Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Barth61

Membres
  • Content Count

    3694
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Barth61

  1. Finalement, on se rejoint quelque peu. La relation AO et températures en Europe du Nord n'est pas parfaite. Et c'est bien là le problème.... La distribution n'est pas "bonne", et il existe bien une relation entre le r² et l'écart type... Comme tu peux aussi le constater, j'ai montré que 1963 est le parfait OVNI en France, avec un écart-type du même accabit que 2021 pour les régions de l'Europe du Nord en 2021. La question que l'on doit se poser, parce que, les statistiques, c'est bien, mais ça ne résout pas les réels problèmes, c'est quels facteurs et autres paramètres rentrent en jeu ? Nous a
  2. Parfait ton message, cela montre bien la limite d'une corrélation. Certains endroits sont plus sensibles (est ce vraiment étonnant pour l'Europe du Nord plus proche du vortex ?), et surtout mieux placés de façon général pour avoir une meilleure corrélation. Mais ça s'arrête juste là. C'est intéressant, mais cela montre bien qu'il y a aussi d'autres éléments à prendre en considération, surtout que l'AO/NAO, est un peu la conséquence d'une synoptique aussi. Enfin, le r², j'insiste, mais ça prouve la solidité d'un résultat, notamment dans ce cas. Or, ça veut dire, qu'avec un
  3. C'est intéressant, mais globalement, ça nous apprends pas énormément de chose. Enfin, si qu'une AO négative, est généralement plus propice à des anomalies de températures négatives, et l'inverse et vraie. 2010, 1977 et 2021, des années où la corrélation n'a pas bien fonctionnées, mais il semblerait qu'à première vue, nous avons quelque chose de plutôt robuste ? Pour appuyer les propos de TreizeVents, on pourrait commenter ce graphique ci-dessous, que j'ai grossièrement fait (Anomalie température France VS AO moyenné) : On voit bien une certaine corrélation, d
  4. Les écossais qui ne veulent pas reporter le match… étonnant Bon je sais pas si je vais regarder le match, on va pas avoir notre équipe type et l'entrainement va être quelque peu tronqué, j'ai peur qu'on se fasse aplatir. La bonne nouvelle sera le prochain match avec le retour d'une équipe presque type.
  5. @Kyrion et @tao : je vous rejoint. Même si nous avons une AO/NAO bien négative, et donc des situations potentiellement intéressantes, dans les modélisations et parfois sur le terrain, cet hiver aura été un raté, excepté la semaine de Février dans le Nord. Vous résumez très bien à vous deux cet hiver : - Peu de blocage => Décembre ce sont deux pulsions qui amènent des BP sur la France mais de manière très maritime (l'AR en cause notamment). - Janvier, un petit blocage en milieu de mois relativement favorable, mais toujours embêté par l'AR... - Février, enfin u
  6. +0.2°C sur l'arctique, quand on voit la carte, on dirait plutôt +3°C...
  7. Je ne peux pas commenter le temps actuel Un temps trop banal
  8. Je suis bien d'accord avec vous, c'était une petite boutade En tout cas merci @psncf => c'est intéressant !
  9. @mike et @psncf merci ! Mais vous risquez de vous faire tuer par le forum... En tout cas, oui sacré VDF, j'ai regardé quelques stations, c'est vraiment impressionnant. Dallas a explosé des records absolues il me semble.
  10. Pourtant d'autres modèles voient une nouvelle baisse après Avril...
  11. En tout cas, il semblerait que les anomalies de températures au niveau pacifique puissent repartir en baisse après avril : A confirmer, puisque certains modèles ne sont pas d'accord. A voir.
  12. Ce matin les HP montent moins hauts quand même, et la douceur est un peu moindre que sur les sorties précédentes. Toutefois ça n'empêchera pas une grosse douceur, mais le GFS d'hier semblait extrême. Ce matin il est plus mesuré. Sur le LT, on reste sous l'anticyclone, et peu de pluie à venir.
  13. Je ne dis pas le contraire J'ai juste mis en évidence une petite pièce du puzzle qui fait qu'on a ces problèmes d'alimentation froide et au contraire, trop d'alimentation chaude pour résumer grossièrement. Ces études que tu montres, ça ajoute une petit pièce, ou des faits en plus de l'évolution récente du climat. Bien. Est-ce que j'ai dit le contraire ? Il ne me semble pas, puisque les faits sont là : le climat se réchauffe. Du coup on en revient au même point : on peut toujours avoir des VDF majeures, mais qui seront peut être plus courtes et/ou moins froides, mais ça tout le monde le savait
  14. Oui un petit message qui s'est emportée Mais je reste sage, promis (et c'est sur le ton humoristique, je pensais que ça ne ferait pas de mal pour une fois).
