Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Gombervaux

Membres
  • Content Count

    1485
  • Joined

  • Last visited

About Gombervaux

  • Rank
    Cumulus humilis

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Effectivement ton troisième point est une autre question. Je suis d'ailleurs convaincu que MF est moins bonne depuis la certification. Point 2 la certification iso est une certification internationale d'origine américaine. Ça marche partout comme aux USA. Point 1: pas de certification si tous les fournisseurs ne sont pas certifies. Comme la certification est remise en cause régulièrement, il faudra qu'au prochain audit de FT tous ses fournisseurs soient certifies. De plus , l'abandon de fournisseurs certifes peut être interprété par l'auditeur comme une volonté de refus d'amélioration... Amélioration obligatoire pour garder la certification.
  2. Il existe un premier "baromètre" pour voir si une entreprise est crédible . C'est la certification ISO. Dans ce cas précis, Meteofrance est certifiée Iso 9001, et meteogroupe n'est pas certifié. On verra la suite, mais France télévision qui choisit un fournisseur non certifié risque de perdre sa propre certification ISO 9001.
  3. On a déjà eu un échange ici à ce sujet, y'a quelques années, mais j'ai pas souvenir d'avoir eu une réponse convaincante.C'est un phénomène bien connu des marins, que j'ai rencontré en été par sirocco sur les c^tes tunisiennes, avec un air chaud à 40° et une mer froide à 30°, et l'inverse en hiver avec un mistral à +4° et une mer plus chaude à +12°, et donc une accélération du vent.
  4. maldonne sur l'hypothèse, dans les modèles, c'est le tourbillon potentiel qui est conservatif, pas la T potentielle. en conséquense, les cartes de TPE tiennent compte du rotationel du vent. (Inversion du tourbillon potentiel oblige) voir Arbogast et autres sur le sujet.
  5. Hé hé, y en a même qui prétendent que Dieu existe, mais pas le Pape : c'est un curé qui se fait passer pour lui!
  6. Voilà t'as tout juste: c'est un vrai travail de prévision que personne ne saurait assumer, investir un peu pour économiser beaucoup.Y'a qu'à voir les rapports de la cour des comptes : MF coûte trop cher, ces financiers sont de gros nuls en prévision.
  7. Comme dit Peaksoul, y'a un grand problème de connaissance de tous les rouages. Ex pour la vigi rouge MF propose le rouge mais la décision est prise au ministère. Pour Draguignan 2010 c'est le ministère qui a refusé le rouge malgré la vingtaine de morts dans les inondations. Autre exemple: hier 13 à 6h du matin toutes les vigi neige sont levées . Trois quart d'heure plus tard , le ministre annonce que MF va passer en orange verglas'. À 7 h MF passe en vigi orange verglas. Ça choque personne qu'il n'y ai pas ou peu de verglas? Pourtant les conditions sur la route ne répondent pas a la définition du verglas. C'est que de la terminologie pour ministre et journalistes incultes... Comme les minitornades... MF obéit servilement au ministère de l'intérieur, loin de sa charte iso 9001...
  8. Comme dans l'autre fluide terrestre qu'est l'atmosphère, le principal moteur des courants est le soleil qui apporte énormément d'énergie vers l'équateur quand les rayons sont perpendiculaires à la surface de la terre. Comme noté plus haut d'après wiki : températures et salinité (en plus ça marche ensemble) d'abord; le reste c'est anecdotique. Mais faut bien faire croire à autre chose pour maintenir le mythe de l'arrêt du gulf-stream...
  9. Tu dis que tu cherches à comprendre, alors la première chose c'est de trouver le bon moteur des phénomènes météo. C'est pas les Alizés, ni les champs de pression qui créent la ZCIT . C'est les TEMPERATURES. Oui dans cette zone, y'a des endroits où les Alisés convergent, oui mais pas partout. Oui y'a des endroits de pétole qu'on appelle les pots au noir, mais deux ou trois seulement. Y'a aussi des zones de fortes ascendances avec des amas convectifs, mais pas partout. La ZCIT est donc une zone où on trouvera principalement un de ces phénomènes. Avec pour moteur la présence de rayons solaires perpendiculaires au sol, et donc une élévation de température . Première conséquence de l'élévation de T: des ascendances d'où tourbillons (verticaux) et nébulosité, deuxième conséquence: une zone de convergences des vents où les équilibres (dus aux pressions, à Coriolis et autres centrifuges) vont favoriser les Alizés. (mais on y trouve aussi des vents contraires...) troisième conséquence due à l'ampleur du phénomènes d'ascendances: des zones de pot au noir, et des zones de moussons.
  10. Bon, j'ai vu l'article sur wikipedia. En première lecture il paraissait complètement bidon, mais pourquoi pas??? faudrait rechercher au moins une référence sérieuse de ce classement, avant de l'asséner comme cela dans un langage approximatif. ( j'ai pas eu le courage de corriger les 25 autres fautes d'orthographe du Phoenix).Mais, à ce jour, l'article de wikipedia sur les trombes marines ne peut pas servir de référence en l'état.
  11. Encore un bémol pour le Var, curieuse répétition: Comme dans l'épisode du 15 juin 2010, la vigilance n'est pas passée en rouge, j'estime au vu des infos télé, que cet épisode aurait très bien pu passer au rouge aussi pour le Var.
  12. Pas trop d'infos, mais surtout des anecdotes. Le tir d'obus d'iodure d'argent est pas mal pratiqué par les viticulteurs du sud de le France: on tire sur le nuage menaçant pour le dégonfler et tant pis si la grêle tombe chez le voisin, le principal c'est d'avoir été épargné, vu qu'on s'est pas assuré contre le risque de grêle (l'assurance ne sert à rien grâce aux canons) (voir dégâts de grêle sur la ville de Fréjus dans les années 90, ou les manifs avec fusils de chasse à l'aeroport de Perpignan)
  13. Je ne sais pas ce que tu entends par "sous les fronts de rafales," mais les trombes marines se crée à proximité des fronts de rafales. j'ai remarqué que bien souvent, de plus les photos de trombes font apparaitre un environnement de stratus autour de l'instabilité principale du cumulonimbus. Comme celles que j'ai moi-même observées en Medit, elles étaient sous un ciel généralement couvert; la zone instable se trouvant alors, entre 1000 et 2000 m d'altitude. (mais pas sous le cunimb) Le front de rafale, est généralement bien visible en mer, puisqu'il se présente sous sa forme la plus grave, comme un mur de pluie, d'embruns et de vents violents, capable de te coucher un bateau en une fraction de seconde. Mais ce mur est-il la partie visible d'un ensemble tourbillonnant? tu peux pas le savoir sur le coup. Mais il se décline sous toutes les variété qui vont du mur expliqué, à un simple changement de la direction du vent sans conséquences.
  14. Bon, on va tenter une autre approche sans les nuages qui pourraient être associés. Le front de rafale est associé au cumulonimbus et aux courants de densité situés à l'interieur du nuage. Des courants subsidants d'air froid et sec vont atteindre le sol sous le nuage et faire grossir une poche d'air froid et sec dans toutes les directions, pouvant déborder de la verticale du nuage. Suivant le sens du déplacement du nuage et de cette poche d'air, sa limite au sol avec l'environnement (front froid) est le siège de mouvements désordonnés de l'air, qui peuvent être violents.
×
×
  • Create New...