Je constate alors que le sommet visé est légèrement blanchi, une averse a du passer la haut cette nuit. Après 800 m de dénivelé, l'horizon se dégage, mais pas le ciel Je rencontre les premières traces de neige vers 2600 m dans une ambiance toujours plus fraiche, renforcée par la présence du vent. A 2950 m l'itinéraire passe en versant Nord et c'est là que les choses se compliquent. Les rochers qui étaient secs jusqu'à présents deviennent glissants avec la neige et la glace et il faut redoubler de vigilance. J'hésite à poursuivre, puis trouve finalement le moyen d'avancer encore un peu. Plus loin, un passage vraiment trop glissant me fera renoncer définitivement. Je ne suis alors qu'à une vingtaine de mètre du sommet Il fait 0 °C, le vent est froid, cela fait une sacrée différence avec les 35 °C en Gironde il y a quelques jours Même s'il fait froid, c'est un bonheur de pique-niquer ici : La descente se fera sans encombre et le retour est ponctué de quelques cascades intéressantes
  13. Suivi du temps dans le Sud-Ouest

    Orage sympathique à observer depuis les environs de Bommes et Sauternes. Pas de grêle autour de Sauternes (bon pour le vignoble), en revanche il est fort probable qu'il en soit tombé ailleurs vu la couleur et la densité du rideau de précipitation. Vers 15h25 en direction de Bordeaux : Puis vers 15h55 en direction du Nord depuis Sauternes : Coup de foudre capturé au reflexe
  14. Suivi du temps dans le Centre-Est

    Pluie modérée en cours avec quelques coups de tonnerre en fond sonore, celui-ci gronde d'ailleurs régulièrement depuis 4h du matin à une distance plus ou moins proche. Le cumul est pour l'instant de 17.8 mm, on est resté un peu en marge de la diagonale mise en évidence par @Mica, mais le radar est encore assez chargé. Température assez stable depuis le début des hostilités, et il était temps qu'elles arrivent vu qu'il y avait encore 23.2 °C à 4h . Il faisait 17.7 °C à 9h. Qu'est-ce que cela fait du bien d'entendre et de voir la pluie tomber
  15. Suivi du temps dans le Centre-Est

    Superbe soirée hier au lac d'Annecy d'abord avec les deux arc-en-ciel successifs (dommage que je n'ai pas pu photographier le plus intense). Depuis les hauteurs de Saint Jorioz : Le spectacle continue ensuite avec le feu d'artifice de la fête du lac Ce matin c'est peu nuageux et il fait enfin plus frais, enfin c'est juste un ressenti comparé à ce que l'on vient de subir car la Tn est quand même de 18,7 °C.