  15. Je n'ai pas dit le contraire, mais ne parler que de cet indice sans regarder d'autres paramètres, c'est léger. Faudrait que je retrouve mon tableau excel que j'avais fait à l'époque entre AO/NAO/tempé, mais j'avais ajouté aussi le comportement HN, placement des synop et leurs durées. J'avais ajouté l'indice solaire, nino/nina, pdo etc. Et tu vois que c'est toute suite un peu plus compliqué. Sinon je vais le refaire…
  16. Salut Tao. N'en est pas un ? Ah bon. Dans ce cas, si les conditions initiales ne sont pas un problème, alors on va avoir un soucis Ce n'est pas une réponse. Et je suis désolé, mais quand on va voir nos modèles, les conditions initiales jouent sur les futurs prévisions. C'est un peu pareil dans l'analyse que je fais. Je ne dis pas que c'est la vérité, mais ça permet aussi de voir des différences notables. Et oui je me suis mis qu'à l'échelle Européenne, mais ta phrase insinue aussi que tu es donc partiellement d'accord, puisqu'il faudrait en effet regarder l'ensemble de
  17. Je vais ajouter un schéma et quelques explications supplémentaires : En 1984/85, ce fameux Janvier 85, regardons les conditions initiales : Quelques jours avant la mise en place d'un mois très hivernal, on ne peut pas dire que l'Europe beigne dans le froid ... Comparons vis à vis de 2002 (ou pourrait prendre 2006 ou 2007 ou n'importe) : Là aussi, pas de gros froid en Europe, on pourrait presque dire qu'on part sur la même base… Mais synoptiquement parlant, pas du tout. On a déjà un amas de HP en Europe du Nord en 2002. Mais bon, on po
  18. On est presque d'accord TreizeVents, sauf que les réserves d'airs froides sont aussi piloté initialement par la puissance et la direction du blocage initiale (direction vers l'Islande notamment). De ce fait, comment veux tu constituer une réserve froide efficace ? C'est bien beau tes cartes, mais elles montrent juste le constat d'un échec initiale. 1995 et 2002, je persiste, qu'on a trop de HP sur l'Europe de l'Est => c'est mort. 2006 ou 2007, on le voit sur tes cartes initiales => blocage pas assez orienté vers l'Islande (et assez hautes) dés le début.... C'est donc plus compl
  19. On parle pas de la même chose. Il y a plusieurs soucis dans ce que tu évoques : - une alimentation même du blocage qui est plus basse qu'un janvier 85, d'un 2012 ou 56. (on parle des 2007, 2006). - d'un amas de HP déjà présent sur l'Europe (exemple 2002 ou 1995). - et/ou plus ou moins d'un mixte des deux. - et une direction de la pulsion des HP pas assez "en direction du pôle". Je continue donc sur ce que je dis : - Les vraies situations, ceux qui marquent réellement, c'est quand nous avons justement un AI puis AS, avec une alimentation de BP qui se fait ve
  20. Oui, et des centres d'actions ! Ce que j'ai remarqué par rapport aux grandes années : 1956, 85 87 ou 63, c'est de 1- l'alimentation n'est pas optimal, mais surtout, des HP plus à l'ouest... favorisant donc un flux plus "maritime" et une alimentation donc plus maritime...
  21. Bien d'accord avec toi. Même si on a des récurrences qui se mettent en place, +/- longuement. On verra dans les prochaines années. Mais on aura vu du très gros froid en Europe cette année, ce qui était devenu très rare ces derniers temps. On verra donc si les synoptiques évoluent un peu plus dans ce sens dans la prochaine décénnie.
  22. J'suis d'accord avec ton message. Mais si, Virgile à un axe d'amélioration, tu le sais, je le sais, quelques anciens le sait, mais on le changera pas
  23. Bof. On compare ce qui n'est pas comparable. A cause du RC, la synoptique nous a pas été favorable tout le temps. On l'a vu de nombreuses fois cette hiver : flux trop maritime, limite de la synoptique, froid surtout au Nord. Un hiver bien mieux, mais il a manqué quelque chose, je pense que c'est à cause du RC. D'ailleurs à cause du RC, l'Allemagne a vécu une belle VDF, et des records... Puis, quand on voit les modèles, à cause du RC, on va avoir des températures bien douces, quoi que, sous cloche anticyclonique, peut être pas. A cause du RC, les VDF ne dure p
  24. Je trouve que cette VDF de cette semaine aura été costaud. Largement au-dessus de 2018. Je suis content, même si j'aurai aimé que cela dure plus longuement. C'est l'Allemagne qui aura été la grand gagnante avec un gros froid pas vue depuis un moment. Bref, à la prochaine
  25. Oui... CEP/UKMO de ce matin sont mieux qu'hier, mais reste "loin" d'un GFS de ce midi. Si on regarde, c'est un rail dépressionnaire qui au final perd de sa vitesse une nouvelle fois, et qui permet une cheminée de HP plus ouest et un peu plus haute. Ainsi la suite est meilleure. Ce sont des réglages de actu à 72H.
×
×
  • Create New...